Une pétition de plus de 9 000 signatures est déposée à l'Assemblée nationale



    QUEBEC, le 20 mars /CNW Telbec/ - C'est le 20 mars, vers 14 h, que
Madame Lisette Lapointe, députée de Crémazie et porte-parole du Parti
Québécois en matière de solidarité sociale, déposera une pétition de
9 151 signatures, demandant l'arrêt immédiat du détournement des pensions
alimentaires pour enfants. Cette pétition, initiée par le Comité pensions
alimentaires du Grand Châteauguay, a également reçu l'appui de quelque
120 organisations locales, régionales et nationales, provenant de nombreux
secteurs de la société civile : syndicats, organismes communautaires, groupes
de défense collective des droits, fédérations étudiantes, etc. Par cette
action, les signataires de la pétition et les organisations qui l'appuient
demandent à l'ensemble des élu(e)s de l'Assemblée nationale de faire cesser
une injustice qui prive des dizaines de milliers d'enfants, parmi les plus
pauvres au Québec, de montants qui leurs reviennent pourtant de plein droit !
Rappelons à cet égard, que le Parti Québécois a adopté, lors de son récent
conseil national, une proposition à l'effet que le revenu des pensions
alimentaires ne soit plus attribué à un parent mais à l'enfant bénéficiaire
lui-même. Le Parti libéral ainsi que les jeunes Adéquistes ont, pour leur
part, adopté des propositions visant à exclure les pensions alimentaires du
calcul des prêts et bourses.
    Depuis le milieu des années 1990, avec la mise en place des grilles de
fixation et de la perception automatique, les pensions alimentaires pour
enfants sont perçues à la source et calculées selon des modalités précises. De
plus, depuis 1997, ces montants ne sont plus considérés comme un revenu
imposable, tant au provincial qu'au fédéral. Ces mesures, qui faisaient et
font encore l'objet d'un large consensus au sein de la société québécoise,
visaient l'amélioration des conditions de vie des enfants après la rupture de
leurs parents. Pourtant, des dizaines de milliers d'enfants de familles
monoparentales, dont le parent est à l'aide sociale ou aux prêts et bourses,
sont encore aujourd'hui cruellement privés d'une partie importante de ces
montants ! Le fait de comptabiliser la pension alimentaire pour enfant comme
un revenu rend également de nombreuses familles monoparentales inadmissibles à
l'aide juridique ou à un programme d'aide au logement (allocation-logement ou
HLM).
    Lors du récent dépôt de son budget, la ministre des Finances du Québec se
vantait d'avoir agi en "bonne mère de famille" en annonçant des mesures visant
justement à appuyer les familles québécoises. Pourtant, ce budget ne prévoyait
aucune mesure concrète pour mettre fin au détournement des pensions
alimentaires pour enfants. Or, quel parent digne de ce nom permettrait qu'un
seul de ses enfants soit aussi honteusement brimés dans ses droits les plus
fondamentaux ! "Suite à un cancer diagnostiqué en octobre dernier, je me suis
brusquement retrouvée à l'aide sociale. Ma fille de 17 ans est donc
actuellement victime du détournement de la pension alimentaire que son père
verse pour elle. Pourtant, elle a grandement besoin de cet argent pour son
entrée au Cégep en août prochain !", témoigne Mme Réjeanne Gingras, une mère
monoparentale de Saint-Hyacinthe.
    A l'instar des milliers de signataires de la pétition qui sera déposée
aujourd'hui, les membres de la Coalition pour l'arrêt du détournement des
pensions alimentaires pour enfants demandent à l'ensemble des élu(e)s de
l'Assemblée nationale de prendre immédiatement des mesures concrètes afin que
tous les enfants qui reçoivent une pension alimentaire versée en leur nom y
aient accès en totalité.




Renseignements :

Renseignements: Dany St-Jean, (514) 212-5457

Profil de l'entreprise

Fédération étudiante universitaire du Québec (FEUQ)

Renseignements sur cet organisme

COMITE PENSIONS ALIMENTAIRES DU GRAND CHATEAUGUAY

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.