Ville de Montréal : Les faits saillants du comité exécutif du 5 septembre 2007



    MONTREAL, le 6 sept. /CNW Telbec/ - Le président du comité exécutif de la
Ville de Montréal, M. Frank Zampino, a présenté un compte rendu des
principales décisions qui ont été prises par le comité exécutif à sa séance du
5 septembre 2007.
    Au cours de cette séance, les membres du comité exécutif (CE) ont octroyé
les contrats suivants :

    
    - un contrat au montant de 123 946 $ à Spécialités d'Aqueduc du Québec,
      plus bas soumissionnaire conforme, pour la fourniture de compteurs
      d'eau pour l'arrondissement de LaSalle. Les compteurs d'eau sont requis
      pour de nouvelles installations ainsi que pour le remplacement des
      compteurs défectueux dans le secteur résidentiel. Cette dépense sera
      assumée entièrement par la Ville centrale.

    - un contrat au montant de 489 900 $ à la compagnie Anixter Canada inc.,
      plus bas soumissionnaire conforme, pour la fourniture et la livraison
      de câbles de puissance moyenne tension à 15 000 volts pour la Station
      d'épuration des eaux usées. Etant donné que l'occurrence des bris
      semble vouloir augmenter, que la durée de vie des câbles est presque
      atteinte, les élus veulent garantir une alimentation électrique fiable
      et sans interruption aux installations électriques de la station en cas
      de panne du réseau d'Hydro-Québec. Cette dépense sera assumée en entier
      par l'agglomération.

    - un contrat au montant de 326 353 $ à MSC Réhabilitation inc., plus bas
      soumissionnaire conforme, pour les travaux de nettoyage de puisards
      dans les arrondissements de Rosemont-La-Petite-Patrie, Villeray-St-
      Michel-Parc-Extension et Ahuntsic-Cartierville. Ces travaux auront pour
      effet de permettre aux arrondissements concernés de combler le retard
      dans leur programme d'entretien et de diminuer les coûts unitaires de
      nettoyage. Cet entretien préventif des réseaux d'égouts permettra aussi
      une meilleure planification des opérations d'entretien, une diminution
      des odeurs liées au mauvais entretien des puisards et une réduction des
      dommages potentiels aux infrastructures avoisinantes et des coûts de
      réparation. Cette dépense sera entièrement assumée par la Ville
      centrale.

    - un contrat au montant de 2 157 774 $ à la firme Simard-Beaudry
      Construction inc., plus bas soumissionnaire conforme, pour objet des
      travaux de planage de chaussées d'asphalte, de reconstruction de
      chaussées souples et de réfection de trottoirs, là où requis, sur les
      avenues Bloomfield, Champagneur et De l'Epée, dans l'arrondissement
      d'Outremont, ainsi que la réfection de l'aqueduc. Compte tenu du manque
      de capacité pour le débit incendie pour les tronçons faisant l'objet
      des travaux, le remplacement ou la réhabilitation de ces sections de
      conduite est nécessaire. Cette dépense sera entièrement assumée par la
      Ville centrale.

    - un contrat au montant de 549 685 $ à la compagnie Constructions
      Louisbourg Ltée, plus bas soumissionnaire conforme, pour des travaux
      d'aqueduc et d'égouts pour les avenues Les Reaux, Sublaines et
      d'Allonnes, dans l'arrondissement d'Anjou. Ces rues sont inscrites au
      programme de réfection routière selon le rapport d'auscultation. La
      dépense sera entièrement assumée par la Ville centrale.

