Ville de montréal: Les faits saillants du comité exécutif du 25 avril 2007



    MONTREAL, le 27 avril /CNW Telbec/ - Le président du comité exécutif de
la Ville de Montréal, M. Frank Zampino, a présenté un compte rendu des
principales décisions qui ont été prises par le comité exécutif du 25 avril
2007, la septième séance publique de l'Administration, et qui s'est déroulée
en soirée, dans l'arrondissement d'Ahunstic-Cartierville.
    Au cours de cette séance, les membres du comité exécutif (CE), ont
octroyé les contrats suivants :

    
    - un contrat au montant de 434 624 $ à la firme Wolsely-Groupe Aqueduc,
      plus bas soumissionnaire conforme, pour la fourniture et la livraison
      de vannes à papillon pour des conduites d'aqueduc principales pour
      l'ensemble de l'agglomération de Montréal. Les membres du CE ont
      approuvé à cet effet le virement budgétaire au Programme triennal
      d'immobilisations (PTI). La Ville n'ayant plus en réserve des vannes
      disponibles et considérant les besoins grandissants identifiés pour les
      prochaines années, il est requis de faire l'acquisition de telles
      vannes afin de couvrir les besoins en 2007 et d'éviter ainsi d'être en
      rupture de stock advenant un besoin urgent. Cette dépense sera
      entièrement assumée par l'agglomération.

    - un contrat au montant de 58 371 $ à la firme Allianz Madvac inc., pour
      la fourniture d'une voiturette aspirateur de marque Madvac 101-D,
      modèle 2006, traction aux quatre roues, dans le but de mécaniser les
      opérations de propreté du parc Mont-Royal. L'achat d'un tel véhicule
      permettra des gains de productivité importants au niveau de l'activité
      de propreté au Mont-Royal, particulièrement aux belvédères, dans les
      stationnements ainsi qu'au monument Sir George-Etienne Cartier à la
      suite de l'activité Tam Tam. Cette dépense sera entièrement assumée par
      l'agglomération.

    - un contrat de services autres que professionnels, au montant de
      50 000 $, à la compagnie Stanley Clifford Hunt, Kwakiutl artiste, pour
      la restauration de la surface du Mât totémique Kwakiutl de l'Expo 67,
      situé au parc Jean-Drapeau de l'Ile Notre-Dame, dans l'arrondissement
      de Ville-Marie. Les membres du CE ont autorisé à cet effet une dépense
      de 163 950 $ pour la réalisation complète des travaux. La restauration
      de l'oeuvre est nécessaire pour maintenir sa valeur artistique et
      assurer son intégrité physique. C'est le seul mât totémique que la
      Ville de Montréal possède et le seul témoin du pavillon des Indiens du
      Canada de l'Exposition universelle de 1967. Le SDCQMVDE propose de le
      restaurer à l'occasion du 40e anniversaire de l'EXPO 67. Cette dépense
      sera entièrement assumée par l'agglomération.

    - un contrat au montant ajusté de 474 501 $ à la compagnie Aqua-Rehab
      Inc., plus bas soumissionnaire conforme pour l'installation de
      protection cathodique à anodes sacrificielles sur le réseau d'aqueduc
      par forage pneumatique sur différentes rues de l'arrondissement de
      LaSalle. Des travaux de resurfaçage et de stabilisation sont prévus
      pour les trois prochaines années sur le territoire de l'arrondissement
      de Lasalle. Les infrastructures existantes sur ces rues sont en bon
      état mais datent d'environ 45 ans. Les conduites sont en fontes grises
      et les fuites sont faibles ou inexistantes sur ces rues. Toutefois,
      afin de limiter les futures fuites, il est important que ces conduites
      soient protégées cathodiquement. En réalisant la protection cathodique
      avant ou en même temps que les travaux de resurfaçage, la durée de vie
      des actifs souterrains et de surface se trouvera alors prolongée d'une
      quinzaine d'années. Cette dépense sera entièrement assumée par la Ville
      centrale.
    

