Une recherche le confirme... les Canadiens épargnent



    Selon une recherche de la Banque HSBC Canada, les Canadiens estiment
    qu'il est important de mettre de l'argent de côté

    VANCOUVER, le 12 oct. /CNW/ - Un sondage effectué dans tout le pays pour
le compte de la Banque HSBC Canada sur les habitudes d'épargne et de dépense
des Canadiens montre qu'il existe des différences régionales notables sur les
motifs et les méthodes d'épargne. Mais, quel que soit l'âge, ou la région, les
Canadiens sont avant tout des épargnants.
    Tracy Redies, vice-présidente à la direction, services financiers aux
particuliers, Banque HSBC Canada, a déclaré que la recherche menée par le
Innovative Research Group "a permis de déterminer que plus de 70% des
Canadiens ont des économies que ce soit sous forme de placement ou d'épargne,
dans un REER ou à l'extérieur d'un tel régime, et qu'un tiers des Canadiens
épargnent selon une formule de prélèvements préautorisés."
    En fait, plus de la moitié des Canadiens (55%) ont déclaré qu'ils
préféraient mettre de côté l'argent nécessaire à un achat plutôt que d'avoir
recours au crédit. Les jeunes adultes (les 18 à 24 ans) et les personnes âgées
de 35 à 44 ans sont les plus susceptibles (42% et 50% respectivement)
d'épargner au moyen d'un programme de prélèvements préautorisés. Même si
plusieurs ne réussissent pas à mettre de l'argent de côté aussi souvent qu'ils
le voudraient - un Canadien sur 6 choisit de profiter de la vie dès maintenant
et 12% d'entre eux comptent régler leur carte de crédit plus tard - la plupart
des Canadiens font attention à la façon dont ils dépensent leur argent.
    Un nombre écrasant de Canadiens (91%) croient qu'il est important
d'obtenir un taux de rendement élevé sur leur épargne ou leurs placements,
mais moins de la moitié d'entre eux (48%) vérifient le rendement obtenu tous
les mois, et la majorité d'entre eux (55%) font passer la sécurité de leur
pécule avant un taux de rendement élevé.
    "Les Canadiens recherchent un rendement élevé pour leurs placements pour
autant que le risque soit réduit au minimum - ce qui correspond exactement au
compte d'épargne en direct de la HSBC(MC), d'affirmer Tracy Redies. Nous
voulons que les Canadiens sachent que, grâce au compte d'épargne en direct de
la HSBC, ils pourront placer leur argent tout en obtenant le rendement élevé
et la sécurité qu'ils recherchent pour leur épargne." Le taux quotidien qui
s'applique au compte d'épargne en direct a été augmenté et s'établit à 4,25% à
partir d'aujourd'hui.
    Selon les résultats du sondage, les habitudes d'épargne et de dépense des
Canadiens varient d'une région à l'autre. Les Albertains sont parmi les plus
susceptibles d'encaisser leur argent et de rechercher des taux élevés tandis
qu'en Colombie-Britannique, en Ontario, au Québec et dans les provinces de
l'Atlantique, les Canadiens préfèrent mettre leur argent de côté et faire des
placements plus sûrs. Quant aux résidents des Prairies, prendre un peu plus de
risque avec leurs placements - qu'ils aient des économies ou préfèrent vivre
au présent - n'est pas sans leur déplaire. Voici quelques-uns des traits qui
distinguent les épargnants au Canada :

    
    -   Un terrain de jeux dans l'Ouest : les Britanno-Colombiens sont deux
        fois plus susceptibles d'économiser pour pratiquer un passe-temps ou
        un sport coûteux (10% contre une moyenne nationale de 4%).

    -   Les Albertains sont ceux qui, au Canada, se montrent les plus
        confiants quant à leurs compétences en matière de finance puisque 88%
        d'entre eux déclarent qu'ils ont confiance dans leur capacité de
        bien gérer leur argent. En outre, deux fois plus d'Albertains (32%)
        que de Canadiens mettent de côté un montant fixe sur une base
        mensuelle.