    - un contrat au montant de 395 429 $ à Conex Construction Routière inc.,
      plus bas soumissionnaire conforme, pour des travaux de voirie, d'égout
      et d'aqueduc sur la rue Broadway, entre le parc Raymond et la 8e
      Avenue, dans l'arrondissement de LaSalle, conformément aux plans et au
      cahier des charges. La réalisation du plan d'intervention sur le réseau
      d'égout et d'aqueduc de l'arrondissement a permis de constater
      certaines déficiences. Sur le réseau d'aqueduc, les différents tests et
      la cueillette de données ont permis de découvrir plusieurs déficiences
      qui permettent de juger que l'état de la conduite d'aqueduc justifie sa
      reconstruction plutôt qu'un autre type d'intervention. Pour ce qui est
      du réseau d'égout, ce dernier est constitué de conduites de béton armé
      et est en bon état. Le réseau de conduite ne sera donc pas remplacé.
      Par contre, les regards de briques ainsi que les puisards sont
      remplacés ayant atteint leur durée de vie utile. Cette dépense sera
      assumée au prorata des dépenses estimées par l'arrondissement de La
      Salle et par la Ville centrale.

    - un contrat au montant de 533 800 $ à la compagnie Entreprises de
      construction Refrabec, plus bas soumissionnaire conforme, pour la
      réalisation de travaux de remise à neuf du réfractaire de
      l'incinérateur no 3, de sa gaine des gaz et de son unité de
      postcombustion à la Station d'épuration des eaux usées. La gaine
      métallique entre l'incinérateur no 3 et l'unité de post-combustion est
      percée à plusieurs endroits. Des mesures temporaires ont d'ailleurs été
      prises pour conserver en état de marche ces équipements. Cependant, les
      relevés des épaisseurs des parois d'acier ont montré la nécessité
      d'entreprendre des travaux de remise à neuf majeurs afin d'éviter
      l'apparition de points chauds sur les parois d'acier et l'émission de
      gaz toxiques dans le bâtiment. Cette dépense sera entièrement assumée
      par l'agglomération.

    - un contrat au montant de 551 265 $ à Les Constructions et Pavage Jeskar
      inc., plus bas soumissionnaire conforme, pour la reconstruction de
      chaussées rigides, là où requis, dans différentes rues de
      l'agglomération de Montréal dans les arrondissements Ville-Marie,
      Mercier-Hochelaga-Maisonneuve, Rosemont-La Petite-Patrie, Ahuntsic-
      Cartierville et Villeray-Saint-Michel-Parc-Extension. La réfection des
      tronçons de rue identifiés s'inscrit dans le plan d'action à court
      terme qui vise à redonner aux citoyens et usagers des infrastructures,
      de qualité, sécuritaires et un confort de roulement acceptable.

    - un contrat au montant de 1 520 124 $ à la firme Cosoltec inc., plus bas
      soumissionnaire conforme, pour l'exécution des travaux de réfection
      générale de la piscine extérieure et du pavillon des baigneurs du parc
      Jarry dans l'arrondissement de Villeray-St-Michel-Parc-Extension. Le
      système de filtration de la piscine du parc Jarry incluant toute la
      tuyauterie de la piscine est à la limite de sa durée de vie utile.
      L'objectif des travaux est de permettre une mise aux normes en regard
      de la nouvelle réglementation régissant la qualité de l'eau des
      piscines. Cette dépense sera entièrement assumée par l'agglomération.

    - un contrat au montant de 4 889 173 $ à Aqua Réhab inc., plus bas
      soumissionnaire conforme, pour la réhabilitation d'une conduite
      d'aqueduc principale de 900 mm en acier sur le chemin de la Côte-des-
      Neiges et sur les rues Lacombe, Bernard et Davaar. La conduite du
      Chemin de la Côte-des-Neiges, qui est la continuité de la rue Lacombe,
      doit être réhabilitée afin d'assurer un approvisionnement adéquat et
      fiable de la partie ouest de la zone 2. L'alimentation de ces secteurs
      n'est actuellement assurée que par une seule conduite, la conduite à
      réhabiliter étant actuellement fermée en raison de fuites multiples et
      des risques de contamination qui y sont associés. La conduite de la rue
      Bernard est pour sa part une conduite très importante au bon
      fonctionnement hydraulique du réseau où transite quotidiennement un
      débit moyen de 75 000 m3 d'eau. La mise hors service de cette conduite,
      nécessaire pour les réparations de fuites, occasionne de nombreux
      problèmes d'approvisionnement et provoque d'importantes baisses de
      pression dans les secteurs alimentés. Cette dépense sera entièrement
      assumée par l'agglomération.

