Une mise au point s'impose - Les cliniques coopératives de services de santé ne participent pas à la privatisation



    LEVIS, QC, le 15 mars /CNW Telbec/ - L'alternative coopérative a été
soulevée à plusieurs reprises, dans le cadre de la campagne électorale, comme
étant une alternative aux pressions que vit l'Etat dans le financement des
services de santé. Plus souvent, on laisse entendre que ces cliniques
coopératives sont une voie de privatisation des services de santé. Pour le
Conseil québécois de la coopération et de la mutualité, qui dirige un vaste
projet de recherche-action sur le développement des coopératives dans le
domaine de la santé, il n'en est rien. Bien au contraire, il s'agit de
collectiviser un service que les médecins ne peuvent gérer seuls.
    L'option coopérative constitue une alternative constructive et une
recherche légitime de solutions par des citoyens confrontés à la perte de
services. Ces coopératives de santé peuvent aussi, comme l'ont démontré
certaines expériences ici et à l'étranger, servir de tremplin à l'implication
des citoyens en prévention, facteur clé du maintien d'une population en santé.
    Il est vrai que les cliniques coopératives se sont développées de façon
fulgurante ces dernières années. Elles sont nées d'une volonté des communautés
de faire face à la perte des professionnels de la santé dans leur milieu.
C'est d'ailleurs pour ces motifs que la première clinique coopérative en santé
a été mise sur pied en 1996. Aujourd'hui, nos recherches nous indiquent qu'il
en existe plus d'une vingtaine, dont près de la moitié sont en démarrage. Ces
cliniques constituent, en réalité, un partenariat entre les citoyens et les
médecins qui y sont toujours rémunérés par le système public de santé, soit la
Régie de l'assurance maladie du Québec. En décidant de se regrouper pour gérer
leur propre clinique coopérative de services de santé, les citoyens se
responsabilisent et évitent ainsi la disparition de services de santé dans
leur milieu.

    Rappelons que le Conseil québécois de la coopération et de la mutualité a
pour mission de représenter le mouvement coopératif et mutualiste, de défendre
les intérêts de ses membres et de travailler à l'amélioration des conditions
de développement coopératif. Il regroupe l'ensemble des organisations
coopératives sectorielles et régionales du Québec qui compte plus de 3 200
coopératives et 39 mutuelles. Ces entreprises procurent de l'emploi à plus de
81 000 personnes, regroupent plus de 7 millions de membres, génèrent plus de
20 G $ de chiffres d'affaires et possèdent des actifs évalués à plus de
130 G $.




Renseignements :

Renseignements: Gervais Nadeau, (418) 835-1644 poste 16, Cellulaire:
(418) 572-1984; Source: Conseil québécois de la coopération et de la
mutualité


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.