Une étude de RBC mesure l'expérience vécue par les nouveaux immigrants



    Avoir un bon emploi et être propriétaire de sa maison sont généralement
    les principaux critères pour se sentir bien établi au Canada

    TORONTO, le 24 sept. /CNW/ - Selon une nouvelle étude de RBC et
Ipsos-Reid, une grande majorité (82 pour cent) des nouveaux immigrants sont
heureux d'être au Canada et pleins d'espoir pour l'avenir (82 pour cent), mais
un peu plus de la moitié (54 pour cent) ont le sentiment de ne pas être encore
complètement établis dans leur nouvelle vie ici.
    "Nous avons entrepris cette étude auprès des immigrants arrivés au Canada
depuis dix ans ou moins parce que nous avons beaucoup de clients dans cette
situation. Nous voulions mieux comprendre ce qu'ils vivent et découvrir ce qui
fait qu'ils se sentent bien établis dans leur nouvelle vie au Canada, dit Mark
Whitmell, directeur, Marchés culturels à RBC. En comprenant mieux combien
certaines choses, comme être propriétaire de leur maison, sont importantes
pour la majorité des gens qui font cette transition importante dans leur vie,
nous verrons mieux comment les aider à atteindre cet objectif plus vite."

    Les étapes de l'adaptation au Canada

    D'après le sondage, 19 pour cent se sentent encore nouveaux au Canada,
54 pour cent ont le sentiment de s'établir et 27 pour cent se sentent déjà
tout à fait établis. Le nombre d'années passées au Canada est naturellement un
facteur déterminant de ce sentiment, mais pas toujours. Un nouvel immigrant
sur dix (11 pour cent) arrivé au Canada depuis moins de trois ans se sent déjà
vraiment installé, tandis qu'un immigrant sur dix (10 pour cent) parmi ceux
qui vivent ici depuis cinq à dix ans se sent encore nouveau au Canada.
    "Nous avons découvert que quel que soit leur pays d'origine, leur âge ou
leur situation économique, tous les immigrants traversent les mêmes étapes à
leur arrivée - découverte de la vie au Canada, vie de nouvel arrivant,
établissement de sa vie ici, explique M. Whitmell. Chaque étape a ses propres
objectifs et chaque personne traverse ces phases à son propre rythme."

    Les critères qui font qu'un immigrant se sent bien établi

    Pour les répondants qui se sentent déjà chez eux au Canada, avoir un bon
emploi et être propriétaire de son logement sont les principaux critères
d'immigration. Vingt-huit pour cent citent un bon emploi comme principal
critère et pour 20 pour cent, être propriétaire de sa maison. Les autres
critères sont, dans l'ordre, obtenir la citoyenneté canadienne (11 pour cent),
achever ses études (neuf pour cent) et posséder sa propre entreprise (huit
pour cent).
    Le classement est un peu différent chez ceux qui ne se sentent pas encore
complètement établis. Trente-neuf pour cent classent en premier avoir un bon
emploi pour se sentir bien établi et 14 pour cent, être propriétaire d'une
maison. Ils citent ensuite faire instruire ses enfants (11 pour cent), avoir
sa propre entreprise (neuf pour cent) et achever ses études (quatre pour
cent).
    L'étude a fait ressortir des différences intéressantes entre les
immigrants chinois et sud-asiatiques qui se sentent établis au Canada dans ce
qu'ils jugent important pour se sentir bien établis. Pour les nouveaux
immigrants du Sud de l'Asie, l'essentiel est de posséder son logement (31 pour
cent); pour les nouveaux immigrants chinois, c'est d'avoir un bon emploi (43
pour cent).

    Les attitudes à l'égard de la vie au Canada

    En ce qui concerne leur vie au Canada, les nouveaux arrivants n'ont en
général que de bonnes choses à dire. Les trois quarts (72 pour cent) disent
que les gens sont chaleureux avec eux, tandis que les deux tiers (66 pour
cent) disent cultiver des rapports avec des gens et avoir des activités en
dehors de leur propre communauté ethnique ou immigrante, et pouvoir utiliser
leurs capacités au maximum (57 pour cent).
    "Les résultats du sondage mettent aussi en lumière les difficultés de
l'immigration, ajoute M. Whitmell. Quarante-cinq pour cent des répondants ont
dit qu'ils se sentaient accablés et 35 pour cent qu'ils se sentaient seuls. Ce
sont des indicateurs comme ceux-ci qui nous font vraiment réfléchir sur le
bouleversement personnel que représente, dans une vie, l'installation dans un
nouveau pays. Vu le rôle important que l'immigration jouera dans l'avenir du
Canada, il est de la première importance pour nous tous d'aider les nouveaux
arrivants à s'installer et à se sentir chez eux."

    Méthodologie du sondage :

    Ces conclusions sont tirées d'un sondage RBC/Ipsos Reid effectué entre le
15 mars et le 30 avril 2007. Le sondage en ligne est basé sur des entretiens
avec un échantillon de 1 000 immigrants de 18 ans et plus, vivant au Canada
depuis moins de dix ans. Avec un échantillon de cette taille, les résultats
sont considérés comme précis à +/- 3,1 points de pourcentage près, 19 fois sur
20, comparativement à ce qu'ils auraient été si toute la population adulte
canadienne avait été consultée. Ce sondage a été fait au téléphone, et les
conversations se sont déroulées en mandarin, cantonais, hindi, punjabi,
coréen, anglais et français. Ces données ont été pondérées statistiquement
pour refléter la répartition régionale et ethnique des nouveaux arrivants au
Canada au cours des dix dernières années.





Renseignements :

Renseignements: Contact médias: Raymond Chouinard, Relations avec les
médias, (514) 874-6556; Pour l'ensemble des résultats chiffrés, prière de
consulter le site Web de Ipsos Reid à l'adresse www.ipsos.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.