Une vision commune de la sécurité du périmètre et de la compétitivité : un pas audacieux qui doit se traduire par des actions concrètes et ponctuelles, déclare la Chambre de commerce du Canada

OTTAWA, le 4 févr. /CNW/ - Aujourd'hui, le Premier ministre Stephen Harper et le président Barack Obama ont dévoilé une nouvelle vision pour améliorer la frontière canado-américaine et pour faciliter le commerce entre les deux pays. L'annonce est perçue comme un pas dans la bonne direction par le milieu des affaires des deux côtés de la frontière.

À un moment où l'économie mondiale subit de nombreux changements, il est essentiel que les deux pays reconnaissent les avantages du marché nord-américain intégré. Le Canada doit élaborer une stratégie visant à mobiliser les États-Unis en mettant l'accent sur la mise en évidence des gains obtenus grâce à l'arrangement bilatéral et à promouvoir le libre-échange.

Perrin Beatty, président et chef de la direction de la Chambre de commerce du Canada, s'est réjoui de l'annonce faite aujourd'hui, la qualifiant de pas dans la bonne direction : « Nous devons donner tout le crédit aux deux dirigeants pour avoir posé un geste aussi audacieux. Le défi qui s'annonce est de concrétiser dans les plus brefs délais les changements qu'attendent depuis longtemps les entreprises canadiennes».

Depuis les événements du 11 septembre, il y a eu une augmentation spectaculaire des mesures de sécurité à la frontière, des mesures coûteuses qui ont entraîné un plus grand nombre de frais et d'inspections pour les personnes qui utilisent le plus la frontière. En conjuguant ces mesures à l'accumulation des règlements, à la complexité croissante de la réglementation, aux contraintes de l'infrastructure et aux temps d'attente incertains, il n'est pas étonnant que le milieu des affaires n'ait cessé de demander une frontière plus ouverte.

« La gestion de la frontière canado-américaine est un enjeu complexe qui exige un équilibre minutieux des questions concernant la sécurité, la souveraineté et le commerce », a reconnu M. Beatty. « Ce dont nous avons besoin maintenant, c'est d'un engagement de tous les ordres de gouvernements de faire passer cette initiative au prochain niveau. Cette annonce doit maintenant produire les actions anticipées car c'est ce dont les entreprises canadiennes ont besoin pour devenir plus concurrentielles. Les paroles doivent produire des actions concrètes : assurons-nous que ceci se concrétise! »

M. Beatty a ajouté : « Aujourd'hui, plus que jamais, il est temps de mettre en place une politique frontalière plus moderne et plus efficace. Au 21e siècle, il existe une frontière partout où les souverainetés se croisent. Ceci signifie que notre sécurité physique est tributaire de notre capacité à repousser les frontières par le truchement d'une approche à l'égard de la sécurité axée sur le renseignement. Une telle approche nous permettrait d'intercepter les menaces bien avant qu'elles n'atteignent nos rives ».

En 2009, la Chambre de commerce du Canada et la Chambre de commerce des États-Unis ont établi un partenariat avec plus de 47 associations de gens d'affaires des deux côtés de la frontière dans le but de préparer une série de recommandations pratiques pour la frontière canado-américaine. Les recommandations, présentées dans le document À la recherche d'un équilibre : la frontière commune de l'avenir, sont conçues pour réduire les coûts frontaliers tout en renforçant la sécurité. Les recommandations sont là, il incombe maintenant au gouvernement d'y donner suite par le truchement de l'engagement pris aujourd'hui par le Premier ministre Harper et le président Obama.

Association de gens d'affaires la plus importante et influente du Canada, la Chambre de commerce du Canada assure la liaison entre les entreprises et le gouvernement fédéral. Elle contribue à l'élaboration de politiques publiques et au processus décisionnel au profit des entreprises, des collectivités et des familles du Canada et peut compter sur un réseau de plus de 420 chambres de commerce représentant 192 000 entreprises de toutes tailles, actives dans tous les secteurs d'activité dans chaque région du pays.

SOURCE Canadian Chamber of Commerce, The

Renseignements :

Émilie S. Potvin
Directrice principale, Affaires publiques
La Chambre de commerce du Canada
Téléphone : 613-238-4000, poste 231
Courriel : epotvin@chamber.ca

Profil de l'entreprise

Canadian Chamber of Commerce, The

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.