Ville de Montréal : Les faits saillants du comité exécutif du 21 novembre 2007



    MONTREAL, le 23 nov. /CNW Telbec/ - Le président du comité exécutif de la
Ville de Montréal, M. Frank Zampino, a présenté un compte rendu des
principales décisions qui ont été prises par le comité exécutif lors de la
séance du 21 novembre 2007.
    Au cours de cette séance, les membres du comité exécutif (CE) ont
autorisé les contrats suivants :

    
    - un contrat au montant de 91 420 $ à la compagnie Solutions
      informatiques INSO inc., plus bas soumissionnaire conforme, pour la
      fourniture et l'installation de serveurs, de logiciels et d'équipements
      informatiques pour la Station d'épuration des eaux usées. La Station
      d'épuration doit acquérir plusieurs serveurs informatiques pour
      remplacer ses équipements désuets et pour faire face aux besoins
      additionnels à court et à moyen terme. Cette dépense sera entièrement
      assumée par l'agglomération.

    - un contrat au montant de 10 973 491 $ d'une durée de cinq ans à la
      compagnie NICHE Technology Inc, firme ayant obtenu le plus haut
      pointage, pour la fourniture et pour les services d'entretien d'un
      système intégré de données policières (IDP2). Agés de plus de 16 ans,
      les systèmes actuels sont désuets sur le plan technologique et ne
      supportent plus les besoins d'affaires du SPVM, ce qui a pour effet
      d'engendrer des coûts d'entretien et d'exploitation élevés. Le système
      IDP 2 est un système de gestion intégrée déployé à l'interne pour le
      support des opérations et à l'externe pour les échanges électroniques
      avec d'autres instances policières et les citoyens. Cette dépense sera
      entièrement assumée par l'agglomération.

    - un contrat au montant de 313 581 $ à Colmatec inc., plus bas
      soumissionnaire conforme, pour des travaux de colmatage des conduites
      d'égout domestique et des regards sur diverses rues. Ces travaux
      s'inscrivent dans la stratégie de la gestion de l'eau pour améliorer
      les infrastructures collectives et la qualité de vie des citoyens. Les
      problèmes d'infiltration et de captage dans le réseau d'égouts
      sanitaire des rues Barrington, Thorndale, Bonny, Ste-Suzanne, Orchard,
      le chemin de la Rive-Boisée et la servitude justifient leur colmatage.
      Les coûts sont assumés en totalité par la ville centrale.

    - un contrat de services professionnels au montant de 3 542 920 $ à la
      Société d'habitation et de développement de Montréal (SHDM), pour la
      préparation des plans et devis d'aménagement de la place des festivals
      et des rues Balmoral et Mayor de l'Ilot Balmoral. L'aménagement de la
      place des festivals constitue la première phase de l'important projet
      de réaménagement du domaine public du Quartier des spectacles - Secteur
      de la Place des Arts. Ce projet marquera l'amorce de la requalification
      du domaine public de ce secteur stratégique de la vie culturelle
      montréalaise. Montréal disposera alors d'un environnement urbain d'une
      qualité exceptionnelle adapté à la tenue des festivals qui contribuent
      à sa renommée internationale. Cette dépense sera entièrement assumée
      par l'agglomération.
    

