Ville de Montréal: les faits saillants du comité exécutif du 19 mars 2008



    MONTREAL, le 20 mars /CNW Telbec/ - Le président du comité exécutif de la
Ville de Montréal, M. Frank Zampino, a présenté un compte rendu des
principales décisions qui ont été prises par le comité exécutif lors de la
séance du 19 mars 2008.
    Au cours de cette séance, les membres du comité exécutif (CE) ont
autorisé pour l'année 2008, les lignes directrices aux fins d'octroyer une
aide financière aux OBNL, locataires dans des immeubles non résidentiels
imposables, oeuvrant dans les domaines de l'art et de la culture, du
développement social et communautaire ou des loisirs. Les élus ont également
imputé une somme de 184 350 $ au service corporatif concerné afin de couvrir
les frais d'administration et de maintenir deux postes temporaires à la
gestion de cette mesure. Cette dépense sera entièrement assumée par la ville
centre.
    Le CE a ensuite autorisé le lancement d'appels d'offres publics distincts
pour la réalisation de travaux de réfection dans les casernes 23, 25, 29, 35,
39, 42, 44, 46, 50, le Centre de formation du SIM, le Quartier général du SIM
et pour de nouvelles installations mécaniques visant la protection des
bâtiments de cinq autres casernes. Ces travaux sont nécessaires afin d'assurer
un environnement sain et sécuritaire pour les occupants, de freiner la
détérioration des bâtiments et de préserver les actifs de la Ville.
    Les élus ont également conclu avec la firme Girard automobile inc., plus
bas soumissionnaire conforme, une entente-cadre d'une durée de 5 ans pour la
fourniture de véhicules polyvalents de marque Dodge Sprinter. Cette
entente-cadre répond aux besoins des divers services et arrondissements de la
Ville, ce qui correspond à environ 45 véhicules. Cette dépense sera
entièrement assumée par l'agglomération.
    Les membres du CE ont également accordé les contrats suivants :

    
    - un contrat au montant de 121 183 $ à la compagnie Levitt-Safety Ltd,
      fournisseur exclusif, pour l'acquisition d'un instrument visant à
      identifier des produits chimiques inconnus sous forme de liquide ou de
      solide, le HazmatID. Produit par le fabricant britannique Smiths, cet
      instrument permet de détecter des substances difficilement
      identifiables avec les moyens dont le Service de sécurité incendie de
      Montréal (SIM) dispose présentement. Rappelons que lors d'incidents
      impliquant des produits chimiques inconnus, les intervenants doivent
      identifier le produit en cause avant d'entreprendre d'autres mesures.
      Le recours à cette technologie permettra au SIM d'obtenir en quelques
      secondes de l'information sur un produit chimique inconnu, améliorant
      ainsi son efficacité et sa capacité à répondre en pareille situation.
      Cette dépense sera entièrement assumée par l'agglomération.

    - des ententes-cadres d'une durée de trente-six (36) mois avec les firmes
      Corporate Express Canada inc., The Computer Media Group et Entreprises
      Century Laser inc., plus bas soumissionnaires conformes, pour la
      fourniture sur demande de cartouches neuves et réusinées pour
      différents modèles d'imprimantes et de télécopieurs pour l'ensemble de
      la Ville. La conclusion de ces ententes-cadres permet d'assurer la
      constance et la facilité d'approvisionnement tout en constituant des
      volumes économiques profitables.

    - un contrat au montant de 1 227 392 $, à la firme Maxi Metal
      (1983) Inc., firme ayant obtenu le plus haut pointage, pour la
      fourniture et l'installation de boîtes utilitaires en aluminium sur les
      unités de ravitaillement d'air respirable du Service de sécurité
      incendie de Montréal (SIM). Les boîtes existantes ont atteint leur
      durée de vie utile et ne répondent plus aux normes actuellement en
      vigueur. Leur remplacement, par des boîtes utilitaires de 16 pieds,
      s'est avéré plus rentable que leur réhabilitation. Cette dépense sera
      entièrement assumée par l'agglomération.

