Ville de Montréal : Les faits saillants du comité exécutif du 5 mars 2008



    MONTREAL, le 7 mars /CNW Telbec/ - Le président du comité exécutif de la
Ville de Montréal, M. Frank Zampino, a présenté un compte rendu des
principales décisions qui ont été prises par le comité exécutif lors de la
séance du 5 mars 2008.
    Au cours de cette séance, les membres du comité exécutif (CE) ont donné
un accord de principe sur la Protection des milieux naturels de la tête de la
Coulée Grou en compensation de la perte de milieux humides, sur le site de la
construction d'un édifice abritant un bureau d'arrondissement et une maison de
la culture, dans l'arrondissement de Rivière-des-Prairies-Pointe-aux-Trembles.
Par cet accord de principe, le comité exécutif vient confirmer au ministère du
Développement durable, de l'Environnement et des Parcs (MDDEP) sa volonté
ferme d'enclencher les démarches administratives qui conduiront à
l'intégration des terrains de la tête de la Coulé Grou appartenant à la Ville
de Montréal (d'une superficie totalisant 9,91 hectares) au parc-nature de la
Pointe-aux-Prairies, et de conférer à ceux-ci un statut de protection lié à
leur valeur écologique. L'engagement formel du comité constitue une condition
à la délivrance du certificat d'autorisation du MDDEP pour la construction du
bâtiment institutionnel dans le pôle René-Masson.
    Les membres du CE ont également adopté la politique "Pour une
participation égalitaire entre les hommes et les femmes à la vie de Montréal"
et ont déposé la réponse du CE à la commission sur le développement culturel
et la qualité du milieu de vie et le plan d'action de cette politique.
L'adoption de cette politique affirme la reconnaissance par l'administration
montréalaise que la participation des femmes à la gouvernance et
l'amélioration de leurs conditions de vie dans le respect de la diversité,
figurent au coeur des enjeux de développement de la nouvelle ville de
Montréal.
    Les membres du CE ont de plus octroyé les contrats suivants :

    
    - un contrat au montant de 184 965 $ à Prisme 3 inc., plus bas
      soumissionnaire conforme, pour la fourniture et l'installation
      d'équipements muséologiques pour le projet Aménagement des aires
      enfants-familles de l'Insectarium et du Jardin botanique de Montréal.
      Par la création d'un secteur dédié aux enfants et à la famille sur le
      site de l'Insectarium et du Jardin botanique, le projet permettra
      notamment de revitaliser et de mettre à profit le secteur du pourtour
      de l'Insectarium qui est présentement sous-exploité et dont plusieurs
      des installations sont désuètes, particulièrement la petite aire de
      jeux qui a vingt ans et qui ne correspond plus aux normes en vigueur.
      De plus, compte tenu de l'accroissement soutenu des grands événements
      récréotouristiques estivaux à Montréal, la réalisation du projet
      permettra à ces deux Muséums Nature de mieux faire face à cette
      concurrence et de maintenir, voire augmenter, l'achalandage global de
      leur site. Cette dépense sera entièrement assumée par la ville
      centrale.

    - un contrat au montant de 1 773 125 $ à Les Excavations Super inc., plus
      bas soumissionnaire conforme, pour la réalisation des travaux du projet
      Aménagement d'aires pour enfants et familles (aires de jeux et autres)
      sur le site de l'Insectarium et du Jardin botanique de Montréal. Par la
      création d'un secteur dédié aux enfants et à la famille sur le site de
      l'Insectarium et du Jardin botanique, le projet permettra notamment de
      revitaliser et de mettre à profit le secteur du pourtour de
      l'Insectarium qui est présentement sous-exploité et dont plusieurs des
      installations sont désuètes, particulièrement la petite aire de jeux
      qui a vingt ans et qui ne correspond plus aux normes en vigueur. De
      plus, compte tenu de l'accroissement soutenu des grands événements
      récréotouristiques estivaux à Montréal, la réalisation du projet
      permettra à ces deux Muséums Nature de mieux faire face à cette
      concurrence et de maintenir, voire d'augmenter l'achalandage global de
      leur site. Cette dépense sera entièrement assumée par la ville
      centrale.
    