    -   Coincés au milieu : Dans les Prairies, les Canadiens sont plus
        susceptibles qu'ailleurs au pays d'avoir l'impression de toujours
        être à la limite de leur carte de crédit (29% contre une moyenne
        nationale de 17%).

    -   Un plus grand nombre d'Ontariens sont prêts à faire 5 kilomètres de
        plus pour payer leur essence moins chère (42% contre une moyenne
        nationale de 38%).

    -   Des rêves au Québec : Les Québécois sont deux fois plus nombreux que
        les autres Canadiens à déclarer qu'ils mettent de l'argent de côté
        afin de pouvoir quitter leur travail et poursuivre leurs rêves ou une
        passion (16% contre une moyenne nationale de 7%).

    -   Il fait bon chez soi : Le principal motif qui pousse les résidents
        des provinces de l'Atlantique à épargner? La rénovation de leur
        maison (42% contre une moyenne nationale de 26%).
    

    Compte d'épargne en direct de la HSBC(MC)

    A compter le 11 octobre 2007, le taux d'intérêt s'appliquant sur le solde
d'un compte d'épargne en direct de la HSBC(MC) s'élèvera à 4,25 pour cent et
ce, sur les soldes jusqu'à concurrence de un million de dollars. Il n'y a
aucune exigence quant au maintien d'un solde minimum ni aucuns frais mensuels
ou d'opération. Les clients peuvent avoir accès à leur compte en ligne et par
l'entremise de l'un des plus importants réseaux de guichets automatiques sans
frais supplémentaires au pays. De plus, les clients peuvent facilement lier
leur compte à des comptes détenus auprès d'autres banques canadiennes et
retirer ou déposer des espèces à partir de plus de 4 100 guichets automatiques
- le 2e réseau de guichets automatiques en importance au Canada - sans frais
supplémentaires, 24 heures sur 24, 7 jours sur 7.

    Méthodologie de l'enquête

    Le sondage a été commandé par la Banque HSBC Canada et effectué par le
Innovative Research Group, du 24 au 29 août 2007, auprès de 1 292 adultes
canadiens qui font partie du panel 20/20 en ligne de Innovative Canada. Compte
tenu de la taille de l'échantillon, la marge d'erreur est de +/- 2,7%, 19 fois
sur 20.

    Renseignements relatifs à la Banque HSBC Canada

    La Banque HSBC Canada, filiale de la société HSBC Holdings plc, est le
chef de file des banques internationales au Canada et possède plus de 170
bureaux au pays. Avec un actif de 2 150 milliards de $US au 30 juin 2007, le
Groupe HSBC, qui compte environ 10 000 bureaux répartis dans 83 pays et
territoires, se classe parmi les consortiums de services bancaires et
financiers les plus importants au monde. Pour obtenir de plus amples
renseignements sur le compte d'épargne en direct, visitez le site
www.hsbcdirect.ca.


    
                     LE SONDAGE HSBC DIRECT SUR L'EPARGNE
               PREPARE POUR LA BANQUE HSBC CANADA LE CONFIRME :
                        LES CANADIENS AIMENT EPARGNER

           Profils régionaux des habitudes d'épargne des Canadiens


    Colombie-Britannique
    --------------------

    -   Les Britanno-Colombiens sont parmi les plus enclins à être en
        désaccord avec l'énoncé selon lequel ils sont toujours à la limite de
        leur carte de crédit (78% contre une moyenne nationale de 70%)

    -   Ils sont aussi les plus susceptibles d'affirmer qu'ils mettent de
        l'argent de côté afin de pratiquer un passe-temps ou un sport coûteux
        (10% contre une moyenne nationale de 4%).

    -   Ils sont au moins deux fois plus nombreux que les Albertains à
        épargner pour acheter une maison ou une copropriété (25% contre 10%
        en Alberta).


