Vers de nouvelles technologies pour les véhicules récréatifs motorisés - Inauguration du Centre de technologies avancées



    SHERBROOKE, QC, le 16 juin /CNW Telbec/ - Plus d'une cinquantaine de
personnes ont accepté l'invitation du président du Conseil d'administration du
Centre de technologies avancées (CTA), M. Mihai Rasidescu et son directeur
général, M. François Charron et participé aux activités entourant
l'inauguration officielle du CTA, un partenariat entre l'Université de
Sherbrooke et BRP.
    Construit suivant un budget de 36 M$, le nouvel édifice de deux étages
offre des installations modernes de recherche à l'intérieur de ses 3900 mètres
carrés. "Bien que nous ayons emménagé dans nos nouveaux locaux il y a à peine
quelques mois, les travaux du CTA ont débuté, tel que prévu, en février 2007",
déclare Mihai Rasidescu, président du conseil d'administration du CTA. "A ce
jour, l'équipe de 37 employés s'active à la réalisation de huit projets de
recherche portant sur les technologies récréatives novatrices. Et ce n'est
qu'un début, souligne-t-il. D'ici l'automne 2008, 10 autres personnes
s'ajouteront à l'équipe, pour un total de 47 employés. Le CTA compte sur un
réseau de collaboration international qui regroupe des chercheurs du Québec,
de l'Europe et des Etats-Unis pour combler les postes disponibles et retenir
de nouveaux talents en région," ajoute-t-il.
    Le recteur de l'Université de Sherbrooke, le professeur Bruno-Marie
Béchard, se réjouit que la venue du Centre de technologies avancées BRP-UdeS
ait ouvert la voie au Parc Innovation : "Ce premier centre de recherche
conjoint permet à l'Université de doter Sherbrooke et sa région d'un puissant
dispositif, unique au Québec, pour pousser encore beaucoup plus loin notre
capacité d'innovation, dans le sens du consensus survenu au Sommet de
Sherbrooke l'an dernier. Avec quelque 25 centres de recherche à terme, le Parc
Innovation de l'Université de Sherbrooke aura un effet déterminant sur le
rehaussement de l'économie locale et nationale ainsi que sur la qualité du
milieu de vie sherbrookois et estrien."
    "L'innovation est la clé pour maintenir notre position de leader dans le
monde des sports motorisés", explique le président et chef de la direction de
BRP, José Boisjoli. "Au cours des quatre dernières années, nous avons investi
plus de 40 millions de dollars au Québec et en Autriche afin de nous doter des
meilleurs outils et des meilleures installations pour concevoir, développer et
fabriquer nos produits et être en mesure de recruter les meilleurs talents.
Grâce à notre engagement et à celui de nos partenaires dans des projets tels
que le CTA, nous disposons dorénavant des outils pour ainsi maintenir un
avantage concurrentiel dans tous les marchés où nous sommes présents",
conclut-il.
    Le mandat du CTA est de développer de nouvelles technologies de pointe
dans le domaine des véhicules récréatifs motorisés. D'ici 2011, cinq
technologies nouvelles devront être développées et prêtes à être intégrées au
processus manufacturier de BRP et de ses partenaires québécois. Les travaux
viseront principalement : les moteurs; les transmissions et les systèmes
d'entraînement; les suspensions et les amortisseurs; les matériaux et les
procédés de fabrication; et les technologies plus respectueuses de
l'environnement. Les innovations peuvent également servir à l'avancement
d'autres entreprises, selon le protocole de partenariat conclu entre BRP et
l'Université de Sherbrooke.
    L'inauguration s'est déroulée en présence d'une cinquantaine de
dignitaires dont le ministre du Travail et ministre de Développement
économique Canada, Jean-Pierre Blackburn, la ministre des Relations
internationales du Québec, ministre responsable de la Francophonie et ministre
responsable de la région de l'Estrie, Monique Gagnon-Tremblay, ainsi que le
maire de Sherbrooke, Jean Perrault. Les invités ont eu droit à une rare visite
guidée des salles d'expérimentation, de deux ateliers et de quelques
laboratoires.

    Des installations de recherche à la fine pointe

    Le CTA dispose de deux ateliers, l'un dédié à l'usinage et l'autre au
prototypage. Ces derniers permettront de fabriquer les éléments requis pour le
développement de pièces, puis d'assembler et de vérifier le fonctionnement des
prototypes. A l'intérieur de quatre laboratoires, les chercheurs effectuent
notamment divers tests mécaniques sur des matériaux, des composantes ou des
structures complexes. De plus, on procède à des essais de fonctionnement et
d'endurance pour de nouvelles technologies de transmission ou de moteur. Quant
aux professionnels de recherche, ils peuvent modéliser et simuler les
technologies avancées grâce à des applications logicielles dans le but
d'effectuer du prototypage virtuel. Des chercheurs universitaires, des
étudiants diplômés à la maîtrise et au doctorat ainsi que des ingénieurs de
BRP travaillent ainsi en partenariat au développement de nouvelles
technologies de pointe.


    NOTE AUX DIRECTEURS DE L'INFORMATION : Des photos seront disponibles dès
    15 h auprès de Caroline Dubois.




Renseignements :

Renseignements: Caroline Dubois, conseillère en relations médias, UdeS,
(819) 560-2373, Caroline.Dubois4@USherbrooke.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.