Ville de Montréal: les faits saillants du comité exécutif du 22 octobre 2008



    MONTREAL, le 24 oct. /CNW Telbec/ - Le président du comité exécutif de la
Ville de Montréal, M. Claude Dauphin, a présenté un compte rendu des
principales décisions qui ont été prises par le comité exécutif lors de sa
séance du 22 octobre 2008.
    Au cours de cette séance, les membres du comité exécutif (CE) ont
approuvé la modification des critères devant guider l'Administration dans le
soutien financier accordé aux arrondissements à l'occasion de certains
anniversaires de leur fondation. Rappelons que le 30 juillet, le CE a adopté
les critères encadrant l'aide financière que la Ville pourra accorder aux
arrondissements qui fêteront, dans les prochaines années, leurs anniversaires.
Une aide maximale de 25 000 $ ou de 10 000 $, selon la situation, peut être
accordée. Il y a lieu d'ajouter à cette règle une mesure de plafonnement afin
de limiter le soutien financier de la Ville à un maximum de 50 % de la
contribution municipale liée aux festivités de l'anniversaire de chaque
arrondissement.
    Les élus ont autorisé le lancement d'appels d'offres publics pour la
tenue d'un concours d'architecture et pour d'autres services professionnels
connexes pour la mise en oeuvre du projet de construction du nouveau
Planétarium de Montréal sur le site de la Régie des installations olympiques
(RIO), adjacent au Biodôme, dans l'arrondissement de
Mercier-Hochelaga-Maisonneuve. La Brasserie Dow a fait don de l'actuel
Planétarium à la Ville en 1966. Considérant la désuétude de ses équipements de
projection, le manque d'espace et les coûts élevés d'entretien, le centre
scientifique est l'objet de nombreuses discussions de relocalisation depuis
une décennie. Le 10 décembre 2007, la Ville a annoncé une entente, d'une
valeur de 33 M$, intervenue entre les trois paliers de gouvernement et
l'entreprise Rio Tinto Alcan, afin de permettre la réalisation du nouveau
Planétarium. Le projet comprendra deux théâtres des étoiles, une salle
d'exposition, un auditorium, des laboratoires en astronomie, en informatique
et en géologie, une boutique, un restaurant et divers autres locaux de
soutien. Par ailleurs, le bâtiment sera exemplaire en matière de développement
durable, en vue d'obtenir une certification LEED (Leadership in Energy and
Environmental Design), élaborée par le US Green Building Council pour les
bâtiments présentant des pratiques de construction et d'exploitation qui
réduisent ses impacts négatifs sur l'environnement et ses occupants.
L'implantation du Planétarium à proximité des autres institutions des Muséums
nature de Montréal (Jardin botanique, Insectarium, Biodôme) créera un effet de
synergie entre elles ainsi qu'une augmentation de l'achalandage.
    Le CE a octroyé un contrat au montant de 429 760 $ à la firme Pavage
C.S.F. inc. plus bas soumissionnaire conforme, pour la reconstruction de
trottoirs, de saillies, de bordures, de mails centraux et d'îlots, là où
requis, dans diverses rues de la ville situées dans les arrondissements
d'Ahuntsic-Cartierville et de Saint-Léonard. Le projet s'inscrit dans la
réalisation du plan de transport qui prévoit l'aménagement de voies cyclables
sur l'ensemble de la ville. La construction de ces voies nécessitera divers
travaux, tels que la reconstruction des trottoirs et des chaussées. Le projet
s'inscrit également dans le plan d'action à court terme qui vise à redonner
aux usagers de la route des rues sécuritaires et un confort de roulement
acceptable.
    Par ailleurs, le CE a approuvé un projet de convention au montant de
159 788 $, tel que prévu au Plan triennal d'immobilisation 2008-2010, avec le
Consortium Tecsult-Claulac ayant obtenu le plus haut pointage pour la
fourniture des services professionnels requis pour effectuer la surveillance
des travaux de reconstruction des conduites d'eau et d'égout dans la rue de
Saint-Vallier, entre les rues de Bellechasse et Saint-Zotique, dans
l'arrondissement de Rosemont-La Petite-Patrie. Le projet s'inscrit dans le
plan de mise en valeur du site des anciens ateliers municipaux Rosemont.
Compte tenu de l'envergure des travaux, dont les coûts se chiffre à 3,2 M$, et
de la disponibilité limitée des ressources de la Division des études
techniques de l'arrondissement, le soutien d'une firme d'ingénieurs-conseils
est requis pour que les travaux puissent débuter à l'automne 2008.
    Les élus ont ensuite approuvé un contrat et deux ententes en vertu de
l'Entente sur le développement culturel entre la Ville et ministère de la
Culture, des Communications et de la Condition féminine (MCCCF), mieux connu
sous l'acronyme "Entente MCCCF-Ville". Dans cette Entente, les montants sont
prévus pour la promotion de divers projets à caractère culturel. Les projets
sont les suivants :