    Les membres du CE ont également approuvé le projet d'acte par lequel la
Ville acquiert de Canards illimités Canada, pour un montant de 3 400 000 $, un
terrain formé du lot 3 944 964, un droit d'usage dans le lot 3 944 965, et une
servitude réciproque de passage en faveur et contre ces lots dans le corridor
de la rivière à l'Orme du bois Angell, dans la Ville de Beaconsfield. Le
projet du corridor écoforestier de la rivière à l'Orme s'inscrit dans la
Politique de protection et de mise en valeur des milieux naturels. Cette
démarche permettra d'augmenter la superficie protégée des milieux naturels
d'intérêt dans l'ouest de l'île. La transaction, qui représente un quart de la
superficie totale du boisé, se compose d'un lot d'une grande superficie acquis
par Montréal dans la partie sud et d'un deuxième lot acheté par la Ville de
Beaconsfield dans la partie nord. Au total, ce sont donc plus de 22,2 hectares
protégés. Le bois Angell est constitué de feuillus matures dont certains sont
centenaires. D'une grande biodiversité et abritant des espèces de plantes
rares et des espèces animales à statut précaire, notamment plusieurs espèces
d'oiseaux, ce territoire a été désigné écosystème forestier exceptionnel (EFE)
par le ministère des Ressources naturelles du Québec (MRN). Le conseil
d'agglomération aura à approuver cette décision.
    Les membres du CE ont aussi approuvé le renouvellement, pour l'édition
2007, du bail par lequel la Ville loue, à Le Festival International de Jazz de
Montréal inc., un terrain situé à l'angle sud-est de la rue de Bleury et du
boulevard de Maisonneuve "Parc des festivals" et un terrain situé à l'angle
sud-ouest de la rue Jeanne-Mance et du boulevard de Maisonneuve. La location
de ces terrains est essentielle pour Le Festival international de Jazz de
Montréal inc. puisque ceux-ci seront utilisés pour la présentation de
spectacles, le but principal de la tenue d'un tel événement. De plus, la tenue
de ce festival dans la métropole est bénéfique et contribue à positionner
Montréal sur la scène culturelle internationale, sans compter les retombées
culturelles et économiques locales qu'il génère. Aucune dépense n'est
engendrée par cette location et compte tenu du caractère ponctuel de
l'événement, le locataire ne sera pas inscrit au rôle d'évaluation, donc
aucune taxe foncière ne sera perçue pour cette occupation. Ce renouvellement
est consenti aux mêmes clauses et conditions stipulées au bail initial y
compris le maintien du prix du loyer symbolique à 1 $ pour la durée du nouveau
terme.
    Les membres du CE ont par ailleurs approuvé le renouvellement, pour
l'édition 2007, du bail par lequel la Ville loue, à Les FrancoFolies de
Montréal inc., un terrain situé à l'angle sud-est de la rue de Bleury et du
boulevard de Maisonneuve "Parc des festivals" et un terrain situé à l'angle
sud-ouest de la rue Jeanne-Mance et du boulevard de Maisonneuve. La location
de ces terrains est essentielle pour Les FrancoFolies de Montréal inc. puisque
ceux-ci seront utilisés pour la présentation de spectacles, le but principal
de la tenue d'un tel événement. De plus, la tenue de ce festival dans la
métropole est bénéfique et contribue à positionner Montréal sur la scène
culturelle internationale, sans compter les retombées culturelles et
économiques locales qu'il génère. Aucune dépense n'est engendrée par cette
location et compte tenu du caractère ponctuel de l'événement, le locataire ne
sera pas inscrit au rôle d'évaluation, donc aucune taxe foncière ne sera
perçue pour cette occupation. Ce renouvellement est consenti aux mêmes clauses
et conditions stipulées au bail initial y compris le maintien du prix du loyer
symbolique à 1 $ pour la durée du nouveau terme.
    Les membres du CE ont également octroyé une contribution financière de
35 000 $ à Vélo Québec pour l'année 2007 afin d'offrir à la population et aux
visiteurs de Montréal des services d'animation et d'information sur le vélo,
dans le cadre de l'entente signée en 2005 pour une durée de trois ans
(2005-2007). Cette contribution financière du dernier versement de l'entente
triennale 2005-2007, permettra à Vélo Québec de maintenir et de développer des
services à l'intention des Montréalais et des touristes et d'offrir un lieu
d'échange et d'information unique. La popularité et l'intérêt grandissant pour
la pratique du vélo auprès de clientèles de tous âges et les priorités qui ont
