VALENER RÉALISE UN BÉNÉFICE NET DE 22,4 MILLIONS $ POUR SON DEUXIÈME TRIMESTRE GRÂCE À SON PLACEMENT DANS GAZ MÉTRO

Faits saillants du deuxième trimestre :
Valener       Gaz Métro
Bénéfice net de 0,60 $ par action;          Bénéfice net de 108,2 millions $ en hausse de 4 %;
Dividende de 0,25 $ par action.       Tarif moyen du gaz de réseau en baisse de 15 % à 4,70 $/gigajoule;
Hausse de 6 % des volumes distribués au marché industriel;
        Prolongement du réseau gazier à Thetford Mines; 
        Projet de démonstration pour locomotives à gaz naturel. 

MONTRÉAL, le 16 mai /CNW Telbec/ - Valener Inc. (« Valener ») (TSX : VNR), qui détient depuis l'automne dernier la participation du public investisseur dans Gaz Métro, est heureuse d'annoncer aujourd'hui ses résultats pour son deuxième trimestre terminé le 31 mars 2011.

Résultats de Valener

Valener enregistre un bénéfice net de 22,4 millions $, ou 0,60 $ par action, pour le deuxième trimestre de l'exercice 2011. Après les premiers six mois de l'exercice en cours, le bénéfice net de Valener atteint ainsi 33,5 millions $, ou 0,91 $ par action, et se compose principalement de la quote-part d'environ 29 % du bénéfice net de Gaz Métro, soit 49,0 millions $ et d'une charge d'impôts sur les bénéfices de 14,7 millions $.

« Valener bénéficie directement de l'essor commercial de Gaz Métro qui constitue son principal placement. La position concurrentielle avantageuse du gaz naturel et l'avancement dans les projets éoliens de la Seigneurie de Beaupré et les divers projets de développement de Gaz Métro sont précurseurs d'un avenir prometteur pour Valener », a déclaré monsieur Pierre Monahan, président du Conseil d'administration de Valener.

Une position financière enviable, un dividende stable 

« La proposition financière de Valener à ses investisseurs est enviable. Son actif au bilan s'élève à 698 millions $ au 31 mars 2011. L'entreprise n'a présentement aucune dette et peut compter, pour ses développements futurs, sur la marge de manœuvre que lui procure sa facilité de crédit de 75 millions $. Depuis décembre dernier, Valener détient une participation indirecte de 24,5 % dans les projets éoliens de la Seigneurie de Beaupré, lesquels totaliseront à terme une puissance installée de 341 mégawatts. Valener touche également 29 % des distributions de Gaz Métro, ce qui assure à ses actionnaires un dividende stable  », a précisé monsieur Monahan.

Le Conseil d'administration de Valener a déclaré un dividende trimestriel de 0,25 $ par action ordinaire payable le 15 juillet 2011 aux actionnaires inscrits aux registres à la fermeture des bureaux le 30 juin 2011.

Résultats de Gaz Métro

Le principal actif de Valener est constitué de sa participation dans Gaz Métro. Malgré que cette dernière soit dorénavant privée, ses résultats sont présentés ci-après afin de permettre aux actionnaires de Valener de suivre l'évolution de leur principal placement.

Gaz Métro enregistre un bénéfice net de 108,2 millions $ pour son deuxième trimestre de l'exercice 2011, en hausse de 4,2 millions $ comparativement au bénéfice net ajusté1 du deuxième trimestre de l'exercice précédent. Cette hausse provient principalement d'une hausse du bénéfice net de l'activité de distribution de gaz naturel au Québec (Gaz Métro-daQ).

« Les prix du gaz naturel continuent d'être avantageux pour l'ensemble de nos clients », a souligné  madame Sophie Brochu, présidente et chef de la direction de Gaz Métro. « Au deuxième trimestre, le tarif moyen du gaz de réseau était de 15 % inférieur à celui du trimestre correspondant de 2010. Le maintien des prix du gaz naturel à des niveaux bas s'explique par l'abondance nord américaine en gaz naturel et la robustesse de l'offre. Les entreprises consommatrices sont de plus en plus nombreuses à réaliser l'avantage concurrentiel du gaz naturel par rapport au mazout lourd. Elles constatent également l'amélioration significative du bilan environnemental associé à une plus grande utilisation du gaz naturel par rapport aux produits pétroliers. Il s'agit là d'atouts indéniables pour le développement commercial de Gaz Métro et pour le bilan énergétique du Québec », a ajouté madame Brochu.

Pour le premier semestre de l'exercice 2011, le bénéfice net de Gaz Métro s'établit à 168,9 millions $, en baisse de 14,2 millions $ comparativement au bénéfice net ajusté1 du premier semestre de l'exercice précédent. Cette baisse provient principalement de Gaz Métro-daQ.

