Une reprise du marché immobilier canadien et un nombre insuffisant de
propriétés à vendre créent l'illusion d'un boom immobilier

    
    - Le retard du cycle de vente saisonnier jumelé à un inventaire
    insuffisant pour certains types de propriétés contribue à cette
    perception -
    

TORONTO, le 8 oct. /CNW/ - Le marché immobilier canadien est en voie de reprendre de la vigueur malgré le fait que la quantité de propriétés à vendre est grandement insuffisante dans le sud de l'Ontario et dans d'autres régions du pays, selon l'Étude sur le prix des maisons de Royal LePage. Au terme de la récession, le rapport indique que le prix des propriétés est en voie de se stabiliser et que les ventes sont en hausse puisque les propriétés sont plus abordables.

Les bons résultats du marché pendant le troisième trimestre ont amené certains analystes à se référer aux conditions actuelles comme étant le début d'un boom immobilier. Toutefois, Royal Lepage met en garde contre le fait que la hausse des ventes et le renforcement du prix des propriétés sont le résultat d'une correction normale du marché immobilier plutôt que le début d'un autre cycle d'expansion vigoureux.

"Le marché de l'immobilier de 2009 a vu ses ventes diminuer environ un mois plus tard que prévu par rapport aux tendances saisonnières habituelles", affirme Phil Soper, président et chef de la direction de Royal LePage Real Estate Services. "La récession économique a endigué le flot du cycle immobilier à partir du quatrième trimestre de 2008 jusqu'au premier trimestre de 2009, mais la situation est désormais de nouveau sur la bonne voie, même si elle a pris un peu de retard. Selon nous, dès que l'offre de propriétés reviendra à des niveaux habituels, les prix pourront augmenter modérément en 2010."

Le tableau ci-après illustre comment les ventes de propriétés en 2009, qui ont été plus fortes qu'en 2008, ont néanmoins pris du retard si on les compare au cycle traditionnel : http://files.newswire.ca/29/RoyalLePage_Graphic.pdf

Bien qu'au troisième trimestre de 2009 les provinces de l'Atlantique ont connu une forte reprise du prix des propriétés avec des pourcentages d'augmentation dans les deux chiffres sur douze mois dans certains marchés, les provinces de l'Ouest ont été plus lentes à se remettre des importantes corrections au niveau du prix des propriétés qui ont sévi en 2008, et ce, tout particulièrement en Colombie-Britannique et en Alberta. Pendant ce temps, en Ontario et au Québec, le prix des propriétés s'est stabilisé ou s'est accru faiblement sur douze mois, la plus forte reprise se produisant au cours du vigoureux troisième trimestre.

Selon le rapport du troisième trimestre de Royal LePage, le prix moyen d'une propriété à deux étages au Canada était de 409 335 $, soit un niveau comparable à celui d'il y a un an (avec une hausse de 0,1 pour cent). Le prix moyen des maisons de plain-pied a augmenté de 0,06 pour cent sur douze mois pour s'établir à 341 146 $, et le prix moyen d'un appartement en copropriété a augmenté de 0,09 pour cent pour s'établir à 243 748 $.

À partir du quatrième trimestre de 2008 jusqu'au premier trimestre de 2009, la crise économique a entraîné une pénurie de propriétés à vendre et une baisse des prix. Le marché a ensuite amorcé sa remontée au printemps, poussé par une demande à la hausse et des prix plus abordables. "Le marché semble se rétablir de façon inégale, selon M. Soper. Pendant le premier trimestre de 2009, les acheteurs d'une première habitation ont refait surface, suivis prudemment des acheteurs de deuxième maison. Au cours du troisième trimestre, les ventes dans les régions du pays où les prix sont les plus élevés et les types de propriétés à prix élevé ont pris de l'essor et ont rattrapé les catégories de prix plus faibles."

