Une production abondante et lumineuse - Acquisition du fonds d'atelier de Rodolphe Duguay



    MONTREAL, le 10 déc. /CNW Telbec/ - Bibliothèque et Archives nationales
du Québec (BAnQ) annonce la signature d'une entente permettant l'acquisition
du fonds d'atelier du peintre-graveur Rodolphe Duguay. Le fonds, qui rassemble
près de 700 pièces, comprend un grand nombre de gravures sur bois,
d'eaux-fortes, d'épreuves, de dessins préliminaires, ainsi que des matrices et
des carnets de croquis.
    Ce fonds d'atelier témoigne de l'évolution de la gravure au Québec et son
acquisition répond parfaitement au mandat de BAnQ. En effet, l'institution
doit notamment veiller à la conservation et à la mise en valeur des gravures
québécoises.
    L'enrichissement des collections de gravures de BAnQ s'effectue en vertu
de la Politique d'acquisition de la collection patrimoniale et des objectifs
de son plan triennal 2006-2009. Pas moins de 25 000 gravures et estampes sont
actuellement à la disposition des chercheurs et du public au Centre de
conservation de BAnQ à Montréal. Parmi celles-ci, notons des oeuvres de
Sarah Valerie Gersovitz, Albert Dumouchel, Richard Lacroix, Jean-Paul Riopelle
et Robert Wolfe.

    Un graveur prolifique

    Originaire de Nicolet, Rodolphe Duguay (1891-1973) est un illustrateur,
un graveur et un peintre reconnu avant tout pour ses paysages familiers du
terroir québécois. Il se distingue aussi comme l'un des rares artistes
québécois à avoir produit autant de gravures sur bois de bout, et sur une
aussi longue période. Il a étudié le dessin, la peinture et le modelage avec
Alfred Laliberté et fut l'assistant de Marc-Aurèle de Foy Suzor-Côté comme
décorateur d'églises. Rodolphe Duguay a aussi réalisé des commandes pour
Mgr Albert Tessier, dont des portraits des évêques de Trois-Rivières et des
supérieurs du Séminaire de Trois-Rivières.
    Les oeuvres de Rodolphe Duguay font partie de collections prestigieuses,
dont celles du Musée des beaux-arts du Québec, du Musée des beaux-arts de
Montréal, du Musée des beaux-arts du Canada, du Musée Pierre-Boucher de
Trois-Rivières et du Musée du Séminaire de Québec.
    Rodolphe Duguay a reçu l'Ordre du Canada à titre posthume en 1973. Fait à
noter, la maison ancestrale de la famille Duguay, construite en 1835 à
Nicolet, et l'atelier de l'artiste ont été déclarés monuments historiques en
1977.

    Au sujet de BAnQ

    Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ) est une institution
culturelle qui a pour mission d'acquérir, de conserver et de diffuser le
patrimoine documentaire publié, archivistique et filmique du Québec ou relatif
au Québec. Elle offre aussi à tous les Québécois - sur place, par Internet ou
par prêt entre bibliothèques - un accès gratuit à de vastes collections
universelles et aux services d'une bibliothèque publique d'envergure. BAnQ
regroupe la Grande Bibliothèque, le Centre de conservation et neuf centres
d'archives à Montréal, Québec, Gatineau, Rimouski, Rouyn-Noranda, Saguenay,
Sept-Iles, Sherbrooke et Trois-Rivières.


    Complément d'information

    Biographie de Rodolphe Duguay (1891-1973)

    Né et décédé à Nicolet, Rodolphe Duguay entreprend ses études au
Séminaire de l'endroit et les poursuit au Monument national de Montréal
(Conseil des arts et manufactures). De 1911 à 1920, il étudie le dessin, la
peinture et le modelage avec Alfred Laliberté. Il suit également des cours
avec William Brymner et Maurice Cullen. En 1918, Rodolphe Duguay devient
l'assistant de Marc-Aurèle de Foy Suzor-Côté comme décorateur d'églises.
    En 1920, Suzor-Côté et les parents de Duguay apportent à l'artiste un
soutien financier qui lui permet de faire un séjour à Paris. S'ajoute ensuite
une bourse du gouvernement du Québec qui donne à l'artiste l'occasion de
prolonger son séjour. A Paris, Rodolphe Duguay fréquente l'Académie Julian et
l'atelier Grande-Chaumière, et il perfectionne sa technique de l'eau-forte et
de la gravure sur bois à l'Académie Adler.
    L'artiste revient à Montréal en 1927 et s'installe en 1929 dans la maison
paternelle, à Nicolet, avec son épouse, Jeanne L'Archevêque. La même année,
l'artiste expose des peintures à la bibliothèque Saint-Sulpice de Montréal.
    Au début des années 1930, Rodolphe Duguay réalise des commandes pour
Mgr Albert Tessier, dont des portraits des évêques de Trois-Rivières et des
supérieurs du Séminaire de Trois-Rivières. Il restaure aussi des oeuvres
religieuses pour l'église de Baie-du-Febvre. En 1935, Mgr Tessier fait
imprimer deux séries de bois gravés de Rodolphe Duguay sur les presses du
journal Le Nouvelliste de Trois-Rivières.
    Le public a pu apprécier le travail de Rodolphe Duguay à plusieurs
reprises. En effet, les oeuvres de Rodolphe Duguay ont fait partie de près de
85 expositions, dont celles du Centre des arts et de la littérature à Ottawa
(1933), de la librairie Au Bouquin de Québec (1934) et du Syndicat
d'initiative de Trois-Rivières (1935). La galerie Montmorency de Montréal a
aussi mis sur pied quatre expositions de l'artiste durant les années 1940.
Deux expositions posthumes ont également été réalisées en son honneur, l'une
au Musée des beaux-arts du Canada en 1975 et l'autre au Musée du Québec en
1977.
    -%SU: CLT
    -%RE: 40




Renseignements :

Renseignements: Geneviève Dubuc, Direction des communications et des
relations publiques, Bibliothèque et Archives nationales du Québec, (514)
873-1101 poste 3165, genevieve.dubuc@banq.qc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.