    Les membres du CE ont aussi retenu les services professionnels en
ingénierie de la firme Bouthillette, Parizeau & Associés inc., firme ayant
obtenu le plus haut pointage, pour la réalisation d'études, de plans et devis
et surveillance de travaux visant à implanter des projets d'efficacité
énergétique à l'hôtel de ville de Montréal, pour une somme maximale de
92 800 $. La Direction des immeubles est partenaire du Plan de développement
durable de la Ville de Montréal. La présente mission s'inscrit comme
réalisation concrète du plan qui s'intitule "Mettre en place des mesures pour
passer à une consommation d'énergie plus efficace". Les économies d'énergie
annuelles escomptées au terme de toutes les mesures d'efficacité implantées
sont évaluées à 50 000 $. Cette dépense sera assumée à 49,7% par
l'agglomération et à 50,3 % par la ville centrale.
    Les membres du CE ont par ailleurs octroyé un contrat de services
professionnels en ingénierie électrique pour l'année 2008 à la Station
d'épuration des eaux usées, à la firme Pageau Morel et associés, firme ayant
obtenu le plus haut pointage, pour la somme de 92 614 $. Les équipements
électriques de la Station d'épuration des eaux usées ont plus de vingt ans.
Des problèmes fréquents de défaillance et de sécurité provoquent le
déclenchement de mesures d'urgence ou de départs des génératrices. Il est
impératif de continuellement mettre à niveau les installations électriques de
la Station afin de pouvoir utiliser à sa pleine capacité les équipements de
traitement des eaux usées et éviter des rejets non conformes aux exigences
réglementaires. Cette dépense sera entièrement assumée par l'agglomération.
    Les membres du CE ont également approuvé la convention et retenu les
services professionnels du consortium Version & Vlan Paysages, firme ayant
obtenu le plus haut pointage, pour la conception, la production de plans et
devis et la surveillance de travaux pour le réaménagement des accès au
Complexe environnemental de Saint-Michel (CESM) pour un montant de 173 807 $.
La Ville poursuit son engagement en développant le CESM de façon à rendre ce
lieu unique et progressivement accessible à la population montréalaise. La
planification et le réaménagement des accès, la préparation d'un plan de
circulation et la mise en place d'un système de signalisation intérieure et
extérieure permettront d'assurer un accès clair, fonctionnel et sécuritaire
aux différents usagers du site. Cette dépense sera entièrement assumée par
l'agglomération.
    Les membres du CE ont aussi approuvé une contribution financière de
49 995 $ à l'organisme Fondation de la visite pour le projet "La fierté des
familles dans leur quartier et un quartier fier de ses familles" qui s'inscrit
dans le volet lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale du Contrat de
ville. Depuis plus de quatre ans, le soutien financier au projet permet aux
familles de nouveau-nés et particulièrement aux nouveaux arrivants, de
s'intégrer plus facilement, de fréquenter les ressources selon leurs besoins
et de dynamiser leur réseau d'entraide. C'est un apport important pour briser
leur isolement, lutter contre la précarité économique, favoriser le jumelage
des familles et amener cette population, souvent captive à la maison, à sortir
de leur foyer. La Fondation a aussi remarqué que ce projet rassembleur permet
de renseigner efficacement les familles sur les activités et les ressources
municipales, car les intervenants de la Fondation ont un lien privilégié avec
les parents et ils sont bien connus de divers intervenants du quartier. Cette
dépense sera entièrement assumée par l'agglomération.
    Les membres du CE ont de plus accordé une contribution spéciale et non
récurrente de 10 000 $ à la revue d'art contemporain PARACHUTE pour
l'organisation du Congrès annuel de l'Association internationale de
conservateurs en art contemporain IKT qui se déroulera à Montréal du 22 au
26 mai 2008 et ont approuvé la convention à cet effet. La présence à Montréal
d'une centaine de conservateurs en art contemporain apportera certainement des
retombées financières et promotionnelles importantes. En effet, les
congressistes sont en mesure d'offrir aux artistes montréalais des occasions
de diffusion dans leur pays, soit par des expositions, des catalogues, des
articles, des invitations, des résidences, des périodes d'enseignements dans
les écoles d'art, etc. Globalement, le Congrès permettra une meilleure
connaissance des institutions et des artistes en arts visuels de Montréal à
l'étranger. Cette dépense sera entièrement assumée par la ville centrale.
