Une première au Canada : un centre de recherche en micro-analytiques appliquées en médecine pédiatrique sera établi à Montréal

Le CNRC et le CHU Sainte-Justine, à l'avant-garde de la médecine de précision dans le traitement des maladies pédiatriques

MONTRÉAL, le 19 juill. 2017 /CNW/ - Le Centre hospitalier universitaire (CHU) Sainte-Justine et le Conseil national de recherches du Canada (CNRC) unissent leurs forces pour créer un nouveau centre de recherche à la fine pointe de la technologie, qui permettra de faire des percées dans la médecine pédiatrique de précision.

De nombreux chercheurs des laboratoires du CNRC et du CHU Sainte-Justine combineront leurs connaissances dans les domaines de la nanofabrication et des sciences de la santé pour détecter et cibler certains cancers et d'autres maladies pédiatriques à l'aide de technologies de nouvelle génération. Le nouveau Centre d'innovation en micro-analytiques appliquées en médecine pédiatrique (C-IMAP) est le premier en son genre au Canada et sera situé dans le CHU Sainte-Justine.

« En réunissant une équipe d'experts multidisciplinaires formée d'ingénieurs, de chercheurs biomédicaux et de cliniciens, nous créons un écosystème d'innovation pour relever les défis liés aux maladies pédiatriques », affirme le docteur Fabrice Brunet, président et PDG du CHU Sainte-Justine. « En cette ère de médecine de précision, notre but ultime est de diagnostiquer les maladies plus rapidement et d'intervenir de façon plus efficace. »

Un des principaux objectifs de cette initiative est de lutter contre le cancer, qui demeure la principale cause de décès lié à la maladie chez les enfants au Canada. Le Centre concentrera ses efforts sur divers cancers comme la leucémie, qui est le cancer le plus fréquemment diagnostiqué chez les enfants canadiens, et il améliorera les méthodes de détection des cellules cancéreuses et accélèrera les découvertes en oncologie pédiatrique. On entend également étendre les activités à d'autres domaines de la médecine pédiatrique de précision, comme les naissances prématurées.

« Ensemble, nous travaillerons à améliorer les méthodes de détection, nous chercherons à découvrir de nouveaux marqueurs biologiques et à définir des approches thérapeutiques connexes, et nous solliciterons l'apport d'autres membres de l'écosystème dans le but d'élargir le bassin de compétences qui peuvent bénéficier à cette initiative unique », déclare Iain Stewart, président du Conseil national de recherches du Canada. « Nous espérons permettre aux cliniciens de mettre à l'essai les innovations développées conjointement, comme le laboratoire-sur-puce, pour améliorer la santé des enfants. »

Au cours des cinq prochaines années, du personnel hautement qualifié du CNRC, des boursiers postdoctoraux du CHU Sainte-Justine et des étudiants de cycle supérieur travailleront et apprendront ensemble au nouveau Centre, qui ouvrira ses portes à l'automne 2017.

Liens connexes

 

SOURCE Conseil national de recherches Canada

Renseignements : Équipe des relations avec les médias, Conseil national de recherches du Canada, 613-991-1431, 1-855-282-1637 (jour et nuit), media@cnrc-nrc.gc.ca, Twitter : @cnrc_nrc; Mélanie Dallaire, Cadre conseil - Communications externes, CHU Sainte-Justine, 514-345-7707 (ligne directe), 514-415-5727 (téléavertisseur média), melanie.dallaire.hsj@ssss.gouv.qc.ca

LIENS CONNEXES
www.nrc.gc.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.