Ville de Montréal: Les faits saillants du comité exécutif du 18 juin 2008



    MONTREAL, le 19 juin /CNW Telbec/ - Le président du comité exécutif de la
Ville de Montréal, M. Frank Zampino, a présenté un compte rendu des
principales décisions qui ont été prises par le comité exécutif lors de la
séance du 18 juin 2008.
    Au cours de cette séance, les membres du comité exécutif (CE) ont
approuvé le mémoire de la Ville de Montréal présenté à la Commission mixte
internationale dans le cadre des consultations publiques menées pour l'examen
de l'ordonnance d'approbation pour le lac Ontario et le fleuve Saint-Laurent.
L'objet de la présente consultation porte sur une modification à l'ordonnance
de 1956 toujours en vigueur. La Ville de Montréal reconnaît le besoin
d'ajuster le plan de régularisation du Fleuve en fonction des enjeux modernes
d'environnement et de navigation de plaisance. Toutefois, la Ville déplore le
manque de précision sur certains enjeux majeurs liés au contenu du projet
d'ordonnance, notamment en ce qui concerne l'évaluation des impacts sur
l'environnement, l'économie et la population montréalaise. L'administration
montréalaise souhaite que des mesures d'atténuation soient mises en place,
qu'on se préoccupe des impacts des instances de gouvernance proposées et de la
cohabitation harmonieuse des usagers du fleuve. Actuellement, les faibles
gains environnementaux annoncés ainsi que le manque de garanties et de
précisions ne permettent pas à Montréal d'appuyer ou non la modification à
l'ordonnance et un plan de régulation spécifique.
    Par ailleurs, les élus ont autorisé un appel d'offres public pour la
réalisation de travaux de réfection des infrastructures électriques des parcs
Angrignon et La Fontaine. Agées respectivement de 50 ans et de 80 ans, les
installations électriques de ces parcs ont atteint leur durée de vie utile et
nécessitent de façon urgente des travaux de réfection. Ainsi, les travaux
permettraient de garantir l'alimentation électrique aux installations
existantes et d'assurer le développement de certains secteurs de ces parcs
tout en ayant à l'esprit la Politique du Patrimoine. Agissant en propriétaire
responsable, la Ville souhaite entreprendre ces travaux afin d'assurer la
protection de ces espaces verts si prisés par les Montréalais. Cette dépense
sera entièrement assumée par l'agglomération.
    Le CE a également autorisé le lancement d'un appel d'offres public pour
la réalisation des travaux de modernisation, de réfection et d'augmentation de
la capacité de pompage à l'usine de production d'eau potable Pierrefonds.
Suite à l'octroi d'un contrat pour la construction d'un nouveau réservoir de
9 000 m(3), dont les travaux sont présentement en cours, la Ville doit
réaliser des travaux connexes à cet ouvrage. Ces travaux permettront une
amélioration de la conservation de l'eau traitée et optimiseront la gestion de
l'alimentation de l'eau potable dans un secteur où les infrastructures
existantes ont atteint leur pleine capacité de production. Rappelons que ces
travaux s'inscrivent dans le cadre du processus de mises aux normes des usines
de production d'eau potable visant à rencontrer les exigences de la nouvelle
règlementation sur la qualité de l'eau potable du Ministère du Développement
durable, de l'Environnement et des Parcs (MDDEP). Cette dépense sera
entièrement assumée par l'agglomération.
    Les membres du CE ont conclu avec les firmes JBR Maison du Papier et
870475 Ontario Inc. (Xerox Canada Inc.), plus bas soumissionnaires conformes,
des ententes-cadres d'une durée de 3 ans pour la fourniture sur demande de
papier recyclé d'impression. Ces ententes-cadres visent à assurer
l'approvisionnement continu de différents types de papier requis pour les
opérations quotidiennes de la Ville tant pour les applications bureautiques
que pour l'impression à plus grand volume. Cette dépense sera imputée à même
les budgets des arrondissements, des services corporatifs et des villes liées,
et ce au rythme des besoins à combler.
    Le CE a aussi conclu avec le Groupe Archambault inc., plus bas
soumissionnaire conforme, une entente-cadre d'une durée de trente-six mois
pour la fourniture de CD-Roms, DVD-Roms, CD-Audio, DVD-Films documentaires et
DVD-Films de fiction. Ces marchandises sont requises afin de compléter et de
bonifier les collections des bibliothèques de la Ville de Montréal. Ces
dépenses seront imputées à même les budgets des arrondissements et du Service
du développement culturel, de la qualité du milieu de vie et de la diversité
ethnoculturelle, et ce, au rythme des besoins à combler.
