Ville de Montréal : Les faits saillants du comité exécutif du 6 juin 2007



    MONTREAL, le 8 juin /CNW Telbec/ - Le président du comité exécutif de la
Ville de Montréal, M. Frank Zampino, a présenté un compte rendu des
principales décisions qui ont été prises par le comité exécutif à sa séance du
6 juin 2007.
    Au cours de cette séance, les membres du comité exécutif (CE) ont
autorisé le lancement d'un appel d'offres public, pour l'exécution des travaux
d'aménagements riverains et naturels projetés dans le parc-nature de
l'Ile-de-la-Visitation, Phase 1, dans l'arrondissement
d'Ahuntsic-Cartierville. Les interventions comprises dans le projet sont
nécessaires pour atténuer les problèmes causés par l'instabilité des berges et
par la forte fréquentation des lieux. Ce projet s'inscrit dans la volonté de
l'administration municipale d'améliorer des équipements existants et de
préserver le patrimoine naturel et historique de ce site exceptionnel. Le
début des travaux est prévu pour le mois de septembre 2007.
    Les élus ont également autorisé le lancement d'un appel d'offres public
pour le contrat de restauration du pavillon des Marais du parc-nature de la
Pointe-aux-Prairies, dans l'arrondissement de
Rivière-des-Prairies-Pointe-aux-Trembles. Les infiltrations d'eau, en
provenance du niveau de la terrasse du pavillon, ont occasionné la
détérioration de la structure de bois de la tour d'observation, qui est
actuellement fermée au public. De plus, pour assurer la protection du public,
l'arrondissement a installé une clôture sur le pourtour du bâtiment, en raison
du risque de chute de matériaux. Conséquemment, les travaux correctifs sont
urgents pour assurer la protection du pavillon et de sa tour ainsi que la
sécurité des visiteurs. La réalisation du projet de réfection entraînera la
fermeture temporaire du pavillon. La fin des travaux est prévue à la fin du
mois de novembre 2007.
    Le CE a approuvé la nouvelle répartition de la dépense pour la fourniture
d'un système d'émission des constats informatisé (SECI). Le contrat a été
octroyé à la compagnie Groupe Techna inc. au montant total approximatif de
7 269 188 $. Le noyau du système de gestion des constats et son logiciel
d'application desservira l'ensemble de l'agglomération et offrira des
fonctions de traitement, de l'information de gestion et des liens avec la Cour
municipale de Montréal. La répartition des coûts d'investissement et
d'exploitation est donc fait à partir du nombre exact d'équipements et
d'accessoires destinés spécifiquement aux agents de stationnement. Le ratio
s'établit à 17,8 % au budget local, 82,2 % au budget d'agglomération. Le
conseil d'agglomération aura à approuver cette décision.
    Les membres du CE ont octroyé une série de contrats d'approvisionnement
et de services. Le conseil d'agglomération aura à approuver tous les contrats
suivants :

    
    - Un contrat de 223 435 $ à l'entreprise Cropac Levage inc., seul
      soumissionnaire conforme, pour la fourniture d'une grue d'atelier
      automotrice d'une capacité de levage de 15 tonnes. Ce contrat permettra
      à la Ville de remplacer une grue d'atelier de 35 ans dont la fiabilité
      est déficiente et l'entretien coûteux.

    - Un contrat de 158 646 $ à la compagnie Industries A. Mergl inc. pour
      l'exécution des travaux de modifications structurales des garde-corps
      des décanteurs 1 à 7 et 15 à 28 de la Station d'épuration des eaux
      usées. Les garde-corps actuels doivent être complètement enlevés et
      réinstallés deux fois pendant les travaux d'entretien, afin d'assurer
      la sécurité des employés. Cette façon de procéder a endommagé les
      ancrages dans le béton ce qui nécessite le remplacement et le
      déplacement de plusieurs de ceux-ci.

    - Un contrat de 841 919 $ à la compagnie Performance Fluid
      Equipments Inc., seul soumissionnaire conforme, pour l'achat et la
      remise à neuf de pompes et de broyeurs de marque Seepex à la Station
      d'épuration des eaux usées. Les pompes à remettre à neuf ont atteint la
      limite de leur durée de vie utile. Ces travaux de réparation sont moins
      coûteux que l'achat de pompes et comportent les mêmes garanties qu'à
      l'état neuf.