    - une entente cadre d'une durée de 3 ans avec la firme Martin et
      Lévesque inc., plus bas soumissionnaire conforme, pour la confection et
      la fourniture des vêtements de pluie Gore-Tex réservés à l'usage
      exclusif du personnel policier du Service de police de la Ville de
      Montréal (SPVM). Ces articles sont requis par la convention collective
      pour répondre aux besoins opérationnels du personnel policier du SPVM.
      Cette dépense sera entièrement assumée par l'agglomération.

    - un contrat au montant de 204 900 $, à la compagnie Construction Arcade,
      plus bas soumissionnaire conforme, pour la réalisation de travaux de
      consolidation de la structure de dérivation et de déversement Alepin.
      Localisé dans le parc des Rapides, cet ouvrage d'interception des eaux
      usées dessert le territoire de l'arrondissement de LaSalle. L'examen de
      cette infrastructure a révélé que la dalle du toit est corrodée et que
      des travaux correctifs doivent être mis en place afin d'éliminer tous
      les risques potentiels. Cette dépense sera entièrement assumée par
      l'agglomération.

    Par ailleurs, le comité exécutif a octroyé une série de contrats, aux plus
bas soumissionnaires conformes, relativement à la réfection de tronçons de
rues. Ces travaux s'inscrivent dans le plan d'action à court terme visant à
redonner rapidement aux citoyens et automobilistes un confort de roulement
acceptable. L'objectif visé par ces interventions est de ramener, à
l'intérieur d'une période de 4 années, l'état du réseau artériel à un niveau
jugé acceptable, soit de faire passer de 15% à 4% la proportion du réseau
artériel qualifiée de mauvais et de très mauvais état. Ces dépenses seront
entièrement assumées par l'agglomération. Plus particulièrement, le CE a
entériné les contrats suivants :

    - un contrat au montant de 2 126 400 $ à Construction DJL Inc. pour le
      planage de chaussée d'asphalte et la pose de revêtement bitumineux, là
      où requis, sur le boulevard Henri-Bourassa, de l'avenue du Bois-de-
      Boulogne à la rue Verville et de l'avenue Bruchési à l'avenue Wilfrid-
      Saint-Louis dans l'arrondissement d'Ahuntsic-Cartierville.

    - un contrat au montant de 1 589 325 $ à Simard-Beaudry Inc. pour le
      planage de chaussée d'asphalte et la pose de revêtement bitumineux, là
      où requis, sur les rues Hochelaga et Sherbrooke dans l'arrondissement
      de Mercier-Hochelaga-Maisonneuve.

    - un contrat au montant de 1 067 342 $ à Construction DJL Inc. pour la
      pulvérisation et la stabilisation au bitume-ciment de chaussée
      d'asphalte, le revêtement bitumineux et la reconstruction des
      trottoirs, des bordures et du mail central, là où requis, sur le côté
      sud du boulevard De La Vérendrye, de la 75e Avenue au boulevard
      Schevchenko, dans l'arrondissement de LaSalle.

    - un contrat au montant de 1 370 129 $ à la Compagnie Meloche inc. pour
      la pulvérisation et la stabilisation au bitume-ciment de chaussée
      d'asphalte et le revêtement bitumineux, là où requis, sur les
      boulevards de Salaberry et Pierrefonds, dans l'arrondissement de
      Pierrefonds-Roxboro et dans la Ville de Dollard-des-Ormeaux.

    - un contrat au montant de 1 250 001 $ à Demix Construction, une Unité de
      Ciment St-Laurent inc., pour le planage de chaussée d'asphalte et de
      revêtement bitumineux, là où requis, dans les rues Sherbrooke et
      Jean-Talon, dans l'arrondissement de Côte-des-Neiges-Notre-Dame-de-
      Grâce.