été vivement exprimées lors de la tenue du Sommet de Montréal ont permis
d'initier des projets et d'identifier des priorités pour les prochaines
années. Le partenariat établi avec Vélo Québec permet à la Ville de bénéficier
d'une expertise pour le développement de son offre de service en vélo et pour
poursuivre la réalisation d'activités mobilisatrices destinées à la population
de Montréal. Cette dépense sera entièrement assumée par l'agglomération.
    Les membres du CE ont de plus approuvé les conventions relatives à
l'octroi de contributions financières à sept organismes à but non lucratif
dans le cadre du contrat de ville, lutte à la pauvreté et à l'exclusion
sociale pour un montant total de 279 993 $: le Centre des femmes de Montréal,
36 000 $; Mères avec pouvoir, 36 125 $; la Société Elizabeth Fry du Québec,
30 000 $; le Y des femmes de Montréal, 27 875 $; CARI Saint-Laurent, 49 999 $;
Centre communautaire des femmes Sud-Asiatique, 49 999 $; la Fondation de la
Visite, 49 995 $. La réalisation des projets proposés par ces organismes
permettra de répondre à des besoins particuliers que vivent des femmes;
celles-ci peuvent ainsi avoir accès à des programmes et services existants. En
ce qui a trait aux projets destinés aux familles, ceux-ci visent à briser
l'isolement des parents et de leur permettre de connaître et d'utiliser les
ressources de proximité et ainsi mieux participer à la vie de leur milieu.
Cette dépense sera entièrement assumée par l'agglomération.
    Les membres du CE ont également accordé une contribution financière de
25 000 $ pour la réalisation du plan d'action 2006-2007 de l'organisme Gai
Ecoute inc. et ont approuvé le projet de convention se terminant le 31
décembre 2007. Cette contribution financière supportera l'organisme dans la
poursuite de son mandat qui consiste à offrir à la population homosexuelle, à
leurs proches et à toute personne concernée par l'homosexualité, un service
d'écoute accessible de onze heures à trois heures du matin et ce, 365 jours
par année, un service de renseignements et de référence aux ressources, un
service d'aide par courrier électronique et à sensibiliser les intervenants
sociaux et la population aux problématiques reliées à cette clientèle. Cette
dépense sera assumée à 25,5 % par l'agglomération pour un montant de 6 375 $
et à 74,5 % par la Ville centrale pour un montant de 18 625 $.
    Les membres du CE ont aussi octroyé une contribution de 5000 $ à la
Fondation Biotech Montréal - Crossroad 2007 pour l'organisation du Carrefour
de la biotechnologie qui aura lieu à Montréal les 13 et 14 juin 2007 et qui
réunira plus de 350 participants du milieu de la science et du milieu des
affaires. Les élus ont approuvé à cet effet un projet de protocole d'entente
entre la Ville et cet organisme établissant les modalités et conditions de
versements de cette contribution et ont autorisé le directeur de la Direction
de la planification du développement du territoire du Service de la mise en
valeur du territoire et du patrimoine (SMVTP) à signer ledit protocole. Depuis
plusieurs années, la Ville de Montréal soutient le développement du secteur
des biotechnologies, l'un des trois secteurs de l'industrie des sciences de la
vie et représenté à la grappe InVivo. La Ville soutient également le Carrefour
de la biotechnologie en raison de son important travail visant à améliorer la
compétitivité de Montréal et de ses activités contribuant à faire de Montréal
un chef de file dans ce domaine. Cette dépense sera entièrement assumée par la
Ville centrale.
    Les membres du CE ont aussi autorisé une dépense de 60 000 $ pour le
remplacement du quai du Club d'aviron de l'arrondissement de Lachine. En
octobre 2006, de fortes pluies ont provoqué une hausse rapide du niveau d'eau
du Lac St-Louis ce qui a eu pour effet d'endommager considérablement le quai
installé en 2003 et utilisé par le Club d'aviron. Le nouveau quai sera composé
d'une passerelle d'accès et d'une plate-forme flottante aux mêmes dimensions
que le quai précédent, soit de 24 pieds par 60 pieds. Cette dépense sera
entièrement assumée par la Ville centrale.
    Les membres du CE ont par ailleurs autorisé un budget supplémentaire de
125 100 $ à la Direction des grands parcs et de la nature en ville du Service
du développement culturel, de la qualité du milieu de vie et de la diversité
