Ville de Montréal: Les faits saillants du comité exécutif du 2 septembre 2009



    MONTREAL, le 4 sept. /CNW Telbec/ - Le président du comité exécutif de la
Ville de Montréal, M. Claude Dauphin, présente un compte rendu des principales
décisions qui ont été prises par le comité exécutif (CE) lors de la séance du
2 septembre 2009.
    Au cours de cette séance, les membres du comité exécutif ont autorisé un
troisième versement, pour l'année 2009, de divers montants d'aide financière
totalisant 414 047$ à 130 organismes à but non lucratif (OBNL) locataires dans
des immeubles non résidentiels imposables du territoire de la Ville de
Montréal, oeuvrant dans les domaines de l'art et de la culture, du
développement social et communautaire ou des sports et des loisirs. Cette aide
financière est complémentaire et stratégique en matière de développement
puisqu'elle vise tous les arrondissements et cible les OBNL des secteurs
d'intervention en lien avec les politiques de la Ville pour faciliter
l'accomplissement de leur mission auprès des citoyens. Rappelons que les deux
premières tranches de versement de l'exercice 2009 de ce programme
représentaient respectivement des montants de 514 514$ pour 126 demandes et de
393 580 $ pour 128 demandes.
    De plus, les élus ont accordé un soutien financier de 900 000$ sur trois
ans à la Vitrine culturelle de Montréal, à même l'enveloppe de 140 M$ de
l'Entente avec le gouvernement du Québec, pour contribuer au développement de
la Vitrine culturelle de Montréal. La Vitrine culturelle est le centre de
référence incontournable de l'offre culturelle montréalaise : une composante
stratégique à la fois du développement culturel de Montréal et du Quartier des
spectacles. Après son ouverture en octobre 2007, le projet de la Vitrine
arrive à maturité alors qu'elle ajuste son plan d'affaires pour de recentrer
sa mission autour de la présentation et de la promotion de la diversité de
l'offre culturelle du Grand Montréal tout en opérant un guichet central
d'informations et de ventes de billets (réguliers et escomptés). La
progression et le développement de la Vitrine favoriseront l'accès à la
culture pour les citoyens, ainsi qu'une meilleure fréquentation des salles de
spectacles, des musées, et autres lieux de diffusion culturelle, tout en
fournissant aux visiteurs et touristes des services plus adéquats. Cette
contribution financière s'inscrit dans le cadre du projet de Plan d'action de
Montréal, métropole culturelle et est destinée à atteindre les objectifs
identifiés dans la stratégie Imaginez - Réalisez Montréal 2025. Le conseil
municipal devra entériner cette décision.
    De plus, le comité exécutif a alloué une contribution de 30 000 $ au
programme de stages de l'organisme Fusion Jeunesse qui se dérouleront dans des
écoles défavorisées de Montréal. Fusion Jeunesse est un organisme sans but
lucratif qui offre un programme de partenariats entre des universités et des
écoles secondaires de Montréal afin de promouvoir la persévérance scolaire
auprès des jeunes du secondaire. Ces partenariats permettent à des étudiants
universitaires d'agir en tant que coordonnateurs de projets dans des écoles
secondaires. Les stagiaires universitaires sont rémunérés et travaillent 15
heures par semaine dans les écoles durant toute l'année scolaire.
    Par ailleurs, les élus ont adopté l'entente de principe entre
l'Université de Montréal et la Ville de Montréal quant à la réalisation des
travaux d'infrastructures des phases 1 et 2 du projet du campus Outremont. A
cet effet, ils ont mandaté le Service des finances afin de déterminer la
stratégie de financement appropriée. Le projet du campus Outremont est une
occasion exceptionnelle en vue de consolider le statut de Montréal comme ville
de savoir, en lien avec les orientations stratégiques du Plan d'urbanisme de
Montréal, de la stratégie de développement économique réussir@montréal et du
plan de match Imaginer-Réaliser Montréal 2025. La Ville et l'Université
devront conclure une Entente formelle sur les conditions de réalisation
(prévue pour décembre 2009) et une convention de subvention à être établie au
début de 2010 avant que ne soit versée cette subvention. Ces deux documents
devront être adoptés par le conseil municipal. Pour les phases 1 et 2 du
projet, la Ville assumera une charge de coûts de 76,6 M$, bénéficiera d'une
subvention gouvernementale de 38,3 M$ et versera une subvention de 21,7 M$ à
l'Université de Montréal, de telle sorte que sa participation financière
totale brute aux coûts des travaux d'infrastructures des phases 1 et 2 du
projet sera de 60 M$.

