Une nouvelle étude réfute la croyance selon laquelle le tabagisme rend les adolescentes plus minces



    Toutefois, fumer peut retarder la croissance des adolescents

    MONTREAL, le 24 mars /CNW/ - Une nouvelle étude, financée par la Société
canadienne du cancer, démontre que les adolescentes qui fument n'ont pas plus
tendance à maigrir que celles qui ne fument pas, ce qui vient réfuter une
croyance répandue. De plus, on remarque chez les garçons qui fument une baisse
de la taille et de l'indice de masse corporelle (IMC). Ces conclusions
pourraient avoir d'importantes conséquences sur la santé publique, car de
nombreuses jeunes filles affirment que leur désir de contrôler leur poids ou
de devenir aussi minces que des mannequins constitue l'une des raisons qui les
incitent à commencer à fumer.
    Les conclusions, publiées en ligne dans le journal Annals of
Epidemiology, sont fondées sur des données recueillies dans le cadre de
l'étude "Nicotine Dependence in Teens" (NDIT). Tous les trois mois, sur une
période de cinq ans, des chercheurs ont recueilli des informations auprès de 1
293 adolescentes et adolescents montréalais âgés de 12 à 17 ans.
    L'équipe de recherche de l'Université de Montréal, dirigée par la Dre
Jennifer O'Loughlin, chercheuse affiliée à la Société canadienne du cancer, a
mesuré la taille, le poids ainsi que l'épaisseur du pli cutané tricipital des
adolescents. Les chercheurs ont également collecté des informations sur de
nombreuses autres variables, telles que le niveau d'activité physique des
adolescents, leurs habitudes alimentaires ainsi que leurs préoccupations en
matière de poids.
    L'étude démontre que les garçons qui fument 10 cigarettes par jour, de
l'âge de 12 ans à 17 ans, seront d'une taille inférieure d'environ un pouce,
comparativement aux garçons qui ne fument pas.
    "Nous avons été surpris de constater l'absence de corrélation entre le
tabagisme et le poids chez les adolescentes, car pour beaucoup d'entre nous,
il s'agit là d'une idée profondément ancrée", a déclaré la Dre O'Loughlin.
"Maintenant, nous espérons que les adolescentes dont la perte de poids est
l'un des objectifs y penseront à deux fois avant de commencer à fumer." La Dre
O'Loughlin a ajouté que le retard de croissance observé chez les adolescents
s'explique par le fait que, généralement, les garçons atteignent la puberté
plus tard que les filles. Par conséquent, il est plus probable qu'ils soient
toujours en pleine croissance lorsqu'ils commencent à fumer. "Peut-être que
les adolescents verront que commencer à fumer est une mauvaise décision, s'ils
rêvent de devenir quart arrière ou joueur vedette de basket-ball", a conclu la
Dre O'Loughlin.
    La Dre Barbara Whylie, chef de la direction de la Société canadienne du
cancer, a déclaré : "Cette étude possède un potentiel énorme en matière de
prévention du tabagisme chez les adolescents; elle peut aussi avoir un impact
remarquable en ce qui a trait à la sensibilisation sur la santé publique et le
contrôle du tabagisme. Nous sommes très fiers d'avoir financé un projet aussi
valable."

    La Société canadienne du cancer est un organisme bénévole national à
caractère communautaire dont la mission est l'éradication du cancer et
l'amélioration de la qualité de vie des personnes touchées par cette maladie.
Elle est le plus important organisme de bienfaisance qui finance la recherche
sur le cancer au Canada. Cette année, la Société a octroyé près de 47 millions
de dollars de subventions à des projets de recherche de pointe d'un bout à
l'autre du pays. Pour en savoir plus sur le cancer, veuillez consulter notre
site Web à l'adresse www.cancer.ca ou appelez notre Service d'information sur
le cancer, un service gratuit et bilingue, au 1-888-939-3333.





Renseignements :

Renseignements: Alexa Giorgi, Spécialiste des communications bilingue,
Société canadienne du cancer, (416) 934-5681, agiorgi@cancer.ca;
Sylvain-Jacques Desjardins, Attaché de presse, Université de Montréal, (514)
343-7593, sylvain-jacques.desjardins@umontreal.ca

Profil de l'entreprise

Société canadienne du cancer (Bureau national)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.