Une première: des jeunes des quatre coins du Québec se mobilisent dans le dossier du tabac à l'écran



    MONTREAL, le 22 mars /CNW Telbec/ - Ils sont 16 jeunes, provenant de
16 régions du Québec. Seize garçons et filles de 13 à 17 ans qui, à 11 heures
ce matin, au nom de l'ensemble des quelque 500 000 élèves québécois du
secondaire, ont dit clairement, d'une seule et même voix : le tabac à l'écran
concourt à nous faire commencer à fumer !
    Dans une Déclaration officielle livrée simultanément dans chacune des
16 régions du Québec, les membres du Réseau conseil de la gang allumée se
disent grandement préoccupés et inquiets de l'usage répété et souvent abusif
du tabac aux petit et grand écrans. Devant leurs pairs et la direction de leur
propre établissement scolaire réunis, les membres du Réseau conseil de la gang
allumée ont formellement communiqué aux artisans québécois du cinéma et de la
télévision leur appréhension face à l'impact qu'exerce la présence du tabac à
l'écran sur eux et sur les autres adolescents du Québec. "Dans la vraie
réalité, nous, les adolescents, on court trois fois plus de risques de
commencer à fumer quand on voit nos héros fumer à l'écran..."(1)
    Ce geste historique poursuit un objectif de sensibilisation. Pour la
première fois, des adolescents interrogent publiquement les milieux de
création et de production télévisuelles et cinématographiques du Québec quant
à la place qu'ils font au tabac à l'écran. "On pense que si vous saviez à quel
point on peut être influencés par vos personnages qui fument à l'écran, il n'y
aurait probablement pas trois fois plus de fumeurs dans vos films que dans la
vraie vie, comme c'est le cas maintenant..."(2) indiquent-ils dans leur
Déclaration officielle.

    Appel à l'aide des adolescents

    Que veulent les jeunes Québécois, au juste ? Exclure complètement le
tabac de nos écrans ? Certainement pas ! "On ne vous demande pas de bannir à
tout jamais la cigarette des écrans. Non, quand même. Pas question de vous
censurer non plus, pas question de vous limiter dans votre création, on aime
bien trop vos histoires pour ça !" En fait, le message de la Déclaration
officielle des 16 membres du Réseau conseil de la gang allumée est clair : la
liberté de création doit rester pleine et entière. "Ce qu'on veut, ce que nous
demandons d'une seule voix aux artisans du cinéma et de la télévision
québécoise, nous, les jeunes du Québec, c'est de prendre conscience de votre
pouvoir d'influence sur nous, les adolescents, de penser à nous avant de
mettre ce petit poison blanc à la bouche de vos personnages et de voir s'il
n'y aurait pas moyen, dans vos productions, de transmettre les émotions, la
personnalité, les comportements de vos héros autrement qu'en utilisant ce
vieux cliché de la cigarette..."
    Clairement le choix de la nouvelle génération d'adolescents, le message
de la Déclaration sur le tabac à l'écran des 16 jeunes membres du Réseau
conseil de la gang allumée se termine sur un acte de foi et des paroles
d'espoir à l'intention des artisans québécois du cinéma et de la télévision.
"On est absolument persuadés que vous avez un pouvoir beaucoup plus grand que
vous ne le croyez pour réduire l'attrait de la cigarette chez les adolescents
québécois !"

    Pourquoi le tabac à l'écran est-il si inquiétant ?

