Ville de Montréal: Les faits saillants du comité exécutif du 25 juin 2009



    MONTREAL, le 26 juin /CNW Telbec/ - Le président du comité exécutif de la
Ville de Montréal, M. Claude Dauphin, a présenté un compte rendu des
principales décisions qui ont été prises par le comité exécutif lors de la
séance du 25 juin 2009.
    Au cours de cette séance, les membres du comité exécutif (CE) ont donné
leur aval à la création du Répertoire des milieux naturels protégés de
l'agglomération de Montréal, dans le cadre de l'application de la Politique de
protection et de mise en valeur des milieux naturels. En raison de nombreux
projets menés depuis l'adoption de la Politique, il est maintenant temps de
créer un répertoire officiel, afin de consigner les espaces de conservation et
de rendre compte de l'atteinte de l'objectif de 6 % de milieux naturels
protégés. Le document sera un outil de promotion et d'éducation permettant à
Montréal de rendre ses milieux naturels plus accessibles à la population et de
se démarquer parmi les autres grandes villes actives en matière de
préservation de la biodiversité. La compilation des sites protégés, la
cartographie et la production de fiches descriptives pour publication sur
l'Internet sont prévues pour l'automne 2009.
    Le CE a également approuvé l'adoption du Plan directeur de gestion des
matières résiduelles (PDGMR) de l'agglomération de Montréal. Rappelons que le
Plan métropolitain de gestion des matières résiduelles (PMGMR), réalisé par la
Communauté métropolitaine de Montréal, incite les autorités locales à mettre
en place certaines mesures. Le Plan directeur permettra de réaliser les 15
mesures du PMGMR, qui sont sous la responsabilité de l'agglomération. Il
comporte 49 actions traitant des thèmes suivants : la sensibilisation des
citoyens, la réduction à la source, le réemploi, les matières recyclables et
organiques, les boues résiduaires, les résidus ultimes, domestiques dangereux,
de construction, de rénovation et de démolition résidentiels, ainsi que les
encombrants. Pour réaliser les actions du PDGMR, un budget additionnel de 6,6
M$ sera requis pour les deux prochaines années, dont 3,2 M$ de compétence
d'agglomération et 3,4 M$ de compétence locale. Sans la mise en oeuvre du
PDGMR, il sera difficile pour les villes de l'agglomération d'intégrer les
mesures édictées par la Loi sur la qualité de l'environnement ou d'atteindre
les objectifs de valorisation des matières résiduelles de la Politique
québécoise de gestion des matières résiduelles 1998-2008. Le conseil
d'agglomération aura à entériner ce Plan directeur.
    Le comité exécutif a approuvé le contenu du Bilan 2008-2009 du Plan de
transport de Montréal et sa diffusion auprès des partenaires, permettant de
situer l'état d'avancement des projets. Un an après l'adoption du Plan de
transport, en juin 2008, Montréal aura déployé des efforts considérables en
vue d'atteindre des objectifs fixés au Plan, dont les faits saillants sont les
suivants :
    Transport collectif : Financé conjointement par Montréal et Québec, le
Programme d'amélioration des services 2007-2011 de la Société de transport de
Montréal (STM) a permis l'augmentation, en 2008, de l'offre de service du
métro de 17 % et des autobus de 3,9 % et de 2,6 % pour la première moitié de
2009. Des mesures préférentielles pour l'autobus sur les axes Saint-Michel,
Rosemont et Beaubien ont permis à la STM d'atteindre 382,5 millions de
déplacements, soit 15 millions de plus qu'en 2007. Par ailleurs, Montréal a
versé 323,7 M$ à la STM, un niveau inégalé représentant une hausse
substantielle par rapport aux dernières années.

