Ville de Montréal: Les faits saillants du comité exécutif du 17 octobre 2007



    MONTREAL, le 19 oct. /CNW Telbec/ - Le président du comité exécutif de la
Ville de Montréal, M. Frank Zampino, a présenté un compte rendu des
principales décisions qui ont été prises par le comité exécutif lors de la
séance du 17 octobre 2007.
    Au cours de cette séance, les membres du comité exécutif (CE) ont
autorisé le lancement d'un appel d'offres public pour la construction d'un
nouveau réservoir à l'usine de production d'eau potable de Pierrefonds dans
l'arrondissement de Pierrefonds-Roxboro. Le présent projet s'inscrit dans le
programme de la mise aux normes des usines de production d'eau potable de
l'île de Montréal. La réserve actuelle de l'usine de Pierrefonds est
insuffisante pour ses besoins et est souvent utilisée comme réserve
d'équilibre et n'est pas optimisée pour la désinfection. La mise à niveau de
l'usine nécessite, entre autres, l'ajout d'une nouvelle réserve de 9000 m3,
accompagnée d'un nouveau puits de pompage haute pression et des aménagements
connexes. La dépense d'agglomération, évaluée à 11 925 000 $, sera financée à
même le PTI 2008-2010 et sera soumis à l'approbation du Conseil
d'agglomération à l'automne 2007. Cette dépense est entièrement assumée par
l'agglomération parce qu'elle concerne la production de l'eau potable.
    Le CE a accordé un contrat de 126 000 $ à Les entreprises Cloutier et
Gagnon (1988) ltée, le plus bas soumissionnaire, pour l'exécution de travaux
de réfection de la toiture du 3617, rue Wellington pour les besoins du Service
de police de la Ville de Montréal (SPVM). La toiture de l'immeuble, situé dans
l'arrondissement de Verdun et occupé par le poste de quartier 16 Est, démontre
des signes de dégradation avancée et des infiltrations d'eau ont été signalées
à plusieurs reprises. Les travaux incluront le remplacement complet du
complexe d'étanchéité et des solins ainsi que l'ajout de système de
garde-corps pour permettre un accès sécuritaire au toit, conformément aux
nouvelles normes en vigueur.
    Les élus ont également octroyé un contrat de 238 600 $ à l'entrepreneur
Grands Travaux Soter (GTS) inc. pour couvrir les travaux urgents d'étaiement
de la dalle structurale supportant le boulevard de Maisonneuve au-dessus du
sous-sol du magasin La Baie, entre les rues Union et Aylmer dans
l'arrondissement de Ville-Marie. Rappelons que le 24 août dernier, la Division
des ponts et tunnels de la Ville a été consultée en urgence par
l'arrondissement concernant la dalle structurale au-dessus du magasin La Baie,
qui présentait des fissures ouvertes de cisaillement sur près de 75 % de la
longueur. La division a donc fait fermer immédiatement ce tronçon à toute
circulation ainsi que la portion de la ligne verte du métro qui traverse ce
secteur. Les services concernés ont aussi pris contact le soir même avec
l'entrepreneur GTS afin d'effectuer des travaux d'urgence. Les travaux étaient
essentiels pour éviter l'écroulement de la dalle de béton et pour permettre la