    Les membres du CE ont également versé une contribution de 72 000 $ à la
Société des directeurs de musées montréalais (SDMM) pour la réalisation de son
plan d'action 2007-2008. L'attribution de cet appui financier permettra à la
SDMM d'améliorer les services collectifs essentiels à l'ensemble de son
membership, soit les musées montréalais, en matière de promotion et de
développement de l'accessibilité de l'offre muséologique montréalaise. Elle
permettra également à la SDMM d'actualiser son plan stratégique triennal, axé
sur l'accessibilité et le rayonnement muséal de la métropole. Cette dépense
sera entièrement assumée par la Ville centrale.
    Les membres du CE ont aussi approuvé le versement de deux contributions
financières de 25 000 $ à deux organismes à but non lucratif oeuvrant auprès
des familles, Solidarité Ahuntsic et Carrefour Familial les Pitchou. Les élus
souhaitent appuyer les actions de ces organismes qui interviennent auprès des
familles et des jeunes en deux sites d'intervention, soient Meunier/Tolhurst,
dans l'arrondissement d'Ahuntsic-Cartierville, et Séguin, dans
l'arrondissement de Rivières-des-Prairies-Pointe-aux-Trembles. Les deux
endroits identifiés sont considérés comme des enclaves de pauvreté dans des
quartiers plus favorisés. Les interventions dans ces deux milieux permettront
d'agir simultanément sur les individus, les familles, le voisinage, le
quartier et de consolider les mécanismes de concertation. De plus, les projets
permettront d'améliorer l'offre de service des différents services municipaux
en les impliquant directement dans les projets soient les agents de
développement et les agents culturels. Cette dépense sera entièrement assumée
par la Ville centrale.
    Les membres du CE ont de plus accordé un contrat au montant de 7 426 541 $
à la firme Entreprise de construction TEQ inc., plus bas soumissionnaire
conforme, pour des travaux de rénovation au 2580, boulevard Saint-Joseph
(3665). Ces travaux doivent être effectués pour reloger le personnel de la
Direction des technologies de l'information (DTI) et les équipements
informatiques qui sont présentement au 810, rue St-Antoine Est. Cette dépense
sera assumée à 55,4 % par l'agglomération et à 44,6 % par la Ville centre.
    Les membres du CE ont aussi autorisé la dépense de 3 132 $ relative au
déplacement de Mme Francine Senécal, vice-présidente du comité exécutif, du 16
au 19 septembre 2007, afin de participer au conseil d'administration de
Metropolis à Antananarivo, au Madagascar. Cette présence aidera la Ville à
conserver sa place au sein des instances décisionnelles : comité exécutif et
conseil d'agglomération de Métropolis. Elle aidera aussi à conserver les
responsabilités actuelles qui constituent des leviers importants pour la Ville
de Montréal. Par ailleurs, cette présence permettra à la Ville de participer à
l'élaboration des nouvelles orientations. Les frais du séjour sont assumés par
le cabinet du maire et du comité exécutif.
    Les membres du CE ont déposé au conseil municipal le rapport de la
commission de l'Office de consultation publique de Montréal sur le projet de
plan directeur de développement du site Contrecoeur. Le site Contrecoeur est
considéré comme ayant un fort potentiel de développement puisqu'il est un des
derniers grands terrains disponibles de l'arrondissement
Mercier-Hochelaga-Maisonneuve. La réalisation du projet présenté aurait des
impacts majeurs puisqu'il se traduirait par l'arrivée de 4 000 nouveaux
résidents à terme, lorsque le projet sera complété, dans huit ans. Il s'agit
d'une augmentation de la moitié de la population actuelle du quartier
Mercier-Est. Les questions de financement des infrastructures et équipements
font l'objet de discussions entre l'arrondissement et la ville centrale.
    Les élus ont aussi approuvé le projet de règlement sur les subventions
relatives à la revitalisation des secteurs commerciaux (Programme
Réussir@Montréal-Commerce). L'adoption du projet de règlement permet de mettre
en place les conditions pour le versement des subventions. Il s'agit d'un
élément essentiel de la mise en oeuvre du programme par lequel les
commerçants et les propriétaires immobiliers peuvent contribuer activement à
la mise en valeur de leur secteur commercial traditionnel. Le programme répond
à divers objectifs du Plan d'urbanisme, de la stratégie de développement
économique 2005-2010 et de Imaginer-Réaliser Montréal 2025.