    
    - un contrat de services professionnels au montant de 94 744 $ à la
      firme 9062-0477 Québec inc. (Eclairage public) pour la révision des
      esquisses, des plans et devis et le développement du design, ainsi que
      pour le suivi de la mise en oeuvre du plan lumière de la rue McGill,
      dans le Quartier international de l'arrondissement de Ville-Marie. Le
      contrat s'inscrit dans la foulée des réalisations du plan lumière
      adopté pour le Vieux-Montréal dont Eclairage public avait assumé la
      conception en 1999. En 2006, la Société de développement de Montréal
      (SDM) a accordé un contrat à la firme pour préparer les esquisses du
      plan lumière. Compte tenu des travaux déjà effectués par Eclairage
      public, l'entreprise peut être engagée pour la réalisation des travaux
      suivants. Selon la loi (article 223, chapitre 68 des Lois du Québec,
      2001), le contrat peut être octroyé sans appel d'offres. La dépense a
      déjà été autorisée par le conseil d'agglomération.
    - un protocole d'entente au montant de 10 000 $ à Culture pour tous pour
      l'organisation du Forum international sur la médiation culturelle 2008.
      Montréal fait partie d'une alliance de recherche des représentants des
      milieux universitaire et culturel pour développer un champ d'expertise
      en matière de médiation culturelle. L'organisme Culture pour tous est
      l'initiateur de ce groupe. Le Forum, un projet conjoint élaboré par les
      membres de l'alliance, est le 5e événement portant sur l'évolution des
      pratiques de démocratisation de la culture au Québec et dans le monde.
      Le colloque, qui se tiendra les 4 et 5 décembre 2008, vise à stimuler
      la mise sur pied de projets innovateurs de médiation et de
      démocratisation culturelles et la création d'un réseau élargi d'acteurs
      intéressés par la médiation au Québec, au Canada et à l'étranger. Le
      Forum sera également l'occasion de présenter une étude réalisée par les
      projets soutenus par l'Entente.
    - une entente triennale d'une valeur de 140 000 $ en 2008, en 2009 et en
      2010 avec l'Office des congrès et du tourisme du grand Montréal
      (Tourisme Montréal) pour contribuer à l'élaboration et à la mise en
      oeuvre d'une stratégie de développement en matière de tourisme
      culturel. Le projet s'inscrit directement dans la politique Montréal,
      métropole culturelle et vise à améliorer la compétitivité de l'offre
      touristique de Montréal. Compte tenu de la compétition féroce dans le
      nord-est de l'Amérique du Nord en termes de positionnement culturel et
      touristique des villes, il est important de se munir d'un plan
      stratégique en tourisme culturel et de le mettre en oeuvre,
      conjointement en impliquant les milieux culturels, Tourisme Montréal,
      le gouvernement du Québec et la Ville de Montréal. Le conseil
      d'agglomération aura à entériner cette entente triennale.
    