Analyse sectorielle des résultats de Gaz Métro

Distribution de gaz naturel au Québec (Gaz Métro-daQ)

Les volumes de gaz naturel distribués normalisés de Gaz Métro-daQ s'élèvent à 1 971 millions de mètres cubes pour le deuxième trimestre de l'exercice 2011, en hausse de 1,3 % comparativement au deuxième trimestre de l'exercice précédent. Cette hausse est essentiellement attribuable à l'augmentation de 6,0 % des volumes dans le marché industriel. En effet, la position concurrentielle avantageuse du gaz naturel a incité les clients industriels à utiliser le gaz naturel au lieu des produits pétroliers.

Pour le premier semestre de l'exercice 2011, les volumes de gaz naturel distribués normalisés de Gaz Métro-daQ s'élèvent à 3 530 millions de mètres cubes, en baisse de 0,5 % comparativement au premier semestre de l'exercice précédent. Les distributions par marché se déclinent comme suit :

  • Dans le marché industriel, les volumes sont en hausse de 3,9 % par rapport au premier semestre de l'exercice 2010. Cette hausse s'explique, entre autres, par une hausse de consommation, notamment dans le secteur des raffineries et de la pétrochimie, ainsi que par une légère hausse des ventes à court terme du service interruptible;
  • Le marché résidentiel et le marché commercial présentent des baisses respectives de 3,2 % et de 3,9 % des volumes distribués normalisés par rapport au premier semestre de l'exercice 2010, expliquées, entre autres, par une diminution des volumes attribuables aux mesures en efficacité énergétique et par une baisse des volumes liée à l'application d'une nouvelle méthode d'établissement de la normale climatique. N'eût été du changement de la normale climatique, la baisse moyenne de  ces deux marchés n'aurait été que de 2,2 %.

Gaz Métro-daQ enregistre un bénéfice net de 93,4 millions $ pour le deuxième trimestre de l'exercice 2011, en hausse de 2,7 millions $ comparativement à la période correspondante de l'exercice précédent. Pour le premier semestre de l'exercice en cours, le bénéfice net de Gaz Métro-daQ s'établit à 140,6 millions $, en baisse de 14,7 millions $ comparativement au premier semestre de l'exercice précédent.

Il est important de préciser que la baisse tarifaire autorisée par la Régie de l'énergie pour l'exercice 2011 se traduit par une baisse de 13,5 millions $ du bénéfice net pour les 12 mois de l'exercice 2011 comparativement au bénéfice net réalisé à l'exercice 2010, pour les raisons suivantes :

  • la quote-part de Gaz Métro-daQ de l'excédent de rendement réalisé à l'exercice 2010 d'un montant de 6,7 millions $;
  • la baisse des impôts et de la taxe sur le capital inclus dans les tarifs chargés aux clients et subséquemment pris en charge par les associés de Gaz Métro;
  • la baisse de la base de tarification moyenne (1 772 millions $ comparativement à 1 779 millions $); et
  • la baisse du taux de rendement autorisé sur l'avoir ordinaire présumé de l'exercice (9,09 % comparativement à 9,20 %).

La hausse du bénéfice net de 2,7 millions $ observée au cours du deuxième trimestre s'explique par l'effet favorable de la comptabilisation d'une quote-part de 0,9 million $ attribuée aux associés de Gaz Métro relativement à l'excédent de rendement de 3,7 millions $ comptabilisé au cours du premier semestre de l'exercice 2011 comparativement à l'excédent de rendement de 19,3 millions $ comptabilisé au cours de la période correspondante de l'exercice 2010 qui avait été entièrement attribué aux clients, et par la baisse des frais financiers reflétant la baisse des niveaux d'emprunt. Cette hausse du bénéfice net au deuxième trimestre est supérieure à ce qui était projeté au dossier tarifaire 2011.

La baisse du bénéfice net observée au cours du premier semestre de l'exercice 2011 est expliquée par l'impact du dossier tarifaire 2011 qui a entraîné une baisse des revenus et par la hausse des frais d'exploitation et d'entretien et des coûts de transport et d'équilibrage, le tout partiellement compensé par l'effet favorable ci-haut mentionné de la comptabilisation d'une quote-part de l'excédent de rendement de 0,9 million $ attribuée aux associés de Gaz Métro et par la baisse des frais financiers reflétant la baisse des niveaux d'emprunt. Ce recul du bénéfice net devrait se résorber partiellement au cours des prochains trimestres car il résulte en partie d'un décalage temporaire entre le profil de reconnaissance des revenus, qui suit le profil de la consommation des clients, et celui des coûts.

