Véronique Hivon sera le bras droit du chef du Parti Québécois pour la convergence, les relations avec la société civile et le parti; Martine Ouellet et Stéphane Bergeron piloteront deux initiatives indépendantistes

VICTORIAVILLE, QC, le 16 oct. 2016 /CNW Telbec/ - « Accueillir Véronique, en pleine forme, en pleine santé, enthousiaste et engagée dans nos travaux, est la meilleure nouvelle que nous pouvions recevoir à quelques jours de notre retour à l'Assemblée nationale ». C'est en ces termes que le chef de l'opposition officielle et député de Rosemont, Jean-François Lisée, a salué Véronique Hivon, députée de Joliette, qui était absente depuis le 17 août dernier pour des raisons de santé. Faisant part des dossiers qu'il lui confie, M. Lisée a également annoncé qu'il déléguait d'importants mandats à Stéphane Bergeron et à Martine Ouellet.

La députée de Joliette sera de retour pour le début des travaux parlementaires, mardi prochain. Véronique Hivon sera porte-parole de l'opposition officielle en matière de justice, de réforme des institutions démocratiques et de soins de fin de vie. En sus de ces responsabilités, le chef du Parti Québécois l'a nommée chargée de mission pour les relations avec la société civile, la participation citoyenne et la convergence. Elle sera aussi lieutenante du chef pour les relations politiques avec le Parti Québécois, Mathieu Traversy étant chargé des questions organisationnelles.

« En plus des importantes responsabilités que Véronique va assumer, elle aura un rôle essentiel à jouer dans les relations nourries que nous allons entreprendre avec toute la société civile, et dans l'intérêt soutenu que nous porterons aux initiatives citoyennes. Elle sera aussi ma représentante directe pour assurer le succès des travaux de la convergence et dans mes relations avec les instances du Parti Québécois », a précisé Jean-François Lisée.

« Il faut ouvrir les fenêtres, se reconnecter avec la population, redevenir significatifs pour les citoyens, valoriser leurs initiatives et leurs idées, et s'en inspirer. La politique du bas vers le haut, j'y crois. C'est dans cette optique que j'envisage ce mandat », a déclaré Véronique Hivon.

Deux initiatives indépendantistes
« Je tenais à concrétiser, dans les premiers jours suivant mon élection, ma ferme volonté d'agir réellement pour élargir les rangs des indépendantistes québécois, en lançant des initiatives qui permettront d'atteindre un large public », a par ailleurs souligné Jean-François Lisée.

Martine Ouellet, la députée de Vachon, sera chargée de mission pour l'opération 50 + 1 réponses sur l'indépendance. Dans un format très convivial à large diffusion, on y expliquera les enjeux des frontières, de la citoyenneté, du transport ferroviaire, de la voie maritime, des pensions, pour ne nommer que ceux‑là.

« Les membres et les citoyens ont des questions très terre-à-terre sur l'indépendance. Il est plus que temps de leur fournir des réponses. Jean-François m'a demandé de réaliser l'opération 50 + 1 réponses sur l'indépendance, que j'avais annoncée lors de la course. C'est avec grand plaisir que j'ai accepté. C'est un travail qui se fera en consultation avec les députés, des experts et les groupes qui s'intéressent à la transformation de la province du Québec en pays », a détaillé Martine Ouellet.

La seconde initiative est en lien avec le 150e anniversaire de l'entrée en vigueur de l'Acte de l'Amérique du Nord britannique (maintenant la Loi constitutionnelle de 1867), qui eut lieu le 1er juillet 1867. Stéphane Bergeron, député de Verchères, devient chargé de mission pour l'Opération 150e anniversaire du Canada. En 2017, le Parti Québécois va lui aussi parler d'histoire, mais sous un angle différent!

« Pendant toute l'année 2017, on tentera, à coup de pétards et de ballounes, de convaincre les Québécoises et les Québécois qu'ils sont parties prenantes d'une belle aventure, celle du Canada. Plusieurs ont cru, en effet, que cette aventure valait la peine d'être vécue. Sans vouloir jouer les trouble‑fêtes, je crois cependant qu'il convient de remettre les pendules à l'heure et de démontrer que le pacte fédératif de 1867 n'a pas été à la hauteur de ses promesses, d'autant que le Québec n'est pas signataire de la version de 1982 de la loi fondamentale régissant le Canada, ce dont absolument personne ne semble s'émouvoir à travers ce pays. Nous soulignerons donc les 150 ans du Canada en évoquant 150 faits et événements qui jetteront un autre éclairage sur ce qu'on voudrait nous amener à célébrer », de déclarer Stéphane Bergeron.

« Martine et Stéphane ont à la fois la compétence, l'énergie et les qualités pédagogiques nécessaires pour rassembler autour d'eux et mener à bien ces mandats essentiels », a conclu le chef de l'opposition officielle.

 

SOURCE Cabinet du chef de l'opposition officielle

Renseignements : Chantal Huot, Attachée de presse, Cabinet du chef de l'opposition officielle, 418 643-2743


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.