Vote de grève au conseil scolaire de district catholique de l'est ontarien - SCFP 4155



    L'ORIGNAL, ON, le 14 juin /CNW Telbec/ - Les travailleurs et
travailleuses du Conseil scolaire de district catholique de l'est ontarien,
membres du syndicat canadien de la fonction publique (SCFP 4155), ont voté
99 pour cent en faveur d'une grève, si une entente n'est pas négociée avec
leur employeur.
    "Le conseil scolaire a rompu les pourparlers et a fait appel au
conciliateur du ministère de travail avant même en avoir avisé le syndicat", a
déclaré Lise Lafleur, présidente de la section locale 4155 du SCFP. "Ca
démontre à quel point leur manque de respect pour les travailleurs a
empoisonné les négociations. Ils refusent d'offrir une offre salariale
équitable aux employés, mais ils ont offert une augmentation de salaire de
près de 50 pour cent au directeur d'éducation - c'est incroyable".
    La convention collective entre le SCFP 4155 et le CSDCEO a échoué le
31 août 2006. Le syndicat représente 219 employés à temps plein, 97 employés à
temps partiel et environ 33 temporaires et occasionnels, oeuvrant dans
50 écoles élémentaires, secondaires et bâtiments, dans des postes de :
secrétaires, commis, préposés à l'entretien, surveillants, imprimeurs,
techniciens en informatique et bibliothèque.
    Les principales questions en litige sont les salaires, un traitement
équitable de la classification de surveillants, les avantages sociaux, formule
de dotation des préposés à l'entretien, procédure de mise à pied, frais de
déplacements, et le plan d'évaluation des emplois. "Nos membres sont frustrés
par le manque de respect envers les employés de soutien, les charges de
travail excessives qui ont pour effet d'augmenter la possibilité d'accidents
au travail, le manque de valorisation de leur travail, et le niveau de stress
au travail", a souligné Joanne Harvey, conseillère syndicale du SCFP.
"L'administration doit faire preuve de respect et retourner à la table des
négociations avec une offre équitable pour éviter une grève et protéger les
services scolaires".
    Une grève affecterait les écoles dans les communautés suivantes : l'est
et le sud-est d'Ottawa jusqu'à la frontière québécoise, y compris les villes
et municipalités de Rockland, Limoges, Embrun, Hammond, Wendover, Plantagenet,
Casselman, St Eugène, L'Orignal, St Pascal de Babylon, Hawkesbury, Vankleek
Hill, Alexandria, Curran, Moose Creek, Cornwall, Long Sault, Maxville, et
North Lancaster.
    "Grâce au travail professionnel de nos membres, les écoles sont propres,
et demeurent des endroits sécuritaires pour les élèves, même si le conseil
réduit le nombre de travailleurs et travailleuses", a ajouté Mme Lafleur.
"Nous demandons aux parents de communiquer avec les conseillers scolaires pour
leur dire de retourner à la table des négociations avec une offre raisonnable
qui respecte le travail et l'engagement des travailleurs et travailleuses
scolaires, afin d'éviter une grève".




Renseignements :

Renseignements: Lise Lafleur, présidente du SCFP 4155, mobile: (613)
806-2401, travail: (613) 538-2401; Joanne Harvey, conseillère syndicale du
SCFP, (613) 933-5515; Robert Lamoureux, conseiller aux communications, (416)
292-3999

Profil de l'entreprise

Syndicat canadien de la fonction publique

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.