Université Concordia : L'Institut montréalais d'études sur le génocide et les droits de la personne reçoit 1,3 million de dollars de M. James M. Stanford



    MONTREAL, le 10 mars /CNW Telbec/ - L'Université Concordia et l'Institut
montréalais d'études sur le génocide et les droits de la personne (MIGS) sont
les heureux bénéficiaires d'un don de 1.3 million de dollars de la part de M.
James M. Stanford, O.C., LLD. Cette généreuse somme servira à promouvoir les
activités de recherche et d'enseignement de l'Institut, fondé en 1986 pour
élucider les raisons à la base des génocides et autres crimes contre
l'humanité et pour formuler des recommandations sur la façon de résoudre les
conflits avant qu'ils n'engendrent les atrocités de masse que l'on connaît.
    Ce don majeur de James Stanford, lui-même diplômé de l'Université
Concordia, servira directement à financer le projet récemment mis de l'avant
par le MIGS, Will to Intervene (W21). Cette initiative a pour objectif de
mobiliser les principaux acteurs politiques pour qu'ils passent à l'action et
développent des outils pratiques à l'intention des directeurs d'organismes non
gouvernementaux (ONG), directeurs de presse, cadres d'entreprises et autres
intervenants pour qu'ils exercent des pressions sur les gouvernements afin de
prévenir d'autres crimes contre l'humanité. Le projet W2I est une initiativedu
MIGS et de son attaché supérieur de recherches, le sénateur et
lieutenant-général à la retraite Roméo A. Dallaire, O.C., C.M.M., M.S.C.,
C.D., LLD, figure de proue du Canada en matière de promotion et défense de la
paix dans les régions du monde déchirées par les conflits armés.
    "Jamais les travaux du MIGS et du programme W2I sur la sensibilisation au
génocide et sa prévention n'ont été plus urgents, ni plus pertinents, a
déclaré le mécène. L'engagement en faveur de cette cause du lieutenant-général
Dallaire, l'ambassadeur de la paix le plus illustre du Canada, témoigne du
calibre, de l'intégrité et de l'importance de ces initiatives." Le sénateur
Dallaire a été décoré de la médaille Loyola de l'Université Concordia en 2006,
remise à un citoyen exceptionnel qui s'est distingué par sa personnalité, sa
philosophie de vie et sa contribution majeure à la société canadienne.
    M. Frank Chalk, professeur titulaire d'histoire à l'Université Concordia
et directeur de l'Institut, ajoute : "Au fil des ans, le MIGS a joué un rôle
considérable pour la prévention des génocides, la détection précoce des
conflits et l'imputabilité des responsables des crimes de guerre partout dans
le monde. Nos diplômés interviennent auprès des organismes gouvernementaux,
des organismes de sécurité, des ONG et des établissements d'enseignement. Du
génocide arménien à l'holocauste, du Cambodge au Darfour en passant par le
Rwanda, notre Institut, qui compte parmi les centres de recherche les plus
respectés, est consulté dès que se dessine un problème concernant un génocide
ou des crimes contre l'humanité. Le don généreux de M. Stanford nous permettra
de renforcer notre mission". Le professeur Chalk se rendra à Londres, à Madrid
et à Kigali en mars et en avril pour prendre part à des consultations sur la
situation au Darfour, la propagande haineuse et l'élaboration de nouvelles
formes de preuves pour démontrer l'existence d'un génocide devant les
tribunaux nationaux et internationaux.
    "Nous sommes reconnaissants à des diplômés comme M. Stanford qui
continuent à appuyer leur alma mater et l'enseignement supérieur en général, a
commenté Mme Kathy Assayag, vice-rectrice - Soutien universitaire et relations
avec les diplômés. La prochaine campagne majeure de l'Université Concordia
visera à soutenir et à encourager les initiatives exceptionnelles comme celles
de l'Institut montréalais d'études sur les génocides et les droits de la
personne, qui ont d'importantes retombées dans le monde entier."
    James M. Stanford, qui réside à Calgary, en Alberta, est président de
Stanford Resource Management Inc, président, chef de la direction financière
et administrateur retraité de Petro-Canada, et président du Conseil d'OPTI
Canada Inc. et de NOVA Chemicals Corporation. Il est titulaire d'un B. Sc. en
génie pétrolier de l'Université d'Alberta, qui lui a remis un doctorat
honorifique en droit en 2000. Il a également obtenu un B. Sc. en génie minier
du Collège Loyola de Montréal, l'un des deux établissements fondateurs de
l'Université Concordia; cette dernière lui a également décerné un doctorat
honorifique en droit en 2000. M. Stanford a été nommé Officier de l'Ordre du
Canada en 2004.

    Les journalistes qui souhaitent faire des entrevues avec M. James
Stanford, le sénateur et lieutenant-général à la retraite Roméo A. Dallaire ou
le professeur Chalk sont priés de communiquer avec Mme Lucy Niro.



    /AVIS AUX RESPONSABLES DE LA SECTION PHOTOGRAPHIQUE : Une photo
    accompagnant ce communiqué est disponible dans l'Archive photographique
    CNW et archivée à l'adresse http://photos.newswire.ca. Des images
    archivées sont aussi disponibles sur le site Web de l'Archive
    photographique CNW, à l'adresse http://photos.newswire.ca. Ces images
    sont gratuites pour les représentants accrédités des médias/




Renseignements :

Renseignements: Lucy Niro, Directrice des communications, Soutien
universitaire et relations avec les diplômés, Université Concordia, (514)
848-2424, poste 4977, lucy.niro@concordia.ca

Profil de l'entreprise

UNIVERSITE CONCORDIA: SOUTIEN UNIVERSITAIRE ET RELATIONS AVEC LES DIPLOME-EES

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.