    D'autres part, les membres du CE ont octroyé une série de contrats, aux
plus bas soumissionnaires conformes, relativement à l'entretien de trottoirs.
Ces travaux s'inscrivent dans le plan d'action à court terme qui vise à
redonner rapidement aux citoyens, et plus particulièrement aux piétons, de
meilleures voies de circulation piétonnière et ainsi leur assurer des
déplacements qui soient sécuritaires. Ces dépenses seront entièrement assumées
par l'agglomération. Plus spécifiquement, le CE a entériné les contrats
suivants :

    - un contrat au montant de 614 900 $ à B.P. Asphalte Inc. pour la
      reconstruction de trottoirs, de bordures et d'îlots, là où requis,
      associée à des travaux de planage et de revêtement bitumineux sur les
      rues Hochelaga et Sherbrooke dans l'arrondissement de Mercier-
      Hochelaga-Maisonneuve.

    - un contrat au montant de 1 059 880 $ à Pavage CSF inc. pour la
      construction de trottoirs, de bordures et d'îlots là où requis, dans
      les boulevards Henri-Bourassa et Gouin et dans la rue Jean-Talon dans
      les arrondissements d'Ahuntsic-Cartierville et de Villeray-
      Saint-Michel-Parc-Extension.

    - un contrat au montant de 968 520 $ à Les Pavages A.T.G. inc. pour la
      reconstruction de trottoirs, de bordures et d'îlots, là où requis,
      associée à des travaux de planage et de revêtements bitumineux sur le
      boulevard Henri-Bourassa, de l'avenue du Bois-de-Boulogne à la rue
      Verville et de l'avenue Bruchési à l'avenue Wilfrid-Saint-Louis, dans
      l'arrondissement d'Ahuntsic-Cartierville.

    - un contrat au montant de 879 638 $ à Pavage CSF inc. pour la
      reconstruction de trottoirs et de bordures, là où requis, sur les
      boulevards de Salaberry et Pierrefonds, dans l'arrondissement de
      Pierrefonds-Roxboro et dans la Ville de Dollard-des-Ormeaux.

    - un contrat au montant de 875 955 $ à Mivela Construction inc. pour la
      reconstruction de trottoirs, de bordures et d'îlots, là où requis, dans
      les rues Sherbrooke et Jean-Talon, dans l'arrondissement de Côte-des-
      Neiges-Notre-Dame-de-Grâce.

    - 20.27 un contrat au montant de 1 139 805 $ à Pavage C.S.F. inc. pour la
      reconstruction de trottoirs, de bordures, de mails centraux et d'îlots,
      là où requis, dans le boulevard des Sources et dans le chemin
      Sainte-Marie, dans la Ville de Pointe-Claire et la Ville de
      Sainte-Anne-de-Bellevue.

