Vente des scieries de Domtar - Le SCEP-FTQ exige que le ministre Béchard protège les emplois



    MONTREAL, le 22 juin /CNW Telbec/ - Réagissant à l'annonce faite plus tôt
par Domtar qui vend l'ensemble de ses scieries du Québec et de l'Ontario, le
vice-président du Syndicat canadien des communications, de l'énergie et du
papier (SCEP-FTQ), Renaud Gagné, a déclaré que "cette vente ne doit pas se
faire au détriment des emplois et des régions". Le SCEP-FTQ en appelle plus
spécifiquement au ministre québécois des Ressources naturelles et de la faune,
Claude Béchard, afin qu'il refuse le transfert des allocations de bois si les
emplois ne sont pas protégés.
    "Malgré que nous aimions mieux entendre parler d'une vente que d'une
fermeture, ça n'empêche pas que nous ayons quelques inquiétudes. D'autant plus
que nous ne connaissons pas l'acheteur, Conifex", a ajouté M. Gagné. Certaines
des scieries qui sont visées par la transaction sont fermées depuis plusieurs
mois. Dans ce contexte, le SCEP-FTQ tient à s'assurer que cette vente va
accélérer des réouvertures et non pas précipiter des fermetures définitives.
"Et il ne faudrait pas que la conclusion de cette transaction s'éternise et
fasse en sorte que les usines demeurent fermées encore plus longtemps",
s'inquiète M. Gagné. Finalement, le SCEP-FTQ espère que la vente des scieries
ne nuira pas aux négociations qui visent à rouvrir l'usine à papier de
Lebel- sur-Quevillon.

    Prolongation de la période de prestations de chômage

    Par ailleurs, le SCEP-FTQ rappelle, encore une fois, que des mesures
doivent être mises en place pour aider les travailleurs dont notamment la
prolongation de la période de chômage pour les travailleurs. En effet, les
scieries comme celles de Malartic et de Matagami sont fermées depuis près d'un
an, ce qui veut dire que les travailleurs arriveront bientôt à la limite de
leur période de chômage. "Après, c'est l'aide sociale", a indiqué M. Gagné.
    Au Québec, le SCEP-FTQ représente les travailleurs des scieries de
Malartic, Matagami, Val d'or et Sainte-Marie. Tel qu'indiqué ci-haut, les
scieries de Malartic et de Matagami ont été fermées il y a près d'un an.




Renseignements :

Renseignements: Marie-Andrée L'Heureux, représentante nationale, (514)
916-7373

Profil de l'entreprise

Syndicat canadien des communications, de l'énergie et du papier

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.