remise en fonction de la ligne verte du métro. Le conseil d'agglomération aura
à approuver cette décision en vertu de la Charte de la Ville qui prévoit que,
dans les cas mettant en péril la sécurité des citoyens, le maire peut engager
lui-même des frais à court terme.
    Le CE a approuvé un projet d'acte par lequel la Ville vend à la compagnie
Investissements De Ville inc, l'immeuble du Marché Saint-Jacques, situé au
1125, rue Ontario Est dans l'arrondissement de Ville-Marie, pour la somme de
2 300 000 $, plus les taxes applicables. Les membres du CE ont aussi approuvé
un projet de bail jusqu'au 31 décembre 2022. En conséquence, ce projet de bail
permettra à la Corporation de gestion des marchés publics d'occuper les
espaces extérieurs du site. Par ailleurs, compte tenu de la présence d'amiante
dans le bâtiment, la Ville a confié un mandat d'effectuer une étude de
caractérisation complémentaire au Groupe Gesfor, Poirier, Pinchin. Le conseil
municipal aura à donner son aval.
    Les élus ont autorisé une dépense de 50 000 $ pour le suivi de la
performance des projets de réhabilitation des chaussées municipales de
l'ensemble du territoire, dans le cadre d'un projet conjoint du ministère des
Affaires municipales et des Régions, la Ville et le Centre d'expertise et de
recherche en infrastructures urbaines. Cette étude permettra d'évaluer la
performance technico-économique d'une quinzaine de technologies mises à
l'essai sur le territoire de la Ville dans le cadre des programmes "Travaux
d'infrastructures Canada-Québec" de même que la performance des techniques
conventionnelles. Elle pourrait ainsi identifier les techniques les plus
susceptibles de performer dans le temps.
    Le CE a approuvé le protocole d'entente entre la Ville et les Prêtres de
Saint-Sulpice en vue d'effectuer une étude de préfaisabilité visant la mise en
valeur du site du Grand Séminaire de Montréal, un site historique classé par
le gouvernement du Québec depuis 1982. Les élus ont aussi autorisé une
contribution financière de 38 152 $ à cette fin, qui sera entièrement assumée
par l'agglomération. Au cours de l'année dernière, une série d'études ont
confirmé la grande valeur patrimoniale de l'ancien Séminaire de Philosophie,
occupé jusqu'à tout récemment par le Collège Marianopolis, et du domaine de la
rue Sherbrooke Ouest. L'étude de préfaisabilité comprendra l'identification
des objectifs de mise en valeur du site, le développement d'une programmation
sommaire, l'élaboration d'une esquisse de projet de mise en valeur de même que
l'estimation sommaire des coûts et le montage financier. Ce projet s'inscrit
dans l'Entente MCCQ-Ville ainsi que la politique du patrimoine.
    Les membres du CE ont ratifié les projets de convention entre la Ville et
trois organismes dans les municipalités de Côte-Saint-Luc et de Dorval. Ils
ont également approuvé les contributions financières à ces organismes
totalisant 40 206 $. Les organismes et les contributions sont les suivants :

