Voici la lettre du Chef Ghislain Picard envoyée au chef de l'ADQ, Gérard Deltell

WENDAKE, QC, le 10 nov. 2011 /CNW Telbec/ -


Le 10 novembre 2011
Monsieur Gérard Deltell
Député de Chauveau - ADQ
Cabinet du chef du deuxième groupe d'opposition
Hôtel du Parlement
1045, rue des Parlementaires
3e étage, Bureau 3.157
Québec (Québec)  G1A 1A4

Monsieur,

J'ai suivi avec intérêt et surtout, avec étonnement, l'évolution des manchettes depuis la sortie de votre député, monsieur François Bonnardel, qui s'en est pris à la gouvernance de la communauté de Ekuanitshit dans le dossier d'une entente à laquelle la communauté est partie. Pour ce faire, M. Bonnardel s'est appuyé sur une réalité que nul ne peut nier mais à laquelle les leaders consentent énormément d'énergie et des ressources qui sont extrêmement limitées. Alors que nous voulons aller au-delà de la victimisation et relever l'estime que nos membres ont d'eux-mêmes, vous en remettez en légitimant les propos de votre député.

Le geste qui aurait sans doute contribué à refléter un minimum de respect, sinon une sensibilité politique qui semble manquer à votre député, aurait été de communiquer avec les autorités de la communauté de Ekuanitshit, avant d'exprimer une opinion qui avait comme seul objectif le gain politique, en discréditant une nation toute entière. Vous me permettrez de ne pas me surprendre. Vous suivez pas à pas votre prédécesseur qui avait utilisé la même astuce lors du débat des chefs précédant l'élection provinciale du printemps 2007, en généralisant le statut de contrebandier à toute personne issue de nos nations.

Le plus troublant dans toute cette affaire, c'est que vous, comme chef de l'Action démocratique du Québec, n'avez pas jugé nécessaire d'intervenir et de rappeler un élu de votre parti à l'ordre sur une conduite qui, de toute évidence, n'est pas digne d'un membre de l'Assemblée nationale. Que vous ayez décidé qu'un tel dérapage n'avait pas besoin de réparation, laisse très certainement planer des doutes sur votre leadership, pour quelqu'un qui aspire à diriger le Québec.

À mon avis, le seul geste honorable à être posé, dans les circonstances, est de demander à M. Bonnardel de s'excuser pour sa conduite indigne d'un élu, auprès de la nation innu et en particulier, auprès de la communauté de Ekuanitshit et de son chef, Jean-Charles Piétacho.

(signé)
Ghislain Picard
Chef de l'Assemblée des Premières Nations
du Québec et du Labrador

C. c. Chefs de l'APNQL

SOURCE ASSEMBLEE DES PREMIERES NATIONS DU QUEBEC ET DU LABRADOR

Renseignements :

Éric Cardinal. 514-258-2315 / eric@cardinalcommunication.com

Profil de l'entreprise

ASSEMBLEE DES PREMIERES NATIONS DU QUEBEC ET DU LABRADOR

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.