Distribution d'énergie au Vermont

Le bénéfice net généré par l'activité de distribution d'énergie au Vermont se situe à 7,6 millions $2 pour le deuxième trimestre de l'exercice 2011 et à 12,6 millions $2 pour le premier semestre de l'exercice en cours, en hausse de 0,9 million $ et de 2,1 millions $, respectivement, par rapport aux périodes correspondantes de l'exercice précédent. Ces hausses sont principalement attribuables à la hausse des volumes de gaz naturel et d'électricité distribués par Vermont Gas Systems, Inc. (VGS) et Green Mountain Power Corporation (GMP), reflet entre autres de températures plus froides. Elles sont également dues à la diminution des coûts directs de GMP qui a pu s'approvisionner auprès de sources d'électricité à prix avantageux, et à l'effet favorable du dossier tarifaire 2011 de GMP qui inclut une hausse de sa base de tarification dont l'effet favorable compense plus que l'effet défavorable de la légère baisse de son taux de rendement autorisé sur l'avoir ordinaire. S'ajoute une hausse de la participation au bénéfice de satellites en raison d'un investissement additionnel en décembre 2010 par GMP dans Vermont Transco LLC, impliquée dans le transport d'électricité.

Transport de gaz naturel

Dans le secteur du transport de gaz naturel, Gaz Métro enregistre un bénéfice net de 5,8 millions $2 pour le deuxième trimestre de l'exercice 2011, en hausse de 0,2 million $ comparativement au deuxième trimestre de l'exercice précédent.

Pour le premier semestre de l'exercice en cours, le bénéfice net du secteur s'établit à 10,5 millions $2. Outre les deux éléments non récurrents détaillés ci-après, le bénéfice net du secteur est en hausse de 1,2 million $ comparativement au premier semestre de l'exercice précédent. Cette hausse provient principalement de la baisse de la dépense d'amortissement et de la diminution des frais financiers de Gazoduc Trans Québec & Maritimes Inc. (TQM), et de l'augmentation des revenus du service interruptible de Portland Natural Gas Transmission System (PNGTS).

Les éléments non récurrents sont :

  • l'impact favorable de 2,9 millions $ d'un ajustement tarifaire provisoire pour l'exercice 2009 de TQM approuvé par l'Office national de l'énergie (ONE) au premier trimestre de l'exercice 2010 de Gaz Métro; et
  • un recouvrement d'impôts de 2,0 millions $ (1,2 million $ net d'impôts) constaté au premier trimestre de l'exercice 2010 par PNGTS provenant de la revue fiscale de l'État du New Hampshire.

Entreposage de gaz naturel

Dans le secteur de l'entreposage de gaz naturel, Gaz Métro enregistre un bénéfice net de 1,3 million $2 pour le deuxième trimestre de l'exercice 2011, en hausse de 0,2 million $ comparativement au bénéfice net du deuxième trimestre de l'exercice précédent. Pour le premier semestre de l'exercice en cours, le bénéfice net du secteur s'établit à 2,7 millions $2, en hausse de 0,4 million $ comparativement au bénéfice net ajusté3 du premier semestre de l'exercice 2010. Ces hausses s'expliquent essentiellement par une indexation des tarifs.

Services énergétiques et autres

Pour sa part, le secteur des services énergétiques et autres enregistre un bénéfice net de 0,8 million $2 pour le deuxième trimestre de l'exercice 2011, en baisse de 0,6 million $ par rapport au bénéfice net ajusté4 du deuxième trimestre de l'exercice précédent. Cette baisse s'explique, entre autres, par la baisse de rentabilité de Consulgaz Inc. en raison d'une baisse de demande en solution globale de modernisation et d'optimisation en efficacité énergétique.

Pour le premier semestre de l'exercice en cours, le bénéfice net du secteur s'établit à 2,8 millions $2, en hausse de 0,5 million $ par rapport au bénéfice net ajusté5 excluant les éléments non récurrents du premier semestre de l'exercice précédent, lequel exclut un gain de 0,8 million $ sur la vente de Les Systèmes Teldig inc. réalisé au premier trimestre de l'exercice précédent. Cette hausse pour les six premiers mois de l'exercice 2011 est expliquée par une augmentation du bénéfice net de MTO Telecom inc. attribuable à la réalisation d'un contrat majeur en réseau de fibre optique. S'ajoute une meilleure rentabilité générée par HydroSolution, s.e.c. provenant d'une augmentation de ses tarifs de location de chauffe-eau, et par Société en commandite Gaz Métro Plus, effet du plan de redressement des services techniques mis en œuvre au cours de l'exercice 2010 qui a permis de réduire ses coûts directs.

Gestion des capitaux 

Le ratio de la dette par rapport au capital investi est de 59,2 % au 31 mars 2011, soit un niveau inférieur à celui du 31 mars 2010 (61,6 %). Le 7 octobre 2010, Gaz Métro a procédé à une émission de parts pour un produit net d'environ 100 millions $ à laquelle Valener et Gaz Métro inc. ont contribué à la hauteur de leurs participations respectives. Gaz Métro a donc rétabli sa structure de capital à un niveau davantage comparable à celui qu'elle a historiquement maintenu avant l'acquisition de GMP en 2007 qui avait été entièrement financée par dette.

