Une occasion manquée : le budget fédéral ne tient pas compte du rôle crucial de l'éducation postsecondaire



    Ottawa, le 28 janv. /CNW/ - L'association représentant les professeurs
d'université et de collège au Canada affirme que le budget présenté
aujourd'hui par le gouvernement fédéral est rempli de demi-mesures qui seront
incapables de véritablement stimuler l'économie canadienne, qui viendront peu
en aide aux personnes les plus vulnérables et qui ne réussiront pas à
satisfaire les besoins du secteur crucial qu'est l'éducation postsecondaire au
Canada.
    "Investir dans l'éducation postsecondaire et la recherche est l'un des
meilleurs moyens de stimuler l'économie, à la fois à court terme et à long
terme", a déclaré Penni Stewart, présidente de l'Association canadienne des
professeures et professeurs d'université (ACPPU). "En n'offrant à nos collèges
et universités qu'une aide limitée, le gouvernement Harper est passé à côté
d'une importante occasion."
    Mme Stewart s'inquiète des failles contenues dans ce qui semble être la
principale bonne nouvelle du budget concernant l'éducation postsecondaire :
pour recevoir l'investissement annoncé de 2 G$ consacré aux infrastructures
des universités et des collèges au cours des deux prochaines années, les
établissements d'enseignement devront amasser au moins la moitié du
financement auprès d'autres sources.
    "Les gouvernements provinciaux sont confrontés à de sévères contraintes
fiscales et, avec le ralentissement économique actuel, obtenir l'appui du
secteur privé sera tout un défi pour les universités et les collèges", a
déclaré Mme Stewart. "En somme, il n'y a rien qui garantit que cet argent sera
véritablement dépensé."
    Selon Mme Stewart, le budget n'a pas tenu compte des trois besoins les
plus pressants du secteur de l'éducation postsecondaire : les transferts aux
provinces pour qu'elles puissent procurer aux universités et aux collèges un
financement d'exploitation de base, un financement accru de la recherche
universitaire et une contribution à l'aide financière aux étudiants.
    "Le budget ne prévoit aucun argent frais pour le financement de base de
l'éducation postsecondaire ou l'amélioration de la situation financière des
étudiants de premier cycle universitaire et de leurs familles", ajoute Mme
Stewart. "Le gouvernement fédéral a une bien plus grande marge de manoeuvre et
a la responsabilité de faire sa juste part, ce qu'il a choisi de ne pas
faire."
    Quant au directeur général de l'ACPPU, James Turk, il s'est dit déçu que
le budget n'accorde aucun financement accru aux organismes subventionnaires
canadiens.
    "Il n'y a probablement pas de meilleure avenue à long terme pour
l'économie et pour le bien-être des Canadiens que d'investir dans la recherche
universitaire", a indiqué M.Turk. "Aux Etats-Unis, l'administration Obama a
compris le message et propose, dans ses mesures de relance, plus de 12 G$ en
argent frais pour soutenir la recherche universitaire. Si on ajuste cette
somme à la taille de l'économie canadienne, il nous faudrait dépenser plus
d'un milliard de dollars simplement pour ne pas être à la remorque. Le fait
que le budget ne propose pas de financement adéquat pour la recherche augmente
la probabilité de voir le Canada perdre certains de ses meilleurs chercheurs."

    L'ACPPU est le porte-parole national de plus de 65 000 professeures et
professeurs en poste dans plus de 120 universités et collèges établis d'un
océan à l'autre.




Renseignements :

Renseignements: Kerry Pither, Communications, Association canadienne des
professeures et professeurs d'université, (613) 726-5186

Profil de l'entreprise

Association canadienne des professeures et professeurs d'université (ACPPU)

Renseignements sur cet organisme

BUDGET FEDERAL 2009

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.