    Contrat d'approvisionnement et de services autres que professionnels

    Le CE a ensuite approuvé la conclusion d'une entente-cadre collective
d'une durée de 4 ans avec la firme Groupe Environnemental Labrie, plus bas
soumissionnaire conforme, pour la fourniture et l'installation sur demande de
diverses bennes compactrices, sur châssis de camion fourni par la ville. Ces
équipements sont requis pour réaliser les collectes des déchets de manière
traditionnelle ou sélective. La non-conclusion de cette entente-cadre
alourdirait le processus d'approvisionnement pour ces équipements en obligeant
la négociation à la pièce. Cette décision devra être entérinée par le conseil
d'agglomération.
    Le CE a également approuvé la conclusion d'une entente-cadre collective
d'une durée de 4 ans avec la firme J.A. Larue, plus bas soumissionnaire
conforme, pour la fourniture de têtes de souffleuse à neige pour coupler avec
des tracteurs chargeurs. Ces équipements sont requis principalement pour la
période de déneigement et présentent l'avantage d'être interchangeables. Cette
entente-cadre facilitera les modalités d'acquisition pour les arrondissements.
Le conseil d'agglomération devra entériner cette décision.

    Contrat de construction

    Les élus ont aussi octroyé un contrat au montant de 381 000 $ à
Entreprise Sainte-Croix, plus bas soumissionnaire conforme, pour la
reconstruction d'un égout combiné dans la rue Notre-Dame, de la rue
Saint-François-Xavier à la Place D'Armes, et son raccordement dans la Place
D'Armes dans l'arrondissement de Ville-Marie. Ces travaux sont requis étant
donné que cette infrastructure est vétuste et a dépassé sa durée de vie utile.
La reconstruction de ces conduites d'eaux usées permettra d'assurer un
drainage adéquat du secteur. Ces travaux sont coordonnés avec le projet de
revitalisation de la rue Notre-Dame entre la rue McGill et la Place d'Armes
prévu au printemps 2010.

    Immeuble

    Le CE a ensuite approuvé un projet d'acte par lequel la Ville de Montréal
vend, pour la somme de 1 818 004 $ à la compagnie 9207-8153 Québec inc., aux
fins de construction d'un bâtiment industriel, un terrain vacant d'une
superficie de 24 128,3 mètres carrés, situé du côté nord de la rue Kieran et
constitué du lot 4 361 428 du cadastre du Québec, circonscription foncière de
Montréal, dans l'arrondissement de Saint-Laurent. Le taux unitaire de 75,35 $
du mètre cube pour ce terrain considéré comme développable représente la
valeur marchande de ce type de terrain. La mise en valeur de ce terrain
génèrera des revenus de taxation de l'ordre de 300 000 $ par année. Le conseil
municipal aura à donner son aval à cette décision.
    De surcroît, les élus ont approuvé le projet d'acte par lequel la Ville
de Montréal vend, pour une somme de 41 000 $ à Camille Halaby et Jane Zurub,
un terrain d'une superficie de 1 266,3 m2 et désigné comme lot 4 192 284 du
cadastre du Québec, situé à l'angle du boulevard Montpellier et de la rue
Stinson, dans l'arrondissement de Saint-Laurent, et par lequel M. Halaby et
Mme Zurub accordent à la Ville des servitudes de passage pour une piste
cyclable, un passage piétonnier et l'accès aux véhicules d'urgence. En plus de
permettre le désenclavement du secteur de la place Benoît, cet aménagement
aura pour effet de faciliter l'accès aux commerces du centre Montpellier et
aux réseaux de transport collectif du boulevard de la Côte-Vertu. Cette
résolution devra être entérinée par le conseil municipal.
    D'autre part, le CE a approuvé le contrat de prêt de local, à titre
gratuit, d'une superficie locative de 19,75 m2, situé au 1196, chemin
Camilien-Houde, connu sous le nom du Chalet de la Montagne, à Les Amis de la
Montagne, pour une période de quatre ans débutant le 1er août 2009. La
location de ce local permettra à l'organisme Les Amis de la Montagne
d'aménager une boutique d'accueil pour faire la promotion de sa mission : la
protection du mont Royal. Cette décision se situe dans un contexte où la
Direction des grands parcs et de la nature en ville revoit l'organisation du
chalet pour en faire un lieu civique plus accueillant, intégrant un service
d'accueil permanent et un service de restauration de qualité. Le conseil
d'agglomération aura à entériner cette décision.