Principaux projets de développement 

Projets éoliens au Québec :

Beaupré Éole S.E.N.C. (Beaupré Éole) (détenue à 51 % indirectement par Gaz Métro et à 49 % indirectement par Valener) et Boralex inc. (Boralex) sont partenaires à parts égales de deux projets éoliens d'une puissance installée de 272 mégawatts, soit les parcs Seigneurie de Beaupré 2 et 3 (projets Seigneurie). Ces parcs seront construits sur les terres privées du Séminaire de Québec et la mise en service est prévue pour décembre 2013. Le site de la Seigneurie de Beaupré offre des avantages importants, dont son potentiel éolien exceptionnel en raison de la qualité des vents et sa proximité avec les lignes de transmission d'Hydro-Québec TransÉnergie. En outre, ce site étant éloigné de toute zone urbaine et résidentielle, les impacts visuels, sonores et environnementaux des parcs éoliens seront quasi-inexistants.

Ayant franchi avec succès l'étape clé des approbations environnementales, le consortium poursuit les travaux requis pour la mise en service des projets Seigneurie et maintient le cap sur les étapes clés prévues dans leur réalisation, notamment les demandes de permis de construction, la signature des ententes définitives avec Enercon, le fournisseur de turbines et des services d'entretien, dont le savoir-faire est reconnu mondialement, la signature d'une entente définitive pour la réalisation des travaux de génie civil ainsi que la mise en place d'un financement. Dans ce sens, des discussions sont présentement en cours avec Enercon afin de finaliser le contrat pour l'acquisition des turbines et sa signature est prévue au cours des prochaines semaines. Le consortium formé de Beaupré Éole et de Boralex (le consortium) compte réaliser, à l'été 2011, une portion importante des travaux de construction des fondations et la majeure partie des travaux reliés aux routes.

Afin de profiter des taux d'intérêt qui prévalent actuellement sur les marchés et de circonscrire les risques potentiels de volatilité au cours de prochains mois, Beaupré Éole a fixé le taux d'intérêt sous-jacent pour une partie importante de sa quote-part du financement devant être mis en place pour les projets Seigneurie au cours de 2011.

Rappelons également qu'en novembre 2010, le consortium a fait l'acquisition des droits et du contrat de vente d'électricité relatifs à un projet d'une puissance installée de 69 mégawatts, cédé par Kruger inc. avec le consentement d'Hydro-Québec. Ce troisième projet sera aussi développé sur les terres privées de la Seigneurie de Beaupré et sa mise en service est prévue en décembre 2014. En plus de bénéficier des importants avantages qu'offre le site sur le plan éolien, environnemental et des infrastructures en place, ce futur parc bénéficiera des synergies logistiques qui pourront être réalisées durant sa construction et après sa mise en opération, et qui devraient se refléter au niveau du rendement de ce projet. L'étude d'impact environnemental de ce troisième projet a été déposée au Ministère du Développement durable, de l'Environnement et des Parcs en décembre 2010. Ce projet sera soumis aux mêmes autorisations que les parcs 2 et 3.

Projets éoliens au Vermont :

En mai 2010, GMP a déposé une demande au Vermont Public Service Board en vue d'obtenir son approbation pour la construction et l'exploitation d'un parc éolien de 63 mégawatts qui serait situé à Lowell, au Vermont. Dès 2013, ce projet éolien, s'il est construit et opéré à son plein potentiel, pourrait contribuer à combler jusqu'à 8 % des besoins des clients de GMP. GMP est présentement la seule entreprise de services publics en électricité au Vermont à détenir et exploiter un parc éolien à l'échelle commerciale, par l'entremise de son parc éolien de 6 mégawatts situé à Searsburg, au Vermont, qui a débuté ses activités en 1997. S'il est approuvé et construit, ce projet serait le plus grand parc éolien au Vermont et ferait de GMP le plus grand producteur d'énergie éolienne au Vermont. Le processus d'examen réglementaire pour ce projet est actuellement en cours. Une décision est attendue au cours du troisième trimestre de l'exercice 2011.

Gaz naturel comme carburant dans le transport :

Gaz Métro a décidé de s'impliquer dans le développement du gaz naturel pour le marché du transport, et plus particulièrement dans le transport de marchandises. Le marché le plus prometteur est celui du transport lourd, pour lequel le gaz naturel, tant sous forme comprimée que liquéfiée, est une véritable alternative à l'utilisation du diesel. Gaz Métro Solutions Transport, S.E.C. (Solutions Transport), filiale indirecte de Gaz Métro créée pour ce marché, a conclu une entente avec Transport Robert 1973 Ltée (Transport Robert) à l'été 2010. Cette entente comporte certaines conditions et vise l'alimentation de camions en gaz naturel liquide. À cette fin, Solutions Transport devra mettre en place les installations requises pour l'alimentation de camions à partir de trois postes de ravitaillement. Les équipements requis pour construire ces postes ont été commandés. Le processus d'obtention des permis requis est plus long que prévu de sorte que la mise en service des installations se réalisera à l'été 2011 au lieu du printemps 2011. Ce délai ne crée cependant pas d'impact significatif sur la réalisation de l'entente avec Transport Robert.