    Le comité exécutif a ensuite approuvé la convention et retenu les services
professionnels d'un consortium formé par les firmes Fauteux et associés,
architectes paysagistes, Nicole Valois, architecte paysagiste, et Beaupré et
Michaud, architectes, ayant obtenu le plus haut pointage, pour la réalisation
d'une analyse paysagère de l'arrondissement historique et naturel du
Mont-Royal (AHNMR) pour un montant total de 209 948 $. Le projet sera financé
par le biais de l'entente sur le développement culturel de Montréal 2005-2008
et par une contribution de la Conférence régionale des élus de Montréal. La
réalisation de cette étude permettra d'accroître la connaissance du patrimoine
de Montréal et plus particulièrement la connaissance des paysages de l'AHNMR,
de développer l'expertise municipale en cette matière et d'outiller les
professionnels des services et des arrondissements appelés à concevoir des
interventions ou à en évaluer. Ces résultats permettront de développer des
objectifs de protection, ainsi que des règles et des critères spécifiques au
paysage qui pourront être incorporés aux instruments d'urbanisme et de gestion
du territoire. Cette dépense sera entièrement assumée par l'agglomération.
    Les membres du CE ont également octroyé six contrats cadres en
informatique d'une durée de cinq ans, pour un montant total maximal de
37,7 M$, respectivement aux firmes conseils VRSI inc. (7 984 475 $), Cofomo
inc. (1 677 617 $ et 6 361 259 $), DMR Conseil (2 170 035 $ et 15 000 000 $)
et Nexio technologie (4 540 623 $), firmes ayant obtenu le plus haut pointage
dans leur catégorie à la suite d'un appel d'offres. La majorité des ententes
actuelles viennent à échéance le 31 mars 2008. La Direction des technologies
de l'information (DTI) ainsi que les autres services municipaux comptent sur
les ressources d'appoint pour remplir leurs mandats et projets informatiques.
Ces projets sont de nature différentes et regroupés comme suit :
renouvellement des infrastructures technologiques et désuétude; poursuite de
projets en cours; modernisation des technologies de l'information, refonte des
systèmes désuets; radiocommunications; et systèmes de gestion administratifs.
Ces contrats permettront à la DTI d'utiliser des ressources d'appoint pour la
réalisation de ces projets. Ces dépenses seront imputées à même les budgets
des arrondissements ou des services corporatifs et ce, au rythme des besoins à
combler. Les dépenses prévues pour ces contrats sont de l'ordre de 7,5 M$ par
année.
    Le CE a aussi retenu les services de la firme Innovision+ inc.,
soumissionnaire unique, pour la fourniture des services professionnels et
technologiques d'appoint aux fins de la mise à jour, conformément à la loi, de
la division territoriale de la Ville de Montréal et de ses 19 arrondissements
en districts électoraux en prévision de la prochaine élection générale du 1er
novembre 2009 et ont autorisé à cette fin une dépense maximale de 175 000 $.
La mise à jour de la délimitation territoriale en districts électoraux dans
l'année qui précède toute élection municipale est une obligation prescrite par
la Loi sur les élections et les référendums dans les municipalités (LERM), et
à laquelle la Ville de Montréal est assujettie comme toute autre municipalité
au Québec. Cette dépense sera assumée par la Direction du greffe qui dispose
de tous les crédits nécessaires à même son budget de fonctionnement 2008.
    Les membres du CE ont ensuite modifié la Convention de services
professionnels entre la Société d'habitation et de développement de Montréal
(SHDM) et la Ville relativement à l'octroi des contrats dans la réalisation en
commun des travaux d'aménagement de la place du Quartier des spectacles et des
rues Balmoral et Mayor, dans l'arrondissement de Ville-Marie. L'ajout d'une
disposition concernant l'octroi de contrats à la Convention permet de
clarifier le rôle de la SHDM dans la gestion et la réalisation du projet de la
place du Quartier des spectacles. Par conséquent, la SHDM pourra poser tous
les gestes nécessaires à la réalisation de ce projet et permettre la
réalisation de travaux en commun conformément à l'article 29,5 et suivants de
la Loi sur les cités et villes.
    Les élus ont de plus approuvé un projet de convention par lequel la
