Une décision sur les retraites des travailleurs forestiers attendue lundi



    MONTREAL, le 1er mai /CNW Telbec/ - La Cour supérieure du Québec rendra
sa décision le lundi 4 mai afin de déterminer si AbitibiBowater doit respecter
ou non ses obligations contractuelles d'apporter les bonifications négociées
aux régimes de retraite des membres du Syndicat canadien des communications,
de l'énergie et du papier (SCEP), prenant effet le 1er mai.
    Le secrétaire-trésorier du SCEP, Gaétan Ménard, souligne que l'employeur
cherche à manquer à ses obligations de respecter les clauses négociées
permettant le départ à la retraite à 57 ans. "Les employés et employées ont
versé des cotisations plus élevées afin d'atteindre cet objectif, et penser
que leurs investissements pourraient servir à rembourser les banques est un
scandale", affirme-t-il.
    Aussi, ce lundi, la Cour supérieure du Québec traitera d'une requête
distincte de la part d'AbitibiBowater demandant que la compagnie soit
autorisée à suspendre le versement des prestations de retraite à l'égard de
son déficit actuariel. Cette seconde requête a des impacts sur les employés et
employées en service et à la retraite qui reçoivent des prestations.




Renseignements :

Renseignements: Gaétan Ménard, secrétaire-trésorier du SCEP,  (819)
775-6980;  Dave Coles, président du SCEP, (613) 299-5628

Profil de l'entreprise

Syndicat canadien des communications, de l'énergie et du papier

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.