    Le CE a octroyé un contrat de construction de 626 327 $ à la firme Bentech
Construction inc. pour les travaux d'infrastructures d'égout, d'aqueduc et de
voirie de la 19e Avenue entre le boulevard Saint-Joseph et la rue Notre-Dame,
dans l'arrondissement de Lachine. Les élus ont également autorisé une dépense
supplémentaire de 35 000 $ pour les frais inhérents à ce projet. Les travaux
projetés visent à améliorer la qualité d'approvisionnement en eau dans ce
secteur, ainsi qu'à réduire des besoins récurrents d'intervention pour
l'entretien ou la réparation de l'égout. Le conseil municipal aura à donner
son aval à ce contrat.
    Les élus ont également octroyé plusieurs contrats de construction auxquels
le conseil d'agglomération doit donner son aval. Les contrats sont les
suivants :

    - Un contrat de 1 882 000 $ à la firme Simard-Beaudry Construction inc.,
      pour la fourniture et l'installation d'une membrane d'étanchéité et
      d'un système de drainage sur la toiture du réservoir d'eau filtrée de
      l'usine Atwater. Les travaux visent à mieux protéger la structure
      vieillissante en béton armé du réservoir et à améliorer le drainage
      naturel sur le réservoir, ainsi qu'à éliminer les risques de
      contamination due à des infiltrations.

    - Une entente cadre de trois ans avec la compagnie Louisbourg
      Construction ltée pour la fourniture d'une équipe de travail, des
      équipements et des matériaux nécessaires pour les réparations du réseau
      principal d'aqueduc dans l'agglomération de Montréal. Un contrat de ce
      type permet d'avoir en tout temps des ressources disponibles pour
      procéder à des interventions majeures. Il vise également à simplifier
      la gestion des réparations et à réaliser une économie d'échelle
      rattachée à l'attribution d'un contrat sur une période de trois ans.

    - Un contrat de 235 306 $ à la compagnie Ramcor Construction inc. pour
      l'exécution des travaux de remplacement de la vanne Neyrpric par un
      système de poutrelles dans la structure de régulation Meilleure-
      Atlantique de l'intercepteur nord. La structure Meilleure-Atlantique
      contrôle le débit en temps de pluie. La vanne régulatrice de cette
      structure, en raison de nombreuses années d'usage, ne peut plus être
      fermée en dehors de la période hivernale, diminuant ainsi l'efficacité
      du système et augmentant les surverses dans la rivière des Prairies. La
      solution d'un mur amovible composé de poutrelles d'acier est la moins
      onéreuse et la plus simple, selon plusieurs scénarios étudiés.

    - Un contrat de 109 073 $ à la firme Terramax inc. pour l'exécution des
      travaux de construction de deux chambres à clapet dans la 96e Avenue et
      la 97e Avenue dans le quartier Pointe-aux-Trembles de l'arrondissement
      de Rivière-des-Prairies-Pointe-aux-Trembles. Les travaux projetés
      visent à réduire le temps et les coûts d'entretien grâce à
      l'installation de chambres d'égout préfabriquées pour isoler les
      structures de dérivation du fleuve en cas de besoin ainsi que de
      nouveaux clapets et des systèmes de détection d'ouverture plus robustes
      et fiables. Ces derniers remplaceront les vieux clapets endommagés,
      entraînant des interruptions dans le suivi des surverses dans le fleuve
      Saint-Laurent.

    - Un contrat de 6 911 901 $ à la firme Mivela Construction inc. pour la
      reconstruction d'une chaussée rigide (pour la remplacer par une
      chaussée) en flexible (chaussée dont la base est flexible), le planage
      de chaussée d'asphalte, la pose de revêtement bitumineux, la
      reconstruction de trottoirs et la pose de bordures de granit et de
      mégapavés, dans le chemin Queen-Mary, de la rue Lemieux au chemin de la
      Côte-des-Neiges dans l'arrondissement de Côte-des-Neiges-Notre-Dame-de-
      Grâce.