ethnoculturelle (SDCQMVDE) afin d'offrir un service aux citoyens par le biais
de l'exploitation de la ferme Angrignon pour la saison estivale 2007. Les élus
ont à cet effet approuvé le virement budgétaire des dépenses générales
d'administration. Ce budget supplémentaire permettra de maintenir les
opérations de la ferme Angrignon : personnel d'animation et d'entretien des
animaux, entretien du site, location d'animaux de la ferme, programmation
d'activités, gardiennage, etc. Sans ce financement il serait impossible
d'offrir ce service de ferme éducative aux quelques 60 000 visiteurs prévus
entre la mi-juin et la fête du travail. Cette dépense sera entièrement assumée
par l'agglomération.
    Les membres du CE ont de plus autorisé une dépense de 60 000 $ pour
l'opération du service de navette fluviale entre la promenade Bellerive et le
parc national des Iles-de-Boucherville et une dépense de 41 022 $ pour
l'opération du service de navette fluviale entre le parc René-Lévesque dans
l'arrondissement de Lachine et le parc de la Commune dans la Ville de
Châteauguay. Les membres du CE ont approuvé à cet effet le virement budgétaire
en provenance des dépenses générales d'administration et mandaté
l'arrondissement de Lachine pour gérer le service de navette entre Lachine et
Châteauguay. Sans ce financement, les services de navette fluviale entre le
parc de la Promenade Bellerive et le parc national des Iles-de-Boucherville,
ainsi qu'entre le parc René-Lévesque et la Ville de Châteauguay ne pourront
être offerts à la population qui en bénéficient déjà depuis près de quinze
ans. Cette dépense sera entièrement assumée par l'agglomération.
    Les membres du CE ont aussi édicté en vertu de l'article 22 du REGLEMENT
SUR LES VEHICULES HIPPOMOBILES une ordonnance modifiant l'Ordonnance générale
sur les véhicules hippomobiles relativement à la qualification du conducteur
(cocher). La Ville de Montréal a amorcé en 2006 les actions requises pour
améliorer la structure de l'industrie de la calèche et la qualité de ce
produit touristique. L'Institut d'hôtellerie et du tourisme ne dispensant plus
la formation aux candidats souhaitant exercer le métier de cocher, la
proposition actuelle vise donc à redonner aux propriétaires exploitant la
responsabilité de la compétence du personnel qu'ils emploient. En guise de
soutien, le Bureau du patrimoine, de la toponymie et de l'expertise mettra à
leur disposition un guide de visite du Vieux-Montréal adapté à leurs besoins,
en français et en anglais sur le site Internet du Vieux-Montréal. De plus,
avec la collaboration du ministère de la Culture et des communications, deux
cliniques seront offertes aux cochers, anciens et nouveaux afin de mettre à
jour leurs connaissances sur le Vieux-Motnréal.
    Enfin, les membres du CE ont autorisé le nouveau parcours du défilé de La
Fête nationale édition 2007 qui sera présenté le 24 juin et édicté les
ordonnances. Marquant la Fête nationale des Québécois et des Québécoises de
toute origine, l'événement revêt une importance indéniable pour une grande
partie de la population montréalaise qui bénéficie alors d'une foule
d'activités. Parmi celles-ci, on retrouve "Le défilé de la Fête nationale".
Celui-ci, d'une longueur de près de 3 km se tiendra cette année sur les sites
suivants : la mise en place pour les participants du défilé se fera dans
l'arrondissement du Plateau Mont-Royal, dans le quadrilatère délimité au sud
par la rue Sherbrooke, entre les rues De Lorimier et Iberville et bordé au
nord par la rue Rachel (fermetures de rues à déterminer); alors que le défilé
se tiendra quant à lui dans les arrondissements de Rosemont--La-Petite-Patrie
et de Mercier-Hochelaga-Maisonneuve, sur la rue Sherbrooke, entre les rues
Fullum et Viau, le dimanche 24 juin 2007 en après-midi. A cette occasion, le
bruit d'appareils sonores sur les différents sites et l'installation de
bannières sur rues et sur des structures autoportantes seront autorisés. Les
recommandations pour la tenue de cet événement font état d'un consensus
général des arrondissements concernés ainsi que des principaux services
municipaux et du SPVM impliqués dans le soutien logistique et technique aux
festivals et événements culturels.




Renseignements :

Renseignements: Richard Caron, (514) 872-9859; Bernard Larin, (514)
872-9998; Darren Becker, (514) 872-6412; Source: Ville de Montréal


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.