Ville de Montréal: les faits saillants du comité exécutif du 7 novembre 2007



    MONTREAL, le 8 nov. /CNW Telbec/ - Le président du comité exécutif de la
Ville de Montréal, M. Frank Zampino, a présenté un compte rendu des
principales décisions qui ont été prises par le comité exécutif lors de la
séance du 7 novembre 2007.
    Au cours de cette séance, les membres du comité exécutif (CE) ont
approuvé le scénario proposé de réfection des piscines du Complexe sportif
Claude-Robillard (CSCR) et autorisé, à cet effet, le lancement de l'appel
d'offres de construction. Des investissements majeurs doivent être réalisés
dans les piscines et leurs équipements qui comptent plus de 30 ans
d'utilisation et ce, afin de maintenir l'offre de services actuelle dans les
sports nautiques du CSCR. Le scénario proposé comprend notamment la réfection
de la céramique et de l'étanchéité des bassins, la réfection du système de
filtration, la réfection des appareils d'éclairage, la réparation structurale
de la tour des tremplins, le réaménagement des vestiaires et la création d'un
vestiaire à l'intention des familles et pour les personnes à mobilité réduite.
    Les membres du CE ont également entériné le lancement d'un appel d'offres
public pour la réhabilitation de la conduite principale d'aqueduc de 1800 mm
en béton-acier sur le boulevard Pie-IX et la rue Jarry. La réhabilitation de
la conduite d'aqueduc Pie-IX/Jarry constitue une opération majeure devant être
menée avec célérité, de façon durable et avec le moins de nuisances possibles
sur cette artère majeure. La technique recommandée pour consolider cette
conduite est la réhabilitation par insertion d'une conduite en acier d'un
diamètre inférieur de 1650 mm et ce, sur une longueur de 2,75 km. Toutefois,
le Service des infrastructures, du transport et de l'environnement (SITE) juge
opportun de considérer également d'autres approches, techniques ou matériaux
alternatifs, qui permettraient de maximiser l'atteinte des objectifs
municipaux de rapidité d'exécution, de durabilité des ouvrages réalisés et de
réduction des impacts sur la population et la circulation souhaités dans le
cadre de la réhabilitation. Ainsi, le mode d'appel d'offres retenu permettra
de cibler l'ensemble des objectifs puisque basé sur l'évaluation des
techniques ou matériaux proposés.

    
    Les membres du CE ont par ailleurs autorisé l'octroi des contrats suivants
:

    - un contrat d'une durée de trois ans au montant de 336 380 $ à
      4121104 Canada inc. (Kadisal inc.), firme ayant obtenu le plus haut
      pointage final, pour la gestion de l'écocentre de Côte-des-Neiges. Les
      écocentres permettent de récupérer 70% des matières qui y sont
      apportées par les citoyens et constituent un élément important pour
      atteindre les objectifs de récupération fixés par le ministère du
      Développement durable, de l'Environnement et des Parcs. Ce nouveau
      contrat assurera le maintien de ce service à la population. Cette
      dépense sera entièrement assumée par l'agglomération.

    - un contrat au montant de 130 098 $ à la firme Houle Toyota, plus bas
      soumissionnaire conforme, pour la fourniture de sept véhicules Toyota
      Yaris 2008. Ces derniers sont requis afin de remplacer sept véhicules
      appartenant à l'unité Application des règlements sur le stationnement
      qui seront mis au rancart pour désuétude. Cette dépense sera
      entièrement assumée par la ville centre.

    - un contrat au montant de 81 319 $ pour la fourniture de dix postes de
      travail véhiculaires (PTV) à la firme Motorola Canada limitée, seul
      soumissionnaire conforme, dans le cadre d'une demande de soumission sur
      invitation. L'une des parties importantes du projet de schéma de
      couverture de services est le déploiement de nouvelles ressources
      policières dans les postes de quartier. Pour ce faire, la Division
      technologie et gestion des immeubles (DGTI) doit fournir tous les PTV
      nécessaires aux installations dans les véhicules qui seront utilisés
      par ces policiers. Cette dépense sera entièrement assumée par
      l'agglomération.

    - un contrat au montant de 135 000 $ à la firme Avantage Cochrane Sport
      inc., plus bas soumissionnaire conforme, pour l'achat de toiles
      protectrices pour le revêtement de sol de la salle omnisports du
      complexe sportif Claude-Robillard. L'achat de ces nouvelles toiles
      protectrices adéquates est requis afin d'assurer la pérennité de
      l'investissement réalisé en 2000 pour le nouveau revêtement de sol de
      la salle omnisports, permettant ainsi de presque doubler sa durée de
      vie, soit 20 ans plutôt que 12. Cette dépense sera entièrement assumée
      par l'agglomération.

    - un contrat au montant de 498 718 $ à Environnement routier NRJ inc.,
      plus bas soumissionnaire conforme, pour la construction d'ouvrages de
      contrôle de la migration latérale des biogaz au Complexe
      environnemental Saint-Michel (CESM). Ce contrat prévoit la phase II de
      construction de tranchées, à l'extérieur de la zone d'enfouissement et
      légèrement à l'intérieur du parc linéaire. Celles-ci seront équipées
      d'un système de ventilation composé d'évents statiques qui serviront
      d'exutoire aux gaz qui pourront s'échapper à l'atmosphère même lorsque
      les sols de surface seront saturés en eau ou gelés. Il est à noter que
      la conception des ouvrages tient compte de la possibilité éventuelle de
      relier les tranchées de ventilation au réseau de captage des biogaz.
      Les travaux réalisés comprennent aussi la remise en état des lieux.
      Cette dépense sera entièrement assumée par l'agglomération.

