Une hausse des prix exceptionnelle pour la saison et une activité record dominent le marché immobilier canadien en 2007



    - Portés par l'expansion du secteur de l'énergie, les marchés de la
    Saskatchewan, du Manitoba et du Nouveau-Brunswick connaissent les plus
    fortes augmentations du prix des maisons au quatrième trimestre de 2007 -

    TORONTO, le 8 janv. /CNW/ - Le marché immobilier canadien a enregistré
des gains considérables au quatrième trimestre de 2007 et n'a guère montré de
signes du ralentissement saisonnier traditionnel. Le prix moyen des maisons a
continué d'augmenter au quatrième trimestre, et de nombreux marchés ont connu
des augmentations dans les deux chiffres, selon le rapport Etude sur le prix
des maisons publié aujourd'hui par les Services immobiliers Royal LePage.
    Parmi les types d'habitations visés par l'étude, les maisons
individuelles de plain-pied ont connu une hausse de 11,6 %, pour atteindre
337 555 $. Viennent ensuite les propriétés standard à deux étages, qui ont
grimpé à 399 738 $ (bond de 11,3 %), et les condominiums standard, dont le
prix s'est élevé à 240 395 $ (gain de 11,7 %), au cours de la dernière année.
    "Le quatrième trimestre de 2007 a connu un dynamisme surprenant et a été
marqué par des hausses prix considérables pour la saison et par une demande
stable", a affirmé Phil Soper, président et chef de la direction, Services
immobiliers Royal LePage. "La robustesse du marché s'est fait sentir partout
au pays, ce qui est largement attribuable aux facteurs économiques
fondamentaux positifs. La valeur et la demande d'exportation de nos ressources
naturelles ont sous-tendu un taux d'emploi élevé, ce qui a donné confiance aux
Canadiens en la stabilité future de leur emploi et de leur marché immobilier
résidentiel local."
    Faisant écho à la tendance constatée pendant la majeure partie de 2007,
les Prairies ont continué d'enregistrer les plus fortes hausses de prix, les
marchés de Regina et de Saskatoon ayant connu des augmentations de prix
spectaculaires allant jusqu'à 50 %. Bien que l'apport de l'agriculture demeure
important pour l'économie régionale, les ressources naturelles comme le
pétrole, le gaz naturel et l'uranium ont continué de sous-tendre une
croissance exceptionnelle dans la région.
    Les propriétaires en Saskatchewan ont profité de hausses de prix de leurs
propriétés nettement supérieures aux gains enregistrés partout ailleurs au
Canada, ce qui reflète le prix relativement abordable des habitations dans la
région et une pénurie au chapitre de l'offre par rapport à la demande
croissante pour les propriétés. La combinaison d'une forte augmentation du
nombre d'emplois offerts, du coût de la vie relativement abordable et de
l'attrait du style de vie offert par les Prairies a incité un nombre de
personnes sans précédent à rechercher une maison.
    A Winnipeg, la demande a dépassé l'offre, ce qui a entraîné d'importantes
hausses de prix. Une forte augmentation des nouveaux développements
immobiliers résidentiels, le taux d'emploi élevé et d'importants projets
d'investissements de capitaux ont tous contribué aux perspectives économiques
positives pour la province. L'augmentation des emplois disponibles a aussi
accru la confiance des consommateurs et a donné aux acheteurs la capacité de
dépenser davantage pour une maison. Les acheteurs ont fait leur entrée sur le
marché en cherchant à acquérir une propriété avant la hausse des prix prévue.
    Au quatrième trimestre, la population de Vancouver a continué de croître,
la ville étant très intéressante tant pour les investisseurs que pour les
nouveaux arrivants au Canada. Le grand nombre d'emplois offerts associés aux
Jeux Olympiques de 2010 a aidé à maintenir le dynamisme du marché immobilier
de Vancouver et a continué de faire grimper le prix des habitations.
    En Alberta, à la fin de l'année, une forte demande a été enregistrée pour
les propriétés au prix plus abordable dans les régions riches en ressources de
Calgary et d'Edmonton; cependant, un surplus de stocks a tempéré les niveaux
d'activités et fourni aux acheteurs une vaste sélection de propriétés parmi
lesquelles choisir. La hausse des prix rapide au cours des dernières années a
modéré la demande et soutient la tendance actuelle vers une conjoncture
équilibrée. Cela s'inscrit en contraste marqué par rapport au premier
trimestre de 2007, quand les hausses du prix moyen des maisons à Edmonton se
chiffraient généralement à plus de 50 %.
    L'incidence du raffermissement du dollar canadien jusqu'à la parité avec
le dollar américain ont été atténuées à la fin du quatrième trimestre, car les
secteurs manufacturiers en Ontario et au Québec ont continué de s'ajuster à
l'appréciation du dollar. Les niveaux d'activités pour le centre de l'Ontario
et le Québec sont demeurés solides et stables tout au long du quatrième
trimestre. En fait, Toronto a enregistré des niveaux d'activités élevés au
quatrième trimestre, malgré l'augmentation du prix des maisons dans cette
ville, ce qui est partiellement attribuable à l'entrée en vigueur d'une
nouvelle loi sur les droits de cession immobilière le 1er janvier 2008.
    Dans le Canada atlantique, Saint John a connu les gains les plus
importants au quatrième trimestre, et a figuré parmi les cinq villes qui ont
enregistré les hausses de prix les plus considérables au pays. A Saint John,
c'est le secteur de l'énergie - qui représente plus de la moitié des
exportations totales de la province - qui a continué de sous-tendre le
dynamisme économique de la ville, attirant tant les résidents que les
investisseurs du Canada atlantique vers le marché immobilier de la ville.
Malgré la restructuration des actifs commerciaux de la famille Irving, les
discussions se poursuivent à propos du développement d'une nouvelle raffinerie
de 7 milliards de dollars dans la région de Saint John - projet qui
renforcerait la réputation de la province comme plaque tournante de l'Est du
Canada en matière de ressources naturelles.
    M. Soper a ajouté : "Avec l'arrivée de la nouvelle année, les taux
d'activités devraient ralentir par rapport à l'effervescence enregistrée par
de nombreuses régions du pays en 2007; cependant le prix moyen des maisons
devrait continuer d'augmenter, mais à un rythme beaucoup plus modéré. Les
acheteurs et les vendeurs canadiens peuvent s'attendre à des conditions saines
et équilibrées en 2008, soit le meilleur environnement pour un marché
immobilier solide et durable."