    Par ailleurs, les membres du Comité exécutif ont adopté les règlements
suivants :

    - le règlement intitulé "Règlement sur la citation à titre de monument
      historique de la Maison Brignon-Dit-Lapierre, située au 4251, boulevard
      Gouin Est". La citation de la maison Brignon-Dit-Lapierre à titre de
      monument historique est une contribution importante à la commémoration
      du passé agricole de l'île de Montréal et des pratiques sociales de
      l'époque. Elle témoigne également de l'engagement de la Ville au regard
      de la mise en oeuvre du Plan d'urbanisme et de la Politique du
      patrimoine.

    - le règlement intitulé "Règlement sur la constitution du site du
      patrimoine de l'Ile Sainte-Hélène". L'île Sainte-Hélène recèle une
      valeur patrimoniale exceptionnelle en raison de son patrimoine naturel
      et des témoins matériels qui s'y trouvent. Les importantes études
      réalisées sur l'île Sainte-Hélène sont un geste pérenne s'inscrivant
      dans la foulée des célébrations entourant le 40e anniversaire de l'Expo
      67. La création du site du patrimoine de l'île Sainte-Hélène témoigne
      de l'engagement de la Ville de Montréal dans la mise en oeuvre du
Plan
      d'urbanisme et de la Politique du patrimoine.

    - Le règlement intitulé "Règlement sur la citation à titre de monument
      historique du bâtiment Habitat 67, situé au 2600, avenue Pierre-Dupuy".
      Habitat 67 est un témoin majeur de l'Exposition Universelle de Montréal
      de 1967 et c'est une oeuvre phare du patrimoine moderne de Montréal.
La
      citation d'Habitat 67 à titre de monument historique est une
      contribution importante à la commémoration de 40e anniversaire de
      l'Expo 67. Cet événement témoigne de l'engagement de la Ville au regard
      de la mise en oeuvre du Plan d'urbanisme et de la Politique du
      patrimoine.
    

    Enfin, les membres du CE ont autorisé le déploiement de trois policiers à
la mission de stabilisation des Nations Unies à Haiti (Minustha), du 9 juillet
2007 au 19 avril 2008. Les élus ont par ailleurs autorisé l'embauche de trois
policiers temporaires pour la même période et ont augmenté temporairement
l'effectif cadre policier permanent (au grade de commandant) pour la durée du
prêt de service. Par le déploiement de ce contingent montréalais, formé d'un
officier de direction et de deux policiers, à cette mission, la Ville de
Montréal maintient son engagement à l'égard du gouvernement canadien et de la
GRC en vertu d'une entente conclue entre la Ville et la GRC pour le prêt de
personnel policier à des missions de paix à l'extérieur du pays. La GRC assume
l'ensemble des coûts réels inhérents aux salaires, formation, bonis
d'ancienneté, etc. Les coûts pour le SPVM sont les coûts réels pour le
remplacement des employés déployés pour la mission. Cette dépense sera
entièrement assumée par l'agglomération.




Renseignements :

Renseignements: Richard Caron, (514) 872-9859; Bernard Larin, (514)
872-9998; Darren Becker, (514) 872-6412; Source: Ville de Montréal


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.