    Alberta
    -------

    -   Les Albertains sont plus susceptibles que les autres répondants au
        pays de déclarer qu'ils ont un programme d'épargne et qu'ils mettent
        un montant fixe de côté sur une base régulière (32%, soit le double
        de la moyenne nationale de 16%)

    -   85% des Albertains ne sont pas d'accord avec l'énoncé selon lequel
        ils semblent toujours être à la limite de leur carte de crédit (par
        rapport à une moyenne nationale de 70%).

    -   Les Albertains sont les plus susceptibles d'économiser pour l'achat
        d'un chalet ou d'une résidence secondaire (21%, soit le double de la
        moyenne nationale de 9%).


    Les Prairies
    ------------

    -   Les résidents des Prairies sont les plus nombreux à indiquer que la
        chose la plus importante pour eux lorsqu'il s'agit de leur épargne et
        de leurs placements est d'obtenir un taux de rendement élevé même
        s'ils doivent composer avec un certain risque (50% contre une moyenne
        nationale de 32%).

    -   Les résidents des Prairies comptent parmi les plus susceptibles dans
        le pays d'être d'accord avec l'énoncé selon lequel "un sou économisé
        est un sou gagné" (87% contre une moyenne nationale de 78%).

    -   Les résidents des Prairies, dans une très large proportion, ont
        tendance à faire appel aux services d'un conseiller ou d'un courtier
        associé à une firme de courtage de plein exercice lorsqu'ils prennent
        des décisions financières (95% contre une moyenne nationale de 55%).


    Ontario
    -------

    -   Les Ontariens (42%) sont plus nombreux qu'ailleurs au pays (moyenne
        nationale de 38%) à affirmer qu'ils seraient prêts à faire
        5 kilomètres de plus pour payer leur essence 10 cents moins chère le
        litre.

    -   Les résidents de l'Ontario sont les plus enclins à affirmer que le
        risque associé à un compte est un facteur important pour eux
        lorsqu'ils évaluent un compte d'épargne (90% contre une moyenne
        nationale de 86%).

    -   Les Ontariens sont plus nombreux que les Québécois à affirmer qu'ils
        ont une réserve ou un fonds d'urgence pour les jours difficiles (68%
        par rapport à 56% pour les Québécois).

    -   Encore une fois, les Ontariens sont plus nombreux que les Québécois à
        estimer qu'il est important d'accumuler des économies et de faire des
        placements (93% par rapport à 76% pour les Québécois).


    Québec
    ------

    -   Les Québécois sont parmi les plus susceptibles de déclarer qu'ils
        n'ont aucune épargne ni placements (36% contre une moyenne nationale
        de 26%).

    -   Plus de la moitié des Québécois sont d'accord avec l'énoncé selon
        lequel ils se paient de petites gâteries chaque fois qu'ils ont en
        l'occasion (55% contre une moyenne nationale de 38%).

    -   Les Québécois sont les plus nombreux parmi l'ensemble des répondants
        canadiens à affirmer qu'ils ne font jamais leurs achats de nourriture
        dans un magasin-entrepôt ou un magasin d'aliments en vrac (41% contre
        une moyenne nationale de 29%).


    Provinces de l'Atlantique
    -------------------------

    -   Les Canadiens des provinces de l'Atlantique sont parmi les plus
        susceptibles de déclarer qu'ils essaient d'épargner mais qu'il se
        produit toujours un imprévu qui les en empêche (58% contre une
        moyenne nationale de 50%).

    -   Les résidents des provinces de l'Atlantique sont plus de deux fois
        plus nombreux que les résidents des Prairies à affirmer qu'ils
        épargnent pour se payer des vacances de rêve (30% par rapport à 13%
        pour les résidents des Prairies).
    





Renseignements :

Renseignements: Ernest Yee, Vice-président adjoint - relations
publiques, Banque HSBC Canada, (604) 641-2973; Sharon Wilks, Première
directrice - relations publiques, Banque HSBC Canada, (416) 868-3878

Profil de l'entreprise

Banque HSBC Canada

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.