    Par ailleurs, les membres du CE ont également accordé un contrat au
montant de 247 737 $ à Terramex inc., plus bas soumissionnaire conforme, pour
la réfection de la rue Marguerite d'Youville dans la partie ouest du
Vieux-Montréal. Parmi les travaux de réfection prévus, on note l'aménagement
d'une chaussée permanente et de trottoirs en agrégat exposé avec une bordure
de granit. Ce contrat sera administré par l'organisme Quartier international
de Montréal (QIM) selon les termes d'une convention intervenue entre
l'organisme et la Ville. Le QIM administrera ce contrat à même les sommes déjà
accordées et qui lui ont été versées. Cette dépense sera entièrement assumée
par l'agglomération.
    D'autre part, les membres du CE ont approuvé la prolongation du bail, au
montant de 109 324 $ pour une durée d'un an à compter du 1er octobre 2008, par
lequel la Ville loue du CHSLD Centre-ville de Montréal des locaux situés au
90, rue de La Gauchetière Est. Ces locaux sont prêtés gracieusement par la
Ville à ses partenaires de la Mission Old Brewery et des Projets autochtones
du Québec à des fins communautaires. Le CHSLD ayant signifié son intérêt à
reprendre possession de l'immeuble pour y regrouper ses activités, les
occupants actuels devront, d'ici la fin de la prolongation de ce bail, trouver
un local aussi bien adapté à leurs besoins et offrant des conditions de
locations aussi avantageuses. Cette dépense sera entièrement assumée par
l'agglomération.
    Le comité exécutif a aussi autorisé le versement de 215 000 $ à
13 organismes culturels montréalais dans le cadre du Programme Partenariat
Culture et Communauté 2008 de l'Entente MCCCF-Ville 2008-2011. Ce programme
s'étend au territoire de la Ville de Montréal et vise à susciter des
initiatives permettant de mettre en place des actions culturelles favorisant
l'accessibilité des citoyens à la culture et le développement des partenariats
structurants entre les organismes culturels montréalais et les organismes
communautaires. Mentionnons que dans le contexte du renouvellement de
l'Entente, la Ville et le MCCCF ont convenu d'augmenter les sommes réservées à
ce programme afin de soutenir un plus grand nombre de projet. La répartition
des bénéficiaires est la suivante : Centre international d'art contemporain de
Montréal (12 000 $), Dare-Dare Centre de diffusion multidisciplinaire de
Montréal (15 000 $), Dynamo Théâtre (12 000 $), Ecomusée du Fier Monde
(20 000 $), Festival du nouveau Cinéma (18 000 $), Maison québécoise du
théâtre pour l'enfance et la jeunesse (20 000 $), Musée McCord d'histoire
canadienne (18 000 $), Radio Centre Ville Saint-Louis (12 000 $), Société de
musique contemporaine (18 000 $), Société des arts libres et actuels
(12 000 $), Studio XX (20 000 $), Terres en vues Société pour la diffusion de
la culture autochtone (20 000 $) et Théâtre Q Art (18 000 $). Cette dépense
sera entièrement assumée par la ville centre.
    Les membres du CE ont ensuite autorisé le versement, pour l'année 2008,
de divers montants d'aide financière à des organismes à but non lucratif
(OBNL), locataires dans des immeubles imposables du territoire de la Ville de
Montréal, oeuvrant dans les domaines de l'art et de la culture, du
développement social et communautaire ou des loisirs. Il s'agit d'un soutien
financier totalisant une deuxième tranche de 516 376 $ pour l'année 2008 afin
de faciliter l'accomplissement des missions de 160 organismes bénéficiaires
pour intervenir auprès des citoyens. Rappelons que lors du premier versement
en 2008, 92 organismes se sont partagés une aide financière de 402 156 $.
Cette dépense sera entièrement assumée par la ville centre.
    Les élus ont aussi accordé une contribution financière supplémentaire non
récurrente de 30 000 $ à l'organisme Alchimies, Créations et Cultures,
promoteur du festival du Monde Arabe à titre de subvention spéciale. Par la
même occasion, le CE a approuvé le protocole par lequel la Ville accorde un
soutien financier à l'organisme. Le festival ayant connu, en 2007, un contexte
financier extrêmement difficile et étant donné l'importance de ce festival
dans le paysage culturel de Montréal, la Ville accorde exceptionnellement
cette aide financière pour aider l'organisme à mieux se positionner aux plans
financier et administratif. Pour la Ville de Montréal, il est fondamental
d'assurer la pérennité du festival qui vise à faire connaître la culture du
monde arabe en créant un véritable carrefour artistique. Cette dépense sera
entièrement assumée par l'agglomération.