    Subvention - Contribution financière

    Par ailleurs, les membres du CE ont accordé un soutien financier
totalisant 60 000$ à trois organismes dans le cadre du Programme Partenariat
Culture et Communauté de l'Entente MCCCF-Ville 2008-2011 pour la deuxième
phase d'un engagement pluriannuel. Le Programme appuie la mise en place de
partenariats structurants entre les organismes culturels et ceux des
communautés montréalaises afin d'améliorer l'accessibilité culturelle auprès
de clientèles sensibles. Les organismes, leurs partenariats et les
contributions financières sont les suivants : Studio XX, projet De Chinoises à
Québécoises phase II (20 000$), Terres en vues, société pour la diffusion de
la culture autochtone en milieu urbain phase II (20 000$) et la Maison
québécoise du théâtre pour l'enfance et la jeunesse, projet Théâtre devant soi
phase II (20 000$).
    Les membres du CE ont ensuite approuvé, pour un total de 115 200 $, les
conventions et octroyé les subventions à 4 organismes qui offrent des emplois
d'été à des jeunes dans le cadre du Programme Valorisation Jeunesse - Place à
la relève. A cet effet, les élus ont approuvé les 4 projets de convention qui
établissent les modalités et conditions de versement de ce soutien financier.
Le Programme vise à permettre aux jeunes participants d'acquérir des notions
sur leurs droits et responsabilités tout en améliorant leur confiance en soi
et leurs habilités personnelles dans le cadre d'une expérience d'emploi qu'ils
vivront, souvent pour la première fois. Les 4 organismes suivants auront créé
un total de 36 postes à l'été 2009: Les Amis du Jardin botanique de Montréal
(3 200$), Moisson Montréal (32 000$), La Cité des arts et du cirque (16 000$)
et SODER (64 000$). Le conseil municipal aura à entériner cette résolution.

    Administration et finances

    Le CE a également octroyé un budget additionnel en contrepartie de la
réception d'une subvention de 15 269 $ provenant d'Emploi Québec dans le cadre
du programme Horizon travail. Cette contribution financière est dédiée à
l'embauche de quatre employés non voyants afin de leur permettre d'acquérir
une expérience professionnelle significative. Ainsi, le Jardin botanique
accueillera trois assistants-animateurs et d'une animatrice qui seront
affectés à la Cour des sens, un jardin intérieur d'une superficie de 500
mètres carrés qui permet aux non-voyants d'explorer diverses sensations telles
le doux, le rugueux, le piquant et le visqueux.

