Urgences-santé - Qu'attend le ministre Couillard pour agir ?



    MONTREAL, le 20 nov. /CNW Telbec/ - La semaine dernière, le ministre de
la Santé et des Services sociaux, Philippe Couillard, laissait entendre qu'il
souhaitait négocier avec les ambulanciers paramédicaux d'Urgences-santé, leur
reprochant même de porter certains enjeux à l'attention du public. Pourtant,
il n'y a toujours aucune rencontre à l'horaire entre les représentants
syndicaux et ceux du gouvernement.
    "Le ministre joue avec le feu, prévient le président du Syndicat du
préhospitalier Montréal/Laval (CSN), Réjean Leclerc. Il sait que nous sommes
déterminés et que nos moyens de pression s'intensifieront, s'il le faut.
Qu'attend-il pour donner le mandat à ses porte-parole de nous rencontrer et de
régler des problèmes que tous les intervenants reconnaissent ? S'il fait
preuve de bonne foi et nous propose des solutions concrètes, il trouvera en
face de lui un syndicat capable de prendre ses responsabilités."
    La convention collective de ces 800 employé-es d'Urgences-santé est
expirée depuis juin 2005. Depuis septembre 2007, le syndicat déploie ses
énergies à différents niveaux pour obtenir l'écoute du ministre, sans succès.
Une seule rencontre a eu lieu à ce jour avec ses représentants. Les
négociateurs du gouvernement n'avaient aucun mandat pour régler les problèmes.
    Le syndicat souhaite en arriver à une entente avant les Fêtes. Depuis
plusieurs semaines, les ambulanciers paramédicaux ont tenu des manifestations
pacifiques et ils ont multiplié les gestes de visibilité. Si des rencontres ne
sont pas placées à l'horaire dans les prochains jours, le syndicat n'aura
d'autres choix que de se tourner vers son assemblée générale pour obtenir de
nouveaux mandats d'action.
    "Le ministre Couillard a mon numéro de téléphone cellulaire. Ses
représentants peuvent m'appeler à n'importe quelle heure du jour ou de la
nuit, je serai disponible pour les rencontrer, assure Réjean Leclerc. Nous
avons encore plusieurs jours devant nous pour conclure une entente et éviter
que cette négociation dégénère en conflit ouvert, un scénario que personne ne
souhaite."

    Le Syndicat du préhospitalier Montréal-Laval (CSN) est affilié à la
Fédération de la santé et des services sociaux de la CSN. La FSSS-CSN compte
3000 ambulanciers paramédicaux parmi ses 110 000 membres.




Renseignements :

Renseignements: Jean-Pierre Larche, Service de l'information CSN, (514)
598-2264


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.