Une proposition inacceptable de rendre permanent le cannibalisme subventionné au détriment des régions centrales



    LEVIS, le 11 déc. /CNW Telbec/ - "Cela fait sept ans que les PME
manufacturières des régions centrales du Québec meurent à petit feu à cause de
la guerre de prix sans merci que leur livrent les régions ressources à grand
coups de subventions de Québec. Pour notre part, il n'y aura jamais de pacte
d'avenir tant qu'il y aura de la concurrence déloyale". C'est en ces termes
que Jacques Blouin, président de la Coalition des régions pour l'entraide
économique équitable (CREEE), a réagi à la sortie faite aujourd'hui par la
nouvelle "Coalition des régions ressources" qui réclame notamment le maintien
du découpage discriminatoire entre régions et le caractère permanent du
programme malavisé actuel.
    Pour la CREEE, les demandes faites aujourd'hui visent à maintenir coûte
que coûte les privilèges acquis des régions ressources, peu importe les
impacts négatifs avérés auprès des autres régions. "Le maintien du découpage
actuel serait une pure aberration : pourquoi Trois-Rivières continuerait de
faire partie des régions privilégiées, mais pas Bécancour, L'Assomption ou
Thetford Mines?", a souligné M. Blouin.
    Quant aux crédits d'impôts sur la masse salariale, cette mesure est l'une
des principales causes de concurrence déloyale : "Dans l'optique d'éliminer le
cannibalisme, on voit difficilement comment cette mesure pourrait être
maintenue : la solution consiste davantage à la remplacer par un crédit à
l'investissement. De cette manière, les régions en difficulté ne pourraient
pas couper les prix ou voler de la main d'oeuvre aux autres régions, tout en
profitant d'un gros coup de pouce", de déclarer M. Blouin.
    La CREEE accueille positivement la reconnaissance, par les régions
ressources, du phénomène "de prédation" des régions centrales - une réalité
devenue incontestable - mais du même souffle, dénonce le manque de cohérence
entre cette reconnaissance et les demandes faites : "On dit en somme que c'est
bien dommage que les régions centrales souffrent, mais que ça devrait
continuer ainsi... voilà une position aussi ridicule qu'insultante", de
souligner le président.
    Devant un tel déploiement des CRE des régions ressources, la CREEE entend
solliciter activement, au cours des prochains jours, les CRE des régions
centrales afin qu'elles se mobilisent elles aussi au même degré. "Ce sont
nous, les PME des régions centrales, qui sommes victimes de ce programme
malavisé, et ce sont les CRE des régions ressources qui se mobilisent le plus.
Je crois qu'il est grand temps que les CRE des régions centrales en fassent
autant et réagissent sérieusement à la très grande menace de voir le
cannibalisme d'Etat perdurer pendant une autre décennie", de conclure
M. Blouin.

    Pour créer de la vraie richesse, une Charte d'entraide équitable des
    régions

    Issue de la mobilisation grandissante d'entreprises et de groupes
victimes des programmes malavisés de Québec et fort de l'appui d'une
quarantaine de CLD, SDE et autres groupes économiques, la CREEE mène plusieurs
activités de front pour rallier les Québécois à la vision rassembleuse de
l'entraide équitable. Tous les groupes, entreprises, municipalités et
particuliers qui souhaitent adhérer à la CREEE peuvent le faire sur le site
Internet de l'organisme, au www.entraideequitable.com.




Renseignements :

Renseignements: Guy Leroux, CREEE, Cell. : (514) 993-1729,
gleroux@entraideequitable.com

Profil de l'entreprise

COALITION DES REGIONS POUR L'ENTRAIDE ECONOMIQUE EQUITABLE (CREEE)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.