Une étude indépendante du gouvernement fait état de la faiblesse alarmante de l'utilisation des sièges rehausseurs partout au Canada



    Environ 1,8 million d'enfants courent des dangers de blessures sérieuses
    sans que personne ne le sache

    WINDSOR, ON, le 4 juin /CNW/ - Selon une nouvelle recherche effectuée par
le réseau national de recherche automobile AUTO21, pour le compte de
transports Canada, seuls 28 % des enfants âgés de 4 à 8 ans partout au pays
sont solidement retenus dans des sièges pour enfants pendant les déplacements
en véhicule automobile. Les enfants de ce groupe d'âge, trop grands pour les
sièges de bébés est trop petits pour les ceintures de sécurité seulement,
subissent 10 fois plus de décès et de blessures lors des accidents de la
circulation que les bébés et les tout-petits. Partout au Canada, même en
Ontario, au Québec et en Nouvelle-Ecosse, où des lois qui stipulent
l'obligation d'utiliser des sièges rehausseurs sont en vigueur, 72 % des
enfants âgés de 4 à 8 ans sont retenus par des ceintures de sécurité
uniquement, faisant en sorte qu'environ 1,8 millions d'enfants sont à risque
de blessures sérieuses en cas d'accident.

    
    Dispositifs de retenue à bord des véhicules, en usage pour les enfants
    de 4 à 8 ans

        Province                       Siège rehausseur/     Ceintures de
                                            pour enfant          sécurité
                                                                seulement

        Canada                               28,0 %              72,0 %
        Terre-Neuve-et-Labrador               5,3 %              94,7 %
        Ile-du-Prince-Edouard                17,4 %              82,6 %
        Nouvelle-Ecosse                      22,8 %              77,2 %
        Nouveau-Brunswick                    26,4 %              73,6 %
        Québec                               30,9 %              69,1 %
        Ontario                              34,3 %              65,7 %
        Manitoba                             17,7 %              82,3 %
        Saskatchewan                         25,2 %              74,8 %
        Alberta                              29,3 %              70,7 %
        Colombie-Britannique                 26,7 %              73,3 %
        Territoires du Nord-Ouest            31,6 %              68,4 %
    

    L'utilisation prédominante des ceintures de sécurité pour les enfants à
bord des véhicules indique que les parents souhaitent faire tout ce qu'il faut
pour protéger leurs enfants, mais doivent comprendre davantage les risques que
présentent les ceintures de sécurité lorsqu'on ne les utilise pas avec les
sièges rehausseurs. La raison de ce danger est le mauvais ajustement des
ceintures de sécurité sur les enfants, ces ceintures étant en fait destinées à
protéger les adultes.
    "Il est primordial pour le bien-être de nos enfants que nous passions
partout le mot qu'il est nécessaire non seulement d'utiliser les sièges
rehausseurs, mais également de faire connaître les dangers de ne pas les
utiliser, a affirmé Anne Snowdon, Ph.D., professeure à l'université de Windsor
et coordonnatrice de la santé, de la sécurité et de la prévention des
blessures d'AUTO21. Un nombre inquiétant d'enfants meurent ou sont blessés;
environ 100 enfants de moins de 10 ans meurent au Canada dans des collisions
routières chaque année, et dans 80 % des cas, c'est à cause des ceintures de
sécurité qui les blessent parce qu'elles ne s'ajustent pas bien à ceux qui
sont âgés de 4 à 8 ans et qu'on n'utilise pas les sièges rehausseurs qui
positionnent ces ceintures."
    La nouvelle recherche faite par AUTO 21, la plus détaillée et la plus
complète jamais effectué au Canada au sujet des dispositifs de retenue pour
enfants, et la première depuis 10 ans, est fondée sur l'observation de plus de
13,500 enfants partout au Canada. En plus de délimiter le nombre d'enfants
d'âge scolaire qui étaient protégés par les sièges rehausseurs, la recherche a
permis d'examiner les pratiques de retenue à bord des véhicules pour un vaste
éventail d'âges, de grandeurs et de poids, allant des bébés jusqu'aux enfants
de 14 ans. La Dre Snowdon doit présenter les conclusions de cette étude à la
conférence multidisciplinaire canadienne sur la sécurité routière qui doit se
dérouler à Montréal cette semaine. Une copie du manuscrit scientifique,
examinée par les pairs, est disponible aux fins de téléchargement à l'adresse
suivante : http://www.auto21.ca.
    L'approbation par les enfants réduit la résistance à l'utilisation des
sièges rehausseurs :
    "Pour en arriver à une solution globale, il faut des lois, il faut
renseigner les parents et il faut des sièges dans lesquels les enfants veulent
bien prendre place, de dire Mme Snowdon. Nous croyons pouvoir régler le
problème du mode d'utilisation des sièges rehausseurs grâce à de nouveaux
sièges que les parents et les enfants voudront bien utiliser."
    Conformément à cette stratégie en trois volets, les chercheurs d'AUTO 21
ont collaboré avec Magna Aftermarket pour mettre au point le siège rehausseur
exclusif Clek(C). Le siège Clek a été conçu pour la commodité et la sécurité,
et dans le but de réduire le refus des enfants face aux sièges rehausseurs, en
produisant un dispositif confortable qui a du style.
    "Le siège Clek a l'aspect et la commodité d'un vrai siège, offrant le
confort amélioré et les avantages ergonomiques qui réduisent la pression sur
le nerf sciatique et empêchent les jambes et les pieds des enfants de
s'engourdir pendant les longues randonnées en auto, a ajouté Mme Snowdon.
C'est également le seul siège rehausseur sans dossier sur le marché qui se
bloque directement sur le système de verrouillage de sécurité du véhicule,
assurant ainsi un branchement sûr et une meilleure stabilité. De même, grâce
aux accessoires et à la personnalisation, les enfants peuvent participer à la
sélection des sièges, ce qui aide à surmonter la honte de devoir s'asseoir
dans un siège pour bébé."
    Le siège Clek est conforme à toutes les exigences applicables des Normes
de sécurité des véhicules automobiles du Canada et porte la Marque nationale
de sécurité. Pour de plus amples renseignements, visitez le site
http://www.magnaclek.com.

    AUTO 21 appuie actuellement plus de 260 chercheurs et 500 étudiants en
recherche qui travaillent sur 41 projets de recherche et développement reliés
à l'automobile dans 42 universités et établissements canadiens. Les projets
sont appuyés grâce à plus de 12 millions de dollars par année en financement
public et privé. La recherche se déroule dans les domaines de la santé, de la
sécurité et de la prévention des blessures, porte sur les questions de
société, du matériel et de la fabrication, les méthodes de conception, les
groupes motopropulseurs, les systèmes de carburant et d'émission et les
systèmes intelligents et de détection. AUTO 21 est financé grâce au Programme
des réseaux de centres d'excellence du Canada. Pour de plus amples
renseignements, visitez le site Http://www.auto21.ca.

    AVIS AUX REDACTEURS :  des photographies à haute résolution du siège
rehausseur Clek sont disponibles aux fins de téléchargement à l'adresse
http://clek.quell.com. Des porte-parole sont disponibles chez AUTO21 et Magna
Aftermarket pour des entrevues. Des présentations vidéo de haute qualité sont
disponibles sur demande pour les médias de diffusion.





Renseignements :

Renseignements: Scott Worden, The Quell Group, (248) 649-8900,
sworden@quell.com; Site Web: http://www.auto21.ca, http://www.magnaclek.com

Profil de l'entreprise

AUTO21

Renseignements sur cet organisme

MAGNA AFTERMARKET INC.

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.