Usines d'Alma et de Kénogami d'AbitibiBowater - La FIM-CSN veut le maintien des activités

MONTRÉAL, le 30 sept. 2011 /CNW Telbec/ - Les représentants de la Fédération de l'industrie manufacturière (FIM-CSN) et ceux des syndicats des usines d'AbitibiBowater d'Alma et de Kénogami de la CSN, également accompagnés de représentants des syndicats SCEP local 50 Q et SEPB local 526, tous deux affiliés à la FTQ, sortent confiants d'une rencontre qui s'est tenue aujourd'hui avec le ministre des Ressources naturelles et de la Faune, Clément Gignac. Celle-ci visait à obtenir diverses garanties qui permettraient de maintenir en activité les cinq machines des usines d'Alma et de Kénogami pour la durée des baux d'approvisionnement en électricité de la société Hydro-Saguenay, propriété exclusive d'AbitibiBowater.

AbitibiBowater a annoncé, en début d'année, aux travailleuses et aux travailleurs des usines d'Alma et de Kénogami l'entrée en vigueur d'une nouvelle norme comptable ayant pour effet de retirer des budgets de ces deux usines les avantages financiers que procurait la production privée d'électricité obtenue par le réseau de la société Hydro-Saguenay.

Cette décision a pour conséquence immédiate de faire augmenter substantiellement les coûts de chaque tonne de papier produite dans ces usines et de réduire l'avantage concurrentiel qu'elles détenaient par rapport aux autres usines d'AbitibiBowater. « Cette nouvelle norme comptable change radicalement les règles du jeu et compromet la survie des deux usines. Par le passé, les différents gouvernements qui se sont succédé à Québec ont fait en sorte que la production d'électricité de la société Hydro-Saguenay serve exclusivement au développement industriel ainsi qu'à la création d'emplois et au maintien des usines d'Alma et de Kénogami. Ainsi, ils en ont interdit la vente, ils ont consolidé les liens entre les barrages et les usines et ils ont réitéré le lien indissociable entre la société Hydro-Saguenay et la chaîne de production, de rappeler Alain Lampron, président de la FIM-CSN. Voilà pourquoi, aujourd'hui, nous avons réclamé trois choses au ministre. Nous lui avons demandé d'intervenir pour confirmer dans un document officiel la relation indissociable entre la société Hydro-Saguenay et les usines, pour donner des garanties que la nouvelle norme n'aura aucune conséquence sur le niveau actuel de production des deux usines et pour maintenir les cinq machines des deux usines en activité. »

Pour les représentants de la FIM et des deux syndicats, en laissant AbitibiBowater agir à sa guise avec sa nouvelle norme, il lui sera permis de faire indirectement ce qui lui a été interdit de faire directement, et ce, par tous les gouvernements antérieurs à Québec.

« En outre, il est évident que les travailleurs des usines concernées seront rapidement sollicités afin de contrebalancer, à même leurs conditions de travail, l'augmentation des coûts de production associée à la nouvelle comptabilité. Mais les travailleurs ont déjà donné », de soutenir Alain Lampron.

Le ministre Gignac s'est engagé, après avoir rencontré les autres intervenants touchés par ce dossier, à tenir une rencontre de consultation avec les représentants syndicaux vers la mi-novembre pour parler du renouvellement des baux des barrages hydro-électriques.

Rappelons que les usines d'Alma et de Kénogami regroupent plus de 750 travailleurs.

SOURCE FEDERATION DE L'INDUSTRIE MANUFACTURIERE (FIM-CSN)

Renseignements :

Jacqueline Rodrigue
Directrice
Service des communications de la CSN
Cell. : 514 773-0060 ; bureau : 514 598-2139

Profil de l'entreprise

FEDERATION DE L'INDUSTRIE MANUFACTURIERE (FIM-CSN)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.