ministre de la Culture, des Communications et de la Condition féminine verse
une subvention au montant maximal de 4 309 100 $, plus intérêts, à la Ville de
Montréal pour l'acquisition annuelle de nouveaux documents pour les
bibliothèques publiques de Montréal, dans le cadre du programme "Aide aux
projets - Appel de projets en développement des collections des bibliothèques
publiques autonomes 2007". Cette subvention permettra aux bibliothèques
publiques des 19 arrondissements de Montréal d'améliorer leur collection. La
répartition de la subvention entre les arrondissements des ex-villes de
banlieue et le service central sera réalisée lors de la répartition du surplus
2007.
    Les membres du comité exécutif ont ensuite accepté une subvention de
110 000 $ du Trust Royal pour la programmation des Concerts d'été de la
Succession Campbell qui seront présentés dans le cadre de la programmation
estivale 2008 des activités culturelles municipales dans les parcs. Ils ont
ensuite autorisé une dépense supplémentaire de 110 000 $ pour l'octroi de
contrats de services professionnels et de contrats d'artistes, ainsi que le
paiement des dépenses afférentes aux spectacles. Une gestion centralisée a
l'avantage de contribuer à donner plus d'unité à la programmation et à assurer
une meilleure visibilité à l'ensemble des actions de la Succession Campbell
auprès des médias et du public. De plus, la gestion des activités par la Ville
de Montréal a pour résultat de permettre la réalisation d'activités adaptées
aux réalités et aux habitudes de loisirs de l'ensemble des Montréalais et
mieux intégrées aux fêtes de quartier déjà organisées par les arrondissements.
Cette dépense sera entièrement assumée par la Ville centre.
    De plus, les élus ont approuvé le bail par lequel la Ville de Montréal
loue de la Compagnie 9177-4380 Québec Inc., des locaux d'une superficie
locative de 180 mètres carrés, situés au 2ème étage de l'immeuble sis au
13 285 à 13 315, rue Sherbrooke Est, durant trois ans, à compter du 1er avril
2008, pour un loyer annuel de 77 369 $. Ces locaux servent aux employés de
l'unité 5 de la Direction de la gestion stratégique des réseaux de l'eau de
l'arrondissement Rivière-des-Prairies-Pointe-aux-Trembles. La location de ces
espaces est justifiée considérant que la Ville ne dispose pas, à l'intérieur
de son parc immobilier administratif, d'un espace suffisant pour relocaliser
rapidement et adéquatement l'équipe technique de la gestion de l'eau. Cette
dépense sera assumée à 76 % par la ville centre et à 24 % par l'agglomération.
    Les membres du comité exécutif ont également donné l'aval au
renouvellement du bail par lequel la Ville loue, du locateur Jean-Louis
St-Onge et Mario St-Cyr, un espace locatif situé au 920, rue Bélanger Est,
d'une superficie de 4 100 pieds carrés, utilisé comme poste de quartier
(PDQ 35 Ouest) pour le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM). Le
terme du renouvellement est de cinq ans, soit du 1er février 2008 au
31 janvier 2013. Le loyer brut représente environ 22,19 $ le pied carré alors
que le loyer de base des immeubles comparables varie entre 10 $ et 11 $ le
pied carré. La dépense totale de 455 306 $ sera entièrement assumée par
l'agglomération.
    Les élus ont octroyé une contribution financière de 50 000 $ par année,
pour les années 2008, 2009 et 2010, soit 150 000 $ au total, à l'organisme
PROMIS afin de participer au financement du réaménagement, de la rénovation et
de la mise aux normes de l'édifice sis au 3333, chemin de la
Côte-Sainte-Catherine. L'organisme revêt une grande importance pour l'accueil,
l'intégration, le développement de l'employabilité et la francisation des
nouveaux arrivants. Alors qu'il n'existe pas actuellement de programme
gouvernemental permettant de soutenir la réalisation de tels travaux, la
contribution de la Ville permettra la réalisation des activités et du soutien
offerts aux immigrants dans des conditions physiques sécuritaires. Cette
dépense sera entièrement assumée par la ville centre.
    Les membres du CE ont aussi approuvé le projet de convention entre la
Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) et la Ville de Montréal pour la
réalisation d'un Plan directeur régional des équipements et des technologies