    Les membres du CE ont aussi octroyé un contrat au montant de 8 770 980 $
au groupe Genisys, consortium Genivar/Systra plus bas soumissionnaire conforme
pour réaliser les études et analyses des phases 1, 2 et 3 du réseau initial de
tramway et ont ainsi approuvé la convention de services professionnels à cet
effet. Ce mandat, qui consiste à effectuer toutes les études préliminaires
requises avant la réalisation des plans et devis, marque concrètement le début
de la réalisation du réseau de tramways, projet prioritaire du Plan de
transport. Il est nécessaire d'entamer dès cette année les premières phases de
réalisation pour, notamment, répondre adéquatement aux questions soulevées par
les promoteurs de projets de développement situés dans l'environnement
immédiat du tramway, comme Griffintown, le Vieux-Port de Montréal,
l'aménagement de la rue de la Commune, le Quartier des spectacles, le pôle
Viger, etc. Le conseil d'agglomération aura à entériner cette décision.
    Le CE a ensuite approuvé une programmation supplémentaire de projets liés
au protocole d'entente de 140 M $ avec le gouvernement. Ces projets, également
inclus dans la stratégie Imaginer-Réaliser Montréal 2025, sont : le
re-développement du 2-22 Sainte-Catherine Est, la revitalisation du secteur
Albert-Hudon et le Plan-lumière du Quartier des spectacles. Les montants
seront alloués pour chaque projet lorsque les négociations avec les
institutions et les promoteurs seront terminées. Les sommes, qui devront
ensuite faire l'objet de l'approbation des membres du comité exécutif,
proviendront de l'enveloppe de 140 M$. Cette décision devra être entérinée par
le conseil d'agglomération.
    Les membres du comité exécutif ont accepté un don de 60 000 $ de Power
Corporation pour la production de deux expositions sur le Dr Norman Bethune,
médecin et défenseur de la justice sociale, qui a travaillé aux hôpitaux
montréalais avant son départ pour la Chine. Ces expositions constituent un des
moments forts de la relation d'amitié établie entre la Chine et Montréal
depuis 1985. Elles seront inaugurées en 2009 au pavillon du Jardin de
Montréal, à Shanghai, ainsi qu'au Centre d'histoire de Montréal, dans le cadre
de l'année commémorative du 70e anniversaire de la mort du Dr Bethune en
Chine. Les élus ont aussi autorisé une dépense de 60 000 $ pour l'octroi de
contrats de services professionnels et le paiement des dépenses afférentes aux
expositions.
    Enfin, les membres du CE ont confié à la Société en commandite
Stationnement de Montréal deux mandats de construire des structures
souterraines de stationnement dans le secteur de la Place des Arts du Quartier
des spectacles, dans l'arrondissement de Ville-Marie. La première structure
sera sous l'îlot Clark et la deuxième sera sous le terrain adjacent au Gesù,
Centre de créativité, situé dans la rue de Bleury. Les deux projets
s'inscrivent dans le chantier de la mise en valeur du Quartier des spectacles
et respecte les orientations adoptées par le Plan d'urbanisme et le Plan de
transport. Le programme particulier d'urbanisme (PPU) pour le secteur de la
Place des Arts du Quartier prévoit l'élimination des places de stationnement
de surface, située sur les terrains vacants, au profit de projets immobiliers
et des piétons. En faisant du Quartier une destination de choix au
centre-ville, la demande en stationnement augmentera. Le stationnement
souterrain répondra à la demande croissante de la clientèle des salles de
spectacles, sans nuire au concept d'espace urbain du secteur. Tous les coûts
associés à la conception et à l'exploitation des structures de stationnement
seront pris en charge par la Société.




Renseignements :

Renseignements: Bernard Larin, (514) 872-9998; Darren Becker, (514)
872-6412; Source: Cabinet du maire et du comité exécutif de la Ville de
Montréal


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.