    - un contrat au montant de 122 962 $ à la firme LCB Construction inc.,
      plus bas soumissionnaire conforme, pour le projet de relocalisation de
      l'équipe d'électricité haute tension au 3444, boulevard Saint-Joseph
      Est. Ces travaux d'aménagement sont requis afin d'installer
      adéquatement l'équipe en électricité haute tension selon leurs besoins
      et rendre les lieux conformes aux nouvelles activités de cet espace
      antérieurement occupé par l'équipe de décoration de la Ville. Ce projet
      inclut notamment des travaux de construction de cloisons intérieures,
      de branchement d'équipements électriques, d'aménagements d'espaces de
      rencontres, vestiaires, ateliers, rangement et buanderie ainsi que la
      mise aux normes de la protection incendie selon le nouvel aménagement.
      Cette dépense sera assumée à 55,4 % par l'agglomération et à 54,6 % par
      la ville centre.
    

    Les membres du CE ont aussi approuvé la convention et retenu les services
professionnels en architecture et en génie de bâtiment de Les Architectes
Boutros + Pratte/Boulva, Verganelakis & associés/Groupe Farley inc., ayant
obtenu le plus haut pointage, pour la conception, la préparation des plans et
devis et la surveillance des travaux du projet de restauration, de
réaménagement et d'agrandissement de la maison Jacques-Richer-dit-Louveteau,
située dans le parc-nature du Cap-Saint-Jacques. A cet effet, les élus ont
autorisé une dépense de 87 787 $. Ces travaux sont cohérents avec les
objectifs de conservation et de mise en valeur du patrimoine de la Politique
du patrimoine de la Ville. De plus, ils visent à améliorer la qualité du
milieu de vie des citoyens montréalais en leur donnant accès à un bâtiment
sécuritaire et adéquat pour la livraison des services administratifs du
Sud-Ouest. Ils s'intègrent au plan d'aménagement à long terme du Parc-Nature
du Cap-Saint-Jacques et permettront de simplifier l'opération de gestion du
parc. Cette dépense sera entièrement assumée par l'agglomération.
    Les élus ont par ailleurs garanti le prêt renouvelé par la Société
d'habitation et de développement de Montréal pour le financement du programme
d'acquisition de logements locatifs et du programme d'acquisition de maison de
chambres. La reconduction de la garantie formelle et complète de la Ville de
Montréal, à l'égard de l'ensemble de ses obligations qui échoient à un prêteur
en vertu d'une convention de crédit à être renouvelée avec la Banque de
Nouvelle-Ecosse pour le financement du programme d'acquisition de logements
locatifs et du programme d'acquisition de maisons de chambres, assurera une
réduction importante des frais de crédit permettant à la SHDM de réaliser une
économie appréciable.
    Les membres du CE ont également approuvé, dans le cadre de l'entente
Ville de Montréal- ministère de l'Immigration et des Communautés culturelles
(MICC), pour l'année 2007-2008, les contributions financières non récurrentes
totalisant 159 991 $ aux cinq organismes suivants : la Fondation du maire de
Montréal pour la jeunesse (40 000 $), la Compagnie F (7 741 $), Interconnexion
Nord-Sud (37 250$), le Conseil national des citoyennes et citoyens d'origine
haitienne (50 000 $), Equitas-Centre international d'éducations aux droits
humains (25 000 $). Tous les projets de ces organismes s'adressent à des
clientèles ciblées, marginalisées et exclues et répondent à des priorités de
l'administration municipale. Les projets sont soutenus par différents
partenaires et font l'objet d'un consensus dans le milieu et d'un montage
financier. Plusieurs projets sont d'envergure métropolitaine alors que
d'autres ciblent une clientèle locale. Cette dépense sera entièrement assumée
par la ville centre.
    Les membres du CE ont aussi autorisé la dépense pour le bail par lequel
la Ville loue de Colonia Development (1987) inc. des locaux de 3 745 m2 aux
2e et au 3e étage de l'immeuble situé au 5650, rue d'Iberville pour loger le
bureau d'Arrondissement de Rosemont-La Petite-Patrie, pour une période de cinq
ans à compter du 1er septembre 2007, moyennant un loyer brut annuel de
712 821 $ par année. La demande d'autoriser cette dépense est nécessaire pour
donner suite à l'approbation du nouveau bail par l'arrondissement et permettre
à la Direction des immeubles d'honorer les obligations du bail. Cette dépense
sera entièrement assumée par la ville centre.
    En fin, les membres du CE ont autorisé la dépense pour le bail par lequel
la Ville loue de la Fabrique de la Paroisse de la Nativité de la Sainte-Vierge
des locaux de 1 003 m2, au rez-de-chaussée et au premier étage de l'immeuble
situé au 1884, rue Saint-Germain, pour une période de trois ans à compter du
1er janvier 2007, plus deux options de renouvellement d'une année chacune,
moyennant un loyer total de 233 000 $ pour les trois années du bail, à des
fins communautaires pour la Direction de la culture, des sports, des loisirs
et du développement social de l'arrondissement de
Mercier-Hochelaga-Maisonneuve. La demande d'autoriser cette dépense est
nécessaire pour donner suite à la demande de l'arrondissement et permettre à
la Direction des immeubles d'honorer les obligations du bail. Cette dépense
sera entièrement assumée par la ville centre.




Renseignements :

Renseignements: Bernard Larin, (514) 872-9998; Richard Caron, (514)
872-9859; Darren Becker, (514) 872-6412; Source: Cabinet du maire et du comité
exécutif de la Ville de Montréal


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.