    
    - Transport actif : BIXI, le premier réseau de vélos en libre-service à
      grande échelle en Amérique du Nord a été inauguré en mai 2009, offrant
      3000 vélos dans 300 stations. Un total de 80 km de voies cyclables a
      été ajouté entre autres, sur le chemin de la Côte-Sainte-Catherine, le
      pont Jacques-Bizard et le chemin Sainte-Marie et, en 2009, 60 km de
      pistes sont prévues. Ces projets permettront de compléter le plan
      d'accès vélo au centre-ville et la voie de ceinture de l'île de
      Montréal. Les interventions pour favoriser la marche se poursuivent
      avec la piétonisation à l'été 2008 de la rue Sainte-Catherine, entre
      les rues Berri et Papineau, et de la rue Saint-Paul dans le Vieux-
      Montréal, à l'été 2009. Les projets de réfection des trottoirs et de
      mise en place de feux piétons et sonores ont été réalisés conformément
      à la Charte du piéton.
    - Sécurité et qualité de vie : La sécurisation de 51 carrefours, l'entrée
      en vigueur de nouvelles dispositions du Code de la sécurité routière
      interdisant le téléphone cellulaire au volant et l'imposition de
      sanctions plus sévères pour les grands excès de vitesse, combinés
      avec l'embauche de 133 policiers affectés à la circulation en 2006, ont
      permis de réduire de 13 % les accidents mortels et de 28 % les
      accidents avec blessés graves par rapport à 2007.
    - Réseau routier : Des efforts sans précédent ont été consacrés à la
      réfection et au développement du réseau routier. Environ 170 M$ ont été
      investis en 2008, et plus de 245 M$ sont prévus en 2009. Des travaux
      importants ont débuté en 2009, par exemple, la reconstruction de
      l'échangeur Dorval par le ministère des Transports du Québec (MTQ), le
      tronçon Souligny du projet de modernisation de la rue Notre-Dame et le
      raccordement des boulevards Cavendish et Henri-Bourassa. La conception
     de nombreux projets se poursuit, dont le réaménagement de l'autoroute
      Bonaventure et la reconstruction du complexe Turcot par le MTQ.
    - Planification locale, financement et gouvernance : L'arrondissement du
      Plateau-Mont-Royal a été le premier à adopter, en mars 2009, son Plan
      de déplacement urbain 2009-2024, et celui de Saint-Laurent l'a suivi en
      juin. Certaines mesures des plans de transport intégrés du Mont-Royal
      et du Vieux-Montréal ont été déployées afin d'améliorer l'accessibilité
      à ces secteurs, tout en favorisant les transports collectif et actif.
      Le conseil d'agglomération aura à entériner le Bilan 2008-2009.
    

    Octroi de contrats

    Les membres du CE ont octroyé un contrat d'un montant de 99 894 $ à la
firme Maçonnerie L.M.R. inc. pour la réalisation des travaux de maçonnerie du
monument à Paul de Chomedey, sieur de Maisonneuve, situé à la place d'Armes,
dans l'arrondissement de Ville-Marie. La restauration du monument, dédié aux
fondateurs de Montréal et hautement symbolique, s'inscrit dans le cadre du
projet de réaménagement de la place d'Armes, dont le début des travaux est
prévu pour septembre 2009. Les travaux consistent en la réfection du piédestal
du monument et comprennent la restauration des pierres endommagées, la remise
en place des pierres déplacées, le nettoyage du monument, la réfection de tous
les joints de mortier et l'application d'un enduit protecteur. La dépense sera
assumée par l'agglomération, puisqu'elle concerne des contributions
municipales et la gestion d'ententes et de programmes gouvernementaux pour la
mise en valeur des biens, sites et arrondissements reconnus par la Loi sur les
biens culturels.
    Les élus ont également autorisé le Consortium Petra St-Luc à procéder aux
travaux de préparation du sol, d'excavation et de pose des infrastructures
dans les rues de la phase 2 du Projet Valencia, sur un terrain appartenant à
la Ville, situé au sud-ouest de la rue Sylvia-Daoust dans l'arrondissement de
Rivière-des-Prairies-Pointe-aux-Trembles. Le site est d'une superficie de 16
140,8 m2. Le Consortium doit répondre à toutes les exigences de la demande
d'autorisation déjà signée à cet effet. Le projet de maisons de St-Luc
Habitations à Rivière-des-Prairies prévoit des unités d'habitation de qualité,
aménagées autour d'un vaste espace vert.

    Contributions financières

    Par ailleurs, le CE a autorisé le versement de 189 020 $ à 12 organismes
culturels, en vertu du Programme Partenariat Culture et Communauté 2009 de
l'Entente entre le ministère de la Culture, des Communications et de la
Condition féminine (MCCCF) et la Ville (MCCCF-Ville) 2008-2011 sur le
développement culturel de Montréal. Le Programme appuie la mise en place de
partenariats structurants entre les organismes culturels et ceux des
communautés montréalaises. Les organismes, leurs partenariats et les
contributions financières sont les suivants :