Solutions Transport est aussi fière de participer avec deux partenaires innovateurs, Westport Innovations et le Canadien National, au projet de développement d'une nouvelle technologie de moteur à gaz naturel liquéfié (GNL) pour les locomotives, une première au Canada. Ce projet dont le but est de démontrer la viabilité technique, économique et environnementale de cette technologie, de la conception jusqu'à l'approvisionnement, va recevoir une subvention de 2,3 millions $ de Technologies du développement durable Canada, un organisme indépendant et sans but lucratif créé par le gouvernement du Canada. Les premières étapes du projet consisteront à concevoir et à éprouver, en usine et sur le terrain, le système à GNL pour la propulsion d'une locomotive. Solutions Transport offrira son expertise en matière de GNL lors des essais et sera également responsable de la logistique d'approvisionnement en carburant. Si tout se déroule comme prévu, les trois partenaires prévoient que le prototype d'une locomotive alimentée en GNL pourrait être en service en 2013.

Prolongement du réseau gazier de Gaz Métro-daQ à Thetford Mines :

Gaz Métro a annoncé, le 18 avril 2011, la signature d'une importante entente de distribution de gaz naturel avec Les Sables Olimag inc., une entreprise de Thetford Mines. Le contrat de cinq ans, pour cinq millions de mètres cubes de gaz naturel par année, représente une large part des volumes de gaz naturel nécessaires à Gaz Métro afin d'obtenir l'autorisation de la Régie de l'énergie pour le prolongement du réseau gazier à Thetford Mines. Ce projet appuyé par la communauté se concrétisera, grâce notamment à la contribution financière du gouvernement fédéral de plus de 18 millions $. L'investissement total pour le prolongement de 72 kilomètres est estimé à 24,7 millions $. Après l'approbation par la Régie de l'énergie des investissements requis, Gaz Métro procédera aux étapes de planification et de construction pour une mise en service prévue à la fin de 2012.


1 Ajusté pour exclure un ajustement défavorable non monétaire lié aux impôts futurs de 0,1 million $ pour le deuxième trimestre de l'exercice 2010 (1,1 million $ défavorable au premier semestre de l'exercice 2010). Gaz Métro n'a plus à comptabiliser d'ajustement lié aux impôts futurs depuis le 30 septembre 2010 à la suite de sa réorganisation.
2 Net des frais financiers.
3 Ajusté pour exclure un ajustement défavorable non monétaire lié aux impôts futurs de 0,5 million $.
4 Ajusté pour exclure un ajustement défavorable non monétaire lié aux impôts futurs de 0,1 million $.
5 Ajusté pour exclure un ajustement défavorable non monétaire lié aux impôts futurs de 0,2 million $.

Résultats sectoriels de Gaz Métro - Bénéfice net et bénéfice net ajusté excluant les éléments non récurrents

    3 mois terminés les 31 mars(1)         6 mois terminés les 31 mars(1)
(en millions de dollars)   2011   2010   Variation           2011 2010   Variation
Distribution d'énergie        
                     