    Le comité exécutif a aussi octroyé un contrat de 279 047 $ à la compagnie
Bentech Construction inc. pour les travaux d'infrastructures d'égout,
d'aqueduc et de voirie de la rue Fort-Rolland, entre la 39e Avenue et son
extrémité ouest, dans l'arrondissement de Lachine, et a autorisé une dépense
supplémentaire de 25 000 $ pour les frais inhérents reliés à ce projet.
L'arrondissement a ciblé ce tronçon de rue dans le cadre de son programme de
remise à niveau de ses infrastructures d'égout et d'aqueduc. Les travaux
engloberont la reconstruction complète de la fondation, étant donné la
mauvaise condition de cette rue, ainsi que le revêtement de la chaussée, suite
aux travaux d'infrastructures.
    Le CE a octroyé les deux contrats de services professionnels suivants :

    - Un contrat de 94 977 $ à la firme BPR Groupe-conseil, pour la
      réalisation des services en ingénierie électrique pour l'année 2007 à
      la Station d'épuration des eaux usées. Les divers services que la firme
      rendra consistent en la rédaction de rapports d'étude, la préparation
      de plans et devis pour les appels d'offres et la construction ainsi que
      la surveillance de travaux. Ce contrat permettra en outre d'ajouter des
      ressources en personnel pour entreprendre de nouveaux projets, car la
      station d'épuration ne compte qu'un seul ingénieur en électricité. Le
      conseil d'agglomération aura à approuver ce contrat.

    - Un contrat de 466 504 $ à la compagnie "Les Services de consultation
      SNC-Lavalin ProFac incorporée" pour réaliser l'inventaire qualitatif du
      parc immobilier de la Ville. La dépense maximale prévue pour ce contrat
      est de 513 155 $. La firme doit visiter environ 425 bâtiments et les
      installations aquatiques propriétés de la Ville. Son mandat consiste à
      déterminer l'état des principales composantes des immeubles municipaux,
      à suggérer un calendrier d'intervention optimal afin de réduire le
      déficit d'investissement cumulé en protection et à estimer un coût pour
      la remise en état des immeubles.
    

