Une plaque provinciale en souvenir de l'enseignante francophone Jeanne Lajoie



    PEMBROKE, ON, le 28 oct. /CNW/ - La Fiducie du patrimoine ontarien, la
ville de Pembroke et le Centre culturel francophone de Pembroke ont dévoilé
aujourd'hui une plaque provinciale commémorant Jeanne Lajoie (1899-1930).
    Mme Lajoie est née à Lefaivre, ville située à l'ouest de Hawkesbury, le
2 février 1899. De santé fragile dès son plus jeune âge, elle persévéra et
décida de devenir enseignante. En 1923, elle accepta un poste à l'école St.
John de Pembroke. Elle s'illustra dans la dernière grande bataille
franco-ontarienne contre le Règlement 17 qui interdisait l'enseignement en
français après la 2e année, entre 1912 et 1027.
    "Jeanne Lajoie était une enseignante dévouée qui a milité en faveur de la
défense des écoles francophones", a déclaré l'honorable Lincoln M. Alexander,
président de la Fiducie du patrimoine ontarien. "Cette plaque provinciale
permettra de veiller à ce qu'on se souvienne de ses contributions en faveur de
la préservation de la culture francophone de l'Ontario."
    Bien que les francophones étaient le plus important groupe culturel de
Pembroke, l'école St. John était la seule école catholique offrant un
enseignement en français. Cependant, peu de temps après que Jeanne Lajoie ait
été engagée comme enseignante à l'école, elle fut remplacée par une
enseignante anglophone. Suite à son renvoi, elle écrivit à l'Association
Canadienne-Française d'Education d'Ontario (ACFEO). Sa lettre fut publiée dans
le journal, suscitant une réaction parmi les parents locaux qui voulaient que
leurs enfants soient éduqués en français. Grâce au soutien de l'ACFEO, les
parents votèrent pour créer la première école française indépendante à
Pembroke, l'Ecole libre de Sainte-Jeanne-d'Arc, avec Mme Lajoie comme
enseignante.
    "L'engagement de Jeanne Lajoie envers l'éducation en français pour les
enfants de sa collectivité a eu un impact durable sur des générations de
Franco-Ontariens", a affirmé la ministre de la Culture, Mme Aileen Carroll.
"Je suis heureuse de voir ses contributions célébrées à l'aide d'une plaque
provinciale."
    Au cours des quatre années suivantes, Mme Lajoie occupa une place de
choix dans la crise scolaire de Pembroke, jusqu'à l'abolition du Règlement 17
en 1927. Malheureusement, ces années de lutte aggravèrent son état de santé et
elle succomba, en 1930, à une tuberculose, à l'âge de 31 ans.
    "La communauté francophone de Pembroke fière de son héritage est
enchantée que la Fiducie du patrimoine ontarien ainsi que la ville de Pembroke
soulignent par le dévoilement d'une plaque commémorative le travail imposant
de Jeanne Lajoie dans notre région", a ajouté Lucile Tourigny, présidente du
Centre culturel francophone de Pembroke. "Son ardeur, ses convictions ainsi
que son amour de la langue et de la culture française demeurent encore
aujourd'hui un flambeau qui illumine notre communauté."
    On se souvient de nos jours de Jeanne Lajoie comme de la "Pucelle de
Pembroke", en référence à Jeanne d'Arc, pour son engagement envers
l'enseignement en français et la préservation de la culture francophone en
Ontario. L'Ecole publique élémentaire Jeanne Lajoie à Toronto et l'Ecole
catholique intermédiaire Jeanne-Lajoie de Pembroke ont toutes les deux été
nommées en son honneur.

    La Fiducie du patrimoine ontarien est un organisme du gouvernement de
l'Ontario. Elle a pour mission d'identifier, de préserver, de protéger et de
promouvoir le patrimoine de l'Ontario.
    La Fiducie tient à remercier l'Office des affaires francophones de son
soutien et le ministère du Patrimoine canadien de la contribution financière
qu'il a accordée pour l'érection de cette plaque en vertu de l'Entente
Canada-Ontario sur les services en français.

    
    Faits en bref :

    -   Le Programme des plaques de la Fiducie du patrimoine ontarien
        commémore des personnes, lieux et événements importants de l'histoire
        de l'Ontario.
    -   Depuis 1953, plus de 1 200 plaques provinciales ont été dévoilées.
    -   Il y a 41 plaques provinciales dans la province rendant hommage au
        patrimoine franco-ontarien et 48 célébrant l'action des femmes dans
        l'histoire.

                          Also available in English
    




Renseignements :

Renseignements: Catrina Colme, Coordonnatrice, Commercialisation et
communications, Fiducie du patrimoine ontarien, Téléphone: (416) 325-5074,
Courriel: catrina.colme@heritagetrust.on.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.