    Par ailleurs, les élus ont convenu de créer une Société locale
d'investissements dans le développement de l'emploi (SOLIDE) à Montréal-Nord.
Cet outil de financement pour des projets de démarrage ou d'expansion
d'entreprise permettra de renforcer les services de première ligne offerts aux
entreprises, notamment en contribuant à la création et au maintien d'emplois
sur le territoire de l'arrondissement. Il a aussi été convenu de mettre en
place un partenariat entre le Fonds local d'Investissements (FLI) et la SOLIDE
ainsi que de désigner le conseiller municipal, M. James V. Infantino, au
conseil d'administration de la SOLIDE et au Comité d'investissement commun
(CIC). Aucune contribution financière n'est requise de l'agglomération puisque
l'entente entre le ministère du Développement économique, de l'Innovation et
de l'Exportation, la Ville de Montréal et la SOLIDE de Montréal-Nord prévoit
que le ministre versera à la Ville une aide financière de 100 000 $, que cette
dernière s'engage ensuite à verser à la SOLIDE aux conditions prévues audit
projet d'entente.
    Les élus ont aussi octroyé un montant de 300 000 $ non récurrent au
Centre de la petite enfance (CPE) Coeurs de l'Ile, dans le cadre de la
convention entre la Ville de Montréal et le CPE, afin de contribuer au projet
de relocalisation de la nouvelle garderie dans l'arrondissement Rosemont-La
Petite-Patrie. La Ville entend répondre en tant qu'employeur aux besoins de
conciliation travail-famille de ses employés et veut encourager
l'accessibilité de services de garde à proximité de lieux de travail. La Ville
contribue aux services de garde présents sur son territoire en assumant, la
plupart du temps, les frais afférents à l'électricité et au chauffage ainsi
qu'en prenant charge, dans la moitié des cas, de l'entretien courant et des
réparations incluant les services dans les baux pour au moins sept CPE. Cette
dépense sera assumée entièrement par la ville centrale.
    De plus, les membres du CE ont octroyé, dans le cadre du projet de
convention avec la Table de concertation des aînés de l'île de Montréal
(TCAIM), une contribution financière de 10 000 $ à l'organisme afin de le
soutenir dans ses activités pour l'année 2007. TCAIM regroupe 42 organismes
membres et associés et peut compter sur la collaboration d'une quinzaine
d'autres organismes ou institutions. En plus de promouvoir le rôle des aînés
dans la société, elle contribue à plusieurs projets conjoints avec divers
partenaires. Pour la Ville, ce regroupement d'organismes s'avère un partenaire
important qui permet d'identifier les préoccupations des aînés et de définir
des orientations quant au vieillissement de la population montréalaise. Cette
dépense est entièrement assumée par la ville centre.
    Les élus ont aussi autorisé un montant de 423 633 198 $ pour le projet de
contrôle de la distribution de l'eau potable sur le territoire de
l'agglomération par l'installation des compteurs dans tous les bâtiments
utilisés en partie ou en totalité à des fins non résidentielles (ICI) et
l'installation de sites de mesure ou de régulation sur le réseau. Les élus du
CE recommandent l'attribution d'un contrat à Génieau, un consortium formé pour
la réalisation du projet; ils autorisent l'embauche du personnel requis pour
la formation d'une équipe de projet de l'agglomération et pour l'autorisation
des crédits requis. L'administration municipale s'est engagée à effectuer une
gestion efficace de l'eau sur l'ensemble de son territoire. Le projet retenu
permettra une amélioration des connaissances sur l'utilisation de l'eau mise
en distribution, un meilleur contrôle des fuites et une meilleure gestion des
actifs. Le conseil d'agglomération aura à donner son approbation.
    Au cours de cette séance, les élus ont octroyé un contrat au montant de
11 196 973 $ à Construction Louisbourg ltée, entrepreneur ayant obtenu le
meilleur pointage, pour la réhabilitation de la conduite principale d'aqueduc
de 1800 mm en béton-acier sur le boulevard Pie-IX et la rue Jarry. La conduite
à réhabiliter est primordiale pour l'alimentation en eau potable de tout le
secteur est de la Ville, notamment les arrondissements Montréal-Nord, Anjou et