    
    - Camp de jour Dorval pour le projet Participation par tous : 10 669 $
    - L'Equipe Entreprise pour le projet Bâtir les ponts : 1 784 $
    - La Communauté Sépharade Unifiée du Québec pour le projet Camp de jour
      Singerman : 27 753 $

    Les projets de convention s'inscrivent dans le Programme de la lutte
contre la pauvreté et l'exclusion sociale du contrat de ville, intervenu en
2003 entre le gouvernement du Québec et la Ville. Le contrat fixe les bases
d'un plan d'action et définit les stratégies à partir desquelles la Ville, le
gouvernement et les acteurs socio-économiques conjugueront leurs efforts pour
atteindre un certain nombre de cibles dont celles du développement social.
    Le CE a ratifié l'octroi d'un contrat de 120 685 $ à l'entrepreneur Grands
Travaux Soter inc., pour couvrir les travaux urgents de sécurisation des
surfaces extérieures de l'édifice Parkade (2021, rue Union) dans
l'arrondissement de Ville-Marie. Ce projet est lié au problème survenu avec la
dalle structurale supportant le boulevard de Maisonneuve au-dessus du magasin
La Baie, entre les rues Union et Aylmer, le 24 août dernier. Les ingénieurs en
structures ont conclu que l'écroulement possible de la dalle pourrait avoir
des conséquences sur l'intégrité du tunnel du métro et des fondations de
l'édifice de Parkade au nord. La sécurisation de l'immeuble Parkade était
urgente et essentielle compte tenu que de grands fragments de béton situés à
des hauteurs appréciables pouvaient s'abattre sur les trottoirs et les
chaussées limitrophes à ce bâtiment. Le conseil municipal aura à approuver ce
contrat.
    Les élus ont octroyé un contrat de services professionnels de 1 456 030 $
au Quartier international de Montréal (QIM) pour la réalisation de
l'avant-projet détaillé du Quartier des spectacles. La mise en valeur du
Quartier des spectacles est l'un des trois chantiers prioritaires de la Ville
et représente un véritable projet de réaménagement urbain apte à soutenir le
rayonnement culturel et touristique. Le Quartier est situé dans le secteur de
la Place des Arts, circonscrit au nord par l'avenue du Président-Kennedy, à
l'est par la rue Saint-Dominique, au sud par le boulevard René-Lévesque et à
l'ouest par la rue Saint-Alexandre. L'avant-projet comprendra l'ensemble des
études qui permettront de préparer le programme fonctionnel et technique et
d'établir les plans préliminaires des interventions définies dans le programme
particulier d'urbanisme (PPU) du secteur de la Place des Arts. L'offre de
services du QIM concerne l'aménagement, le transport et la circulation,
l'archéologie, les infrastructures souterraines et la gestion de projet ainsi
que le contrôle des coûts. Les travaux de construction se réaliseront en
plusieurs phases dont la première sur l'îlot Balmoral, débutera dès 2008 sous
la responsabilité de la Société d'habitation et de développement de Montréal.
Le Conseil d'agglomération aura à approuver ce contrat.
    Le CE a approuvé l'entente sur les infrastructures en vertu du projet de
développement du site Contrecoeur avec Construction Frank Catania & Associés
inc. dans l'arrondissement de Mercier-Hochelaga-Maisonneuve. Le conseil
municipal aura à approuver cette décision.
    Les élus ont approuvé l'adoption d'un règlement en matière de contrôle et
de suivi budgétaires répondant aux critères de la loi et de la gouvernance
financière de la Ville. A la suite de l'adoption l'année dernière, de la Loi
modifiant diverses dispositions législatives concernant le domaine municipal,
les municipalités ont jusqu'au 1er janvier 2008 pour adopter et mettre en
vigueur un règlement en matière de contrôle budgétaire. Cette modification
législative permet à chaque municipalité d'adapter à ses besoins les outils de
suivi financier. Le conseil d'agglomération aura à donner son aval à ce
règlement.
    Enfin, les membres du CE ont adopté le projet de règlement modifiant le
Plan d'urbanisme de la Ville dans le but de permettre la construction d'un
édifice abritant le Bureau d'arrondissement de
Rivière-des-Prairies-Pointe-aux-Trembles, le maison de la culture de
Rivière-des-Prairies et un bureau Accès Montréal dans une partie du parc
René-Masson, situé dans le district de La Pointe-aux-Prairies. Une assemblée
publique à ce sujet a eu lieu le mardi 24 juillet dernier. Les membres du
comité consultatif d'urbanisme se montrent favorables à ce projet pour
plusieurs raisons, dont :

    - Le bâtiment projeté offrira aux citoyens un lieu de rencontre
      chaleureux et accessible ainsi que des salles des spectacles,
      d'événements et d'exposition.
    - Le projet fera du parc René-Masson un véritable pôle municipal.
    - Le projet vise à obtenir une certification LEED, mettant en oeuvre
      les politiques de la Ville énoncées au Sommet de 2002, visant le
      développement durable et l'accessibilité universelle.
    - Le projet offrira aux citoyens une mairie de qualité.
    

    Le conseil municipal aura à approuver le projet de règlement.




Renseignements :

Renseignements: Bernard Larin, (514) 872-9998; Richard Caron, (514)
872-9859; Darren Becker, (514) 872-6412; Source: Cabinet du maire et du comité
exécutif de la Ville de Montréal


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.