    Le CE a approuvé le protocole d'entente entre le gouvernement du Québec
et la Ville concernant le remboursement des dépenses encourues au cours de la
Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques. La conférence de
l'ONU, qui a eu lieu à Montréal en décembre 2005, a engendré des coûts pour la
Ville en raison du déploiement de mesures de sécurité exceptionnelles afin
d'assurer le maintien de l'ordre public au cours de l'événement.
    Les élus ont octroyé des contributions financières de 25 000 $ à
l'organisme Projets Autochtones du Québec pour le projet "Many Paths", de
25 000 $ à l'organisme Intégration Jeunesse du Québec inc. pour le projet "De
la racine au sommet", et de 50 000 $ à l'organisme Carrefour de lutte au
décrochage scolaire pour le projet "Espace Ados". Les contributions
financières s'inscrivent dans le volet lutte à la pauvreté et à l'exclusion
sociale du contrat de ville.
    Le CE a approuvé la convention entre la Société d'animation de la
promenade Bellerive (SAPB) et la Ville afin de maintenir le service de navette
fluviale reliant la promenade dans l'arrondissement de
Mercier-Hochelaga-Maisonneuve et l'île Charron dans le parc national des îles
de Boucherville, du 23 juin au 3 septembre 2007. Les élus ont également
accordé une contribution financière de 60 000 $ pour la même période. La
convention s'inscrit dans le projet Montréal bleu. Le conseil d'agglomération
aura à donner son aval à cette décision.
    La Station d'épuration des eaux usées a réduit ses émissions de gaz
naturel d'environ 1 000 000 mètres cubes par an, grâce à la modification des
brûleurs de son incinérateur à boue. Elle a fait reconnaître ses réductions
des GES par l'Association canadienne de normalisation (ACNOR). Les élus du
comité exécutif ont accordé un contrat de vente de crédits de gaz à effet de
serre (GES) au prix de 7degrees$ la tonne de C02 à la Société en commandite
Gaz Métro. Ils ont aussi approuvé l'augmentation de la base budgétaire des
dépenses d'une somme équivalente au montant de la recette, soit 14 000 $, plus
les taxes applicables. Gaz Métro s'engage par contrat à acheter la propriété
de ces crédits à la Ville. Le contrat de vente de gré à gré permet à la Ville
de vendre les crédits déjà enregistrés par ACNOR. De plus, il garantit un prix
de vente supérieur au cours du marché du Chicago Climate Exchange sans devoir
en payer les frais ou en supporter les obligations.
    Le conseil d'agglomération aura à approuver ce contrat. Le CE a octroyé
un contrat de 2 032 419 $ à la firme Demix Construction pour la reconstruction
d'une chaussée rigide en flexible et de trottoirs, là ou requis, dans la rue
Amherst, de la rue Sainte-Catherine à la rue Ontario, dans l'arrondissement de
Ville-Marie. Ce projet s'inscrit dans le Plan de réfection routière (PRR)
2007. Selon la politique de gestion de la réfection du réseau des chaussées et
des trottoirs, les responsables de l'arrondissement ont choisi la rue du
présent contrat et les entreprises de services publics ont été avisées. Ainsi,
la Commission des services électriques de Montréal procédera bientôt à la
reconstruction de son réseau souterrain avant la réalisation des travaux. Le
projet s'inscrit également dans le plan d'action à court terme qui vise à
redonner rapidement aux citoyens, et plus particulièrement aux piétons, de
meilleures voies de circulation, leur assurant ainsi des déplacements
sécuritaires. Le conseil d'agglomération aura à approuver ce contrat.
    Les élus ont autorisé une dépense de 1 495 000 $ et ont octroyé un
contrat à NAHTAC Construction inc. pour des travaux de réfection des
poutres-caissons du secteur Wellington, du tablier limitrophe et de quelques
poutres-chevêtres de la structure de l'autoroute Bonaventure dans
l'arrondissement de Ville-Marie. La Ville est responsable du tronçon aérien de
l'autoroute situé entre le canal de Lachine et la rue Notre-Dame. Cette
structure, d'une longueur de 1,1 km, en béton armé, a été construite en 1966
et, après 40 ans d'usage, présente des déficiences. Rappelons que le projet de
transformation de l'autoroute en artère urbaine de la Société du Havre de
Montréal prévoit que la Ville maintienne, dans l'intérim, la fonctionnalité de
ce lien vital entre la rive sud et le centre-ville. Conséquemment, le présent
contrat vise à redonner, à court terme, une durée de vie supplémentaire au
tronçon Wellington. Le conseil d'agglomération aura à approuver ce projet.
    Les membres du CE ont approuvé les conventions et ont retenu les services
professionnels du Consortium Tecsult/Claulac inc. pour 1 650 000 $ et du
Consortium BPR/Roche pour 1 350 000 $, afin de réaliser des mandats de
conception, de préparation d'appels d'offres, de gestion de projet et de
surveillance des travaux en vertu du programme de réfection d'infrastructures
d'aqueduc et d'égout sur le territoire de l'agglomération de Montréal. Ce