Une pénurie de propriétés à vendre est à la base d'un grand nombre de surenchères survenant dans plusieurs villes, notamment à Toronto, Richmond Hill, Markham, Montréal, St. John's (T.-N.), St. John (N.-B.), Moncton, Edmonton, Calgary, Vancouver Nord et Ouest, ainsi qu'à Victoria. Des prix plus abordables engendrent une hausse des activités immobilières actuellement, a ajouté M. Soper. "Avec la grande diversité de prêts hypothécaires à bon taux disponibles et uniquement de faibles augmentations dans le prix de vente des maisons, l'achat d'une maison constitue un choix plus abordable qu'il ne l'a été depuis de nombreuses années. Nous prévoyons que le prix de vente des maisons et les taux d'intérêt demeureront relativement stables jusqu'au printemps prochain, ce qui maintiendrait les prix à des niveaux abordables."

Données régionales de l'Étude sur le prix des maisons

La plus récente Étude sur le prix des maisons de Royal LePage démontre que la plus forte croissante sur douze mois se situe à St. John's, à Terre-Neuve, où le prix des propriétés à deux étages standard a connu une augmentation de 13,3 pour cent au cours de l'année 2008 pour atteindre 296 667 $, les maisons de plain-pied et les appartements en copropriété standard affichant des gains comparables. La plupart des autres villes importantes des provinces de l'Atlantique ont enregistré une croissance modeste, à l'exception de Saint John, au Nouveau-Brunswick, où le prix des maisons individuelles de plain-pied demeure à la baisse. À Toronto et dans la Région du Grand Toronto, le marché immobilier a fait une pause très marquée plus tôt cette année. Cependant, le prix des propriétés n'a pas chuté de façon dramatique en raison du nombre réduit d'inscriptions sur le marché. En ce moment, les maisons unifamiliales et les jumelés s'en tirent mieux au niveau du prix par rapport aux autres catégories. Les maisons individuelles de plain-pied sont en hausse de 0,8 pour cent et les propriétés à deux étages standard sont en hausse de 1 pour cent sur douze mois, tandis que le prix des appartements en copropriété standard a connu une baisse de 3 pour cent au cours de la même période. Les trois catégories ont connu une hausse de prix comparativement aux données du deuxième trimestre.

Les situations économiques diversifiées d'Ottawa, de Montréal et de Winnipeg ont contribué à engendrer une légère augmentation de la valeur des maisons dans ces villes au cours du troisième trimestre. Dans la capitale, le prix d'une propriété de deux étages standard s'est accru de 3,3 pour cent sur douze mois, pour atteindre 327 833 $, tandis que le prix de propriétés comparables à Winnipeg a augmenté de 5 pour cent, pour atteindre 265 938 $. Le prix des propriétés à Montréal a aussi continué à grimper, avec une augmentation de 2,1 pour cent sur douze mois pour une propriété à deux étages standard, se chiffrant à 343 480 $, et une augmentation de 4,4 pour cent pour un appartement en copropriété standard, maintenant à 213 278 $.

"Les marchés de Québec, de l'est de l'Ontario et du Manitoba ont connu moins de grands écarts de prix, à la différence de ceux enregistrés dans d'autres endroits, la prémisse voulant que le marché immobilier de ces régions s'en soit mieux tiré pendant la récession, affirme M. Soper. Bien sûr, ces régions ne sont pas à l'épreuve de la récession d'un point de vue immobilier, mais il est certain qu'elles ont démontré une grande résistance face à cette récession, avec l'appui notamment de leurs économies équilibrées pourvues d'une main-d'œuvre diversifiée dans les secteurs manufacturiers, des ressources, gouvernementaux et des services."

Pendant ce temps, dans un contexte fidèle aux traditionnelles périodes après-boom, les économies de l'Ouest du Canada, qui sont dépendantes de leurs ressources, ont connu une plus lente période de reprise pour les propriétés ayant enregistré une forte correction de prix à la baisse en 2008. Dans presque tous les marchés régionaux des Prairies et de la Colombie-Britannique, la valeur des maisons sur douze mois a continué de stagner ou a diminué au cours du troisième trimestre de 2009. À Saskatchewan, le prix des propriétés a chuté entre 0,6 pour cent et 5,6 pour cent; une propriété à deux étages standard se vendant en moyenne 251 500 $ à Régina. En Alberta, la valeur des propriétés a diminué de 1,6 à 9,3 pour cent sur douze mois. En hausse légèrement au cours du dernier trimestre, le prix des propriétés à deux étages à Calgary s'est amélioré, à 414 556 $, tandis que le prix moyen d'une propriété à deux étages située à Edmonton reste inchangé, à 327 429 $.

