VISITE DU CONSEIL SUPERIEUR DE L'EDUCATION EN ABITIBI-TEMISCAMINGUE



    QUEBEC, le 16 nov. /CNW Telbec/ - Le Conseil supérieur de l'éducation
était de passage à Rouyn-Noranda le 15 novembre 2007 pour échanger avec les
acteurs de l'éducation. Plusieurs personnes réunies pour l'occasion par la
Table interordres de l'éducation de l'Abitibi-Témiscamingue sont venues
présenter au Conseil, de façon éloquente, leurs défis et leurs réalisations.
Le Conseil a constaté le grand dynamisme des acteurs de l'éducation de la
région.
    Selon la présidente du Conseil supérieur de l'éducation, Mme Nicole
Boutin, l'un des points forts de la région réside dans le maillage très serré
entre tous ses acteurs, lequel se traduit notamment par une mise en commun de
ressources humaines et matérielles. A titre d'exemple, mentionnons le partage
des services de bibliothèques et des services d'orientation entre le cégep et
l'université.
    Le Conseil retient trois enjeux majeurs de ces échanges : l'accessibilité
de services éducatifs de qualité dans l'ensemble du territoire, la réussite du
plus grand nombre et l'augmentation de la scolarisation de la population en
général. Sur ce dernier point, les acteurs ont indiqué que, malgré un taux de
scolarisation globalement plus faible que la moyenne du Québec, des progrès
majeurs ont été réalisés au cours des dernières décennies. En effet, lorsqu'on
considère l'ensemble des jeunes et des adultes, le taux d'obtention du diplôme
d'études secondaires est supérieur à la moyenne québécoise. En outre, alors
que la région enregistre une baisse de clientèle au primaire et au secondaire,
les établissements ont réalisé le tour de force d'accroître leur clientèle à
la formation professionnelle et à l'université.
    La présence de l'offre de formation dans un grand nombre de localités du
territoire favorise sans aucun doute une scolarisation accrue de la population
de même qu'une réponse aux besoins de formation d'une main-d'oeuvre
essentielle à la consolidation des communautés. A titre d'exemple, la
Commission scolaire Harricana a su offrir une formation sur mesure de préposés
aux bénéficiaires à Ville-Marie, là où un besoin important avait été exprimé.
    Par ailleurs, la région connaît une croissance sensible de la clientèle
autochtone, qui suscite des besoins accrus et particuliers. Pour y répondre,
l'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue a innové en créant le Service
Premières Nations, qui permet de déployer une stratégie et des services par et
pour les Premières Nations en vue d'augmenter leur accès et leur réussite aux
études supérieures. Ce service rejoint aussi une clientèle non autochtone.
    Pour relever les défis en éducation de la région, le Conseil constate que
la majorité des acteurs ont mis en place des moyens pour faciliter le
recrutement, la formation et la rétention de personnel scolaire. Parmi ces
moyens, mentionnons notamment la mise sur pied de comités de qualité de vie
visant à offrir au personnel scolaire un cadre de pratique professionnelle
stimulant.
    Finalement, selon les acteurs, une des pistes majeures pour l'avenir
repose sur la mise sur pied de créneaux d'excellence en matière de formation
qui sont propres à la région, et qui permettront non seulement de retenir les
jeunes mais aussi d'attirer des clientèles d'autres régions du Québec et
d'autres pays.
    -%SU: EDU,SOC
    -%RE: 42




Renseignements :

Renseignements: Mme Johanne Méthot, Responsable des communications,
Conseil supérieur de l'éducation, (418) 643-8253, (418) 571-1359,
www.cse.gouv.qc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.