programme a débuté en 2006 et se prolongera jusqu'en 2010 dans les
19 arrondissements de la Ville et les 14 municipalités reconstituées. Compte
tenu de l'ampleur du programme, la Division de la construction et de la mise
en oeuvre des projets désire le soutien des firmes d'experts-conseils. Le
conseil d'agglomération aura à donner son aval à ces conventions.
    Le CE a approuvé une contribution financière maximale de 833 333 $ à
l'organisme Casa d'Italia, dans l'arrondissement de
Villeray-Saint-Michel-Parc-Extension, destinée à la rénovation, le
réaménagement et l'agrandissement du bâtiment. La Casa d'Italia est, depuis
les années 30, un lieu de rencontre privilégié de la communauté italienne.
L'étalement de la communauté sur l'ensemble de la région métropolitaine mène
l'organisme à revoir sa vocation et à agrandir l'édifice. Le projet vise
également les travaux de rénovation et de réaménagement sur trois niveaux,
ainsi que la construction d'une nouvelle entrée principale face à la station
de métro Jean-Talon. Les élus ont aussi approuvé une protocole d'entente avec
l'organisme. L'entente définit les services que l'organisme doit fournir à la
Ville. Par exemple, la Casa mettra gratuitement à la disposition de la Ville
ou à des groupes communautaires de l'arrondissement, pour une durée de 20 ans,
des salles d'événements, de cours ou de réunion ainsi que la salle du musée
pour quatre expositions par an. Le présent projet s'inscrit dans le programme
Travaux infrastructures Canada-Québec 2000, par lequel les gouvernements ont
octroyé à l'organisme des subventions de plus de 1,6 M$. La contribution de la
Ville permet de compléter les contributions publiques jusqu' à 2,5 M$, sur des
coûts de réalisation des travaux estimés à 4 M$. Le conseil municipal aura à
approuver cette décision.
    Le CE a autorisé la dépense de 183 796 $ aux fins de l'adhésion de la
Ville à la Fédération canadienne des municipalités (FCM) du 1e avril 2007 au
31 mars 2008. L'adhésion de la Ville à cette tribune vouée à la défense des
intérêts des municipalités auprès du gouvernement du Canada, représente un
intérêt à la fois politique et financier. Les efforts de la FCM ont mené, ces
dernières années, au remboursement de la TPS aux municipalités et à
l'accélération des programmes d'infrastructures. Le conseil municipal aura à
donner son aval à cette décision.
    Les membres du CE ont approuvé la nomination de deux nouvelles membres au
Conseil jeunesse de Montréal (CJM) en remplacement d'une membre démissionnaire
et d'une en absence prolongée. Les nouvelles membres sont : pour le secteur
ouest, Geneviève Gardere en remplacement temporaire de Maya Azzi jusqu'en mars
2008; et pour le secteur centre, Eloise Ouellet-Decoste en remplacement
permanent de Rosemonde Legault, jusqu'en mars 2009. Le conseil municipal aura
à approuver ces nominations.
    Le CE a autorisé l'octroi de crédits de revenus et de dépenses de 2 M$
pour contrer les activités criminelles des gangs de rue. En 2006, le
gouvernement du Québec a versé 6 M$ sur trois ans au Service de police de la
Ville de Montréal (SPVM) pour la lutte aux gangs de rue. Des 2 M$ prévus en
2007, 1,5 M$ visera la prestation de travail policier afin de permettre au
SPVM de poursuivre le projet "Avance au centre-ville". Il s'agit d'une
présence policière accrue à pied, en voiture, à cheval, etc., du jeudi au
dimanche de 20 h à la fermeture des bars, sur les artères commerciales du
centre-ville. Le solde servira à réaliser des projets de sensibilisation et de
prévention.
    Enfin, le CE a adopté un règlement d'emprunt de 7 330 000 $ pour le
prolongement du boulevard Cavendish Nord et le réaménagement de l'intersection
De Saint-Exupéry-Marcel-Laurin dans l'arrondissement de Saint-Laurent.
D'ailleurs, les élus ont autorisé le virement budgétaire permettant de
modifier le Programme triennal d'immobilisations (PTI) 2007-2009 du Service
des infrastructures, du transport et de l'environnement (SITE) pour y ajouter
un budget de 12 700 000 $, soit 1 700 000 $ en 2007 et 11 000 000 $ en 2008.
Ils ont également adopté un règlement d'emprunt de 7 370 000 $ pour la
construction des égouts et des conduites secondaires d'aqueduc dans ce
secteur. Le plan d'urbanisme de Montréal prévoit le prolongement de cette
artère majeure jusqu'au boulevard Henri-Bourassa. Le Plan de transport prévoit
aussi le raccordement des boulevards Cavendish et Toupin ainsi que
l'amélioration de la sécurité des intersections dans ce secteur. La Ville
mandat doit réaliser en 2007-2008, les travaux pour compléter le lien entre
les boulevards Poirier et Henri-Bourassa. Le conseil d'agglomération aura à
approuver le projet.




Renseignements :

Renseignements: Richard Caron, (514) 872-9859; Bernard Larin, (514)
872-9998; Darren Becker, (514) 872-6412; Source: Ville de Montréal


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.