    
    Agora de la danse avec le Centre pour femmes La Dauphinelle :    15 390 $
    Dynamo Théâtre avec Vivre Saint-Michel en santé et la TOHU :     16 000 $
    Festival du nouveau cinéma de Montréal avec la Fondation pour
     la promotion de la pédiatrie sociale :                          20 000 $
    Festival international de Musique Pop Montréal avec Leave out
     violence (LOVE) :                                               11 000 $
    Geordie Theatre Productions avec la Bibliothèque des jeunes de
     Montréal et le Théâtre Puzzle :                                 14 000 $
    Groupe Intervention Vidéo de Montréal avec le café communautaire
     Chez Touski :                                                    8 500 $
    Le Mois de la Photo à Montréal avec la Maison des jeunes La
     Galerie :                                                       16 500 $
    Ollin Theatre Transformation Playback avec Paroles d'exclues :   18 500 $
    Point La Vie avec La rue des femmes de Montréal :                20 000 $
    Société des arts libres et actuels avec A deux mains-Head and
     Hands et Black Community Association-NDG :                      18 500 $
    Vidéographe avec la Coalition des organismes communautaires de
     lutte contre le sida :                                          15 330 $
    

    Les élus ont également approuvé des contributions totalisant 33 300 $ aux
organismes culturels Espace Libre inc. (11 988 $) et l'Agora de la danse (21
312 $), en vertu des activités du Forum des équipements culturels. Ils ont
aussi donné leur aval aux conventions établissant les modalités et les
conditions de versement. Le Forum s'inscrit dans le cadre de l'Entente
MCCCF-Ville, destinée à renforcer le rôle de métropole culturelle exercé par
Montréal. Le projet d'étude de l'Espace Libre évaluera le coût des travaux de
rénovation de ses espaces administratifs dans une ancienne caserne située au
1945, rue Fullum, dans le quartier Centre-Sud de l'arrondissement de
Ville-Marie. L'Agora désire améliorer les installations qu'il occupe depuis 20
ans, au 840, rue Cherrier, dans l'arrondissement du Plateau-Mont-Royal.
    Par ailleurs, le CE a autorisé le soutien à l'Institut international de
gestion des grandes métropoles (IIGGM), créé par l'Association mondiale des
grandes métropoles, Metropolis, pour répondre aux besoins de ses membres en
matière de formation en gestion urbaine. Les élus ont approuvé un prêt de
trois employés, un soutien financier récurrent de 65 000 $, la fourniture de
locaux pour le siège social (au 1550, rue Metcalfe), pour une contribution
annuelle approximative de 450 000 $, afin de renforcer la structure. Le CE a
aussi désigné des membres et des administrateurs au conseil d'administration
de l'IIGGM. La Ville est membre de l'organisme Metropolis, qui regroupe 92
métropoles réparties à travers le monde. La Ville assume les rôles de
vice-président exécutif de l'organisme, responsable de l'Amérique du Nord et
la présidence du Réseau international des femmes, responsable de l'Institut de
formation. Les membres montréalais désignés du l'IIGGM sont mesdames Manon
Barbe, mairesse d'arrondissement de LaSalle et Jocelyne-Ann Campbell,
conseillère de l'arrondissement d'Ahuntsic-Cartierville, ainsi que messieurs
Claude Trudel, maire de l'arrondissement de Verdun, Luis Miranda, maire de
l'arrondissement d'Anjou et membre du comité exécutif, et Jacques Jobin,
directeur du Bureau des affaires internationales. Le conseil municipal aura à
entériner ces décisions.
    Les élus ont également approuvé un protocole de soutien technique entre
la Ville et Les FrancoFolies de Montréal inc pour 2009, ainsi que les dépenses
en coûts techniques de 510 000 $. Le volet extérieur des FrancoFolies 2009
aura lieu du 19 juillet au 14 août dans le site de
Place-des-Arts-Complexe-Desjardins, dans l'arrondissement de Ville-Marie.
L'événement musical vise la promotion et la diffusion de la chanson
d'expression française et se situe aux premières loges des manifestations
culturelles francophones. Le conseil municipal aura à entériner cette
décision.
    Le CE a accepté une subvention au montant de 121 300 $ de la Fondation
Hydro-Québec pour l'environnement, visant le "projet de restauration et de
valorisation de la biodiversité en milieu urbain" (PRVBMU). Il a de plus
autorisé une dépense supplémentaire, du même montant, pour des contributions
financières aux organismes partenaires. Ce projet s'inscrit dans les
politiques de protection et de mise en valeur des milieux naturels et de
l'arbre, ainsi que dans la Stratégie du Développement durable et celle de
verdissement (en projet). Le projet vise à embaucher des jeunes issus de
milieux défavorisés à l'été 2009, afin qu'ils participent à la lutte contre
l'envahissement des régions naturelles par certaines plantes nuisibles. La
problématique des plantes envahissantes est importante sur le territoire
montréalais. Le projet vise aussi le volet biodiversité et l'éradication des
plantes nuisibles sur le mont Royal. Les jeunes participants à ces projets
seront initiés à un domaine de travail en environnement, ce qui pourrait
susciter des intérêts de carrière. Les partenaires du projet et les
contributions financières sont : SOVERDI (45 400 $), l'éco-quartier
Pierrefonds-Roxboro (25 300 $), l'éco-quartier Sault-au-Récollet (25 300 $) et
les Amis de la montagne (25 300 $).
    De plus, les membres du CE ont approuvé une aide financière de la
Direction de la santé publique (DSP) de Montréal au montant de 52 500 $, pour
les années 2009 et 2010, visant l'exploitation de la station d'échantillonnage
Chénier du Réseau de surveillance de la qualité de l'air. L'exploitation d'une
station d'échantillonnage requiert la visite régulière d'un technicien
qualifié qui veille à l'entretien, à la vérification et à l'étalonnage des
appareils de mesure selon les méthodes prescrites par Environnement Canada.
Ces travaux alourdissent la tâche des membres de l'équipe technique du réseau
de surveillance, mettant ainsi en péril le travail quotidien nécessaire au bon
fonctionnement de l'ensemble des 17 stations du réseau. Les fonds de la DSP
visent l'octroi de deux contrats de services techniques.
    Par ailleurs, le comité exécutif a approuvé la poursuite du projet de la
nouvelle bibliothèque Benny dans l'arrondissement de
Côte-des-Neiges-Notre-Dame-de-Grâce, en vertu du Programme de rénovation,
d'agrandissement et de construction (RAC) de bibliothèques, dans le cadre de
l'Entente sur le développement culturel (MCCCF-Ville). Le CE a aussi approuvé
un budget au montant maximal de 9 146 000 $, à même le Programme triennal
d'immobilisation du Service du développement culturel, de la qualité du milieu
de vie et de la diversité ethnoculturelle, nécessaire à la réalisation dudit
projet. Le projet consiste à fermer l'actuelle bibliothèque logée dans une
ancienne chapelle et à la déménager dans un nouvel équipement plus moderne et
spacieux. Le nouveau centre regroupera la bibliothèque, un espace de diffusion
culturelle et des espaces communs. La contribution de la Ville et du MCCCF est
de 9,1 M$, soit 80 % des coûts, et l'arrondissement assumera un montant de 2,2
M$, soit 20 % des coûts du projet. Les élus du comité exécutif ont annoncé
l'octroi de 244 100 $ supplémentaires cette année, pour soutenir
financièrement des projets locaux visant à prévenir l'adhésion des jeunes aux
gangs de rue dans trois arrondissements de Montréal. Ces sommes visent à
permettre un travail en amont et en prévention dans les arrondissements
d'Ahunstic-Cartierville, de Mercier-Hochelaga-Maisonneuve et du Sud-Ouest. La
prévention contre les gangs de rue est l'une des préoccupations majeures de
l'Administration montréalaise. Les gangs émergents et le déplacement des
groupes pour acquérir de nouveaux territoires sont des exemples de l'évolution
du phénomène et de la réalité avec laquelle Montréal doit composer au
quotidien. Toutefois, il est possible de prévenir et de freiner l'adhésion des
jeunes aux gangs de rue. Les ressources financières supplémentaires adoptées
permettront de poursuivre le travail effectué en amont, en créant de nouveaux
programmes de prévention et en agrandissant les zones d'intervention.

