Une coalition d'organismes québécois exige la nomination d'un commissaire aux enfants!



    MONTREAL, le 20 nov. /CNW Telbec/ - A l'occasion du 18e anniversaire de
la Convention relative aux droits de l'enfant des Nations Unies et de la
Journée internationale des droits de l'enfant, des organismes québécois et
internationaux unissent leur voix afin de souligner les lacunes importantes
qui existent quant au respect des droits de l'enfant au Québec. La coalition
demande au gouvernement d'agir et de nommer un Commissaire aux enfants d'ici
2009, année où la Convention relative aux droits de l'enfant des Nations Unies
célébrera son 20e anniversaire. Ce commissaire jouera un rôle de "chien de
garde", en veillant au respect des droits de l'enfant dans l'ensemble des
décisions législatives et exécutives du gouvernement du Québec.
    Plusieurs articles publiés récemment ont fait état de la violence faite
aux enfants au Québec, au Canada et dans plusieurs pays industrialisés. Depuis
des années, les scientifiques s'entendent sur l'importance d'intervenir dès la
petite enfance afin de prévenir les problèmes en matière de développement et
d'adaptation. Selon nous, le non-respect des droits de l'enfant, tels que
décrit dans la Convention relative aux droits de l'enfant des Nations Unies,
favorise non seulement une dégradation des déterminants de la santé psychique
et physique de nos enfants, mais génère également des problèmes sociaux à long
terme. Rappelons qu'au Canada, encore 1 enfant sur 6 vit sous le seuil de la
pauvreté.
    Le décrochage scolaire, la prolifération des gangs de rue,
l'analphabétisme des adultes et de nombreux autres problèmes sociaux puisent
leur racine dans le non-respect du droit à l'éducation, le droit à un milieu
familial harmonieux et le besoin de protection des enfants, tous inscrits dans
la Convention relative aux droits de l'enfant des Nations Unies ratifié par le
Canada en 1991. Nous sommes convaincus que la situation actuelle ne tient pas
compte des facteurs essentiels à l'épanouissement des enfants et soutenons
l'importance d'une approche et d'une vision globales et intégrées. Or, depuis
1991, les gouvernements canadiens et québécois n'ont fait que des petits pas
en ce qui concerne le respect des obligations qui sont décrites dans la
Convention.
    C'est pourquoi la coalition invite les responsables politiques à mettre
en place une des propositions présente dans le Rapport du Sénat d'avril 2007
intitulé Les enfants : les citoyens sans voix et soutenues par plusieurs
acteurs nationaux et internationaux : un commissaire aux enfants! Cette
institution existe déjà dans de nombreux pays industrialisés tels que la
Suède, l'Angleterre et la France; un impact réel et concret sur la situation
de tous les enfants a été constaté suite à son implantation.




Renseignements :

Renseignements: UNICEF: Anne Dongois, (514) 826-2050,
anne.dongois@videotron.ca; Sarah Houde, (514) 288-5134, poste 224, (514)
574-9668, shoude@unicef.ca; Fondation de la pédiatrie sociale: Dr. Steinmetz,
(514) 241-3957; Bureau international des droits des enfants: Nadja Pollaert,
(514) 462-2577


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.