Une grande victoire pour les actionnaires



    MONTREAL, le 27 févr. /CNW Telbec/ - Déployant depuis plus de dix ans des
efforts importants afin que les petits actionnaires participent davantage aux
assemblées générales des entreprises et saisissent l'occasion d'exprimer leur
accord ou leur désaccord en regard des politiques menées par la direction, le
Mouvement d'éducation et de défense des actionnaires (MEDAC) se réjouit de la
décision de la Banque Nationale d'accepter la proposition du MEDAC de
soumettre au vote consultatif de ses actionnaires la politique de rémunération
de ses hauts dirigeants dès 2010.
    Au cours des dernières années, la rémunération des hauts dirigeants est
devenue un important sujet de préoccupation pour les actionnaires. Rappelons
que la politique de rémunération peut influencer fortement le comportement de
certains dirigeants en matière de prise de risque et d'orientation donnée à
l'entreprise. Ainsi, selon un sondage effectué auprès de 280 administrateurs
de société et des membres de la coalition pour une bonne gouvernance, 40 % des
administrateurs croient que la rémunération des chefs de la direction est trop
élevée et 65 % portent le même jugement. Rappelons-nous également la multitude
d'articles publiés par les médias dénonçant la rémunération excessive de
plusieurs de nos hauts dirigeants d'entreprise.
    Les actionnaires seront ainsi dorénavant en mesure d'indiquer leur accord
ou leur refus d'adhésion aux politiques de rémunération adoptées par la
direction de la Banque, notamment sur les indicateurs de performance,
l'importance accordée à la performance à court terme, etc. Comme mentionnée
dans l'argumentaire à l'appui de notre proposition, cette reconnaissance de la
compétence des actionnaires en politique de rémunération est d'ailleurs
reprise dans les Principes de gouvernement d'entreprise publiés par l'OCDE :

    "les actionnaires doivent pouvoir faire entendre leur opinion sur la
    rémunération des administrateurs et des principaux dirigeants. La
    composition en action de la rémunération des administrateurs, des
    principaux dirigeants et des salariés doit être soumise à l'approbation
    des actionnaires"

    Le MEDAC est donc fier que cette proposition sur le vote consultatif ait
été acceptée par les dirigeants de la banque mais également de la position
prise par cette dernière en regard de la présence des femmes au sein des
conseils d'administration. Reconnaissant l'importance d'accroître le nombre
d'administratrices à leur conseil et de tendre vers la parité entre les hommes
et les femmes au sein de son conseil d'administration, la Banque s'engage à
poursuivre ses efforts afin d'identifier des candidates répondant aux
différents critères de sélection et vise à ce que la moitié des candidats
sélectionnés pour combler des postes d'administrateurs vacants soient des
femmes.
    Nous espérons que ces gains obtenus par le MEDAC encourageront les
actionnaires à participer davantage aux assemblées des actionnaires et avoir
confiance que leur vote peut contribuer à l'adoption de nouvelles façons de
faire au sein de nos organisations.




Renseignements :

Renseignements: Louise Champoux-Paillé, (514) 286-1155; Source: MEDAC

Profil de l'entreprise

MOUVEMENT D'EDUCATION ET DE DEFENSE DES ACTIONNAIRES - MEDAC

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.