Ville de Montréal: Les faits saillants du comité exécutif du 13 juin 2007



    MONTREAL, le 15 juin /CNW Telbec/ - Le président du comité exécutif de la
Ville de Montréal, M. Frank Zampino, a présenté un compte rendu des
principales décisions qui ont été prises par le comité exécutif à sa séance du
13 juin 2007.
    Au cours de cette séance, les membres du comité exécutif (CE) ont
autorisé le lancement d'un appel public d'offres pour les travaux de réfection
et d'amélioration des viaducs Parc/CP/Beaumont et Parc/CP/Van-Horne dans
l'arrondissement de Rosemont-La Petite-Patrie. Les viaducs ont été construits
au début des années 30 et sont maintenant dans un état de détérioration
important en raison des effets du temps et de l'environnement. Des travaux de
réparation de plusieurs éléments du passage inférieur Beaumont sont requis
(mur de soutènement, viaduc ferroviaire, mail central), alors que seulement
certains éléments du passage inférieur Van-Horne nécessitent une intervention
(poutres de rive de la structure ferroviaire). Ces modifications visent à
arrêter la dégradation des structures et à maintenir leur fonctionnalité.
    Les membres du CE ont également autorisé le lancement d'un appel d'offres
public pour les travaux de réaménagement de l'intersection de l'avenue des
Sapins et du boulevard de l'Assomption (accès à l'hôpital
Maisonneuve-Rosemont) dans l'arrondissement de Rosemont-La Petite-Patrie.
Cette intersection est déficiente et la Ville propose un réaménagement afin de
se conformer aux normes applicables. Des feux de circulation seront également
installés à cette intersection et l'hôpital Maisonneuve-Rosemont désire
réaménager l'entrée du Centre ambulatoire qui donne sur cette intersection. Le
projet de réaménagement permettra de réaligner les approches de l'intersection
et d'y améliorer la sécurité et les manoeuvres. Les coûts des travaux de
réaménagement sur la propriété de la Ville seront payés par la Ville centre et
ceux relatifs aux feux de circulation demandés par l'arrondissement, seront
assumés par l'arrondissement. Quant aux travaux sur le terrain de l'hôpital
Maisonneuve-Rosemont, ils seront payés par l'institution.
    Les élus ont par ailleurs octroyé un contrat au montant de 253 402 $ à la
compagnie Gastier M.P. Inc., plus bas soumissionnaire conforme, pour la
réalisation des travaux de modifications structurales aux ponts racleurs des
décanteurs 15 à 21 à la Station d'épuration des eaux usées de la Ville de
Montréal. Ces ponts racleurs, localisés au-dessus des décanteurs (bassins
d'eau extérieurs) de la Station d'épuration des eaux usées, circulent
24 heures sur 24, sur une distance d'environ cent mètres. Ils sont
indispensables à l'opération de la Station. Des lectures de niveaux effectuées
en 2004 sur les ponts racleurs ont confirmé un affaissement marqué de la
structure à un point tel que ces affaissements empêchaient la sortie des ponts
pour leur entretien. Des problèmes de divers ordres dans le fonctionnement ont
aussi été décelés. Les travaux visés consistent donc à remplacer des
équipements qui ont atteint leur durée de vie utile. Cette dépense sera
entièrement assumée par l'agglomération.
    Les membres du CE ont approuvé la convention visant à retenir les
services professionnels de la firme GENIVAR, plus bas soumissionnaire
conforme, pour la préparation des plans et devis, ainsi que la surveillance
des travaux de réfection qui doivent être effectués sur diverses structures
routières. Le coût prévu pour ces travaux est de 300 000 $. La passerelle
Saint-Roch, l'escalier structural situé au côté ouest de la rue
Hôtel-de-Ville, le mur de soutènement du Chemin Trafalgar, le passage
supérieur Querbes/duParc/Métropolitain, l'autoroute Bonaventure, le tunnel
St-Rémi/Canal Lachine, le passage supérieur rue de Boucherville/Aut. 25 au sud
de Tellier, le passage supérieur Jean-Talon ouest/voie ferrée/Wilderton, ainsi
que le passage inférieur Salaberry/CP/Bois-de-Boulogne, font partie des
structures routières qui nécessitent des travaux. Ceux-ci sont jugés
essentiels pour assurer la sécurité des usagers et la consolidation des
immobilisations très importantes de la Ville que constituent les structures
routières et connexes. Les travaux devraient s'échelonner sur 3 ans. Cette
dépense sera assumée à 70 % par l'agglomération, pour un montant de 210 000 $,
et à 30 % par le corporatif, pour un montant de 90 000 $.
    Les membres du CE ont accordé un contrat au montant de 58 539 $ à la
compagnie Productions du Zèbre inc., pour la réalisation de la production
théâtrale Pépo Enquête! dans le cadre de l'exposition de l'Halloween Le Grand
Bal des citrouilles au Jardin Botanique de Montréal. D'une durée de trente
minutes, ce spectacle thématique et éducatif a été conçu par M. Raynald
Michaud afin de sensibiliser les jeunes de 4 à 8 ans sur la famille des
Cucurbitacées. Ce spectacle a déjà fait partie de la programmation du Grand
Bal des citrouilles en 2002 et a remporté un immense succès auprès de plus de
25 000 spectateurs. Le spectacle influence considérablement l'achalandage au
Jardin botanique, générant des réservations dès le mois d'août. Cette dépense
sera entièrement assumée par la Ville centre.
    Les élus ont octroyé un contrat de services professionnels, au montant de
72 500 $, à la firme Gagné Leclerc Inc. en vue de la réalisation d'un état de
situation des lieux de formation, de répétition, de recherche, de création, de
production et de diffusion en danse professionnelle sur le territoire de l'île
