Une plaque provinciale commémore la communauté noire de la rivière aux Puces



    LAKESHORE, ON, le 18 août /CNW/ - La Fiducie du patrimoine ontarien, le
Lakeshore Black Heritage Committee (comité du patrimoine noir de Lakeshore) et
la Ville de Lakeshore ont dévoilé aujourd'hui une plaque provinciale
commémorant la communauté noire de la rivière aux Puces.
    "Compte tenu de l'espoir et de la détermination de leurs ancêtres, les
descendants de cette communauté se sont établis avec succès dans toute
l'Amérique du Nord", a déclaré l'honorable Lincoln M. Alexander, président de
la Fiducie du patrimoine ontarien. "Cette plaque provinciale aidera à partager
cette histoire passionnante avec les générations à venir."
    La communauté noire de la rivière aux Puces a joué un rôle important pour
le patrimoine ontarien grâce à son association avec les premières colonies
noires et avec la lutte pour l'émancipation. La plaque a été conçue avec le
soutien financier du ministère des Affaires civiques et de l'Immigration de
l'Ontario et fait partie des activités commémorant le 200e anniversaire de
l'abolition de la traite des esclaves.
    "Cette plaque provinciale commémore une communauté fondée par d'anciens
esclaves qui se sont établis en Ontario au cours de leur quête pour la
liberté", a mentionné la ministre de la Culture, Caroline Di Cocco. "Puisque
nous célébrons le bicentenaire de l'abolition de la traite des esclaves,
profitons de ce moment pour reconnaître et célébrer ces événements importants
qui font partie de l'histoire de l'Ontario."
    La communauté noire de la rivière aux Puces s'est développée grâce au
soutien accordé par la Refugee Home Society, un organisme abolitionniste fondé
au début des années 1850. La Society offrait aux anciens esclaves et à leurs
familles la possibilité d'acheter des fermes de 25 acres dans les cantons de
Sandwich et de Maidstone, ce qui a permis à plus de 60 familles noires
récemment libérées de coloniser la région de la rivière aux Puces.
    "Les esclaves fugitifs voyageant vers le nord sur le chemin de fer
clandestin ont trouvé refuge dans la région de la rivière aux Puces", a
remarqué Bruce Crozier, député d'Essex. "Ils ont ensuite savouré leur
indépendance tout en contribuant à la croissance et au développement de cette
province."
    La Refugee Home Society réservait aussi une partie des terres pour y
construire des écoles et des églises. En 1872, une église épiscopale
méthodiste britannique (EMB) et un cimetière furent construits. Une église
épiscopale méthodiste africaine (EMA) et une église baptiste servirent
également la communauté.
    "En tant que colonie de la Refugee Home Society, cette communauté a vu
naître deux des trois plus anciennes églises de la région de la rivière aux
Puces, soit les églises EMB et EMA", a affirmé Glen Cook, président du
Lakeshore Black Heritage Committee. "Plusieurs anciens esclaves ainsi que
leurs familles, qui sont venus ici en empruntant le chemin de fer clandestin,
reposent dans ce cimetière. Une fois affranchis, ces anciens esclaves ont créé
un chemin vers la liberté pour les générations futures tout en aidant leurs
familles et en contribuant au développement de la religion et de la région."
    Une pierre tombale dans le cimetière de l'église EMB demeure le dernier
indice physique de la communauté noire de la rivière aux Puces. Une visite du
cimetière historique était incluse dans les activités du dévoilement de la
plaque d'aujourd'hui. Le cimetière est entretenu par le Lakeshore Black
Heritage Committee, la Ville de Lakeshore, ainsi que grâce au soutien de
plusieurs partenaires communautaires et de bénévoles.
    "La Ville de Lakeshore est fière de son rôle en matière de préservation
de l'histoire locale" a ajouté Tom Bain, maire de la Ville de Lakeshore. "Nous
avons collaboré avec le Lakeshore Black Heritage Committee, des bénévoles de
la communauté et des citoyens locaux activement impliqués dans la conservation
historique. La Ville a noué des liens solides avec ces groupes et elle est
fière de reconnaître et de célébrer les efforts des bénévoles impliqués dans
la préservation de ce cimetière historique, qui revêt une importance à
l'échelle tant locale que nationale."
    Le dévoilement de cette plaque s'inscrit dans le cadre du Programme des
plaques provinciales de la Fiducie, commémorant des personnages, des lieux et
des événements importants de l'histoire de l'Ontario. Depuis 1953, la Fiducie
a dévoilé plus de 1 200 de ces plaques reconnaissables à leur couleur bleu et
or.

    La Fiducie du patrimoine ontarien est un organisme à but non lucratif du
gouvernement de l'Ontario. Elle a pour mission d'identifier, de préserver, de
protéger et de promouvoir le patrimoine de l'Ontario.

    
                          Also available in English

                           www.heritagetrust.on.ca
    





Renseignements :

Renseignements: Catrina Colme, Coordonnatrice, Commercialisation et
communications, Fiducie du patrimoine ontarien, Téléphone: (416) 325-5074,
Courriel: catrina.colme@heritagetrust.on.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.