de traitement des matières putrescibles et des résidus ultimes et l'octroi
d'une contribution financière maximale de 120 000 $ à la Ville. Afin
d'identifier de façon précise les technologies les plus adéquates, il a été
constaté que des études et des activités complémentaires à celles faites dans
l'exercice du Plan directeur de gestion des matières résiduelles (PDGMR)
devaient être réalisées. Il était prévu que cette étape serait entreprise en
2008. L'aide financière de la CMM contribuera à faire progresser
l'agglomération dans le choix détaillé des infrastructures. De ce fait,
l'agglomération de Montréal sera plus en mesure de respecter la date de dépôt
à la CMM, fixée en décembre 2008, d'un rapport sur l'autonomie régionale et la
possibilité de collaboration intersectorielle. Cette dépense sera entièrement
assumée par l'agglomération.
    Les élus ont par ailleurs octroyé une contribution financière de 25 000 $
à l'organisme Gai Ecoute inc. pour la réalisation de son plan d'action 2008 et
ont approuvé le projet de convention se terminant le 31 décembre 2008.
Rappelons que la Ville de Montréal collabore avec Gai Ecoute depuis 2000 et
que son soutien financier permet à l'organisme d'offrir à la population des
services d'aide visant à contrer l'exclusion sociale.
    Les membres du CE ont également approuvé le protocole d'entente avec
l'organisme "Epreuves de la Coupe du Monde Cycliste Féminine" visant à
accorder un soutien technique pour la réalisation de la 11ème édition de la
"Coupe du monde de cyclisme féminin", prévue le 31 mai 2008 sur le circuit du
Mont-Royal, et de deux étapes de la 7ème édition du "Tour du Grand Montréal"
prévues le 4 juin 2008. La valeur du soutien technique en biens et en services
de la Ville est estimée à plus de 200 000 $, excluant les coûts reliés à la
course "Contre la montre" qui se tient dans l'arrondissement de Lachine. Tous
les coûts du soutien technique sont absorbés à même les budgets de
fonctionnement des services impliqués et aucun frais n'est porté à la charge
des organisateurs pour les services offerts. En contrepartie, la Ville
bénéficie d'une visibilité nationale et internationale et devient un
partenaire essentiel de l'événement. Environ 100 athlètes de calibre
international et provenant d'au moins de 10 pays y participent. Les citoyens
peuvent assister à des compétitions de grand calibre et venir encourager les
athlètes féminines. Cette dépense est entièrement assumée par l'agglomération.
    Les élus ont ensuite accordé une contribution financière de 100 000 $ à
l'organisme Sports Montréal Inc. pour la réalisation du projet "Evasion Plein
Air" pour l'année 2008, qui s'inscrit dans le volet de la lutte contre la
pauvreté et l'exclusion sociale du contrat de ville. Ainsi, 4 000 jeunes âgés
de 9 à 15 ans et issus des quartiers défavorisés de Montréal seront invités à
participer à une journée de plein air urbain au Parc Jean-Drapeau, durant la
saison estivale. Les camps de jour, les organismes jeunesse et les organismes
intervenant auprès des HLM seront invités à participer au projet en
sélectionnant les groupes participants. La dépense sera entièrement assumée
par l'agglomération.
    Les membres du CE ont approuvé le projet de convention entre la Ville de
Montréal et l'organisme Vélo Québec Association pour une période de trois ans,
se terminant le 31 décembre 2010, et ont accepté d'accorder une contribution
financière de 35 000 $ par année pour les années 2008 à 2010 afin de soutenir
les activités d'animation, de promotion et de développement du vélo pour les
citoyens de l'agglomération de Montréal et les visiteurs. Mentionnons que cet
organisme offre sur le territoire de l'agglomération, de nombreux services
gratuits ou à peu de frais, pour les citoyens qui s'adonnent de plus en plus à
la pratique du vélo. Cet engouement des citoyens est d'ailleurs pris en compte
dans le premier Plan de transport de Montréal de 2007, REINVENTER MONTREAL,
dans lequel plusieurs actions sont ciblées pour répondre à ce besoin
croissant. Les activités de représentation menées par l'organisme, tant sur
les scènes régionale, provinciale, qu'internationale, lui ont permis de
développer une grande notoriété. Ainsi au fil des ans, l'organisme Vélo Québec
Association est devenu une ressource privilégiée pour les intervenants