    Les membres du CE ont également, retenu la proposition de Conceptions
Rachel-Julien inc., firme ayant obtenu le plus haut pointage, en vue de la
vente et de la mise en valeur d'une partie du site des anciens ateliers
municipaux Rosemont, pour la réalisation de logements privés. Les élus ont
mandaté à cet effet le Service de mise en valeur du territoire et du
patrimoine (SMVTP) et l'arrondissement de Rosemont-La-Petite-Patrie pour
convenir avec le proposant de certains ajustements au projet. Le projet signé
par Conceptions Rachel-Julien inc, propose 335 logements dans des bâtiments de
7 et 8 étages à proximité de la station de métro. A l'extrémité nord, le
bâtiment comporte un rez-de-chaussée commercial de 952 m2 incluant une
garderie de 400 m2. La fin des travaux est prévue pour le deuxième semestre de
2012. Ce projet, qui constitue une phase importante du projet de
redéveloppement du site des anciens ateliers municipaux Rosemont, totalisera
une valeur foncière de 52,43 M$.
    Les membres du CE ont par ailleurs autorisé la participation de monsieur
Richard Deschamps, conseiller de ville de l'arrondissement de LaSalle et
conseiller associé au Développement économique, au Développement durable et à
Montréal 2025, au Marché international des professionnels de l'immobilier
(MIPIM), en France, du 11 au 13 mars 2008, et à une mission de prospection des
investissements à Paris le 14 mars, pour un montant de 6 159 $. Dans la foulée
de Montréal 2025 et de sa stratégie de développement économique, la Ville de
Montréal a amorcé une démarche importante qui vise à faire valoir ses grands
projets auprès de promoteurs et investisseurs immobiliers étrangers de façon à
les intéresser à leur réalisation. C'est donc dans le but d'accélérer la
réalisation de ces projets et leurs retombées économiques et fiscales que la
Ville s'associe au Regroupement Montréal afin de participer à cette délégation
montréalaise. Cette dépense sera entièrement assumée par la ville centrale.
    Les membres du CE ont, de surcroît, autorisé une dépense de 150 877 $
pour la fourniture de deux camionnettes avec ensemble d'équipements ainsi que
d'un châssis-cabine d'équipe de camionnette et d'une benne basculante en
aluminium installée sur le châssis-cabine, auprès des fournisseurs des
ententes cadres conclues pour ces véhicules et accessoires, pour les besoins
de l'inventaire de la Direction du matériel roulant et des ateliers. Ces deux
camionnettes et ce camion à benne basculante seront intégrés à l'inventaire de
matériel roulant géré par la Direction du matériel roulant et des ateliers.
Ces équipements seront mis à la disposition des arrondissements en leur cédant
le bien sur la promesse écrite du remplacement par ceux-ci par l'octroi de
contrat en bonne et due forme. La création d'un inventaire de matériel roulant
sous la responsabilité de la Direction du matériel roulant et des ateliers
découle d'un besoin signifié par les arrondissements en vue d'assurer une
disponibilité de véhicules stratégiques. La livraison de ces véhicules et leur
processus d'acquisition représentent plusieurs mois d'attente ayant des
impacts sur les activités des premières lignes. Cette dépense sera entièrement
assumée par la ville centrale.
    Enfin, les membres du CE ont autorisé une dépense de 353 000 $ afin de
procéder à la réalisation de travaux d'infrastructures et d'aménagement aux
sites extérieurs du parc Jean-Drapeau. A cet effet, les élus ont autorisé la
Société du parc Jean-Drapeau à procéder à la réalisation des travaux et à lui
rembourser le montant sur présentation des pièces justificatives jusqu'à
concurrence de 353 000 $. En terme d'aménagement extérieur, le secteur situé à
l'entrée des Floralies doit être reconfiguré et les revêtements de sols, le
mobilier urbain et l'accessibilité doivent être revus de façon importante dans
ce secteur. De plus, de nouveaux quais de mise à l'eau des embarcations
doivent être installés à proximité de la plage de l'île Notre-Dame. Enfin,
l'ajout de lampadaires est également nécessaire, notamment en face de la
station de métro du parc et en bordure des chemins piétonniers. L'ensemble de
ces travaux permettra de maintenir ou d'améliorer les services à la
population, notamment pendant la saison estivale, alors que le parc connaît
une affluence considérable de visiteurs. Cette dépense sera entièrement
assumée par l'agglomération.




Renseignements :

Renseignements: Bernard Larin, (514) 872-9998; Richard Caron, (514)
872-9859; Maxime Chagnon, (514) 872-6412; Source: Cabinet du maire et du
comité exécutif de la Ville de Montréal


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.