Une association de salons de bronzage souhaite l'adoption de normes publiques
dans tout le pays

L'appui des provinces aux propositions de règlements des salons de bronzage est crucial

VANCOUVER, le 8 févr. /CNW/ - La Joint Canadian Tanning Association (JCTA) demande à tous les gouvernements provinciaux au pays de collaborer avec le secteur des salons de bronzage pour officialiser les règlements appropriés liés à l'exploitation d'appareils de bronzage.

"Durant des années, la JCTA et ses membres ont été à l'avant-garde grâce à l'élaboration de lignes directrices exhaustives sur les salons et l'utilisation responsable des appareils de bronzage. Avec l'appui des gouvernements, nous pourrons étendre de manière efficace l'application de ces mesures de protection à tous les Canadiens", explique le président de la JCTA, Doug McNabb.

Santé Canada veille déjà à la conformité de règlements sur la fabrication d'appareils de bronzage et formule également des lignes directrices sur leur fonctionnement dans les salons de bronzage au Canada. La JCTA souhaite l'officialisation de la réglementation provinciale des normes d'utilisation des appareils de bronzage, dans le cas où les provinces voudraient régir cette utilisation.

Même si nous croyons que l'autoréglementation est une avenue efficace si c'est ce que le gouvernement souhaite, les salons professionnels membres de la JCTA désirent officialiser les règlements que les salons de bronzage professionnels s'imposent déjà volontairement, notamment :

    
        -  Normes de formation pour exploitants professionnels, notamment sur
           l'identification des types de peau et sur la marche à suivre en
           matière d'exposition. Les salons de bronzage professionnels en
           Amérique du Nord ne permettent pas aux personnes au teint pâle,
           appelé "type 1", d'utiliser leurs appareils.
        -  Des exigences fondamentales pour les installations, y compris des
           "minuteries contrôlées à distance", qui permettent aux seuls
           exploitants accrédités de régler le temps d'exposition.
        -  Un consentement parental minimal pour les mineurs de moins de 16
           ans, qui est de nos jours une pratique normalisée des salons de
           bronzage professionnels.
    

"Pour nous, il est fondamental que tout règlement prévoie l'accord des parents pour le bronzage de leurs propres enfants de moins de 16 ans, avant l'âge où ils peuvent conduire une voiture", affirme le directeur général de la JCTA, Steve Gilroy.

M. Gilroy œuvre auprès des gouvernements provinciaux depuis plus de 10 ans afin de concevoir des normes volontaires. Cet appel s'inscrit dans la lignée de ces efforts.

"Une exigence en matière de formation est la clé de toute initiative gouvernementale liée aux salons de bronzage. Même si je crois fermement que nos appareils, lorsqu'ils sont utilisés adéquatement, constituent une meilleure méthode de bronzage, une mauvaise utilisation peut par contre poser un risque pour le public. Ce que je dis aux propriétaires de salons, c'est "Voudriez-vous être le passager d'un automobiliste sans permis?" Alors, pourquoi les gens iraient-ils à un salon de bronzage sans personnel formé et qualifié ou doté d'appareils de bronzage sans surveillance ?", demande M. Gilroy.

"Il semble raisonnable que les exploitants de salons de bronzage se soumettent aux mêmes normes que les coiffeurs et les esthéticiens. L'exercice de ces deux métiers nécessite une formation et une certification."

Selon la JCTA, les gouvernements provinciaux peuvent facilement adopter les lignes directrices et les programmes de certification de la JCTA, ce qui ferait épargner de l'argent et des ressources aux contribuables tout en fournissant au public un système responsable qui le protégerait davantage que toutes les discussions qui ont eu lieu à ce jour sur une interdiction simpliste des appareils de bronzage fondée sur l'âge.

"Interdire l'accès aux salons de bronzage professionnels aux mineurs ne ferait qu'aggraver le problème de la surexposition au rayonnement UV", explique Steve Gilroy. "Nous devrions plutôt faire participer les parents à la décision de leurs enfants au moyen d'un formulaire de consentement parental. Sinon, les adolescents iront se surexposer à l'extérieur et s'achèteront des appareils de bronzage bon marché qui s'utilisent à domicile et qui ne sont pas soumis à une réglementation. Le problème de la surexposition passera sous le radar."

Ce programme s'adresse aux personnes de tout âge. "Ce n'est pas un problème d'âge. Il s'agit plutôt de ce qui est approprié ou non. Il existe des personnes qui sont dans la vingtaine, la trentaine et la quarantaine qui ne bronzeront tout simplement pas à cause de leur teint de peau très clair. Peu importe l'âge de la clientèle, l'adoption des lignes directrices de la JCTA signifie que certaines personnes n'iront plus dans les salons de nos membres. Un cadre réglementaire fondé sur ces normes assurera une meilleure protection et réduira les risques potentiels des clients des salons de bronzage", explique le directeur de la JCTA pour l'Ontario, Harry Jones.

La JCTA est prête à partager son expertise dès maintenant afin d'aider les gouvernements provinciaux à concevoir des règlements fondés sur nos lignes directrices et sur nos programmes de certification éprouvés.

"Nous considérons le gouvernement comme un partenaire pour concevoir des mesures de protection liées au secteur des salons de bronzage. Il s'agit d'une cause qui rallie les salons de bronzage professionnels, les décideurs et les organismes de promotion de la santé. Nous voulons tous des solutions aux problèmes qui reviennent sans cesse à propos d'exploitants de salons de bronzage non formés et non qualifiés. Nous espérons qu'en travaillant ensemble, dans un esprit de collaboration, nous pourrons concevoir un système qui sera véritablement axé sur la réduction des risques liés à la surexposition causée par des pratiques inadéquates", conclut M. Gilroy.

JCTA

La JCTA est une organisation nationale sans but lucratif représentant les salons de bronzage professionnels du Canada. Comprenant plus de 1 600 membres, la JCTA est l'unique porte-parole des salons de bronzage professionnels certifiés au pays.

SOURCE Joint Canadian Tanning Association

Renseignements : Renseignements: Possibilités d'entrevues: Pour fixer une entrevue avec le directeur général de la JCTA, Steven Gilroy, et le président, Doug McNabb, veuillez communiquer avec Tracey Warren au (403) 259-0487 ou à l'adresse info@TanCanada.org; Pour obtenir des entrevues en français, veuillez communiquer avec Loraine Cordeau de l'Association des salons de bronzage du Québec (ASBQ) au 1-866-645-7070 ou au (450) 654-7797

Profil de l'entreprise

Joint Canadian Tanning Association

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.