municipaux de l'île de Montréal étant donné qu'il contribue activement à
développer la culture du Montréal cyclable. Cette dépense sera entièrement
assumée par l'agglomération.
    Les élus ont aussi ratifié le protocole d'entente de soutien technique
entre la Ville et l'organisme "United Irish Societies of Montreal inc."
relativement à l'édition 2008 du Défilé de la Saint-Patrick qui a eu lieu le
16 mars. Le Défilé représente l'événement majeur de la communauté irlandaise
et génère des retombées culturelles et socioéconomiques importantes, en plus
de participer au rayonnement de Montréal comme métropole culturelle. Le Défilé
nécessite un soutien logistique et technique important et directement relié à
l'utilisation du domaine public de la part de la Ville et du SPVM. Pour
l'édition 2007, les coûts de soutien technique se sont chiffrés à près de
142 000 $. Le montant devrait être sensiblement le même en 2008, soit environ
150 000 $. Cette dépense sera entièrement assumée par l'agglomération.
    Par ailleurs, les membres du CE ont octroyé un contrat de 16 154 942 $ à
Construction Frank Catania & Associés Inc., plus bas soumissionnaire conforme,
pour la construction d'un nouveau réservoir à l'usine de production d'eau
potable de Pierrefonds. Ces travaux sont absolument nécessaires pour que
l'usine de Pierrefonds soit conforme au nouveau règlement sur la qualité de
l'eau potable du MDDEP et que la distribution de l'eau potable soit en
quantité suffisante dans un secteur où les infrastructures ont atteint leur
pleine capacité de production. Cette dépense sera entièrement assumée par
l'agglomération.
    Les membres du CE ont ensuite mandaté l'Office de consultation publique de
Montréal pour tenir une consultation au sujet du projet d'aménagement du
chemin de ceinture et des chemins de traverse dans l'arrondissement historique
et naturel du Mont-Royal. Le chemin de ceinture consiste en une boucle
projetée d'une dizaine de kilomètres, accessible aux piétons et aux cyclistes
et parcourant les territoires du parc du Mont-Royal, du Cimetière
Notre-Dame-des-Neiges et de l'Université de Montréal, dans les arrondissements
d'Outremont et de Côte-des-Neiges-Notre-Dame-de-Grâce. Le chemin de ceinture
permettra de créer un circuit continu, sécuritaire et significatif pour le
réseau vert de la Ville, l'une des priorités de l'administration municipale.
Les coûts d'aménagement pour l'ensemble de ce parcours, planifié en six
tronçons, sont estimés à 7,4 M$. Le processus de consultation, bien qu'il
engendre certains délais, permettra une meilleure compréhension des partis
pris de la part des groupes et des individus concernés. La consultation
publique se déroulera au printemps 2008 et bonifiera les interventions
retenues grâce aux commentaires et aux questionnements des citoyens.
    Les membres du CE ont aussi approuvé les nominations de deux membres
réguliers et d'un nouveau membre suppléant au Conseil du patrimoine de
Montréal (CPM). Selon l'article 83.14 de la Charte de la Ville de Montréal,
les membres du CPM doivent être nommés au conseil de la ville par une décision
prise aux deux tiers des voies exprimées. Cette décision entérinera la
nomination des nouveaux membres. Il est recommandé au conseil municipal de
nommer : M. Paul-André Tétreault, architecte, qui est actuellement membre
suppléant, membre régulier du CPM jusqu'à la fin de son mandat; M. Claude
Rocheleau, archéologue, en remplacement du membre démissionnaire, membre
régulier du CPM pour un mandat de deux ans; et M. Richard de la Riva,
architecte, en remplacement de M. Paul-André Tétreault, membre suppléant du
CPM pour un mandat de deux ans. Les membres sont choisis en fonction de leur
expertise, de leur intérêt et de leur expérience à l'égard du patrimoine.
    Les membres du CE ont également approuvé la nomination de la présidence du
Conseil jeunesse de Montréal (CjM) ainsi que la nomination de trois nouveaux
membres et le renouvellement de trois mandats et ce, afin de combler l'équipe
2008 du CjM et d'en assurer le bon fonctionnement. Ainsi, les membres du CE on
approuvé la nomination de Mme Claudia Lacroix Perron à titre de présidente
pour une durée de deux ans. Les élus ont également approuvé le renouvellement
des mandats de Mme Claudia Lacroix Perron, M. Louis Cléroux et M. Fayçal