En Colombie-Britannique, où les marchés ont repris considérablement de la vigueur pendant le troisième trimestre, le prix des maisons individuelles à Vancouver était encore à la baisse, représentant entre 1,8 et 2,3 pour cent sur douze mois. Toutefois, la valeur des propriétés s'est accrue au cours du troisième trimestre dans le cas de propriétés à deux étages standard, qui se vendaient en moyenne 904 750 $.

"Il s'agit d'une reprise modeste, mais d'une reprise tout de même et ce changement se reflète sur le marché immobilier", affirme M. Soper. Bien que les indicateurs économiques clés laissent présager une certaine amélioration, les craintes relatives à la sécurité d'emploi et à l'instabilité de l'économie inciteront un grand nombre de Canadiens à garder leur propriété actuelle. Moins de gens sont prêts à déménager parce qu'ils ont encore des inquiétudes par rapport à l'économie. Jusqu'à ce qu'ils soient convaincus que les choses sont revenues à la normale, certains d'entre eux retarderont la mise en vente de leur propriété et nous continuerons à vivre avec des contraintes au niveau de l'offre."

L'Étude trimestrielle sur le prix des maisons de Royal LePage indique le changement de prix annuel pour certaines catégories d'habitations clés dans des marchés nationaux sélectionnés :

    
    -------------------------------------------------------------------------
                                   Maisons individuelles de plain-pied
    -------------------------------------------------------------------------
                                                                     % de
                                                                  changement
                                    Moyenne du                  au niveau des
                     Moyenne du 3e    dernier    Moyenne du 3e    maisons de
    Marché          trimestre 2009   trimestre  trimestre 2008    plain-pied
    -------------------------------------------------------------------------
    Halifax             241 000       235 333       211 667          13,9 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Charlottetown       160 000       160 000       156 000           2,6 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Moncton             165 240       158 000       156 500           5,6 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Fredericton         180 000       172 000       162 000          11,1 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Saint John          177 980       187 681       202 933         -12,3 %
    -------------------------------------------------------------------------
    St. John's          215 000       200 000       190 050          13,1 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Montréal            240 045       236 148       236 045           1,7 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Ottawa              328 667       325 417       318 833           3,1 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Toronto             436 857       416 179       433 540           0,8 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Winnipeg            240 875       237 750       228 188           5,6 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Regina              273 000       272 900       278 850          -2,1 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Saskatoon           311 500       312 250       321 500          -3,1 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Calgary             401 944       401 600       443 156          -9,3 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Edmonton            308 571       302 143       326 429          -5,5 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Vancouver           802 500       760 000       817 500          -1,8 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Victoria            465 000       466 000       439 000           5,9 %
    -------------------------------------------------------------------------
    National            341 146       325 838       340 941          0,06 %
    -------------------------------------------------------------------------


    -------------------------------------------------------------------------
                                  Propriétés à deux étages standard
    -------------------------------------------------------------------------
                                                                     % de
                                                                  changement
                                                                au niveau des
                                    Moyenne du                  propriétés à
                     Moyenne du 3e    dernier    Moyenne du 3e   deux étages
    Marché          trimestre 2009   trimestre  trimestre 2008     standard
    -------------------------------------------------------------------------
    Halifax             265 333       277 333       255 333           3,9 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Charlottetown       190 000       190 000       185 000           2,7 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Moncton             137 000       134 200       131 500           4,2 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Fredericton         205 000       210 000       210 000          -2,4 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Saint John          237 905       240 889       291 788         -18,5 %
    -------------------------------------------------------------------------
    St. John's          296 667       276 000       261 800          13,3 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Montréal            343 480       337 872       336 381           2,1 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Ottawa              327 833       325 417       317 500           3,3 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Toronto             561 725       544 785       555 950           1,0 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Winnipeg            265 938       265 050       253 388           5,0 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Regina              251 500       245 000       259 000          -2,9 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Saskatoon           340 750       337 250       358 250          -4,9 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Calgary             414 556       400 167       435 211          -4,7 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Edmonton            327 429       328 571       342 857          -4,5 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Vancouver           904 750       846 000       926 250          -2,3 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Victoria            449 000       446 000       465 000          -3,4 %
    -------------------------------------------------------------------------
    National            409 335       387 962       408 927           0,1 %
    -------------------------------------------------------------------------


