Une étude de BMO révèle que les propriétaires canadiens considèrent qu'ils gèrent sainement leurs dépenses



    MONTREAL, le 27 mars /CNW/ - La majorité des propriétaires canadiens
considèrent qu'ils gèrent sainement leurs dépenses, selon le rapport
Harris/Decima commandé par BMO Banque de Montréal. Les répondants ont par
ailleurs manifesté le désir d'avoir accès à des produits souples qui leur
permettraient d'utiliser le crédit de manière responsable et selon leurs
besoins, afin de faire face aux imprévus et de saisir les bonnes occasions.
    La plupart des propriétaires ont indiqué qu'ils géraient étroitement
leurs dépenses et 26 pour cent d'entre eux ont déclaré observer une
"discipline rigoureuse" à cet égard.
    Invités à définir le sens d'une "saine gestion des dépenses", la majorité
des participants ont répondu que cela signifiait "dépenser dans les limites de
son budget" ou "tirer le meilleur parti possible de chaque dollar". Sur le
plan des comportements personnels, 84 pour cent des répondants se sont décrits
comme des "chasseurs d'aubaines" ou des acheteurs avertis et plus de 80 pour
cent ont affirmé qu'ils effectuaient des recherches avant de faire un achat
important.
    "Le fait que les propriétaires soient plus enclins à saisir des occasions
d'accroître leur avoir à long terme qu'à effectuer des achats impulsifs
(voiture de luxe ou voyage exotique) démontre clairement leur aptitude à gérer
leurs dépenses de manière avisée, affirme Lynne Kilpatrick, première
vice-présidente, Services bancaires aux particuliers à BMO. Plus de 41 pour
cent des gens ont indiqué qu'ils utiliseraient le crédit supplémentaire pour
rénover leur maison et 34 pour cent, qu'ils investiraient pour leur retraite."
    Selon le sondage, trois quarts des propriétaires utilisent d'autres
formes de crédit en plus de leur prêt hypothécaire et le niveau d'endettement
moyen se situe à 29 400 $. Près de 80 pour cent des répondants ont dit avoir
très ou assez confiance en leur capacité de gérer une dette importante. Cette
confiance tient notamment au fait que selon eux, "c'est avec de l'argent qu'on
fait de l'argent", à condition de bien l'utiliser. Cependant, 50 pour cent ont
déjà raté de bonnes occasions faute de fonds.
    "Les gens ont besoin d'un maximum de souplesse pour faire face aux
dépenses imprévues ou profiter d'une bonne affaire, explique Madame
Kilpatrick. Les produits de crédit offerts aux propriétaires, comme la
MargExpress sur valeur domiciliaire de BMO, leur procurent plus de choix et de
contrôle pour prendre eux-mêmes l'initiative, en plus de réduire le coût
d'emprunt et d'être toujours accessibles au besoin."

    Variations régionales

    
    -   En Colombie-Britannique, 45 % des répondants ont indiqué qu'ils
        utiliseraient le crédit pour accroître leur capital de retraite, soit
        le taux le plus élevé au Canada.

    -   A Vancouver et à Calgary, qui affichent les plus fortes augmentations
        du prix des maisons, plus de la moitié des répondants (56 et 51 pour
        cent respectivement) ont affirmé qu'ils avaient raté au moins une
        occasion d'acheter une propriété parce qu'ils ne disposaient pas des
        fonds nécessaires.

    -   A Montréal, 63 pour cent des gens ont dit qu'ils n'avaient pas besoin
        d'emprunter et 64 pour cent ont indiqué qu'ils ne souhaitaient pas
        vivre au-dessus de leurs moyens. De plus, selon les données sur la
        région métropolitaine de recensement (RMR), plus de Montréalais
        estiment qu'ils gèrent leurs dépenses de manière avisée.

    -   De toutes les régions sondées, les propriétaires de Regina sont les
        plus susceptibles d'avoir trois marges de crédit ou plus et d'opter
        pour les prêts qui leur offrent un contrôle total sur leurs dépenses.
        Ils sont également les investisseurs les plus prudents au pays,
        préférant rester à l'affût des bonnes affaires plutôt que de
        "dépenser de l'argent pour en gagner".

    -   Dans les provinces de l'Atlantique, 72 pour cent des propriétaires
        utiliseraient leur marge de crédit pour faire face à des besoins
        financiers urgents.
    

    Le sondage en ligne Harris/Decima a été effectué entre le 15 et le 26
février auprès d'un échantillon de 1 875 propriétaires sélectionnés au hasard,
âgés de 35 à 65 ans et possédant une valeur domiciliaire d'au moins 20 pour
cent.




Renseignements :

Renseignements: Relations avec les médias: Lucie Gosselin, Montréal,
lucie.gosselin@bmo.com, (514) 877-8224

Profil de l'entreprise

BMO BANQUE DE MONTREAL

Renseignements sur cet organisme

BMO Groupe financier

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.