Utilisation du pistolet électrique - LE PARTI QUEBECOIS RECLAME UN MORATOIRE : EST-CE QUE LE GOUVERNEMENT CHAREST ATTEND D'AUTRES MORTS AVANT DE BOUGER?



    QUEBEC, le 28 nov. /CNW Telbec/ - Le député de Dubuc et porte-parole du
Parti Québécois en matière de sécurité publique, Jacques Côté, a plaidé à
nouveau aujourd'hui à l'Assemblée nationale pour un moratoire sur
l'utilisation du pistolet électrique.
    "D'un côté, le ministre Jacques Dupuis juge la situation suffisamment
sérieuse pour demander un rapport à un comité d'experts pour l'adoption d'une
pratique uniforme. De l'autre côté, il rejette la demande de moratoire que le
Parti Québécois lui fait parce que, dit-il, l'utilisation de cette arme serait
contrôlée actuellement au Québec. Ca n'a aucune logique et ça s'appelle parler
des deux côtés de la bouche en même temps", a soutenu Jacques Côté.
    Alors que le ministre Dupuis soutient qu'il s'agit d'un "instrument", les
voix s'élèvent partout dans le monde contre l'utilisation de cette arme.
Récemment, l'Organisation des nations unies pourfendait l'utilisation du
pistolet électrique en disant qu'il s'agissait d'une forme de torture.
    "Nous demandons au gouvernement Charest de mettre en place dès maintenant
un moratoire et d'empêcher l'utilisation du Taser gun. Terre-Neuve l'a fait,
pourquoi pas nous? Est-ce que le gouvernement Charest préfère attendre
d'autres morts avant de bouger?", a conclu Jacques Côté.
    -%SU: LAW
    -%RE: 37




Renseignements :

Renseignements: Eric Gamache, Attaché de presse, Aile parlementaire du
Parti Québécois, (418) 644-9318


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.