    Les membres du comité exécutif ont également accordé une contribution
financière non récurrente de 5 000 $ à l'organisme Terres en vues, société
pour la diffusion de la culture autochtone, à titre de subvention spéciale
pour l'activité Solstice des Nations dans le cadre du festival Présence
autochtone. Par la même occasion, les élus ont approuvé le protocole par
lequel la Ville accorde un soutien financier à cet organisme. L'événement du
21 juin, Solstice des Nations, sera présenté sur le mont Royal et sa
principale vocation est de créer des rapprochements et de renforcer les liens
d'amitié entre les peuples vivant au Québec. Soulignons que le festival
Présence autochtone figure parmi les plus importantes manifestations
autochtones en Amérique du Nord. Cette dépense sera entièrement assumée par
l'agglomération.
    De plus, les élus ont accordé un soutien financier de 10 000 $ à la
Société historique de Montréal à l'occasion de son 150e anniversaire pour la
publication d'un numéro spécial de la revue Montréal en tête. Fondée en 1858
par le premier maire de la Ville, monsieur Jacques Viger, la Société est
elle-même un élément important du patrimoine culturel de Montréal. A ce titre,
son 150e anniversaire de fondation mérite d'être souligné dignement. Etant
donné que l'action de la Société est une organisation à but non lucrative,
qu'elle repose entièrement sur le bénévolat de ses membres et qu'elle rend un
service public d'éducation à l'histoire depuis 150 ans, la Ville de Montréal
lui offre un soutien financier exceptionnel en les circonstances. Cette
dépense sera entièrement assumée par la ville centre.
    Les élus ont approuvé la création d'un fonds de soutien de 15,25 M $
dédié aux installations sportives municipales. Celui-ci comprend deux volets,
soit de soutenir les arrondissements pour l'actualisation et la consolidation
de leurs piscines et pataugeoires, ainsi que de leurs installations sportives
répondant à la pratique du sport compétitif, puis d'aider à la mise en place
de centres de soccer intérieurs. Ce fonds permettra de faciliter la
rénovation, la mise aux normes, l'aménagement et la construction
d'installations sportives. La population montréalaise pourra ainsi bénéficier
de ces projets pour pratiquer des activités physiques et sportives dans des
conditions plus adéquates et optimales. Sans la création de ce fonds, l'offre
de service en sport se dégradera et certaines installations sportives
pourraient même fermer. La somme de 15,25 M $ proviendra du PTI prévu pour
2008, 2009 et 2010.
    Les membres du comité exécutif ont également approuvé la création du
Fonds Energie de la Ville de Montréal, qui constitue une nouvelle source de
financement pour les projets en efficacité énergétique. Ce fonds a pour but de
faciliter et de multiplier les projets en efficacité énergétique afin de
réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES). Il s'adresse à tout
investissement capitalisable qui génère des économies d'énergie. Il permet
aussi aux gestionnaires d'accéder à un financement en échange d'un engagement,
sur leur budget, à atteindre les résultats déclarés. Il constitue l'outil
privilégié du Plan d'action corporatif de réduction des émissions de gaz à
effet de serre GES "Pour préserver le climat" adopté par l'administration
municipale. Afin d'assurer la coordination de ce projet, un poste temporaire
d'agent de recherche a été créé pour la période du 1er juillet 2008 au
31 décembre 2009. Le Fonds Energie compte sur un budget initial de 3 M$. Par
la suite, au fil des ans, il s'autofinancera graduellement par les revenus
qu'il aura générés. La sélection des projets se fera sur leur rentabilité
financière et environnementale (meilleur retour sur l'investissement et plus
faible coût d'investissement en dollars par tonne de CO2).
    Les élus ont confié à l'Office de consultation publique de Montréal le
mandat de tenir des audiences publiques sur le projet de convention concernant
la location de l'emplacement de l'antenne de diffusion de la Société
Radio-Canada (SRC) dans le parc du Mont-Royal, alors que la permission
d'occuper le domaine public pour cette tour est arrivée à terme le 31 décembre
2007. Conformément à une convention intérimaire entre la Ville de Montréal et
la SRC, la Société continue d'occuper un terrain du domaine public. Dans ce
contexte, une hausse de loyer a été demandée afin d'être affectée à la
protection et à la mise en valeur du mont Royal. Ces revenus supplémentaires
serviront notamment à la mise en vigueur du nouveau programme de renforcement
de la biodiversité du mont Royal.