    
                                    -----------------------------------------
                                          Maisons individuelles de plain-pied
    -------------------------------------------------------------------------
                                                                    Var. en %
                                       T4 2007       T4 2006          Maisons
    Marché                          Prix moyen    Prix moyen    individuelles
    -------------------------------------------------------------------------
    Halifax                          201 333 $     188 667 $            6,7 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Charlottetown                    152 000 $     145 000 $            4,8 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Moncton                          151 000 $     147 100 $            2,7 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Fredericton                      155 000 $     153 000 $            1,3 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Saint John                       196 500 $     137 000 $           43,4 %
    -------------------------------------------------------------------------
    St. John's                       157 667 $     143 667 $            9,7 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Canada atlantique                168 917 $     152 406 $           10,8 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Montréal                         229 314 $     217 500 $            5,4 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Ottawa                           308 583 $     292 250 $            5,6 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Toronto                          413 375 $     379 656 $            8,9 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Winnipeg                         214 494 $     177 616 $           20,8 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Regina                           229 200 $     150 375 $           52,4 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Saskatoon                        292 500 $     188 500 $           55,2 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Calgary                          429 889 $     408 833 $            5,2 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Edmonton                         336 786 $     298 571 $           12,8 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Vancouver                        795 250 $     707 500 $           12,4 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Victoria                         425 000 $     380 000 $           11,8 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Moyenne nationale                337 555 $     302 497 $           11,6 %
    -------------------------------------------------------------------------


                                    -----------------------------------------
                                            Propriétés standard à deux étages
                                    -----------------------------------------
                                                                    Var. en %
                                       T4 2007       T4 2006       Propriétés
    Marché                          Prix moyen    Prix moyen       à 2 étages
    -------------------------------------------------------------------------
    Halifax                          231 667 $     199 333 $           16,2 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Charlottetown                    180 000 $     175 000 $            2,9 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Moncton                          135 000 $     130 000 $            3,8 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Fredericton                      197 000 $     187 000 $            5,3 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Saint John                       255 000 $     203 300 $           25,4 %
    -------------------------------------------------------------------------
    St. John's                       219 333 $     196 667 $           11,5 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Canada atlantique                203 000 $     181 883 $           11,6 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Montréal                         342 491 $     319 573 $            7,2 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Ottawa                           306 500 $     287 000 $            6,8 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Toronto                          506 900 $     469 545 $            8,0 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Winnipeg                         237 571 $     198 621 $           19,6 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Regina                           199 000 $     146 500 $           35,8 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Saskatoon                        321 250 $     205 000 $           56,7 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Calgary                          461 811 $     425 644 $            8,5 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Edmonton                         370 000 $     325 714 $           13,6 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Vancouver                        895 000 $     803 500 $           11,4 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Victoria                         456 000 $     417 000 $            9,4 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Moyenne nationale                399 738 $     359 213 $           11,3 %
    -------------------------------------------------------------------------