Rivière-des-Prairies/Pointe-aux-Trembles. Cette dernière assure à la fois la
distribution et la protection incendies de plusieurs dizaines de milliers de
citoyens montréalais. La mise hors service de cette conduite nécessite
plusieurs activités palliatives afin de redonner au réseau hydraulique une
capacité convenable, de préserver un service aux citoyens adéquat et d'assurer
la sécurité publique. Cette dépense est entièrement assumée par
l'agglomération.
    De plus, les membres du CE ont approuvé les prévisions budgétaires et
autorisé une dépense de 214 127 $ pour la tenue des deux élections partielles
du dimanche 16 décembre 2007 dans l'arrondissement d'Outremont, afin de
combler les vacances respectives au poste de maire d'arrondissement et
conseiller de la ville ainsi qu'au poste de conseiller d'arrondissement du
district électoral de Robert-Bourassa. Les tarifs de rémunération du personnel
électoral qui y sera affecté ont aussi été approuvé. Ces décisions sont
conformes à la Loi sur les élections et les référendums dans les
municipalités.
    Les élus ont aussi autorisé l'amendement à la résolution CA07 250203 à
l'effet d'entériner le projet d'entente de 400 000 $ sur le verdissement de
l'écran acoustique du CP situé à la frontière des arrondissements Rosemont-La
Petite-Patrie et du Plateau Mont-Royal. Les fonds pour cette dépense
proviendront de la Ville centre à 50%, pour l'arrondissement du
Plateau-Mont-Royal à 25% et pour l'arrondissement de Rosemont-La-Petite-Patrie
à 25%.
    Les membres du CE ont aussi autorisé une dépense de 310 000 $ dans le
cadre de l'approbation du projet d'entente intervenu entre la Ville de
Montréal et 9144-5320 Québec inc., 9143-8614 Québec inc. et 9105-8362 Québec
inc., réglant hors cour quatre recours judiciaires, pour la somme de 350 000 $
en capital, intérêts et frais, payable à ces locataires expropriés du lot
2 160 669 du cadastre du Québec, situés au coin sud-ouest de St-Laurent à
l'angle de Ste-Catherine. Cette proposition d'entente réglerait le dossier de
la Cour supérieure en nullité et en contestation du droit d'exproprier, ainsi
que trois dossiers du Tribunal administratif du Québec en regard des
indemnités d'expropriation.
    Par ailleurs, les élus ont adopté un projet de règlement d'emprunt
autorisant le financement de 300 000 000 $ pour l'acquisition de compteurs
d'eau, de manomètres, de débitmètres et de vannes de régulation ainsi que des
travaux de modification ou de construction de chambre de vanne, incluant tous
les frais accessoires. L'approbation par le Conseil d'agglomération et du
Gouvernement du Québec du règlement d'emprunt à portée global, permet de
réduire les délais administratifs lors de l'octroi de contrats, et par
conséquent, permet de réaliser plus rapidement les achats d'équipements et de
services professionnels. L'emprunt prévu au présent règlement est décrété dans
le but d'effectuer des dépenses en immobilisations prévues au programme
triennal d'immobilisations de l'agglomération de Montréal.
    Enfin, les membres du CE ont adopté le règlement sur la mesure de la
consommation de l'eau. Donnant suite au Sommet de Montréal de 2002,
l'administration municipale s'est engagée dans un des plus vastes chantiers de
son histoire : la gestion efficace de l'eau sur l'ensemble de son territoire.
Dans ce contexte, le CE a octroyé, entre autres, un contrat à la firme BPR,
afin de procéder aux travaux préparatoires de l'installation
d'approximativement 25 000 compteurs dans les immeubles industriels,
commerciaux et institutionnels. Pour permettre la réalisation du projet, la
Ville doit modifier le cadre réglementaire actuel afin d'exiger des
propriétaires la préparation de plomberie requise pour l'installation ou le
remplacement des compteurs. Cette mesure est nécessaire pour établir l'équité
entre les utilisateurs. Le conseil d'agglomération aura à approuver ce
règlement.




Renseignements :

Renseignements: Bernard Larin, (514) 872-9998; Richard Caron, (514)
872-9859; Darren Becker, (514) 872-6412; Source: Cabinet du maire et du comité
exécutif de la Ville de Montréal


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.