    Les membres du CE ont autorisé le déplacement de M. André Lavallée,
membre du comité exécutif et responsable de l'aménagement urbain et du
transport collectif, pour participer à la Conférence internationale Villes et
Ports, à Stockholm, en Suède. L'événement aura lieu du 23 au 27 juin 2008.
Lors de cette conférence internationale, il y aura des ateliers qui toucheront
diverses thématiques reliées aux relations entre les villes et les ports, dont
un qui traitera spécifiquement du port de Montréal et de sa problématique de
croissance en respect avec la communauté. Cet atelier aura pour thème "Le port
de Montréal, au coeur d'une ville et d'un continent. Combiner croissance et
développement durable - comment y parvenir efficacement". D'ailleurs, la Ville
de Montréal a été invitée comme panéliste afin d'aborder les sujets suivants :
la vision du port de Montréal par la Ville de Montréal, l'utilisation des
infrastructures routières par le trafic maritime, l'importance du port de
Montréal et son impact sur l'économie de la Ville, comment accommoder le port
tout en répondant aux besoins de la population et comment être partenaire des
projets de croissance du port. L'estimation des coûts est de 5 086 $.
    Les élus ont nommé M. Charles-Mathieu Brunelle à titre de Directeur des
Muséums Nature de Montréal au Service du développement culturel, de la qualité
du milieu de vie et de la diversité ethnoculturelle (SDCQMVDE) pour une durée
de 5 ans, du 18 août 2008 au 17 août 2013. M. Brunelle a participé tout au
long de sa carrière au développement de projets novateurs ou d'institutions
qui ont connu un succès croissant au Québec. Il est, depuis neuf ans, le
directeur général de la Tohu, dont il est un membre fondateur.
    Par ailleurs, les membres du comité exécutif ont constitué une équipe
corporative polyvalente de coordination du déneigement, jumelée à l'Unité de
la propreté et de l'entretien. Cette unité stratégique sera dotée d'une vision
corporative facilitant la cohérence des activités de déneigement réalisées
dans les 19 arrondissements. La structure proposée permettra de maintenir les
acquis en matière d'amélioration de la propreté et de remettre en place une
équipe qui existait au Service des Infrastructures, transport et environnement
(SITE) avant 2008. L'apport de cette unité, en soutien aux arrondissements,
permettra potentiellement d'augmenter la performance des opérations par la
mise en commun des meilleures pratiques, la coordination des appels d'offres
et celle de l'utilisation des sites d'élimination de la neige. Une dépense de
178 358 $, entièrement assumée par l'agglomération, servira à mettre en place
l'équipe et à entreprendre le processus de dotation des postes de la nouvelle
Unité de la propreté et du déneigement dès le mois de juin 2008.
    Le comité exécutif a approuvé la nomination de monsieur Gilles Robillard
au poste de directeur général adjoint du Service des infrastructures,
transport et environnement (SITE), pour une durée de 5 ans à compter du
25 juin 2008, conformément à la Politique de rémunération des cadres de la
Ville de Montréal. Rappelons que le poste de directeur général adjoint est
vacant et que M. Robillard en assure l'intérim depuis le 1er janvier 2008. Au
cours de cette période, M. Robillard a démontré ses capacités à assumer les
responsabilités rattachées au poste. Suite à l'affichage du poste, sa
candidature a été reçue et correspond au profil recherché.
    En terminant, les membres du CE ont attribué des crédits additionnels au
montant de 167 829 $, pour l'année budgétaire 2008, afin de procéder au
déménagement et à l'installation de la bibliothèque Centrale-jeunes à la
bibliothèque Père-Ambroise. Le déménagement de la bibliothèque Centrale-jeunes
occasionne différents travaux qui devront être menés parallèlement aux
opérations courantes puisque cette bibliothèque continuera d'offrir ses
services jusqu'à l'ouverture de la bibliothèque Père-Ambroise. Tous ces
changements engendreront une bonification de la lecture publique à Montréal,
une participation à l'effort pour faire de Montréal une ville de culture, de
savoir et d'innovation et une augmentation du nombre d'abonnés, de la
fréquentation et de l'utilisation des bibliothèques. Ainsi, la bibliothèque
Père-Ambroise desservira l'ensemble de la population de l'arrondissement de
Ville-Marie, et ce, tout en portant une attention particulière aux familles.
Cette dépense sera entièrement assumée par la ville centre.




Renseignements :

Renseignements: Bernard Larin, (514) 872-9998; Richard Caron, (514)
872-9859; Darren Becker (514) 872-6412; Source: Cabinet du maire et du comité
exécutif de la Ville de Montréal


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.