    -------------------------------------------------------------------------
                                   Appartement en copropriété standard
    -------------------------------------------------------------------------
                                                                     % de
                                    Moyenne du                    changement
                     Moyenne du 3e    dernier    Moyenne du 3e  au niveau des
    Marché          trimestre 2009   trimestre  trimestre 2008   condominiums
    -------------------------------------------------------------------------
    Halifax             191 000       164 000       165 500          15,4 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Charlottetown       120 000       120 000       120 000           0,0 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Moncton
    -------------------------------------------------------------------------
    Fredericton         145 000       140 000       128 000          13,3 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Saint John          126 000       126 000       104 575          20,5 %
    -------------------------------------------------------------------------
    St. John's          230 000       215 333       203 000          13,3 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Montréal            213 278       209 311       204 336           4,4 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Ottawa              213 583       211 750       206 417           3,5 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Toronto             300 526       296 039       309 711          -3,0 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Winnipeg            145 614       143 700       115 314           8,2 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Regina              185 000       180 375       196 000          -5,6 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Saskatoon           210 000       202 500       211 250          -0,6 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Calgary             249 500       252 344       269 156          -7,3 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Edmonton            213 250       203 833       216 667          -1,6 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Vancouver           445 500       424 000       442 250           0,7 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Victoria            275 000       275 000       282 000          -2,5 %
    -------------------------------------------------------------------------
    National            243 748       234 444       243 529          0,09 %
    -------------------------------------------------------------------------
    

À propos de l'Étude sur le prix des maisons

L'Étude sur le prix des maisons au Canada de Royal LePage est l'analyse immobilière la plus vaste et la plus exhaustive de ce genre au pays. Elle fournit de l'information sur sept types d'habitations répartis dans plus de 250 villes et quartiers d'un océan à l'autre. Le présent communiqué renvoie quant à lui à une version abrégée de l'Étude mettant en lumière l'évolution des prix des trois types d'habitations les plus courants dans 80 collectivités de partout au Canada. Il est possible de consulter une base de données complète contenant les données recueillies au cours des sondages en visitant le site Web de Royal LePage à l'adresse www.royallepage.ca, et les données actuelles seront mises à jour dès la fin du trimestre.

Les valeurs des propriétés indiquées dans l'Étude sur les prix des maisons au Canada de Royal LePage correspondent à l'évaluation de Royal LePage de la valeur marchande des propriétés de chaque endroit en fonction des données locales et des renseignements sur le marché fournis par les experts du secteur immobilier résidentiel de Royal LePage. Pour certaines régions, il est possible d'accéder à des données historiques datant du début des années 1970.

À propos de Royal LePage

Royal LePage est le premier fournisseur au Canada de services de franchise aux maisons de courtage immobilier résidentiel, grâce à son réseau de près de 14 000 agents répartis dans 600 bureaux partout au Canada. Royal LePage, qui croit en l'importance de contribuer à la collectivité, est la seule entreprise immobilière au Canada à posséder son propre organisme de bienfaisance. La Fondation Un toit pour tous est vouée exclusivement au financement des centres d'hébergement pour femmes et au soutien des programmes de prévention de la violence et de sensibilisation. Gérée par Brookfield Real Estate Services, Royal LePage fait partie de la famille des sociétés qui exercent leurs activités sous les raisons sociales de Royal LePage, Johnston and Daniel et Réseau immobilier La Capitale. Société affiliée, Brookfield Real Estate Services Fund est une fiducie de revenus inscrite à la Bourse de Toronto sous le symbole "BRE.UN".

Pour en savoir davantage, visiter le site www.royallepage.ca.

SOURCE Services immobiliers Royal LePage

Renseignements : Renseignements: Valérie Dupuis, Fleishman Hillard Inc., (514) 908-0110, poste 312, valerie.dupuis@fleishman.ca; Tammy Gilmer, Directrice, Relations publiques et Communications nationales, Royal LePage Real Estate Services, (416) 510-5783


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.