UPM annonce la fermeture de l'usine de papier de Miramichi pour une période de 9 à 12 mois



    La faiblesse du dollar américain et des prix aux Etats-Unis rend la
    production canadienne non rentable

    HELSINKI, Finlande, le 5 juin /CNW/ - UPM (UPM à la Bourse de New York)
fermera son usine de papier de Miramichi en août pour une période pouvant
aller jusqu'à un an. La papeterie doit fermer ses portes à la fin août pour 9
à 12 mois. L'usine de pâte mécanique, qui est située à proximité, sera
également fermée. Environ 600 employés seront touchés par cette fermeture, qui
aura une incidence légèrement positive sur les résultats d'exploitation de
UPM.
    L'usine de Miramichi compte deux machines à papier d'une capacité de
production annuelle de 450 000 tonnes de papier couché léger. Malgré tous les
efforts, Miramichi n'a pas réussi à rentabiliser ses exportations vers les
Etats-Unis. La papeterie souffre de la vigueur sans précédent du dollar
canadien. De plus, le prix courant du papier couché pour magazines est en
baisse en Amérique du Nord. La demande est stable en Amérique du Nord pour les
diverses catégories de papier pour magazines mais, à l'échelle mondiale, une
surproductivité soutenue fait baisser les prix de vente.
    En Europe, UPM a définitivement cessé de produire 530 000 tonnes de
papier couché pour magazines en 2006-2007 en vue de réduire la surproductivité
structurelle et d'améliorer la rentabilité de cette activité. La société a
définitivement fermé son usine de papier de Voikkaa, en Finlande, et affecté
sa chaîne de production de Jamsankoski, en Finlande, à un autre secteur
d'activité. L'an dernier, UPM a également fermé sa papeterie de Kymi, en
Finlande, qui avait une capacité de production de 150 000 tonnes de papier fin
couché.
    "UPM cherche à accroître la rentabilité à long terme de son secteur du
papier couché. Par la décision qu'elle prend aujourd'hui, UPM garde toutes ses
options ouvertes relativement à Miramichi. La société continuera d'envisager
diverses solutions pour Miramichi au cours de la période de fermeture, mais
ses dirigeants comprennent que le contexte commercial devra évoluer
considérablement pour que la papeterie reprenne ses activités", a déclaré
Jyrki Ovaska, président de la division des papiers pour magazines de UPM.
    "La direction et les employés de Miramichi ont réussi à améliorer de
façon constante l'efficience de l'usine", a indiqué M. Ovaska.
"Malheureusement, leurs efforts n'ont pas suffi pour surmonter les défis que
pose le contexte commercial actuel."
    M. Ovaska a précisé que les clients nord-américains qui achètent le
papier pour magazines de UPM continueront d'être servis par les autres usines
de papier couché de pâte mécanique de la société en Amérique du Nord et en
Europe pendant la fermeture de Miramichi. Une décision concernant la remise en
service de la papeterie de Miramichi sera prise en 2008 en fonction des
conditions du marché.
    Pour consulter d'autres communiqués et documents sur l'usine de papier de
Miramichi, veuillez suivre le lien suivant : www.upm-kymmene.com - Media
Relations - Press Kits - UPM Miramichi.

    UPM-Kymmene Corporation

    Pirkko Harrela
    Vice-président directeur, communications d'entreprise

    DISTRIBUTION
    Bourse d'Helsinki
    Bourse de New York
    Principaux médias
    www.upm-kymmene.com




Renseignements :

Renseignements: Sharon Pond, directrice des communications, UPM,
Amérique du Nord, (630) 386-2681; Jyrki Ovaska, président, division des
papiers pour magazines, UPM, +358-204-15-0564

Profil de l'entreprise

UPM-KYMMENE CORPORATION

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.