                                    -----------------------------------------
                                                       Condominiums standards
                                    -----------------------------------------
                                       T4 2007       T4 2006        Var. en %
    Marché                          Prix moyen    Prix moyen     Condominiums
    -------------------------------------------------------------------------
    Halifax                          148 500 $     142 500 $            4,2 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Charlottetown                    100 000 $      98 000 $            2,0 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Moncton                             s. o.         s. o.            s. o.
    -------------------------------------------------------------------------
    Fredericton                      126 000 $     126 500 $           -0,4 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Saint John                          s. o.         s. o.            s. o.
    -------------------------------------------------------------------------
    St. John's                       165 000 $     146 333 $           12,8 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Canada atlantique                134 875 $     128 333 $            5,1 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Montréal                         201 912 $     191 179 $            5,6 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Ottawa                           196 833 $     182 750 $            7,7 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Toronto                          280 505 $     254 019 $           10,4 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Winnipeg                         124 270 $     103 460 $           20,1 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Regina                           144 000 $      96 500 $           49,2 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Saskatoon                        205 000 $     124 000 $           65,3 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Calgary                          284 144 $     259 400 $            9,5 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Edmonton                         240 500 $     212 500 $           13,2 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Vancouver                        428 250 $     386 000 $           10,9 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Victoria                         292 000 $     238 000 $           22,7 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Moyenne nationale                240 395 $     215 251 $           11,7 %
    -------------------------------------------------------------------------
    

    RESUMES REGIONAUX

    Au quatrième trimestre, Halifax a connu une hausse du prix des maisons
supérieure aux attentes, les données sur les ventes et l'augmentation du prix
moyen des maisons continuant de refléter un marché immobilier sain et
équilibré. La faible quantité de propriétés intéressantes dans les quartiers
prisés de Sackville, Dartmouth et Bedford n'a laissé que peu de marge de
manoeuvre pour les négociations au chapitre des prix, et les acheteurs qui ont
tenté une offre inférieure au prix demandé se sont largement vu refuser
l'entrée sur le marché.
    L'économie de Moncton a continué d'être excellente au quatrième
trimestre, ce qui a entraîné une hausse du prix moyen des maisons. Les
recettes fiscales élevées liées aux impôts miniers, l'économie robuste axée
sur les services et l'inauguration de la nouvelle installation de brassage de
35 millions de dollars de Molson Canada ont continué d'attirer davantage
d'acheteurs sur un marché immobilier résidentiel déjà serré.
    A Fredericton, la forte économie provinciale, l'incidence économique de
nouveaux projets de construction commerciale et l'inauguration de nombreux
centres de vente au détail de type grande surface ont sous-tendu une activité
constante sur le marché immobilier au quatrième trimestre.
    Saint John profite d'une exposition médiatique positive, d'un fort degré
de confiance des consommateurs et d'une croissance annuelle exceptionnelle du
prix des maisons d'une année sur l'autre - trois facteurs qui ont poussé le
prix des maisons à la hausse au quatrième trimestre, et ce, pour tous les
types d'habitations. L'offre dans la région continue de répondre à la demande;
cependant, étant donné l'accroissement de l'optimisme en lien avec la
croissance dans la région de Saint John, cette situation ne se poursuivra pas
longtemps.
    Le marché immobilier de Charlottetown a connu une hausse modérée au
quatrième trimestre, la demande pour des propriétés exigeant moins d'entretien
ayant mené à de modestes hausses du prix des habitations d'une année sur
l'autre. Les nouveaux immeubles de bureaux en cours de construction au
centre-ville et la solide économie provinciale ont eu une incidence positive
sur le degré de confiance de nombreux résidents de la région.
    A St. John's, la spéculation relative au secteur florissant des
ressources naturelles et un deuxième projet de forage hors du projet de Hebron
Ben Nevis ont continué d'attirer des acheteurs vers cette région. De
nombreuses nouvelles entreprises se sont établies en ville, dont deux cafés
Starbucks et plusieurs détaillants de type grande surface, ce qui semble
indiquer que la ville s'apprête à connaître une croissance soutenue.
    La forte demande pour des maisons à Ottawa a continué de faire grimper
les prix au quatrième trimestre. Un changement prévu de la composition de la
main-d'oeuvre au cours des prochaines années attire une foule de nouveaux
arrivants vers la ville.
    Le marché immobilier de Montréal est demeuré extrêmement dynamique au
quatrième trimestre. La combinaison du haut degré de confiance des
consommateurs, d'une économie solide qui s'ajuste au raffermissement du dollar
canadien et de taux d'intérêt abordables a mené à une forte demande des
acheteurs, ce qui a fait bondir le prix moyen des maisons.
    Le marché immobilier de Toronto a brisé tous les records précédents en
matière de ventes de maisons en 2007. Le dynamisme des trois premiers
trimestres s'est poursuivi jusqu'à la fin de l'année, la forte activité des
acheteurs sur le marché s'étant traduite par une hausse du prix moyen des
maisons.
    A la fin de l'année, le marché immobilier de Winnipeg a continué d'être
marqué par une augmentation du prix moyen des maisons, car les stocks n'ont
pas suffi à répondre à la demande des acheteurs. La forte hausse des nouveaux
développements immobiliers résidentiels, le haut taux d'emploi et de nombreux
projets d'investissement de capitaux ont tous contribué aux perspectives
économiques positives pour la province.
    A Saskatoon, la combinaison de l'afflux soutenu d'habitants d'autres
régions du pays, des stocks limités et de l'accroissement de la demande pour
des propriétés a entraîné des hausses considérables du prix des maisons, soit
au moins 50 % d'une année sur l'autre. Les activités du marché à Regina ont
fait écho à celles de Saskatoon, tous les types d'habitation visés par l'étude
ayant connu d'importantes hausses à deux chiffres d'une année sur l'autre.
    A Calgary, une hausse des stocks au début du quatrième trimestre a mené à
des conditions du marché plus équilibrées et entraîné une augmentation à un
chiffre du prix moyen des maisons. La ville a connu une augmentation subite
des acheteurs qui ont choisi dans des condos dans le centre-ville simplement
en raison de leur proximité aux services et de leur prix abordable.
    Malgré la hausse extraordinaire des stocks constatée au cours des trois
derniers mois de 2007, des augmentations à deux chiffres des prix ont été
enregistrées à Edmonton pour tous les types d'habitations à l'étude. Bien que
la demande soit solide, l'accroissement de l'offre a eu une incidence sur le
marché de la revente, et les maisons dont le prix n'est pas adéquat
demeureront sur le marché plus longtemps avant d'être vendues.
    Une solide économie et un marché de l'emploi foisonnant de possibilités
ont attiré une foule d'acheteurs à Vancouver au quatrième trimestre de 2007.
En 2007, la population de Vancouver s'est accrue considérablement, et les
rapports de recensement indiquent que les grands centres urbains, dont
Vancouver, continuent d'attirer les consommateurs. Au cours du quatrième
trimestre de 2007, le marché immobilier de Victoria a connu une activité forte
et soutenue, et un bond du prix moyen des maisons. De plus, au quatrième
trimestre, une légère baisse des stocks a été constatée, et les propriétés à
prix abordable dans la plupart des catégories sont demeurées particulièrement
convoitées.

