Une étude révèle que les yeux des Canadiens sont à risque



    OTTAWA, le 27 sept. /CNW/ - Selon une nouvelle recherche publiée
aujourd'hui pour lancer le Mois de la santé de l'oeil, les Canadiens demeurent
à risque d'une maladie oculaire dépistable, croyant qu'ils n'ont pas besoin de
consulter un optométriste s'ils voient bien. Les spécialistes en santé
oculaire affirment que les Canadiens qui évitent les examens de la vue
pourraient s'exposer à une maladie oculaire grave.
    "La nouvelle recherche nous indique que beaucoup de Canadiens ne sont pas
sensibilisés à la notion de soins oculo-visuels préventifs", dit la
Dre Lillian Linton, présidente du Comité national d'éducation publique de
l'Association canadienne des optométristes. "Il y a encore beaucoup
d'éducation à faire à propos de la prévention des maladies de l'oeil."
    L'ACO a créé le Mois de la santé de l'oeil pour tenter de répondre à ce
besoin et pour aider les Canadiens à protéger leur vision pendant toute leur
vie.
    Les Canadiens qui omettent leur examen de la vue annuel croient qu'ils
n'ont pas besoin de consulter un optométriste s'ils voient bien. Quarante
pourcent disent consulter un optométriste seulement lorsqu'ils ont un problème
visuel, pourtant les maladies surviennent, même avec une vision de 20/20. Par
exemple, le glaucome, le mélanome choroidien et le diabète peuvent, au début,
ne pas affecter la vision ni la capacité de voir et progresser sans être
détectés, laissant l'oeil et le patient vulnérables aux dommages. Tout à
l'opposé, seulement un Canadien sur dix affirme qu'il faut consulter son
dentiste seulement lorsqu'il y a un problème.
    Bien que plus de la moitié des Canadiens disent qu'il est très important
de faire examiner leurs yeux par un optométriste, ceux qui ne portent pas de
lunettes ou de lentilles croient qu'ils n'ont pas à consulter un optométriste
s'ils voient bien.
    Demandez à Stéphanie Dagenais, qui vous recommandera fortement de le
faire. Lors d'un examen de la vue annuel visant à mettre à jour sa
prescription de verres, l'optométriste de Stéphanie a détecté une pression et
un gonflement autour du nerf optique. Une tomodensitométrie d'urgence suivie
d'une IRM a révélé une tumeur au cerveau. Stéphanie a été opérée avec succès
et est maintenant une jeune femme de 19 ans en santé.
    "Je me sentais comme dans un rêve. Je me suis rendue à mon examen de la
vue simplement parce que je porte des lunettes, mais en bout de ligne cela m'a
sauvé la vie. J'ai appris qu'un examen visuel est plus qu'une simple mesure de
la vision. Je ne pensais pas que cela pouvait m'arriver, mais tout le monde
est à risque", a dit Stéphanie.
    Les lignes directrices de l'Association canadienne des optométristes sur
les soins oculo-visuels préventifs recommandent un examen des yeux au moins
une fois l'an ou aux deux ans, qu'on porte ou non des verres. On recommande
des consultations plus fréquentes pour ceux qui sont à risque élevé (problèmes
médicaux) de même que pour les personnes âgées et les jeunes enfants.
    La plupart des Canadiens (57 %) qui ne consultent pas régulièrement un
optométriste croient que les examens de la vue s'adressent seulement à ceux
qui ont des problèmes visuels. C'est particulièrement vrai pour les hommes
(62 %) qui étaient beaucoup plus susceptibles que les femmes (47 %) de dire
qu'ils ne consultaient pas un optométriste parce qu'ils n'avaient pas de
problèmes visuels. Heureusement, dans les ménages canadiens, plus de chefs de
ménage féminins que masculins s'occupent de prendre les rendez-vous pour les
soins de santé.
    La moitié des gens interrogés (48 %) sont d'accord pour dire que les
symptômes signalent un problème dans les yeux, cependant l'ACO souligne que
même si vous jouissez d'une bonne vision, un examen optométrique régulier est
toujours nécessaire, car beaucoup de maladies oculaires peuvent s'aggraver
sans symptômes ni avertissements.

    Raisons pour sauter un examen régulier de la vue

    L'enquête a démontré qu'un tiers des Canadiens subissent un examen de la
vue tous les cinq ans et ne sont pas susceptibles d'avoir besoin de lunettes
ou de se prémunir d'une couverture étendue d'assurance santé qui rembourse le
coût de la consultation. Les Québécois (21 %), les Ontariens (16 %) et les
Albertains (27 %) ont le plus souvent dit que le manque de temps était la
raison de ne pas consulter un optométriste chaque année.
    Pour plus d'information à propos des examens visuels réguliers ou pour
trouver un optométriste dans votre région, veuillez vous rendre sur le site
www.opto.ca.

    L'Association canadienne des optométristes

    Le sondage Bulletin de la santé de l'oeil 2007 a été fièrement parrainé
par l'Association canadienne des optométristes, une association
professionnelle qui représente les docteurs en optométrie au Canada.
L'Association canadienne des optométristes a pour mission de représenter la
profession de l'optométrie, de favoriser la qualité, la disponibilité et
l'accessibilité des soins oculo-visuels et les soins de santé connexes,
d'accroître et de promouvoir chez ses membres la prise de décisions autonome
et éthique et d'aider les docteurs en optométrie à pratiquer avec succès
conformément aux normes les plus élevées de soins aux patients.

    Léger Marketing

    Léger Marketing a réalisé ce sondage en ligne. Les données ont été
recueillies entre le 18 et le 22 juillet 2007. On a prélevé un échantillon au
hasard en invitant des hommes et des femmes de 18 ans et plus à remplir le
sondage. Il y a eu 1 504 interviews. La marge d'erreur pour un échantillon de
cette taille est de +/- 2,5 %, 19 fois sur 20. L'expérience et la compétence
de Léger Marketing dans les études de marché et les sondages d'opinion
publique s'étendent à la qualité et aux normes de chacun de ses projets de
recherche. Des procédures de validation et de vérification approfondies à
chaque étape du processus assurent l'exactitude des données.





Renseignements :

Renseignements: Chantal Morin, chantal.morin@fleishman.ca, (514)
866-6776 poste 233

Profil de l'entreprise

Association canadienne des optométristes

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.