  Gaz Métro - daQ   93,4   90,7   2,7           140,6 155,3   (14,7)
  VGS et GMP   8,5   7,7   0,8           14,5 12,5   2,0
  Frais reliés au financement des investissements dans ce secteur (2)   (0,9)   (1,0)   0,1           (1,9) (2,0)   0,1
    101,0   97,4   3,6           153,2 165,8   (12,6)
Transport de gaz naturel                                
  TQM, PNGTS et Corporation Champion Pipe Line Limitée   6,6   6,5   0,1           12,3 15,2   (2,9)
  Frais reliés au financement des investissements dans ce secteur (2)   (0,8)   (0,9)   0,1           (1,8) (1,8)   -
  Décision favorable de l'ONE sur le taux de rendement de TQM pour 2009   -   -   -           - (2,9)   2,9
  Effet de la revue fiscale de l'État du New Hampshire (net d'impôts)   -   -   -           - (1,2)   1,2
    5,8   5,6   0,2           10,5 9,3   1,2
Entreposage de gaz naturel                                
  Intragaz   1,8   1,4   0,4           3,6 2,6   1,0
  Frais reliés au financement des investissements dans ce secteur (2)   (0,5)   (0,3)   (0,2)           (0,9) (0,8)   (0,1)
  Impact non monétaire relié aux impôts futurs (3)   -   -   -           -
0,5   (0,5)
    1,3   1,1   0,2           2,7 2,3   0,4
Services énergétiques et autres                                
  Énergie, eau et fibre optique   1,1   1,7   (0,6)           3,5 3,7   (0,2)
  Frais reliés au financement des investissements dans ce secteur (2)   (0,3)   (0,4)   0,1           (0,7) (0,8)   0,1
  Impact non monétaire relié aux impôts futurs (3)   -   0,1   (0,1)           - 0,2   (0,2)
  Gain sur la vente de Les systèmes Teldig inc.   -   -   -           - (0,8)   0,8
    0,8   1,4   (0,6)           2,8 2,3   0,5
Affaires corporatives et autres                                
  Affaires corporatives et autres   (0,7)   (1,5)   0,8           (0,3) (1,9)   1,6
  Impact non monétaire relié aux impôts futurs (3)   -   -   -           - 0,4   (0,4)
  Frais de réorganisation corporative   -   0,7   (0,7)           - 1,0   (1,0)
  Gain réalisé par Gaz Métro Éole Inc. sur la vente de 49,0 % de sa participation dans les projets Seigneurie   -   -   -           (1,1) -   (1,1)
    (0,7)   (0,8)   0,1           (1,4) (0,5)   (0,9)
Bénéfice net ajusté consolidé, excluant les éléments non récurrents   108,2   104,7   3,5           167,8 179,2   (11,4)
  Impact non monétaire relié aux impôts futurs (3)   -   (0,1)   0,1           - (1,1)   1,1
Bénéfice net consolidé, excluant les éléments non récurrents   108,2   104,6   3,6           167,8 178,1   (10,3)
Éléments non récurrents   -   (0,7)   0,7           1,1 3,9   (2,8)
Bénéfice net consolidé   108,2   103,9   4,3           168,9 182,0   (13,1)
(1) Les résultats d'exploitation pour les périodes intermédiaires ne sont pas nécessairement représentatifs des résultats qui sont attendus pour l'exercice.  Les variations saisonnières de la température influencent les résultats financiers intermédiaires de Gaz Métro, particulièrement au quatrième trimestre de l'exercice financier, période à laquelle Gaz Métro enregistre historiquement une perte étant donné la faiblesse habituelle de la demande en énergie durant les mois d'été.
(2) Correspond aux frais financiers encourus par Gaz Métro afin de financer les investissements dans les filiales, coentreprises et satellites de chacun des secteurs.
(3) Correspond à l'ajustement des impôts futurs relié aux filiales et coentreprises de Gaz Métro constituées en sociétés en commandite qui ne se qualifient pas comme étant des entreprises à tarifs réglementés selon le Manuel de l'Institut Canadien des Comptables Agréés. Gaz Métro n'a plus à comptabiliser cet ajustement lié aux impôts futurs depuis le 30 septembre 2010, à la suite de sa réorganisation d'entreprise.

Conférence téléphonique

Valener tiendra une conférence téléphonique avec les analystes financiers aujourd'hui, lundi 16 mai 2011, à 11 h (heure de l'Est) afin de discuter de ses résultats et de ceux de Gaz Métro pour le deuxième trimestre terminé le 31 mars 2011.

Aux termes d'une convention d'administration et de soutien de gestion intervenue entre Valener et Gaz Métro le 30 septembre 2010, Gaz Métro agit comme gestionnaire de Valener. À ce titre, Sophie Brochu, présidente et chef de la direction, et Pierre Despars, vice-président exécutif, Affaires corporatives et chef des finances de Gaz Métro inc., le commandité de Gaz Métro, seront les conférenciers et une période de questions est prévue.

La conférence sera diffusée en direct par téléphone et accessible en composant le 416 644-3426 ou sans frais le 1 800 731-5319. L'appel conférence sera également disponible par webdiffusion sur le site Internet de Valener (www.valener.com) dans la section Investisseurs sous « Événements et présentations ». Les médias et autres personnes intéressées sont invités à écouter cette conférence téléphonique. Les conférenciers seront disponibles après l'appel pour accorder des entrevues et répondre aux questions des médias.

Une rediffusion de la conférence sera ensuite disponible durant une période de 30 jours en composant le 416 640-1917 ou sans frais le 1 877 289-8525 (code d'accès : 4435838#). Il sera également possible de réentendre la conférence à l'adresse Internet susmentionnée au cours des 90 jours suivant l'appel.

Valener en bref

Valener détient une participation économique d'environ 29 % dans Gaz Métro. Par conséquent, Valener détient une participation dans le secteur de l'énergie et bénéficie du profil diversifié de Gaz Métro, tant sur les plans géographique que sectoriel. Valener détient également une participation indirecte de 24,5 % dans des projets éoliens développés conjointement par Beaupré Éole S.E.N.C. et Boralex inc. sur les terres privées du Séminaire de Québec. Valener peut également poursuivre ses propres projets de développement et mettre en œuvre ses propres stratégies d'acquisition, sous réserve d'un engagement de non-concurrence en faveur de Gaz Métro et des limites applicables en vertu de sa facilité de crédit. Les actions ordinaires de Valener sont inscrites à la cote de la Bourse de Toronto sous le symbole « VNR ». www.valener.com