    Des recherches démontrent hors de tout doute que les ados non fumeurs
dont les acteurs préférés fument à l'écran encourent 16 fois plus de risques
d'adopter une attitude positive face à l'usage du tabac.(3)
    Au Québec, les films où les personnages fument peu ou pas du tout sont
l'exception. Une étude réalisée en 2006 par la firme Carmocom(4) auprès de
60 adolescents francophones et anglophones du secondaire de plusieurs régions
du Québec, rapporte que ces jeunes s'inquiétaient, eux aussi, de l'effet
d'entraînement que la vue d'acteurs et d'actrices fumant à l'écran exerçait
sur eux. Bien que l'usage du tabac semble moins fréquent à la télévision
québécoise qu'au cinéma, les jeunes interrogent quand même la pertinence des
scènes de fumeurs au petit écran.
    Cette présence du tabac à l'écran est plus banalisée encore par l'effet
d'amplification du cinéma américain. Ainsi, en 2004, 80 % des films américains
classés 13 ans et plus contenaient des scènes de fumeurs.(5) Publiées dans le
British Medical Journal, de nouvelles données précisent que les deux tiers des
films actuels montrent une moyenne de 15 scènes à l'heure d'acteurs fumant au
grand écran.(6) Un fumeur aux quatre minutes ! Notons que dans les productions
cinématographiques des années 1950, pourtant reconnue comme une grande période
de consommation de tabac, on ne dénombrait qu'une dizaine de scènes de fumeurs
à l'heure !
    Très sensibles aux modèles qui leurs sont proposés, les adolescents
québécois - de grands amateurs de films et de télévision - ont tendance à
"acheter" la fausse image de rébellion, de glamour, de pouvoir, de richesse,
de bien-être, de résolution émotive ou de sex appeal aisément associée au
tabac à l'écran. Cette situation inquiète grandement les 16 adolescents du
Réseau conseil de la gang allumée, sachant qu'elle n'est pas sans conséquence
sur l'initiation tabagique. Chez nous, effectivement, elle se fait de plus en
plus jeune - pratiquement au sortir de l'enfance, à 12,3 ans en moyenne. - "La
place du tabac au Québec a changé au cours des dernières années. On veut aller
dans cette direction..." affirment les jeunes membres du Réseau conseil de la
gang allumée dans leur Déclaration.
    Pour le comédien JiCi Lauzon, porte-parole du Conseil québécois sur le
tabac et la santé dans le dossier Tabac à l'écran, c'est là une question
troublante. "En apprenant les données et les études récentes sur le sujet, je
suis devenu très préoccupé par cette question, autant à titre de citoyen que
comme comédien ! Je me sens personnellement interpellé par le problème du
tabac à l'écran et ses répercussions chez les jeunes...!"

    La Déclaration dans les écoles

    Solidaires de leurs élèves, les directions des 16 établissements
d'enseignement secondaire fréquentés par les membres du Réseau conseil de la
gang allumée ont accepté d'afficher en permanence dans leur école
l'agrandissement laminé du texte de la Déclaration officielle du Réseau
conseil de la gang allumée.

    Le Réseau conseil de la gang allumée

    Créé en 2001, le Réseau conseil de la gang allumée est un super
regroupement national formé de 16 garçons et filles de 13 à 17 ans, à raison
d'un membre par région du Québec. En plus de conseiller directement le
ministre de la Santé et des Services sociaux en matière de prévention du
tabagisme juvénile, les membres du Réseau conseil de la gang allumée créent
des outils d'information destinés aux autres adolescents du Québec et initient
des actions nationales pour les sensibiliser à la problématique du tabac.

    
    Références

    1  Dalton MA, Sargent JD, Beach ML et al, "Effect of viewing smoking in
       movies on adolescent smoking initiation : a cohort study", The
       Lancet, 10 juin 2003
    2  British Medical Journal, 2001. " Effect of seeing tobacco use in
       films"
    3  Sargent, J.D, Dalton, M.A. et Al (2002) Viewing tobacco use in movies:
       Does it shape attitudes that mediate adolescent smoking ?
       Am.J.Prev.Mrd.22 :13
    4  Carmocom Inc, Ecran de Fumée, rapport synthèse, Montréal, juin 2006
       (56 pages)
    5  The American Lung Association, 2004.  "The Thumbs Up! Thumbs Down!"
       (Semi-Annuel Report in Curent Movies)
    6  La Presse, 20 janvier 2007, A19 - Volutes, François Berger.  Source :
       The Independent : Breathe California
    




Renseignements :

Renseignements: et pour entrevues: Aline Charest, relationniste, Conseil
québécois sur le tabac et la santé, (514) 948-5317, poste 229,
acharest@cqts.qc.ca; Le texte complet de la Déclaration officielle du Réseau
conseil de gang allumée sur le tabac à l'écran est disponible à l'adresse
suivante: lagangallumee.com/declaration

Profil de l'entreprise

Conseil québécois sur le tabac et la santé

Renseignements sur cet organisme

RESEAU CONSEIL DE LA GANG ALLUMEE

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.