    Toponymie

    Les membres du CE ont aussi autorisé la nomination des huit tronçons du
parc linéaire "promenade Luc-Larivée" situé dans l'arrondissement de
Mercier-Hochelaga-Maisonneuve, soit : 4 tronçons situés au sud de la rue
Ontario Est, entre la rue Joliette et l'avenue Valois, et 4 tronçons situés au
nord de la rue Ontario Est, entre la place Simon-Valois et l'avenue
Jeanne-d'Arc. Cette nouvelle dénomination permettra d'identifier l'aménagement
d'une séquence de lieux publics de quartier sur une partie de l'ancienne
emprise ferroviaire, entre la rue Joliette et l'avenue Jeanne-d'Arc. En posant
ce geste symbolique, l'administration municipale honorera la mémoire du
docteur Luc Larivée décédé en 2007. Monsieur Luc Larivée est originaire du
quartier Hochelaga et s'est démarqué par son implication sociale dans le
milieu de l'éducation, de l'économie et de la santé. Rappelons que
l'aménagement des tronçons de la séquence des lieux publics précités est le
fruit du Plan d'aménagement général du secteur de la rue Ontario de l'entente
sur les quartiers sensibles (2001). Le conseil municipal devra donner son aval
à cette résolution.
    Par ailleurs, le CE a autorisé trois nominations de rues situées sur le
site du projet de développement résidentiel Contrecoeur : la nomination du
prolongement d'une rue existante, la rue Robitaille (constituée du lot 4 306
060), ainsi que la nomination de deux nouvelles rues, soit la rue
Anne-Courtemanche (consitutée des lots 4 178 466 et 4 306 101) et la rue
Claude-Masson (constituée du lot 4 306 075) dans l'arrondissement de
Mercier-Hochelaga-Maisonneuve. Le prolongement de la rue Robitaille est situé
à l'est d'un tronçon en "cul de sac" de la rue Robitaille, à l'est de la rue
Eugène-Achard. Pour sa part, la rue Anne-Courtemanche est située entre la rue
De Contrecoeur et la rue projetée Claude-Masson et vise à commémorer l'oeuvre
de la sage-femme pionnière en Nouvelle-France dans la paroisse de
Saint-François-d'Assise de la Longue-Pointe. Enfin, la rue Claude-Masson,
située entre la rue projetée Anne-Courtemanche et le prolongement projeté de
la rue Robitaille, immortalisera le souvenir du journaliste et de l'éditeur
adjoint au quotidien La Presse de 1988 à 1999. Le conseil municipal aura à
entériner cette décision.

    Contributions diverses

    Les élus ont approuvé un protocole de soutien technique entre la Ville et
Le Grand Charivari pour l'inauguration de la place des Festivals le 7
septembre 2009. L'inauguration de la place des Festivals, la première phase du
projet d'aménagement du Quartier des spectacles, permettra aux Montréalaises
et aux Montréalais de s'approprier ce lieu de rassemblement public. Présentée
par Le Grand Charivari, l'événement aura lieu en deux temps : un défilé La
Parade des Grands Bisous (comprenant 9 tableaux, dont 10 tours techniques) et
un spectacle Le grand baiser, Rendez-vous sur la place des Festivals qui
accueillera la foule qui suivra le défilé. Le soutien technique offert par la
Ville représente des coûts estimés à plus de 50 000$ et seront assumés à même
les budgets de fonctionnement des services corporatifs concernés. Le conseil
municipal devra donner son aval à cette décision.

    Information

    Enfin, le comité exécutif a reçu le dépôt des indicateurs de gestion 2008
tels que soumis le 17 août 2009 au ministère des Affaires municipales, des
Régions et de l'Occupation du territoire (MAMROT). Rappelons que toute
municipalité doit transmettre au MAMROT les valeurs obtenues pour les
indicateurs de gestion obligatoires avant le 30 septembre de chaque année. Le
rapport sera déposé au conseil municipal et au conseil d'agglomération.




Renseignements :

Renseignements: Bernard Larin, (514) 872-9998; Darren Becker, (514)
872-6412; Martin Tremblay, (514) 872-0274; Source: Cabinet du maire et du
comité exécutif de la Ville de Montréal


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.