    Réglementation

    Enfin, les élus ont approuvé l'ordonnance requise afin de rendre le
Règlement sur les subventions relatives à la revitalisation des secteurs
commerciaux en vertu du Programme Réussir@Montréal-Commerce (PR@M) applicable
au secteur SDC Promenade Wellington. En 2008, le CE a annoncé que 28 secteurs
commerciaux ont fait l'objet d'un accord de principe visant leur
revitalisation, dont la Promenade Wellington, entre le boulevard LaSalle et la
6e Avenue dans l'arrondissement de Verdun. Les commerçants et les
propriétaires d'immeubles commerciaux désireux d'actualiser leurs propriétés
pourront s'inscrire au programme, suite à l'adoption de cette ordonnance par
le comité exécutif. Le Programme vise à actualiser le cadre bâti et à
améliorer l'ambiance et la compétitivité commerciale, tout en respectant les
pratiques et les principes reconnus en design. Le PR@M a également pour but
l'amélioration continue de la qualité du milieu de vie des résidants de
l'arrondissement.




Renseignements :

Renseignements: Bernard Larin, (514) 872-9998; Darren Becker, (514)
872-6412; Daniel Bussière, (514) 872-9859; Source: Cabinet du maire et du
comité exécutif de la Ville de Montréal


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.