Jebbari pour une période de trois ans. Les élus ont de plus approuvé la
nomination de trois nouveaux membres : Mme Anne-Marie Juneau, secteur Ouest,
pour un mandat de 3 ans, M. Cory Johnston, secteur Ouest, en remplacement de
Mme Xochilt Lopez, pour un mandat de 2 ans et M. Vincent Girard, secteur Est,
en remplacement de M. Jonathan Bergeron, pour un mandat de 2 ans.
    Les membres du comité exécutif ont adopté un règlement autorisant
l'agrandissement du bâtiment situé au 1650 de l'avenue Cedar (Hôpital général
de Montréal), permettant l'aménagement du Centre universitaire de santé McGill
(campus de la montagne) et ont soumis ce projet à l'Office de consultation
publique de Montréal. Rappelons que l'article 89, paragraphe 5, de la Charte
de la Ville de Montréal, permet au conseil municipal d'adopter un règlement
qui vise la réalisation d'un projet situé dans l'arrondissement historique et
naturel du Mont-Royal. Ce premier projet de règlement inclus certaines
conditions liées à la réalisation de cet agrandissement, telles que des
restrictions quant à la hauteur des structures, aux espaces de stationnement,
à l'aménagement paysager, à la production d'études patrimoniales et
archéologiques et à la conformité du projet au règlement d'urbanisme de
l'arrondissement.
    Les membres du CE ont aussi adopté un projet de règlement intitulé
"Règlement autorisant un emprunt de 5 600 000 $ pour l'aménagement et le
réaménagement du domaine public dans le centre-ville dans le cadre de projets
de développement". Il s'agit d'un règlement d'emprunt pour financer les
travaux d'infrastructures, les équipements et tout aménagement du domaine
public requis pour favoriser ou accompagner le développement immobilier. Les
travaux et acquisitions couverts par le règlement d'emprunt sont requis pour
la poursuite du développement immobilier dans les arrondissements du
territoire désigné comme centre-ville dans l'annexe du décret concernant
l'agglomération. Le conseil d'agglomération aura à entériner cette décision.
    Les membres du CE ont par ailleurs approuvé le Règlement R-101 autorisant
un emprunt de 31 606 000 $ par la Société de transport de Montréal (STM) pour
financer la réfection du centre de transport Frontenac. Construit en 1956, le
centre de transport Frontenac assure les opérations quotidiennes d'une flotte
de plus de 152 autobus. En propriétaire responsable, la Société voit au
maintien sécuritaire de ses infrastructures, à protéger l'intégrité de ses
installations et à prolonger la durée de vie de ses structures et équipements.
Depuis 2005, la STM a réalisé une inspection détaillée du bâtiment et d'autres
études spécifiques pour valider et préciser certaines constatations. Ainsi, le
projet de réfection du Centre intégrera les interventions principales
suivantes : le remplacement et la mise aux normes des équipements de bâtiment
et des équipements d'opération ayant atteint leur durée de vie utile, la
correction d'un problème de tassement de sol, des mises aux normes pour la
sécurité et l'environnement et la réhabilitation des finis du bâtiment. Cette
résolution devra recevoir l'aval du conseil d'agglomération.
    Enfin, les membres du CE ont procédé à la nomination de Mme Sylvie B.
Farand, à titre de présidente de la Commission de la fonction publique, pour
une période de quatre (4) ans, à compter de la date de la décision du conseil
municipal. Mme Farand assure cette fonction avec rigueur et doigté depuis sa
nomination en mai 2007 à titre de présidente par intérim. Employée de la Ville
depuis plus 26 ans, elle a cumulé diverses fonctions administratives et de
gestion à la Ville de Montréal notamment à titre de chargée de dossiers à la
Direction générale et comme chef de division au Service des finances. Pour
assurer le bon fonctionnement et la poursuite des opérations de la Commission,
il est requis de procéder à la stabilisation de sa direction assurant ainsi
une continuité pour la réalisation de sa mission et de l'exercice de ses
fonctions.
    




Renseignements :

Renseignements: Bernard Larin, (514) 872-9998; Richard Caron, (514)
872-9859; Maxime Chagnon, (514) 872-6412; Source: Cabinet du maire et du
comité exécutif de la Ville de Montréal


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.