Une collaboration accrue mènera à des possibilités de développement économique



    
    Le gouvernement McGuinty et le Grand conseil du Traité no 3 renforcent
    leurs relations
    

    TORONTO, le 16 avr. /CNW/ -

    NOUVELLES

    Les ministères des Richesses naturelles et du Développement du Nord et
des Mines ainsi que le Grand conseil du Traité no 3 se sont engagés à
collaborer pour promouvoir le développement économique dans les Premières
nations situées sur le territoire visé par le Traité no 3.
    Les parties ont signé une lettre d'intention visant à améliorer et
renforcer leurs relations. Il s'agit de promouvoir l'intérêt des communautés
autochtones et renforcer leur capacité à participer à l'exploitation
forestière, l'exploration minière, la gestion de la pêche et de la faune, et
aux rapports commerciaux.
    Cette collaboration s'inscrit dans le cadre de l'engagement du
gouvernement provincial d'établir des relations constructives et coopératives
avec les peuples autochtones de l'Ontario.

    CITATIONS

    "La lettre d'intention signée aujourd'hui contribuera à resserrer les
relations avec le Grand conseil du Traité no 3 en vue d'assurer des avantages
pour le peuple Anishinaabe. Nous faisons ce que nous pouvons pour améliorer la
qualité de vie et accroître les possibilités de développement économique des
peuples autochtones."
    - Donna Cansfield, ministre des Richesses naturelles
    "La signature d'une lettre d'intention est plus qu'un geste symbolique.
Elle démontre clairement que notre gouvernement déploie tous les efforts
nécessaires pour collaborer avec les chefs, les dirigeants territoriaux et
d'autres représentants des Premières nations de l'Ontario dans le but
d'apporter des changements positifs."
    - Michael Gravelle, ministre du Développement du Nord et des Mines
    "Nos chefs sont maintenant plus engagés dans les relations avec ces
ministères clés et recevront un soutien par l'intermédiaire des coordonnateurs
des répercussions/avantages. C'est un début qui, je l'espère, servira de
fondement à toutes les activités et au développement sur notre territoire, que
de considérer nos communautés comme des partenaires économiques viables, et
que les Anishinaabe bénéficient réellement de nos ressources partagées à
l'avenir."
    - Diane Kelly, Ogichidaakwe, grand chef du Grand conseil du Traité no 3

    
    FAITS EN BREF

    -   Le Grand conseil du Traité no 3 comprend 28 Premières nations, dont
        deux au Manitoba.
    -   Le Traité no 3 a été signé le 3 octobre 1873 à l'angle nord-ouest du
        lac des Bois.

    POUR EN SAVOIR PLUS

    -   Pour plus de renseignements sur le Grand conseil du Traité no 3
(http://www.gct3.net/)
    -   En savoir plus sur les partenariats
(http://www.mnr.gov.on.ca/fr/Newsroom/LatestNews/270214.html)entre le
        ministère des Richesses naturelles et le Grand conseil du
        Traité no 3.

    -------------------------------------------------------------------------
                                   ontario.ca/richesses-naturelles-nouvelles
                                                        Available in English.



                                                      DOCUMENT D'INFORMATION
    -------------------------------------------------------------------------
            PARTENARIATS ENTRE LE MINISTERE ET LES COMMUNAUTES DU
                         GRAND CONSEIL DU TRAITE NO 3
    

    Le ministère des Richesses naturelles participe à plusieurs partenariats
importants avec les communautés représentées par le Grand conseil du Traité no
3. Ces partenariats visent à renforcer les relations, à envisager des
possibilités de développement économique telles que l'énergie et la foresterie
écologiques, et à promouvoir l'emploi des jeunes.
    Le ministère collabore avec la Nation Wabigoon Lake Ojibway, la Première
nation Eagle Lake, la Première nation Pikangikum - ne faisant pas partie du
Traité no 3 - et le groupe Wood Tech, de Finlande, à la mise sur pied d'une
usine de produits du bois. Le partenariat Two Feathers Forest Products Limited
emploierait environ 130 personnes autochtones dans ses opérations. Fondé sur
des techniques scandinaves de pointe pour récolter, trier, sécher et traiter
des produits forestiers à valeur ajoutée, le projet comprend aussi une usine
de cogénération de la biomasse et une installation de production de granules
de bois. Le ministère collabore étroitement avec le promoteur, les ministères
provinciaux concernés et d'autres intervenants en vue d'achever ce projet au
printemps 2011.
    La Première nation Lac Seul et le ministère collabore à la mise en oeuvre
d'un protocole d'engagement visant à assurer la participation continue de la
communauté aux processus décisionnels liés à la planification et à la gestion
des terres et des ressources de la région. Le protocole aidera à cerner les
possibilités de développement économique axé sur les ressources. Dans le cadre
des efforts déployés pour assurer une plus grande participation, la Première
nation a été invitée à participer au plan de gestion forestière de lac Seul
(2011-2021) et récoltera les ressources adjacentes à la réserve qui lui sont
affectées. Par ailleurs, le ministère subventionne la construction d'un
pont-jetée praticable en tout temps et d'un pont reliant la baie Kejick à la
partie continentale, dont l'achèvement est prévu pour cet été.
    Le ministère a aidé à financer le plan de développement économique de la
Première nation Lac La Croix, dont l'achèvement est prévu en mai. Le plan
donnera des possibilités de développement économique dans la foresterie,
l'énergie hydroélectrique et le tourisme.

    
    Parmi les autres initiatives, on compte les suivantes:

    -   une entente avec la Première nation Naicatchwenin pour mettre en
        oeuvre des capacités d'intervention en cas d'incendie dans la
        communauté et sur les terres adjacentes;
    -   des partenariats avec la Première nation Stanjikoming et la Première
        nation Rainy River pour recueillir des renseignements sur les espèces
        en péril;
    -   la planification de propositions des Premières nations en matière
        d'énergie renouvelable concernant des projets d'énergie
        hydroélectrique du secteur privé;
    -   des ententes relatives à l'exploitation forestière, la sylviculture
        et l'entretien des routes;
    -   une meilleure communication sur les questions liées à la gestion des
        ressources;
    -   des séances d'information d'une demi-journée pour sensibiliser les
        élèves des écoles secondaires aux possibilités de carrières dans le
        domaine des ressources naturelles.

    -------------------------------------------------------------------------
    Bill Taylor, Direction des relations avec les Autochtones, Ministère des
Richesses naturelles, 807 475-1262

                                   ontario.ca/richesses-naturelles-nouvelles
                                                        Available in English.
    





Renseignements :

Renseignements: Ministère des Richesses naturelles: Ivan Langrish,
Bureau de la ministre, (416) 314-2212; Info-médias, Direction des services de
communications, (416) 314-2106; Ministère du Développement du Nord et des
Mines: Anne-Marie Flanagan, Bureau du ministre, (416) 327-0655; Grand Conseil
du Traité no 3: Derek Fox, (807) 548-4214

Profil de l'entreprise

Ministère des Richesses naturelles de l'Ontario

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.