de Montréal. Cette charge s'inscrit dans le cadre des activités du Forum des
équipements culturels qui réunit la Ville de Montréal et le ministère de la
Culture, des Communications et de la Condition féminine du Québec (MCCCF).
L'étude permettra de dresser des priorités de développement et d'alimenter la
réflexion stratégique visant à consolider le rôle de métropole culturelle et
de pôle d'excellence en danse de la Ville de Montréal. Cette dépense sera
entièrement assumée par l'agglomération.
    Les élus ont approuvé le protocole d'entente avec les "Scouts du Montréal
métropolitain", accordant une contribution en biens et services dans le cadre
de la présentation du "Jamboree Montréal 2007", prévu du 4 au 12 août 2007 au
parc Maisonneuve, dans l'arrondissement de Rosemont-La Petite-Patrie.
L'événement vise à offrir une semaine d'activités aux jeunes scouts de 7 à
21 ans afin qu'ils puissent se dépasser intellectuellement et physiquement
dans un cadre éducatif, soutenus par des adultes bénévoles de la grande région
de Montréal. Quelques 4 000 participants sont attendus pour l'édition 2007. Le
mouvement Scout de Montréal est un partenaire de longue date de la Ville de
Montréal et contribue à améliorer la qualité du milieu de vie des Montréalais.
La valeur de la contribution de la Ville est évaluée à plus de 210 000 $.
Cette contribution sera assumée à même les budgets de fonctionnement des
services municipaux et de l'arrondissement concerné.
    Les membres du CE ont aussi autorisé le lancement d'un appel d'offres
public en services généraux pour l'hébergement du centre informatique de la
Ville de Montréal, pour une durée de 5 ans, au coût approximatif de
18 millions de dollars. Présentement, la firme CGI héberge la plate-forme
centralisée, une partie importante des plates-formes décentralisées, ainsi que
la robotique. Le contrat actuel de 5 ans se terminait le 31 décembre 2006,
mais il a été prolongé jusqu'au 31 décembre 2007. La Ville procède au présent
appel d'offres pour assurer la continuité des opérations de traitement
informatique à partir du 1er janvier 2008 et ce, jusqu'au 31 décembre 2012. La
dépense de services professionnels d'hébergement est actuellement prévue au
budget de fonctionnement 2007 de la DTI et devra se poursuivre selon les
modalités de la nouvelle convention jusqu'au 31 décembre 2012.
    Les membres du CE ont de plus autorisé la participation de la Ville de
Montréal à Emplois d'été Canada 2007 (EEC), accompagné d'une recette maximale
de 249 480 $ et d'une dépense de 972 364 $, qui servira à financer les coûts
d'Emplois d'été Canada pour l'année 2007, conditionnellement à l'obtention
d'un décret d'autorisation en vertu de la Loi sur le ministère du Conseil
exécutif. Ce programme répond à l'un des objectifs de la Ville qui est de
promouvoir l'intégration des jeunes en milieu de travail. Par ailleurs,
l'embauche des étudiants permet à la Ville de réaliser plusieurs projets qui
ne pourraient être effectués autrement.
    Les membres du CE ont également recommandé la nomination de Mme Marie
Lessard, à titre de membre et de présidente du Conseil du patrimoine, pour une
période de 2 ans, soit du 1er septembre 2007 au 31 août 2009. Mme Lessard, qui
est professeure titulaire à l'Institut d'urbanisme de l'Université de
Montréal, oeuvrera à demi temps au Conseil du patrimoine. La Ville de Montréal
remboursera ainsi à l'Université de Montréal un montant maximal de 80 000 $.
Cette nomination doit être ratifiée à la prochaine séance du conseil de ville.
    Les membres du CE ont accepté une contribution financière de 58 500 $
pour la création et la production d'outils pédagogiques (bulletins et guides)
et des frais accessoires concernant la prévention des incendies. Ces documents
seront distribués à plus de 465 000 enfants du Québec. Les membres du CE ont
accepté l'entente de partenariat avec la Fondation des Grands Brûlés pour la
production et la vente des outils promotionnels désignés par le Service
Incendie de Montréal (SIM), en accord avec le protocole validé par le
contentieux de la Ville de Montréal. Ces dépenses seront assumées à 100 % par
l'agglomération.
    Les élus ont par ailleurs approuvé la planification stratégique triennale
en matière de diversité ethnoculturelle et ont autorisé un budget de 100 000 $
pour la réalisation d'activités liées à la formation du personnel et à la
promotion de la diversité. Le momentum est parfait pour arrimer la réflexion
de la Ville de Montréal à celle de ses partenaires et de contribuer, par la
mise en place de projets structurants liés à la diversité ethnoculturelle, à
la vision qu'elle s'est donnée dans Imaginer-Réaliser Montréal 2025. Cette
dépense sera entièrement assumée par la Ville centrale.
    Finalement, les membres du CE ont proclamé le dernier vendredi de
septembre et les deux jours suivants de chaque année "Journées de la culture"
à Montréal. Ces journées ont été lancées en 2007 pour valoriser et renforcer
les efforts de démocratisation de la culture au Québec. Elles visent à
transmettre aux citoyens la nécessité, l'utilité et la valeur sociale de la
culture. Ce geste symbolique démontre aux citoyens que Montréal est une
véritable métropole culturelle qui prend sa source dans l'élan créateur de ses
artistes et qui favorise l'accessibilité à la culture et à la participation de
tous.




Renseignements :

Renseignements: Richard Caron, (514) 872-9859; Bernard Larin, (514)
872-9998; Darren Becker, (514) 872-6412; Source: Ville de Montréal


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.