    L'Etude sur le prix des maisons au Canada de Royal LePage est l'analyse
immobilière la plus vaste et la plus exhaustive de ce genre au pays. Elle
fournit des renseignements sur sept types d'habitations répartis dans plus de
250 villes et quartiers d'un océan à l'autre. Le présent communiqué renvoie
quant à lui à une version abrégée de l'Etude mettant en lumière l'évolution
des prix des trois types d'habitations les plus courants dans 80 collectivités
de partout au Canada. Il est possible de consulter une base de données
complète contenant les données recueillies au cours des sondages en visitant
le site Web de Royal LePage à l'adresse www.royallepage.ca, et les données
actuelles seront mises à jour dès la fin du quatrième trimestre. Vous pourrez
obtenir en ligne une version imprimée de l'Etude applicable au quatrième
trimestre de 2007 le 15 février 2008.
    Les valeurs des propriétés indiquées dans l'Etude sur le prix des maisons
au Canada de Royal LePage correspondent à l'évaluation de Royal LePage de la
valeur marchande des propriétés de chaque endroit en fonction des données
locales et des renseignements sur le marché fournis par les experts du secteur
immobilier résidentiel de Royal LePage. Pour certaines régions, il est
possible d'accéder à des données historiques datant du début des années 1970.

    A propos de Royal LePage

    Grâce à son réseau de plus de 13 000 agents, répartis dans 600 bureaux
partout au Canada, qui exercent leurs activités sous les raisons sociales de
Royal LePage, Johnston and Daniel et Realty World, Royal LePage est le premier
fournisseur de services de franchise aux maisons de courtage immobilier
résidentiel. Brookfield Real Estate Services Fund, une fiducie de revenus
inscrite à la Bourse de Toronto sous le symbole "BRE.UN", assure la gestion de
Royal LePage.
    Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez consulter le site
www.royallepage.ca.





Renseignements :

Renseignements: Pour connaître les points saillants du marché pour une
région donnée ou pour communiquer avec une personne-ressource, veuillez vous
informer auprès de: Tiffany Fisher, Mansfield Communications Inc., par
téléphone au (416) 599-0024 ou par courriel à tiffany@mcipr.com


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.