Gaz Métro en bref

Comptant plus de 3,6 milliards de dollars d'actif, Gaz Métro est la principale entreprise de distribution de gaz naturel au Québec, desservant 300 municipalités grâce à un réseau de plus de 10 000 km. Présente dans ce secteur réglementé depuis 1957, Gaz Métro est devenue le fournisseur d'énergie de confiance de plus de 180 000 clients au Québec et de 40 000 clients au Vermont qui choisissent le gaz naturel pour son prix compétitif, son efficacité, son confort et ses avantages environnementaux. Gaz Métro est aussi présente sur le marché de la distribution d'électricité, desservant plus de 95 000 clients au Vermont, dans le transport et l'entreposage de gaz naturel, ainsi que dans le développement de projets tels que l'éolien, le gaz naturel comme carburant dans le transport et la biométhanisation. Gaz Métro se voue à la satisfaction de ses clients, de ses associés, de ses employés et des collectivités où elle est présente. www.gazmetro.com

Mise en garde relativement aux déclarations prospectives

Le présent communiqué de presse peut contenir des informations prospectives au sens des lois applicables en matière de valeurs mobilières. Ces informations prospectives tiennent compte des intentions, des projets, des attentes et des opinions de la direction de Gaz Métro inc. (GMi), en sa qualité de commandité de Gaz Métro, agissant à titre de gestionnaire de Valener (la direction du gestionnaire), et sont fondées sur des renseignements qui sont actuellement à la disposition de la direction du gestionnaire et des hypothèses à l'égard d'événements futurs. Les informations prospectives se remarquent par l'utilisation de mots comme « projette », « s'attend », « estime », « prévoit », « a l'intention », « anticipe » ou « croit » ou d'autres expressions similaires, de même que les formes négatives et les conjugaisons de ceux-ci. Les informations prospectives mettent en cause des risques et incertitudes connus et inconnus ainsi que d'autres facteurs indépendants de la volonté de la direction du gestionnaire. Un certain nombre de facteurs pourraient faire en sorte que les résultats réels de Valener ou de Gaz Métro diffèrent de façon importante des attentes actuelles telles qu'exprimées dans les informations prospectives, notamment, sans limiter la généralité de ce qui précède, quant à Valener et Gaz Métro, la teneur des décisions rendues par des organismes de réglementation, la conjoncture économique générale, la position concurrentielle du gaz naturel par rapport aux autres sources d'énergie, la fiabilité des approvisionnements gaziers, la fiabilité des approvisionnements en électricité, l'intégrité du réseau de distribution gazière, la fluctuation des taux de change, l'évolution des projets de développement dont les projets éoliens de la Seigneurie de Beaupré, quant à Valener uniquement, l'incertitude quant au versement de dividendes futurs, l'incertitude quant à la capacité de Valener de financer sa quote-part du développement des projets éoliens de la Seigneurie de Beaupré et les autres facteurs décrits dans les sections « Risques susceptibles d'affecter les activités de la Compagnie » et « Risques susceptibles d'affecter les activités de Gaz Métro » du rapport de gestion de Valener pour l'exercice terminé le 30 septembre 2010 et dans le dossier d'information de Valener et de Gaz Métro. Bien que les informations prospectives figurant aux présentes soient fondées sur ce que la direction du gestionnaire juge être des hypothèses raisonnables, notamment qu'aucun changement imprévu du cadre législatif et réglementaire du contexte d'exploitation des marchés de l'énergie au Québec et dans les États de la Nouvelle-Angleterre n'aura lieu, qu'aucun événement important survenu autrement que dans le cours normal des activités, tel qu'un désastre naturel ou un autre sinistre, n'aura lieu, que Gaz Métro pourra continuer de distribuer la quasi-totalité de son bénéfice net (excluant les éléments non récurrents), que les projets éoliens de le Seigneurie de Beaupré seront terminés dans les délais et selon les paramètres prévus et les autres hypothèses décrites dans le rapport de gestion de Valener pour le deuxième trimestre terminé le 31 mars 2011, la direction du gestionnaire ne peut garantir aux investisseurs que les résultats réels seront conformes à ces informations prospectives. Ces informations prospectives sont présentées à la date des présentes et la direction du gestionnaire n'a pas l'obligation de les mettre à jour ni de les réviser afin de tenir compte de faits nouveaux ou de circonstances nouvelles sauf si les lois sur les valeurs mobilières applicables l'y obligent. Les lecteurs sont priés de ne pas se fier indûment à ces informations prospectives.

Mesures financières non conformes aux PCGR

La direction du gestionnaire croit que la présentation de certains indicateurs « ajustés » tels que le bénéfice net ajusté et le bénéfice net ajusté par part de Gaz Métro procure aux lecteurs des informations qu'elle juge utiles afin d'analyser la performance financière de Valener et Gaz Métro. Ceux-ci ne sont cependant pas normalisés par les principes comptables généralement reconnus au Canada (PCGR) et ne devraient pas être considérés isolément ou comme substituts aux autres mesures de performance établies selon ces mêmes PCGR. Les résultats obtenus pourraient ne pas être comparables à des indicateurs similaires utilisés par d'autres émetteurs et ne doivent donc être considérés qu'à titre d'information complémentaire.


