Vision Montréal n'a aucune leçon d'éthique à donner à qui que ce soit



    MONTREAL, le 26 oct. /CNW Telbec/ - Les tentatives de Vision Montréal de
remettre en question la candidature de Marie Cinq-Mars pour Union Montréal à
la mairie de l'arrondissement d'Outremont lors de l'élection partielle sont
sensationnalistes et non fondées, a déclaré Marvin Rotrand, conseiller de
ville du caucus Union Montréal dans l'arrondissement de Côte-des-Neiges-Notre
Dame-de-Grâce.
    "Vision Montréal n'a aucune leçon sur l'éthique à donner à qui ce soit.
C'est évident qu'au même moment où l'une de ses propres conseillères de Ville,
dans l'arrondissement du Sud-Ouest, a été obligée de se retirer au moins
temporairement de son parti tout en s'accrochant à son poste de présidente du
Comité consultatif d'urbanisme malgré le fait que son père ait été arrêté par
la Sûreté du Québec et accusé de fraude et d'actes de corruption dans les
affaires municipales, Vision Montréal veut tout faire pour lancer un écran de
fumée dans le but de détourner l'attention du public vers un autre parti que
lui-même. Les tentatives répétées de Vision Montréal de mettre en doute
l'intégrité de madame Cinq-Mars et des autres élus dans l'arrondissement sont
nettement exagérées, d'autant plus que l'on sait que toutes les démarches
visant à faire la lumière sur certaines dépenses irrégulières et décisions
administratives douteuses ont été initiées par Mme Cinq-Mars et son équipe,
qui ont alerté l'administration du maire de Montréal, Gérald Tremblay, qui a
immédiatement mandaté deux firmes d'experts indépendants et ce, dans le but
que de tels incidents ne se reproduisent plus jamais", déclare M. Rotrand.

    VISION SALIT OUTREMONT

    "Tous les élus d'Union Montréal dans l'arrondissement d'Outremont ont
confirmé leur intention de continuer à consacrer tous leurs efforts à rétablir
le lien de confiance avec la population, en appliquant les meilleures
pratiques de gestion pour l'arrondissement et en donnant des services de
qualité à leurs concitoyens", de déclarer, pour sa part,
madame Marie Cinq-Mars.
    "Vision Montréal essaie par tous les moyens de salir Outremont et je
tiens à assurer à mes concitoyennes et concitoyens que je ne les laisserai pas
faire", ajoute Mme Cinq-Mars.

    CHOQUANT ET RIDICULE

    "A écouter les tentatives du chef de Vision Montréal,
M. François Purcell, de se présenter comme le grand défenseur des principes
d'éthique, est carrément choquant et ridicule, surtout lorsque l'on jette un
coup d'oeil - même rapide - au désastreux bilan de cette formation en termes
de gestion des fonds publics", souligne M. Rotrand.

    Rappelons que:

    
    - Lors du premier mandat de Vision Montréal, le Directeur général des
      élections du Québec (DEGEQ) a intenté 77 poursuites relatives au
      financement du parti politique Vision Montréal. Dans les mois qui ont
      suivi, les constats d'infraction se sont multipliés pour atteindre 200.

    - Au printemps 1997, sous l'administration de Vision Montréal, le
      Vérificateur de la Ville de Montréal a jugé que plusieurs règles
      comptables et de saine gestion avaient été transgressées: la Ville
      emprunte davantage que ce qui est voté et sans avoir les fonds
      disponibles, était-il forcé de constater.

    - Dans son rapport annuel, en 2001, le Vérificateur de la Ville avait
      critiqué l'administration de Vision Montréal pour le mauvais contrôle
      financier dans les projets de la Ville et pour ne pas avoir suivi les
      procédures applicables dans l'octroi des contrats.
    

    "Dans le cas de Vision Montréal, on ne parle pas que de quelques dépenses
mais bien des finances publiques de la Ville qui avaient nécessité une
intervention musclée du gouvernement du Québec après les nombreux constats
accablants du Vérificateur général de la Ville et du Directeur général des
élections. La Ville de Montréal était alors sous une quasi tutelle!", rappelle
M. Rotrand.




Renseignements :

Renseignements: Maxime Chagnon, Directeur des communications, Union
Montréal, (514) 906-1340, poste 121, Cell.: (514) 824-1580

Profil de l'entreprise

Union Montréal

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.