Une social-démocratie renouvelée au Parti Québécois



    SAINT-HYACINTHE, QC, le 16 mars /CNW Telbec/ - Au terme d'un conseil
national qui réunissait 500 délégués, la chef du Parti Québécois et députée de
Charlevoix, Pauline Marois, est particulièrement heureuse et satisfaite des
travaux réalisés par tous les militants au cours des derniers mois et de
l'adoption aujourd'hui de multiples propositions innovantes pour faire avancer
le Québec.
    "Ces travaux permettront au Parti Québécois de présenter une plate-forme
électorale ambitieuse, audacieuse, qui répond aux préoccupations des
Québécoises et des Québécois, avec à l'esprit de faire progresser le Québec
vers un statut de pays par des gestes nationaux concrets. Nos travaux de cette
fin de semaine ont clairement énoncé le signal de qui nous sommes : un peuple,
une nation, une identité. Un Québec ouvert au monde. Un Québec avec un passé à
partager, une histoire à enrichir des cultures nouvelles, une langue commune
qui est le français", a déclaré Pauline Marois.
    Les militants réunis à Saint-Hyacinthe ont en effet proposé que le Parti
Québécois réaffirme avec vigueur son intérêt et sa détermination à mieux
supporter les familles du Québec. "Notre parti est à l'origine de ce qui fait
l'envie de bien des sociétés dans le monde avec notre réseau de services de
garde et l'assurance parentale. Or, nous voulons faire davantage, en venant en
aide aux familles dans les moments les plus importants de leur réalité, qu'il
s'agisse de l'arrivée d'un enfant, au stade de la procréation, l'adoption, la
rentrée scolaire, l'accès à la propriété, à un médecin de famille, a fait
savoir Mme Marois. Mais la famille, telle que nous la concevons au Parti
Québécois, inclut aussi les aînés qui, avec ce qui a été adopté, seront mieux
accompagnés dans leur choix de rester chez eux aussi longtemps qu'ils le
peuvent et le désirent", a-t-elle poursuivi.
    Le Parti Québécois a également réaffirmé sa confiance dans un système de
santé public avec la nécessité d'instaurer des mécanismes de performance et
d'efficacité.
    Les militants ont également fait amorcer un virage significatif au Parti
Québécois en n'hésitant pas à parler davantage de création de richesse.
"L'Etat doit jouer un rôle plus stratège, moins interventionniste, moins
providentiel. La création de la richesse est également essentielle pour une
plus grande justice et une plus grande équité sociales, dans le respect, bien
entendu, des principes de développement durable. Par ailleurs, je suis très
heureuse que les militants aient entériné à nouveau l'idée de miser
prioritairement sur l'éducation. Il s'agit d'un choix judicieux pour que le
Québec soit en peloton de tête des sociétés les mieux développées", a exprimé
Pauline Marois.
    "Bref, ces deux jours de débats auront contribué à nous renouveler, à
remodeler la social-démocratie telle que nous la concevons, c'est-à-dire,
apporter de la richesse pour un Québec prospère, pour un Québec qui croit à la
solidarité et à la compassion. Ces idées nouvelles nous permettront de gagner
la confiance et le coeur des Québécoises et des Québécois, avec des intentions
claires et réalistes", a conclu la chef du Parti Québécois.




Renseignements :

Renseignements: Manuel Dionne, Attaché de  presse, (514) 207-8303;
Source:  Direction des communications du Parti Québécois

Profil de l'entreprise

Parti Québécois

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.