FAITS SAILLANTS
VALENER INC. 3 mois terminés le 31 mars   6 mois terminés le 31 mars
(en millions de dollars, sauf pour les données par action qui sont en dollars) 2011           2011        
  (non vérifié)         (non vérifié)        
                       
RÉSULTATS ET FLUX DE TRÉSORERIE CONSOLIDÉS                      
Quote-part du bénéfice de Société en commandite Gaz Métro 31,4 $         49,0 $      
Bénéfice net 22,4 $         33,5 $      
Flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation 11,0 $         9,5 $      
Bénéfice net de base et dilué par action 0,60 $         0,91 $      
Dividendes déclarés par action aux actionnaires inscrits au 30 décembre 2010 et au 31 mars 2011 0,25 $         0,50 $      
Nombre moyen pondéré d'actions en circulation (en millions) 37,3           36,9        
AUTRES INFORMATIONS                      
Cotes à la Bourse de Toronto (TSX) :                      
  Haut 17,29 $         18,37 $      
  Bas 16,25 $         16,25 $      
  À la clôture 16,76 $         16,76 $      
BILANS CONSOLIDÉS                      
              31 mars
2011
    30 septembre
2010
              (non vérifié)     (vérifié)
                       
Actif total             698,0 $   631,3 $
Avoir des actionnaires             634,7 $   589,1 $
Avoir des actionnaires par action             17,02 $   16,86 $
SOCIÉTÉ EN COMMANDITE GAZ MÉTRO 3 mois terminés le 31 mars     6 mois terminés le 31 mars  
(en millions de dollars, sauf pour les données par part qui sont en dollars) 2011   2010     2011     2010
  (non vérifié)   (non vérifié)     (non vérifié)     (non vérifié)
RÉSULTATS ET FLUX DE TRÉSORERIE CONSOLIDÉS                      
Revenus 734,5 $   739,2 $   1 312,3 $   1 341,9 $
Bénéfice net 108,2 $   103,9 $   168,9 $   182,0 $
Bénéfice net ajusté (1) 108,2 $   104,0 $   168,9 $   183,1 $
Flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation (avant éléments hors caisse du fonds de roulement) 196,7 $   164,9 $   328,7 $   314,0 $
Acquisitions en propriétés, aménagements et équipements 31,2 $   29,4 $   70,0 $   67,7 $
Variations des frais et crédits reportés et actifs incorporels 27,3 $   39,0 $   65,6 $   65,8 $
Bénéfice net de base et dilué par part 0,86 $   0,86 $   1,34 $   1,51 $
Bénéfice net ajusté de base et dilué par part (1) 0,86 $   0,86 $   1,34 $   1,52 $
Distributions déclarées par part aux associés inscrits au 15 décembre et au 15 mars  0,28 $   0,31 $   0,56 $   0,62 $
Nombre moyen pondéré de parts en circulation (en millions) 126,3     120,5     126,1     120,5  
AUTRES INFORMATIONS                      
Taux de rendement autorisé sur l'avoir ordinaire présumé
(activité de distribution au Québec) (2)
            9,09 %   9,20 %
Notations de crédit                      
  Obligations de première hypothèque (Standard & Poor's (S&P)/DBRS Limited (DBRS)) (3)             A/A     A/A
  Papier commercial (S&P/DBRS) (3)             A-1(bas)/R-1(bas)   A-1(bas)/R-1(bas)  
BILANS CONSOLIDÉS                    
              31 mars
2011
  30 septembre
2010  
              (non vérifié)   (vérifié)
                       
Actif total             3 610,3 $   3 666,6 $
Dette totale             1 623,6 $   1 858,6 $
Avoir des associés             1 117,6 $   932,6 $
(1) Ajusté pour exclure un ajustement défavorable non monétaire lié aux impôts futurs de 0,1 million $ pour le deuxième trimestre de l'exercice 2010 (1,1 million $ défavorable au premier semestre de l'exercice 2010). Gaz Métro n'a plus à comptabiliser d'ajustement lié aux impôts futurs depuis le 30 septembre 2010 à la suite de sa réorganisation.
(2) Incluant le partage des gains de productivité si applicable et excluant l'incitatif lié au Plan global en efficacité énergétique.
(3) Par l'entremise de son commandité, Gaz Métro inc

 

 

 

 

 

SOURCE VALENER INC.

Renseignements :

Pour plus de renseignements :    
   
Investisseurs et analystes
Caroline Warren
Relations avec les investisseurs
514 598-3324
www.valener.com
Médias
Jean Charles Robillard
Médias et relations publiques
514 719-8201
www.valener.com  

Profil de l'entreprise

VALENER INC.

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.